16/10/2014

Ebola: Voici la liste des 25 plus généreux donateurs et le montant !

ebola,donateurs,onu,suisse,ocha,afrique4.493 morts à la date d'hier selon l'OMS, la lutte contre la maladie à virus Ebola ne sera gagnée qu'à travers une mobilisation mondiale conséquente et sincère. Il faut des hommes et des femmes qualifiés pour soutenir les médecins et infirmiers africains qui sont à la première loge dans cette bataille. Des équipements, de l'argent etc.... mais aussi de l'information, de la communication et de la sensibilisation.

Ebola a mobilisé la générosité de certains Etats, fondations, de certains privés, etc. La banque mondiale est la plus grande contributrice suivie des Etats-Unis et de la Banque africaine de Développement (BAD). 

Les plus généreux sont, à la date du 16 octobre ( voir lien, ce décompte rassemble l'argent qui es traqué par les agences des Nations-Unies):

 

 

 

 

 

 


http://fts.unocha.org/reports/daily/ocha_R5_A1060___1410161726.pdfhttp://fts.unocha.org/reports/daily/ocha_R5_A1060___1410161726.pdf

 

Suivre l'émission Infrarouge Télévision suisse romande sur faut-il avoir peur d'Ebola ici:


http://www.infrarouge.ch/ir/2124-faut-avoir-peur-ebola

 

El Hadji Gorgui Wade NDOYE, www.ContinentPremier.Com

21:16 Publié dans EBOLA | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : ebola, donateurs, onu, suisse, ocha, afrique | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

31/07/2014

Le porte paroles Onusien fond en larmes face aux atrocités de l'armée israélienne!

Le fonctionnaire onusien ne peut retenir ses larmes face aux atrocités qu'il a vues dans une des écoles de l'ONU bombardées par la très vaillante armée israélienne !!!

Where are u Mister Barack Obama, did Michelle Obama see that ? Monsieur François Hollande que vous faudra t-il pour arrêter les massacres pour arrêter ce bain horrible de sang? Shame on you!!!!

Les larmes du porte paroles de l'UNRWA lors d'une interview avec la télévision Al Jazeera démontrent de l'atrocité aveugle de l'armée d'Israël qui rase tout sur son passage, après la seule centrale électrique de la bande de GAZA qui alimente la population gazouite près de 1,8million, Tsahal détruits des écoles construites par la communauté internationale et poursuit l'assassinat des enfants de Palestine !

Regardez ici. Il y a encore des gens qui ont le coeur là où il faut !!! 

16:37 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : onu, unrwa, gaza, palestine, israel, enfants | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

25/06/2014

Syrie, Irak, Centreafrique : la synthèse de l'actualité de source onusienne !

Situation en Syrie

en mi juin, le nombre de personnes bénéficiant de l’aide du PAM est en baisse, à cause des grandes difficultés qu’ont les organisations humanitaires à accéder aux réfugiés. L’aide atteignait 4.1 millions de personnes en mars et le nombre a maintenant chuté à seulement 3.2 millions. L’objectif du PAM est de distribuer de la nourriture à 4.2 millions de personnes.  

Le 22 mai, le PAM et d’autres agences onusiennes ont obtenu un accord pour débuter un plan d’assistance de 2 mois dans le gouvernorat d’Alep qui permettra d’apporter une aide alimentaire et humanitaire à 800 000 personnes. 286 millions dollars sont nécessaires à l’organisation pour qu’elle continue son action jusqu’au mois d’août.

Situation en Irak

Navi Pillay exprime une vive inquiétude quant à la détérioration rapide de la situation en Irak.  Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme fait état de plusieurs violations graves des droits humains, notamment des exécutions sommaires et extrajudiciaires ou des cas de torture.

La Haut-Commissaire avertit les différents partis du conflit que le droit international les oblige à traiter humainement les membres des forces armées qui ont rendu les armes ou qui sont hors de combat, et que les infractions au droit international peuvent être qualifiées de crimes de guerre. Plusieurs cas de violations ont déjà été constatés. Selon des informations de l’ONU, 12 personnes servant probablement la police ou les services de sécurité irakiens ont été tuées à Dawasa, au centre de Mossoul. Le 11 juin, 17 civils travaillant pour la police de Mossoul ont été exécutés. Autre source d’inquiétude, des prisonniers de la prison de Mossoul ont été libérés et armés, et cherchent à présent à retrouver les responsables de leur enfermement pour se venger.

