02/08/2012

Bonne Fête Nationale à la Suisse dynamique et plurielle!

drapeausuisse.gifLa Ville de Genève a comme invité d'honneur ce 1er août, fête nationale helvétique un grand humaniste Daniel Rossellat Syndic de Nyon et Grand Patron du Paléo Festival à retrouver cet après midi à Plainpalais!


La fête nationale c'est aussi le moment de retrouvailles dans la joie et la réflexion sur l'avenir du pays. Pour la Suisse c'est une longue histoire souvent paisible mais jalonnée de luttes, le Musée national suisse à Zurich relate toute l'Histoire de la fondation de la Confédération avec de belles images et des textes saisissants. Comme il relate la diversité des populations de ce pays, ce petit pays au grand destin qui continue à fasciner et à énerver le monde pour sa richesse alors qu'il a peu ou pas de richesses minières. L'intelligence du peuple et la concordance politique ont créé cette magie de la stabilité gage de sérénité de créations d'innovations de progrès et de succès fulgurants.

Je voudrais aussi souligner cette «identité nationale» que certains voudraient figer dans du marbre oubliant que l'homme est plastique qu'il évolue invente et s'invente tous les jours. La Suisse d'hier n'est pas à oublier, mais la Suisse de demain sortira certainement de celle d'aujourd'hui: une Suisse profondément ancrée mais ouverte sur le monde, une Suisse métisse dans tous les sens du terme.

Les propos tenus par le Député Antonio Hodgers qui est un des exemples mêmes de la diversité helvétique et de son ouverture à autrui méritent d'être soulignés en ce jour du 1er août: « La tolérance cette capacité à vivre ensemble et à respecter les différences» représente la «quintessence de notre identité».


On Chantera toutes et tous en chœur et avec le coeur sur Nos Monts ....!

 

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

13/07/2012

DEALERS AFRICAINS A PLAINPALAIS: LA TRIBUNE DE GENEVE STIGMATISE -T-IL LES NOIRS?

Dealers Africains à Plainpalais et les habitants du centre ville de Genève, La Tribune de Genève par la voix d'une journaliste décrit le malaise des populations dans une longue interview d'un inspecteur de police publiée le 11 juillet 2012 en pages 1 et 16. Avis à tous les Noirs, Méfiez vous de passer à Plainpalais, vous serez pris pour un Dealer Africain !!!!

On nous explique pourquoi ces dealers aiment Plainpalais et sa Place... du Cirque : ils peuvent s'occuper de leur commerce aussi nocif que l'alcool tout en se protégeant contre l'arrivée des forces de l'ordre. On nous explique que les populations certainement blanches détestent ces africains dealers parce que les Blancs travaillent dur et doivent faire face à des Noirs paresseux qui ne font que le travail facile de vendre de la drogue.

C'est ABSOLUMENT TRISTE!!!!

J'aurais tant aimé qu'on nous donne le nombre de ces Africains dealers sur cette Plaine car la Police genevoise les connaît du bout de ses doigts? J'aurais aimé savoir qu'on nous dise qui sont ces populations interrogées?

Il est de notoriété que depuis au moins une dizaine d'années des Africains rôdent à la devanture même de la Tribune de Genève !!!

Qui sont ils ?

La Tribune de Genève a -t-il trouvé le phénomène nouveau pour lui consacrer toute une Page (interview d'une seule partie) et un Edito?

Pourquoi l'on ne se demande pas pourquoi ces Africains sont ils devenus si visibles?

Sont-ils les seuls qui dealent?

Qui les protègent au cas échéant ?

D'où vient la Drogue qu'ils vendent aux valeureux Blancs travailleurs et qui par pitié pour ces Africains leur prennent de la drogue?

Que font les autorités genevoises pour " intégrer" ces Africains dealers ou ont ils seulement choisi la voie de la facilité : se faire 100.000 FCH au détriment des Blancs ?

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur des publication du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com