29/03/2014

Contre les fistules obstétricales : La Mission du Dr Rochat bien arrivée au Bénin

santé, afrique, dr rochât, tanguiiéta, saint jean de DieuNous sommes bien arrivés, enfin, à Tanguiéta au Bénin après avoir traversé longuement le Burkina Faso de Thomas Sankara. Départ de Ouagadougou à 9 heures en bus, arrivée à l'Hôpital Saint Jean de Dieu de Tanguiéta vers 19 heures le soir.

 

L'équipe a été escortée par la gendarmerie burkinabaise jusqu'à la frontière avec le Bénin. Des tampons sur nos passeports et hop !

 

Une équipe de la télévision béninoise est arrivée sur place vers 17 heures. Ils ont filmé notre arrivée, ensuite un dîner de travail en présence du Dr Rochat avec mes collègues!

 

Les choses sérieuses commencent ce 28 mars dès 8 heures. L'équipe médicale opère ce matin 8 femmes ! Nous dormons tous à l'hôpital. 

 

On attend alors le Miracle de Tanguiéta avec l'énergie du Dr Rochat ! Merci pour vos prières, présence et accompagnements !

 

 

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, www.Continentpremier.Com

00:13 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : santé, afrique, dr rochât, tanguiiéta, saint jean de dieu | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

28/03/2014

Fistules obstétricales: En Mission à Tanguiéta avec le Dr Charles Henri Rochat

tanguiéta,bénin,cotonou,santé,fistules,obstétricales,genève,télévision bénin,continentpremierHier, le mercredi 26 mars 2014, une délégation de médecins Suisses, Américains, Canadiens, une sage Femme italo française et un journaliste sénégalais, s'est rejointe à Paris en direction de Ouagadougou Burkina Faso pour se rendre à Tanguiéta au Bénin. La Mission a pour objectif principal l'opération de femmes atteintes de fistules obstétricales une lésion due à une longue poussée du bébé qui q de la peine à sortir du ventre de sa mère. S'en suit la mort le plus souvent de l'enfant. La maman qui voit ses organes déchirés vit un drame humain traumatisant car au delà de la souffrance physique s'ajoute l'exclusion dont elle est victime par sa propre société notamment par l'homme. Ce dernier voyant que sa femme est incontinente et, parfois , convaincu que sa compagne est atteinte de malédiction isole celle là et s'en va ailleurs pour assouvir ses pulsions sexuelles. Pourtant une intervention instrumente voire une césarienne aurait pu aider à sauver et la mère et l'enfant. 

Près de 2 millions de jeunes femmes âgées de moins de 20 ans sont concernées par les fistules obstétricales notamment dans les pays pauvres des continents africain, indien etc.

Le Dr Charles Henri Rochat, urologue, spécialiste de la prostate s'est engagé depuis près de 17 ans à aider des femmes en Afrique à retrouver par une opération visant à fermer la fistule leur dignité perdue !

Les conditions du voyage ne sont pas faciles. De Genève, il faut se rendre à Ouaga avant de prendre un bus pour au minimum 7 heures de route ! Hier, nous étions arrivés à l'aéroport à 11 heures pour un vol vers Paris à 13 heures. 2 heures d'attente à Charles de Gaulle aéroport embarquement pour le Burkina Faso avec un retard de 45  minutes. Arrivée à Ouaga à 21 heures 10 ! Un bus de l'hôpital Saint Jean de Dieu de Tanguiéta est venu nous déposer dans un petit hôtel Ok-Inn. Le restaurant est fermé. Il fait 36 degrés !   L'équipe s'est contentée d'un apéritif ! Le Dr Rochat lui était en pleines discussions avec des médecins africains engagés dans son aventure. Aucun médecin n'a réclamé un repas. Ils étaient heureux d'être là. Pour Sauver des Femmes ! Leur rendre leur dignité !

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, Directeur des publications du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com