07/02/2012

Les indignés ont-ils laissé mourir leur frère d'arme: Peut on juger les Chefs d'Etat européens pour négligence?

La riche et puissante Europe compte ses morts : 300 personnes meurent du froid ! En moins d'une semaine ! Faut-il juger les Chefs d'Etat de ces pays pour non-assistance à personne en danger ? Pour non-respect du droit au Logement et à l'intégrité et à la vie? C'est complexe, non! A Genève, au sein même de l'Université, au Parc des Bastions, meurt un indigné, par hypothermie!

Cette personne est-elle aussi morte de la négligence de ses sœurs et frères de combat contre le capitalisme à visage sauvage par leur propre indifférence? Sur facebook, un de mes amis suisses ose la question. A cet égard, j'ai soutenu que je suis très choqué par ce qui s'est passé ! Cela me remplit de tristesse évidemment car dans un pays riche l'on ne devrait pas mourir du froid ! Ceci posé, il semble par ailleurs nécessaire, dis-je, de se demander où étaient ses amis indignés ! Personnellement, je crois à la lutte pour défendre des principes mais le plus souvent certains se gargarisent de compter leurs martyrs que de comptabiliser leurs victoires!

Si cette personne est heureuse dans sa mort, peut être trouverait- elle la paix dans son âme!

Mes condoléances à sa Famille

El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

 

 

01:05 Publié dans Droits humains | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : indignés, genève, parc des bastions, université de genève, 2012 froid, suisse | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

06/02/2012

Les indignés ont-ils laissé mourir leur frère d'arme: Peut on juger les Chefs d'Etat européens pour négligence?

La riche et puissante Europe compte ses morts : 300 personnes meurent du froid ! En moins d'une semaine ! Faut-il juger les Chefs d'Etat de ces pays pour non-assistance à personne en danger ? Pour non-respect du droit au Logement et à l'intégrité et à la vie? C'est complexe, non! A Genève, au sein même de l'Université, au Parc des Bastions, meurt un indigné, par hypothermie!

Cette personne est-elle aussi morte de la négligence de ses sœurs et frères de combat contre le capitalisme à visage sauvage par leur propre indifférence? Sur facebook, un de mes amis suisses ose la question. A cet égard, j'ai soutenu que je suis très choqué par ce qui s'est passé ! Cela me remplit de tristesse évidemment car dans un pays riche l'on ne devrait pas mourir du froid ! Ceci posé, il semble par ailleurs nécessaire, dis-je, de se demander où étaient ses amis indignés ! Personnellement, je crois à la lutte pour défendre des principes mais le plus souvent certains se gargarisent de compter leurs martyrs que de comptabiliser leurs victoires !

Si cette personne est heureuse dans sa mort, peut être trouverait- elle la paix dans son âme!

Mes condoléances à sa Famille

El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

19:10 Publié dans Droits humains | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : indignés, genève, parc des bastions, université de genève, 2012 froid | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

06/12/2011

Stephane Hessel au secours des enfants de Gaza!

Stephane_Hessel.JPGStéphane Hessel l'auteur de " Indignez-vous" était lundi soir à l'Université de Genève. Quelle Rock Star ce garçon ! A 94 ans, il a toute sa verve. La Force des Hommes de Courage! Il a les mots justes pour dire les choses injustes. Avec humanisme, sans haine.

Non Hessel n'est ni le poète Léopold Senghor ni le scientifique Einstein, il est tout simplement un homme LIBRE et DIGNE. Sa passion c'est la justesse. Les droits de l'Homme sont son dada !

Le saviez-vous?

La salle était pleine, les organisateurs ont refusé du monde alors que l'entrée était à 20 FCH! Il est Juif de naissance. Et il n'est pas content de la politique d'Israël contre les populations palestiniennes notamment contre les enfants et les femmes de Gaza ! Il dit tout haut ce que des Israéliens, des journalistes, des politiques et d'autres encore disent tout bas.

La Classe M. HESSEL !

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l'ONU, directeur de publication du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

 

19:35 Publié dans Genève Internationale | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : stephane hessel, gaza, israel, palestine, université de genève, suisse, laurence deona, romain jean | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

10/11/2011

Mensonge tromperie des citoyens : Dick Marty dénonce le recours abusif du secret d'État!

