Les peuples d'Europe debout pour soutenir la Palestine.

Imprimer

Partout en Europe, les peuples ont démontré leur solidarité envers la #Palestine sauf le peuple français emprisonné par son petit roi, s'asseyant sur les principes de la République et qui sera, heureusement, balayé en 2022 ! Merci aux Européens!  On me dit que dans certains pays arabes aussi, de petits roitelets ont interdit les manifestations (à vérifier).
 
Je voudrais dire et redire ici que la sauvagerie à laquelle nous assistons et à laquelle nous devons dire NON, nous le devons à la défense de toute Dignité Humaine. Il s'agit de l'humain qui est à terre en Palestine du fait du du premier ministre israélien aux méthodes criminelles. Nous n'avons pas besoin d'être Arabe, Musulman, Noir, Chrétien, Athée, Agnostique, Juif pour défendre les droits humains des Palestiniens.
 
Nous sommes en face de violations atroces de droits humains, d'un banditisme d'Etat, face aussi à une question purement politique. Les confessions, les couleurs, les pays, n'ont rien à voir avec ce qui se passe actuellement si ce n'est purement et extraordinairement secondaires! Ce que nous devons défendre c'est l'#Humain. C'est le seul combat qui vaille: la sauvegarde de notre commune dignité d'humain!
 
J'espère demain, en Israël et en Palestine, nous aurons de véritables leaders humanistes, justes et visionnaires pour que la paix ne soit plus qu'une incantation. L'existence de deux Etats libres et prospères avec des peuples égaux en dignité ne doit pas faire l'objet de marchandage. Israël détient la bombe atomique, a l'un des services secrets les plus sophistiqués de la terre sans compter les hypocrites de la pensée qui pullulent ici et là et décrètent à leur guise qui est ami et ou ennemi de cet Etat (ces hypocrites sont en effet les véritables ennemis d'Israël, ils sont le plus souvent des valets haineux!), par ailleurs il a le statut de puissance occupante qui l'oblige de protéger les palestiniens.... Israël ne respecte pas le  Droit International Humanitaire et a failli à son devoir envers les Palestiniens. La question fondamentale est là qu'on ne veuille s'y attarder! 
 
Qu'est ce que donc les Palestiniens ont fait aux Israéliens pour mériter ce sort atroce. L'Etat d'Israël assassine avec une très grande impunité, les cadavres de palestiniens s'amoncellent, ni les cris des femmes ni ceux des enfants ne semblent suffire pour arrêter le carnage ! Gaza, prison à ciel ouvert est redevenu, ces derniers jours, un cimetière jouxtant l'enfer ! Quand est ce qu'on mettra cette larve incandescente de larmes? 
 
- El Hadji Gorgui Wade Ndoye -  journaliste, directeur du magazine panafricain ContinentPremier.Com

Lien permanent Catégories : Crise Israél- Palestine 5 commentaires

Commentaires

  • la Palestine est devenue musulmane par colonisation! Tous ces territoires étaient judéo/chrétiens! Vous oubliez les 17 millions d'esclaves noirs massacrés au maghreb par les musulmans! ref Malek Chebel "Esclavage en terre d'islam"!

  • Cher Monsieur, veuillez prendre de mes derniers billets publiés ici, et vous constaterez que votre articles est en désaccords avec les faits. Respectueusement.

  • "Alain Juillet" hier sur RT télévision -L'empire Ottoman a fait plus de morts au Maghreb que toute la colonisation française! Regardez l'histoire avec lucidité en refusant de la manipuler à votre avantage La victimisation est un piège qui fini par se retourner contre celui qui en abuse!

  • @Frenkel
    Avez-vous jamais envisagé que les individus peuvent avoir des opinions divergentes et que ces opinions ne doivent pas obligatoirement correspondre à votre interprétation des faits? C'est ce qui permet d'avoir un débat d'idées.
    Vous pensez détenir la vérité absolue mais je suis au regret de vous informer que ce n'est pas le cas.

  • M. Degoumois, je suis étonné que vous citiez "Alain Juillet", pourtant un franc-maçon avéré. Il n'y a pas si longtemps, vous affirmiez sur le blog de M. Cuénod, que "tous les politiciens et hauts fonctionnaires francs maçons que je connais sont corrompus et cupides".
    Vous n'êtes pas à une contradiction près M. Degoumois.

Les commentaires sont fermés.