• Micheline Calmy Rey lance un Appel aux Suisses: lorsque des multinationales comme Glencore empoisonnent des cours d’eau ou détruisent des régions entières, elles doivent rendre des comptes.

    Imprimer

    Calmy Rey, Multinationales responsables, votation, suisse, economie, ethiqueSelon les sondages, le résultat sera extrêmement serré. Étant donné qu’à peine 28 % des votantes et votants ont voté jusqu’à présent, ce week-end s’annonce décisif! Raison pour laquelle, outre les mensonges distillés par les anti Multinationales responsables, l'ancienne Conseillère fédérale qui tient à une Suisse plus éthique dans ses relations commerciales et économiques avec le reste du monde, alerte et tend la main à ses compatriotes.
     
    "ll n’est pas dans mon habitude de lancer un appel en tant qu’ancienne conseillère fédérale, mais l’initiative pour des multinationales me tient très à cœur. ..
    J’avoue que, d’aussi loin que je me souvienne, j’ai rarement vu une campagne de votation au cours de laquelle autant de contre-vérités étaient propagées sur une initiative, comme le fait actuellement le lobby des multinationales.
    D’après mon expérience, les recommandations de vote personnelles sont plus efficaces que les affiches et les encarts publicitaires : écrivez dès aujourd’hui à vos connaissances pour qu’elles participent à la votation sans se laisser déstabiliser par les contre-vérités !
     
    L’initiative pour des multinationales responsables vise une évidence absolue : lorsque des multinationales comme Glencore empoisonnent des cours d’eau ou détruisent des régions entières, elles doivent rendre des comptes".

    El Hadji Gorgui Wade NDOYE - Journaliste accrédité auprès des Nations-Unies, Genève. Directeur du magazine panafricain ContinentPremier.Com

    Lien permanent 0 commentaire
  • Dans mon pays, "ils" ne meurent pas de la Covid19, ils se jettent à la mer pour ...

    Imprimer

    Tristesse absolue. Alors que la Suisse doit se prononcer sur initiative pour des "multinationales responsables", en étant confrontée à une deuxième vague de la #Covid19 aux conséquences humaines et économique incertaines, au Sénégal, l'un des meilleurs élèves au monde dans son combat contre la pandémie, la dure réalité de la crise sanitaire se surmonte avec la résurgence mortelle de l'émigration clandestine. Une partie de la jeunesse, notamment au nord du pays, depuis quelques jours, est atteinte d'une "folie" contagieuse de quitter coûte que coûte le pays, alors que l'Europe s'est plus qu'emmurée!
     
    Une centaine de morts, selon des organisations de la société civile. Le gouvernement sénégalais, parle d'une dizaine! La marine nationale a, quant à elle, intercepté, en mer, près de 400 voyageurs sans visas pour l'Europe. Une odyssée mortelle impliquant des pères et mères de famille autant que de jeunes enfants sacrifiés ainsi par leurs propres familles.
     
    Des jeunes prennent des bateaux de fortune et s'élancent dans un horizon incertain de quête de l'eldorado européen (j'espère que l'Europe l'a été et ou l'est encore). Cette Europe qui dit Démocratie et avalise l'existence de Multinationales irresponsables qui exploitent sans honte nos ressources et réduisent sous un doux manteau nos enfants à l'esclavage moderne. Cette Europe qui n'a aucune forme d'éthique à avaliser la corruption à haute échelle d'élites locales tant que l'argent et les ressources lui reviennent! Pendant ce temps les nouveaux amis de la Chine font de même.
     
    J'ai envie dire qui sont les responsables?
     
    Les parents absents, irresponsables, fatigués par un capitalisme inhumain, nos Etats africains et autres plus enclins à chercher des médailles de leurs copains européens et chinois que de hisser le niveau de développement humain et durable de leurs pays, l'Occident qui dit bien "la voie droite et qui chemine sur des sentiers obliques"?
    Au delà de nos consciences, c'est l'Avenir de tout l'Homme et de son présent qui nous interpellent. Et l'Histoire nous somme d'y répondre, et d'y répondre de manière très urgente.
     
    -El Hadji Gorgui Wade Ndoye- ContinentPremier.Com
    L’image contient peut-être : 1 personne, texte qui dit ’Liberation de l'après-guerre VIOLENCES PHYSIQUES ETSEXUELLES Goudomp, la face cachée 100 CFA สามิน Senwti cse at Cpam <<Papa m'a sacrifié» Mamadou Lamine Faye, qui avait fait embarquer son fils âgé de moins de 14 ans dans une pirogue en direction de l'Espagne, a été cueilli, hier. Mort pendant la traversée, Doudou a été jeté dans l'océan. Affaire Locafrique :la Chambre d'accusation «déchire» les appels d'Amadou Ba,’
     
     

    Lien permanent Catégories : Actualités 0 commentaire
  • Né à Genève le "Gingembre Littéraire" de ContinentPremier vous invite en Casamance (Sénégal)

    Imprimer

    CASAMANCE, GingembreLitteraire, Sedhiou, Ziguinchor, Senegal, Suisse, GeneveContinentPremier.Com, le seul magazine panafricain accrédité aux Nations-Unies, à Genève, et l'association éponyme vous invitent à la deuxième édition du « Gingembre du Sénégal » sur le   "Vivre Ensemble », qu'abriteront les villes de Sédhiou et Ziguinchor (4-7 décembre 2020) dans la belle province de la Casamance.

    L’année dernière, à Dakar, à Rufisque et à St Louis, les populations parmi elles les personnes intellectuelles, les associations se sont mobilisées pour faire de ce rendez vous du donner et du recevoir un succès éclatant. Et dire, que tout est parti de Genève où la première grande conférence a été lancée à la Maison internationale des associations avec plus de 200 participants. Le lieu aussi de remercier la Tribune de Genève qui nous accompagne dans toutes nos grandes initiatives. Un des journalistes chevronnés de la "Julie" est d'ailleurs parmi nos valeureux Présidents d'Honneur !

    Voici le programme:

    • des Conférences et débats sur le  » Vivre ensemble » sous différents angles, en insistant sur l’élan national salvateur pour la paix et la cohésion nationale, constituent le socle de nos manifestations, en présence de la presse nationale et internationale, de diplomates et du public.

    Les sujets des panels porteront sur:

    « Casamance Terre des Femmes », 
    « Place des femmes dans l’ancrage de la paix », 
    « le rôle des femmes dans la culture rizicole », 
    « La Casamance terre de brassage culturel », 
    « l’Après Covid19 : une opportunité africaine ? », 

    " Senegal: Terre du Numérique ?"

    • des visites de quelques lieux culturels de Sédhiou et de Ziguinchor
    • une soirée culturelle et récréative pour célébrer la fraternité et l’unité dans la diversité de notre belle nation sénégalaise en présence de têtes d’affiche ainsi que de groupes de Sédhiou et de Ziguinchor.

    Par El Hadji Gorgui Wade NDOYE- 

    Lien permanent Catégories : Médias 0 commentaire