DickMarty.jpgComment ne pas ressentir un malaise, comme un présage que quelque chose de grave et de dangereux pourrait se répéter ? Oui, je crains - c'est peut-être une obsession de ma part - que nous soyons en train de vivre une période historique qui rappelle celle des Années Trente, celle qui précéda la catastrophe que nous savons. « L'histoire ne se répète pas, elle bégaye », aurait dit Marx. Et pourtant : la crise financière internationale qui risque de provoquer une dépression économique de grande envergure, la recherche et la construction obsessionnelle d'une figure d'ennemi - hier le juif, le communiste et le Rom, aujourd'hui le musulman, toujours et encore le Rom, le Noir et l'étranger en général - le repli sur soi-même, un nationalisme exacerbé ainsi que l'exploitation de la peur des citoyens que l'on suscite à dessin, ne rappellent-ils pas les circonstances et les dynamiques qui ont abouti à l'explosion des pires instincts de sauvagerie du genre humain ? Alors, comme aujourd'hui, on a progressivement restreint les libertés individuelles et bafoué les droits de certaines catégories de citoyens, alors comme aujourd'hui, dans l'indifférence, voire avec le consentement tacite de la majorité.

Lire l'intégrale de sa réflexion prononcée à l'occasion du DIES ACADEMICUS 2011 de l'Université de Genève qui a élevé Dick Marty autant que Toni Morrison et d'autres éminentes au grade de Docteur Honoris Causa.

Le lien ici/ http://continentpremier.com/?magazine=62&article=1780

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, correspondant aux Nations Unies directeur du magazine panafricain (ContinentPremier.Com)

10:21 Publié dans Droits humains | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : dick marty, 2011 dies academicus, rom, marx, decret d'etat, 2011 docteur honoris causa, université de genève | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

17/10/2011

Toni Morrison, prix Nobel de la Littérature, Dr honoris causa de l’université de Genève : ‘J’ai découvert Boris Diop, Césaire, Senghor, Achebe, il y a 7 ans !’

MmeMorrisonToniWalf1.jpgL'Université de Genève a honoré, le vendredi 14 octobre 2011, Toni Morrison et Dick Marty en les élevant au grade de Dr Honoris Causa de l'Université, vieille déjà de 450 ans. L'Alma Mater genevois a voulu, au-delà de ses deux personnalités, célébrer leur engagement constant pour le triomphe des droits humains. Interrogée, Mme Toni Morrison dira toute sa joie empreinte de regret d'avoir été en contact avec la littérature noire et africaine au-delà des Etats unis, un peu par hasard, en entrant il y a 7 ans dans une librairie.

GENEVE - L'Université de Genève a refusé du monde en invitant pour son Dies academicus 2011 des personnalités de haute envergure à prononcer un discours d'ouverture. Du jamais vu dans l'Alma Mater genevois, Dick Marty et Toni Morrison ont eu droit à un standing ovation des universitaires après leurs discours sur les droits humains. 'Il y avait de la réflexion, de la beauté et de l'émotion', lance une dame en voyant votre serviteur assis attentivement aux côtés de Mme Morrison ; ce monument de la lutte pour l'émancipation des Noirs qui a su transformer sa belle plume en une arme de destruction massive contre les préjugés raciaux.

Mme Morrison nous révélera sa découverte heureuse de la littérature africaine. Elle parle de cette littérature comme une découverte salvatrice. Mais c'est avec un pincement au cœur : 'On ne nous montrait pas cette littérature. Pourquoi ce sont toujours les autres qui devaient parler au nom des Africains ?'. 'C'est donc avec un tressaillement que j'ai découvert en entrant dans une libraire un rayon destiné à...'. Elle lance un regard à votre serviteur pour que je lui donne les termes en français : 'Littérature africaine', lui dis-je. Et la grande Dame de 80 ans, aussi solide et aussi belle, de nous annoncer : 'C'est ainsi que j'ai découvert Boubacar Boris Diop, Senghor, le Martiniquais Césaire, et Chinua Achebe... Waouh quelle forte plume ! J'ai pu me rendre compte comment tous ces écrivains parlaient de l'Afrique.' Toni Morrison avait déjà dit du bien de l'écrivain sénégalais Boubacar Boris Diop qui est une grande fierté pour la diaspora africaine en saluant son livre 'Murambi, le livre des ossements' ; un ouvrage qui parle du génocide au Rwanda, en déclarant, notamment, qu'il était un 'livre important'.