La population doit aussi faire face à un manque de nourriture croissant, à un accès très difficile à l’eau potable, ainsi qu’à des coupures d’électricité pendant une vingtaine d’heures chaque jour. Les écoles et les églises sont souvent reconverties en abris ou en cliniques de fortune. Le Haut Commissariat aux réfugiés apporte son aide dans la création de deux nouveaux camps pour pouvoir accueillir les réfugiés. Le PAM lance une opération visant à prodiguer de l’assistance alimentaire à 42 000 déplacés en Irak. Deux vols chargés de nourriture et de matériel de base seront envoyés en Irak prochainement.

Situation en Centrafrique

UNICEF dénonce la situation déplorable de milliers d’enfants en République Centrafricaine. « En moyenne, au moins un enfant a été mutilé ou tué dans des combats chaque jour au cours des six derniers mois » dit Souleymane Diabaté, représentante d’UNICEF en RCA. «  La violence en Centrafrique est effroyable, à cause de sa brutalité, de sa violence, et les enfants n’ont pas été épargnés. » Durant les six derniers mois, 277 enfants ont été mutilés et 74 ont été tués selon les rapports d’UNICEF. A cause du climat de violence et d’insécurité, il est difficile pour UNICEF d’obtenir des données exactes et le nombre d’enfants blessés ou tués est vraisemblablement plus élevé.

UNICEF et ses partenaires s’emploient à protéger les enfants des combats, à leur permettre de poursuivre un cursus scolaire, et également à leur fournir une aide psychologique. L’organisation fait également son possible pour négocier la libération d’enfants enrôlés dans des groupes armés et aussi pour les réunir avec leur famille.

UNICEF a actuellement besoin de 120 millions de dollars pour l’année 2014. Leur action en Centrafrique est cependant la moins financée pour le moment.

Par Naomie Noël, sous la direction de El hadji Gorgui Wade Ndoye (ContinentPremier.Com) 

04:32 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : syrie, irak, onu, pam, unicef, guerre | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

14/05/2014

Syrie, le négociateur onusien Brahimi a démissionné! Sur les traces de Kofi Annan qui savait!

DSC_2459.JPGSyrie, le négociateur onusien Brahimi a présenté sa démission au Secrétaire général de l'ONU! C'est Ban Ki Moon, lui-même, qui a donné, hier, mardi 13 mai 2014, l'information. La Syrie est détruite. Le pays est appelé à des élections présidentielles!

Rappelons que l'Algérien, Lahdar Brahimi, diplomate aguerri n'a ménagé aucun effort avec ces fameux Geneva rounds mais c'est sans compter avec la détermination d'Assad pas si impopulaire qu'il a été présenté, le manque de maturité des leaders de l'opposition à son régime, les calculs horribles des puissances: USA, Russie, UE, la folie d'un certain Sarkozy, l'incapacité de la Ligue arabe à régler les problèmes arabes à l'image de l'incapacité de l'Union Africaine.

Kofi Annan qui n'est pas né de la dernière pluie avait compris qu'on lui présentait une affaire minée dès le départ, il avait demandé des garanties qu'il n'a pas obtenues alors le Ghanéen sentant le doux piège labyrinthique avait gentiment rendu le tablier mettant fin à son rôle de médiateur dans ce conflit fratricide ! Entre en jeu Brahimi, un renard de la diplomatie! Mais seul face à des tigres et des hiboux !

Hier, présent à l'Office des Nations unies à Genève, Kofi Annan a eu la gentillesse de venir me serrer la main et de s'enquérir de mon travail laissant de côté son escorte. L'ancien SG se rappelle, sans doute, de ce jeune journaliste noir qui devait arracher, il y a 15 ans parfois le micro, face à la meute des grandes agences qui régentent l'info mondiale à qui on donnait soigneusement la parole pour poser toutes les questions de l'Humanité ! Comment faire dès lors pour mettre une perspective africaine dans l'information Mac Do ! Parler de l'Afrique et de ses questions sans condescendance, avec honnêteté, réalisme et objectivité: tel a été toujours le sens profond de ma démarche pour inscrire dans le respect l'Afrique dans le vrai jeu de l'Humanité une et indivisible. 

Kofi Annan, est un autre grand Africain qui a beaucoup appris des jeux et enjeux de la Géopolique mondiale. Un charisme sans ride ni ridule, une épouse élégante et présente, c'est toujours un plaisir de boire un café avec le Grand KofI l'homme à la boule zéro, aux cheveux cendres qui avait dit Non à Bush sur sa guerre contre l'Irak !

 


El Hadji Gorgui Wade Ndoye,
Directeur des publications du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

16:09 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : annan, kofi, brahimi, onu, ban ki moon, assad, usa, ua, afrique, syrie, ghana, algérie | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

06/09/2013

BAN KI MOON : BRAVO SUR LA SYRIE !

BanKiMoon1.jpgBAN KI MOON AU MOINS SUR LE COUP DE LA SYRIE TIENT SON ROLE DE CONSCIENCE MORALE DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE. LE PATRON DES NATIONS UNIES VEUT RESTER LOGIQUE !!!! C'EST A TON SON HONNEUR ! "J'AI ENVOYÉ LES INSPECTEURS J'ATTENDS AU PLUS VITE LES RÉSULTATS DE LEUR ENQUÊTE. IL N'Y A PAS DE SOLUTION MILITAIRE AU CONFLIT SYRIEN". VOICI LA QUINTESSENCE DU MESSAGE DU CORÉEN HIER AU G-20 !


JE PENSE PERSONNELLEMENT QUE L'ONU A ASSEZ SOUFFERT DE SES INCOHÉRENCES JUSQU'EN EN PERDRE SA CRÉDIBILITÉ QUE LAISSER OBAMA ET HOLLANDE BOMBARDER LA SYRIE SUR LA BASE DE LEUR ENVIE PERSONNELLE ET DE LEURS INTÉRÊTS BASSEMENT ECONOMIQUES SERAIT UNE BELLE BÊTISE POUR L'ONU ! CELA A ÉTÉ L'OBJET DE MON ECHANGE AVEC LAKHDAR BRAHIMI MÉDIATEUR CONJOINT DE L'ONU ET DE LA LIGUE ARABE LORS DE SA CONFÉRENCE DE PRESSE A L'ONU.

POURQUOI AVOIR ATTENDU SI LONGTEMPS APRES QUE L'ONU A DEJA ANNONCE 100.000 MORTS POUR SAUTER SUR CE MASSACRE HORRIBLE A L'ARME CHIMIQUE DONT LES AUTEURS NE SONT PAS ENCORE OFFICIELLEMENT IDENTIFIES POUR DIRE NOUS ALLONS ENFIN FAIRE LA GUERRE. IL N'Y A PAS DE GAZ QUI S’ÉCHAPPE PAR LA ? GARE A L'INTOXICATION !

ATTENDRE LES CONCLUSIONS DES INSPECTEURS DE L'ONU EST UNE OBLIGATION MORALE A LAQUELLE NI OBAMA NI HOLLANDE NE PEUVENT SE SOUSTRAIRE. ILS DÉFIERAIENT AUSSI LE MONDE COMME ASSAD DONT ON SAIT QUE LA FAMILLE A REGNE EN TERREUR EN SYRIE COMME LE FAIT LA FAMILLE SAOUD EN ARABIE SAOUDITE MAIS SOUTENUE PAR L'AMERIQUE!

J'AI SOUTENU OBAMA COMME HOLLANDE EN TOUTE LIBERTÉ ET EN TOUTE LIBERTÉ JE LEUR DIS VOUS FAITES FAUSSE ROUTE. CERTES ILS BATTRONT ASSAD EN CAS DE GUERRE MAIS CE QUI EST SUR ILS RENDRONT LE MONDE PLUS INGOUVERNABLE QU'IL NE L'EST ACTUELLEMENT. UNE COHORTE DE TERRORISTES SAUVAGE VA NAÎTRE DES CENDRES DE CETTE SALE GUERRE. ET CE SONT NOUS LES PLUS PAUVRES QUI N'AVONS PAS DE BUNKER QUI PAYERONS LES POTS CASSES PAR LA BÊTISE DE DEUX HOMMES QUI SE PENSENT PUISSANTS.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, Directeur des publications du Magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

18:13 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ban ki moon, assad, obama, hollande, syrie, france, terrorisme, guerre, chimique, onu, arabe | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

24/03/2013

Vidéos: Ismael Lô aux Nations Unies : Une ambiance unique dans l'Histoire Onusienne !