Auparavant lors de son discours après avoir reçu son diplôme des mains du recteur Jean-Dominique Vassalli, la professeure honoraire à l'Université de Princeton et femme engagée pour les droits démocratiques, qui traitait du thème : 'Les droits humains et droits des femmes', a raillé 'ces femmes blanches qui luttaient pour l'émancipation féminine alors qu'elles laissaient derrière elles leurs esclaves femmes et noires'.

Le second récipiendaire du titre de Docteur Honoris Causa décerné par le rectorat Dick Marty, ancien procureur général du Tessin, conseiller aux Etats, membre et ancien président de la Commission des droits de l'homme au Conseil de l'Europe, vice-président de L'Organisation mondiale contre la torture (Omct), a porté sa parole sur la question des droits de l'Homme, 'Entre espoirs et désenchantements : l'éternel retour ? '. Ce Suisse, qui a osé au niveau international ouvrir et conduire des enquêtes audacieuses au nom du Conseil de l'Europe, au sujet, par exemple, des prisons européennes de la Cia ou d'un trafic d'organes au Kosovo, a tenu en haleine le public. On dirait que chaque mot qu'il prononçait sortait de la bouche de tout un chacun. Tant il était dans son élément et avec tant d'injustices qui secouent notre planète son discours sonnait comme un message de délivrance et d'espoir.

Dick Marty, aussi lecteur de Toni Morrison a exprimé sa profonde joie d'être à ses côtés pour recevoir en même temps qu'elle le titre de Docteur Honoris Causa de l'Université de Genève.

Auteur: El Hadji Gorgui Wade NDOYE (ContinentPremier.Com)

Source : Walfadjri- Sénégal

Lien de l'article : http://www.walf.sn/culture/suite.php?rub=5&id_art=76004

 

09/10/2011

Prix « Vautrin Lud», «Le Nobel» de géographie à un professeur de l’Université de Genève!

baillyPrixVL.JPGLa 22ème édition du Festival international de géographie, 6 au 9 octobre 2011, a honoré le Professeur genevois Antoine Bailly pour ses recherches et son impact sur la géographie moderne. Le festival a enregistré la présence de Frédéric Mitterrant, Ministre de la Culture. L'édition 2011 est consacrée au Continent africain autour du thème " L'Afrique plurielle, paradoxes et ambitions».

SAINT DIE DES VOSGES-(Vosges-Lorraine)- Le lauréat du Prix International Vautrin Lud, le "Nobel" de géographie a été décerné, jeudi, à l'ouverture officielle du Festival international (FIG) de géographie, à Antoine Bailly, Professeur Emérite à l'université de Genève, agrégé de géographie et docteur d'État. Le Festival est également un moment festif qui permet une vraie rencontre entre le public et une discipline académique souffrant d'une image «faussement désuète».

Le FIG permet de parler de géographie par la littérature, la gastronomie et la culture en général. Au-delà de la manifestation populaire soutenue par les plus hautes instances représentatives des géographes, le comité organisateur du Festival international de géographie a fait reconnaître le prix « Vautrin Lud" qui couronne les travaux d'un géographe émérite comme la plus haute distinction en matière de géographie, discipline pour laquelle il n'existe pas de prix Nobel. Le lauréat du Prix International Vautrin Lud, le "Nobel" de géographie a été décerné, hier, au Professeur Emérite à l'université de Genève, agrégé de géographie et docteur d'État, M. Antoine Bailly Docteur Honoris Causa des Universités du Québec, de l'Académie des Sciences de Hongrie et de l'Université de Lisbonne. Professeur Emérite à l'université de Genève, agrégé de géographie et docteur d'État, Antoine Bailly a étudié et enseigné en Amérique du Nord, en France et en Suisse. Il a été professeur invité dans une quarantaine d'universités étrangères sur les cinq continents.

Du fait que Martin Waldseemüller conçut, à Saint Dié-Des- Vosges, la première carte du Nouveau-Monde en 1507, la ville déodatienne accueille désormais chaque année depuis 1990 le Festival international de géographie (FIG).

El Hadji Gorgui Wade Ndoye (ContinentPremier.Com)