Ismaël Lô fait un tabac au Palais des Nations de Genève - Par l'Agence de Presse du Sénégal (APS)

ismael lô,onu,musique,francophonie,fête du 20 mars genève,el hadji gorgui wade ndoyeIsmaël Lô a récemment fait salle comble au Palais des Nations de Genève (Suisse), où quelque 1200 personnes se sont retrouvées pour un concert du ‘’Bob Dylan’’ sénégalais, à l’occasion de la Fête de la Francophonie, rapporte l’Agence télégraphique suisse (ATS), reçue vendredi à l’APS.


Composé de diplomates, de fonctionnaires et d’Africains établis à Genève, dont des étudiants et des fans du musicien sénégalais, le public a été littéralement ‘’envoûté par le rythme de la musique africaine’’, à l’occasion de ce concert animé mercredi, selon ATS.


‘’En grand nombre, des spectateurs ont alors dansé dans les allées, alors que les autres frappaient dans les mains et chantaient en chœur à l'appel du groupe sénégalais. Du jamais vu à l'ONU, dans une salle où se réunissent d'habitude des délégués pour écouter des discours polis et convenus’’, relève -t-elle.


Ismaël Lo était venu spécialement à Genève, invité à l'occasion de la Journée internationale de la francophonie par le responsable de Continent Premier, le journaliste sénégalais, El hadj Gorgui Wade Ndoye. Par cette initiative, le journaliste a expliqué qu’il voulait ‘’faire sauter les barrières entre l'ONU et la vie locale’’.

Depuis la scène d’où ‘’ont été prononcés tant de discours par des dirigeants planétaires, les cravates se dénouent. La musique s’envole, les notes entraînantes comme autant de messages, sont portées par la voix d’Ismaël, une voix magnifique +qui vient de l’intérieur+’’, rapporte à son tour UN Special, la revue officielle en Suisse de l’Office des Nations unies à Genève (ONUG) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

‘’Et puis, au fil des chansons, les cultures, frontières n’existent plus, le conférencier assis sur son siège bouge ses mains, ses pieds et puis tout son corps. Un appel millénaire, originaire d’un +continent premier+ enveloppe la salle et abolit l’immobilisme et le sectarisme’’, ajoute cette revue destinée aux fonctionnairesinternationaux

‘’Quelques Africains donnent le départ, ils bougent et dansent au rythme des guitares et au tempo des percussions. Et puis, dans la salle, ils se lèvent, les uns après les autres. L’image hallucinante d’une salle des assemblées comble, transformée en salle de danse paraît naturelle, logique’’, écrit UN Spécial.


‘’Cette soirée particulière a su, grâce à des personnes vraies et talentueuses, rassembler toute une assemblée et lui faire ressentir et même exprimer, ! mieux que tout long discours, un message universel, celui des Nations Unies’’, selon cette publication.

Crédit (Photo): Laurent Guiraud-Tribune de Genève

Vidéo 1: Sylvie Sylsheemusic

Vidéo 2 : Cédric Asséo

Texte : APS -Sénégal, citant ATS-Suisse, Christian David-UN Special

12:15 Publié dans Genève Internationale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ismael lô, onu, musique, francophonie, fête du 20 mars genève, el hadji gorgui wade ndoye | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

12/02/2013

Le Cèdre du Liban de l'ONU : A 190 ans blanchi par la Neige!

DSC_2889.JPGCet arbre là, derrière le parking des journalistes accrédités aux Nations Unies, serait une excellente source d'informations s'il pouvait témoigner. Semé en 1823 et élevé en serre, le cèdre est planté en avril 1832 par Philippe Revilliod.

L'arbre est là majestueux, respectueux de tant de secrets enfouis dans ses racines profondes. Malgré le grand feuillage, aucun secret ne traverse les branches. Tronc solide au diamètre imposant, cet arbre là, en sait des choses sur la grande Maison-ONU ! Et si jamais il voulait témoigner de tout ce qu'il a entendu, tous les souffles qui lui ont rejeté leur gaz carbonique !!!! Cet arbre là, si majestueux, si dense, est aussi à l'image de l'ONU solide malgré sa vieillesse porteuse d'espoirs malgré ses échecs. 

DSC_2896.JPG

Je voulais juste cher cèdre te témoigner toute ma tendresse et sache que je pense à toi, et si tu me disais tous tes secrets, promis, je n'en dirai pas la source, oui un journaliste garde ses sources pour lui pour les protéger. 




El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l'ONU, Directeur des publications du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

13:52 Publié dans Hommage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cèdre, onu, secrets d'un arbre, philippe revilliod, continent premier | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

18/12/2012

L’HUMANITÉ MIGRE DE PLUS EN PLUS MALGRÉ LE RACISME ÉHONTÉ.

migration,racisme,islam,congo,onu,maroc,femmes et migrationIl y a aujourd'hui 214 millions de migrants internationaux. Les femmes représentent les 49%. En ce 18 décembre, Journée mondiale de la Migration, comment ne pas penser à celles qui fuient les guerres des hommes qui ont d'ailleurs l'intelligence et cela ne date pas que de la crise du Congo d'inventer le viol comme arme de guerre !!! Quand une femme fuit c'est pour protéger des vies, le plus souvent sa progéniture pour protéger la race humaine.


Mais la barbarie est têtue, elle est même devenue quelque chose de civilisé : guerre et frappe chirurgicales ! Mon oeil! Je pense aussi aux migrants noirs notamment qui sont déshumanisés, vivant dans un racisme éhonté parfois institutionnalisé.

Et aujourd'hui ces migrants font face dans certains pays arabes dont certains se disent musulmans à un racisme d'une pure arrogance de gens qui pensent détenir des esclaves. Le Maroc est entrain de se signaler, ce grand pays frère où on tabasse maintenant par plaisir des Noirs.

Les chantiers pour l'Egalité et la Dignité sont grands mais ce combat nécessaire nous le mènerons.

Je voudrais réitérer ici que l'Islam a été sauvé par des Nègres ! Les Arabes qui se disent musulmans doivent le savoir! A l'ONU je soulèverai ce nouveau et si ancien racisme.

Le voile de la pudeur lié à une certaine fraternité et complicité d'anciens colonisés et dominés devra être déchiré pour que la Vérité se sache. Honte à l'Internationale du Racisme.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, Journaliste accrédité aux Nations-Unies, Directeur des publication du Magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

11:36 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : migration, racisme, islam, congo, onu, maroc, femmes et migration | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

30/08/2012

Yaya Jammeh et ses 39 autres condamnés à mort: L'ONU demande au Président gambien de surseoir à leur exécution.

YayaJammeh.jpgC'est par la voie de son Rapporteur spécial sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, que les Nations Unies se sont exprimées pour condamner l'exécution par fusillade de 9 condamnés à mort, dont deux sénégalais, du régime de fer gambien. L'ONU rappelle que la dernière exécution officielle en Gambien remontait en 1985!
 
GENEVE- Yaya Jammeh, le Président de la Gambie qui a exécuté 9 personnes condamnées à mort suscite la réaction d'indignation des Nations Unies. En effet, c'est Christof Heyns, le Rapporteur spécial de l'ONU sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, qui sort un communiqué, évidemment en anglais, dans le quel il demande au Gouvernement gambien «de surseoir à l'exécution des 39 autres personnes qui sont sur la liste des condamnés à mort du régime gambien.».
 
Christof Heyns rappelle que la dernière exécution officielle en Gambie remonte en 1985 ! Et d'ajouter: «je condamne avec force les 9 exécutions qui ont lieu le 26 août». Cette nouvelle donne constitue, selon lui, un retour en arrière pour la Gambie, un recul pour le respect des droits humains et notamment du respect du droit à la vie.
 
Christof Heyns souligne que les exécutions se sont faites de manière opaque de même que les procès ayant conduit à ces exécutions n'ont été transparents.
 
Les chiffres de la terreur en décroissance
 
1.923 personnes ont été condamnées dans 63 pays en 2011 contre 2.024 dans 67 pays en 2010. Au moins 18.750 personnes étaient, à la fin de l’année 2011, sous le coup d’une peine capitale dans le monde, selon un rapport d'AmnestyInternational. Le nombre minimum de personnes exécutées en 2011, estimé à 676, a augmenté par rapport à 2010, année pour laquelle on était à 527.
 
Notons qu'en 2009, Ensemble Contre la Peine de Mort (ECPM) qui a pour ambition l’abolition universelle de la peine de mort répertoriait 59 pays appliquant la peine de mort. Cette dernière a lieu, le plus souvent pour des affaires, de meurtre, de corruption, de proxénétisme, de vol d’adultère, d’homosexualité, de trafic de drogue, délits économiques (fraude fiscale, abus de confiance)
 
Alors que des organisations de la société civile comme Amnesty international se réjouissait il y a quelques mois de la baisse du recours de la peine de mort et à des exécutions judiciaires dans le monde, avec 20 pays qui en ont fait usage, en 2011, contre 23 pays en 2010, Yaya Jammeh remet au devant de la scène cette pratique barbare. Notons, qu'il n'est pas le seul, les États-Unis d'Amérique continuent à exécuter des condamnés notamment des Noirs et des Musulmans, l'Arabie Saoudite, l'Iran, la Chine, la Corée du Nord, la Somalie, le Yémen etc ... En Europe, seule la Biélorussie a exécuté un condamné en 2011. L'Iran est le plus grand exécuteur au Moyen Orient et le premier au monde à part la Chine ( des milliers carles données ne sont pas transmises) avec 360 personnes, il est suivi par l'Arabie Saoudite (82), l'Irak (68), les Etats-Unis (43), viennent ensuite, Yémen (41), Corée du Nord (30), Somalie: (10), Soudan(7), Bangladesh (5), Vietnam, (5), Sud Soudan(5), Taïwan (5), Bande de Gaza (3), Afghanistan (2), Bélarus (2), Egypte (1), Émirats arabes unis (1). Par ailleurs des exécutions non répertoriés ont lieu en Syrie et en Malaisie.
 
La peine de mort au Sénégal
 
Concernant le Sénégal, Abdou Diouf qui se réclame sans complexe de l’héritage de Léopold Sédar Senghor, rappelait lors du IVe Congrès mondial contre la peine de mort organisé à Genève, du 24 au 26 février 2010: « Au Sénégal, la dernière exécution date de 1967» et de souligner avec fierté: «Depuis cette date, la peine de mort n’a jamais été appliquée dans mon pays. Je suis fier - après toutes ces années pendant lesquelles nous avons illustré les valeurs d’humanisme et de respect de la dignité humaine que nous a léguées Léopold Sédar Senghor - que mon successeur Me Abdoulaye Wade ait consacré formellement en 2004 l’abolition de la peine de mort au Sénégal».
 
Robert Badinter, l'ancien ministre français de la Justice ayant obtenu l'abolition de la peine de mort en Hexagone en 1981proclamait, dans une rare emphase : «Nous disons : « Vive la Vie ! Vive la Vie» en réponse au général espagnol, qui lors de la guerre civile, déclamait : «Vive la Mort ! Vive la Mort!». Des applaudissements nourris fusèrent alors de toute la Salle des droits de l’Homme des Nations Unies. Et face à Hobbes qui disait que «l’Homme est un loup pour l’Homme» qu’avait cité, sans le nommer, le Sénateur Badinter, le président Diouf, Secrétaire général de la Francophonie fait appel au philosophe sénégalais, Kocc Barma Fall: «Défendons nos valeurs humanistes et aidons les générations futures à cohabiter autrement, à vivre ensemble et à partager de l’idée du philosophe sénégalais et la Déclaration de Bamako de 2000, les Africains francophones ou non peuvent réclamer cet humanisme de Kocc: «nit moy garab u nit’, autrement dit : l’Homme est le remède de l’Homme»
 
El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur des publications du Magazine Panafricain www.ContinentPremier.Com

16/01/2012

Premières retombées de la Conférence anniversaire de Continent Premier le vendredi aux Nations-Unies:

merci.jpg 1 - Je me rends bien compte aujourd'hui plus que jamais que je compte en Suisse et ailleurs de véritables amies et amis. Oui mon Père enseignait à sa famille " d'investir dans les humains." etc.
2- Un éditeur sérieux voudrait publier en Livre dans les meilleurs délais les communications de la Rencontre. Voici ce qu'écrit l'éditeur "Pourrez-vous prendre contact avec moi la semaine prochaine par mail ou au tél *****(dès 9h15) pour envisager la publication de cette conférence et d'autres livres..."
3- Un de nos aînés Suisse d'origine maghrébine veut publier sous forme d'opuscule à la " Indignez-vous" de Stéphane Hessel le Cours magistral du Professeur Iba Der Thiam sur l'Afrique dans la géopolitique mondiale.
4- Un Ambassadeur ravi du succès, et Dieu Sait qu'il en a bien participé, m'a dit : " Gorgui tu travailles avec la Providence". Oui je suis un éternel optimiste cela ne réduit en rien mon réalisme qui me permet d'aimer et de m'indigner.

5- ... Encore Merci. Merci et Merci...........
El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur du Magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

02:21 Publié dans Genève Internationale | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : anniversaire, afrique, onu, iba der thiam, sénégal, francophonie, maroc, livres | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

07/12/2011

Dans les Cordes de Léman Bleu autour de Mme Clinton à Genève!

Entretien sur ce sujet entre Pascal Décaillet et Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l'ONU, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

C'était ce soir du mardi 6 décembre 2011 sur la télévision Léman Bleu.

Ici, la vidéo, il suffit de cliquer sur le lien:

http://www.lemanbleu.ch/vod/dans-les-cordes-06122011

Pascal Décaillet, journaliste et producteur, s'est intéressé au billet de votre serviteur sur la sur protection accordée par les Nations Unies à la Secrétaire d'Etat américaine, Mme Hilary Clinton en visite à Genève dans le cadre de différentes activités du haut Commissariat aux Droits de l'Homme, du Haut Commissariat aux réfugiés etc. (voir blog précédent).

 

30/11/2011

Le Clan Gbagbo détient 37 milliards 411 millions 934 mille 964.07 FCFA dans les banques suisses!

calmyrey.gifEn marge de la XXXIe Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, réunissant les sociétés nationales, leur Fédération internationale, le CICR et les 194 États parties aux Conventions de Genève, qui se tient du 28 novembre au 1er décembre 2011, à Genève, la Présidente de la Confédération Helvétique en charge également des Affaires Etrangères a rencontré la presse nationale et internationale pour faire le bilan de cette rencontre et de sa politique pour le renforcement de Genève comme centre privilégié de la gouvernance mondiale. Micheline Calmy Rey, accompagnée de son collaborateur M. Valentin Zellweger, directeur de la Division du Droit international, a répondu aux questions plus spécifiques liées au continent premier.

GENEVE – La République de Genève, un des vingt six cantons qui composent la Confédération suisse compte annuellement 3 mille visites de Chefs d’Etat ou autres dignitaires. Centre de la diplomatie mondiale, haut lieu de tourisme, au cœur de la finance mondiale, Genève et ses banques sont aussi prisées par les femmes et hommes d’affaires de même que des personnalités politiques qui savent profiter du professionnalisme reconnu des banquiers suisses et, naturellement, du secret bancaire helvétique pour garder quelques sous.
On apprend ainsi que la Suisse a bloqué 410 millions de FCH appartenant au Clan de l’ancien président égyptien Hosni Mubarak, 380 millions au Clan de l’ancien homme fort de Tripoli le Colonel Kadhafi, 70 millions au Clan du Président Laurent Gbagbo (en prison de même que sa femme) de Côte d’Ivoire, et 60 millions au Clan de l’ancien Président tunisien Zine El Abidine Ben Ali en exil en Arabie Saoudite emporté par la révolution dite du jasmin.
En conférence de presse en début d’après midi, hier, au Club Suisse de la Presse, la Présidente de la Confédération Suisse, Micheline Calmy, a démontré l'importance de la Suisse dans la gouvernance mondiale avec 40.000 fonctionnaires internationaux (dont 21. 600 à Genève) et leur famille vivant en Suisse. La présence des organisations internationales, des organisations non gouvernementales et du siège européen des Nations Unies dont la réhabilitation est chiffrée à 600 millions de Francs suisse (le pays hôte a annoncé une participation de 50 millions de FCH) génère une dépense de 5,3 milliards de FCH au profit de Genève et 14.000 emplois indirects. Genève, le Canton monde accueille 169 Etats qui y sont représentés y compris la Suisse, 242 missions permanentes, représentations ou délégations. Chaque année 2.700 réunions et conférences se tiennent à Genève avec près de 173 mille délégués et experts.
La procédure pour transférer tout cet argent bloqué par les Helvètes, unilatéralement, ou sur décision des Nations Unies, aux peuples de ces leaders déchus prendra beaucoup de temps ! Si la Suisse a reconnu et annoncé des montants bloqués combien d'autres pays gardent encore l'argent dit des potentats dans le secret de leurs coffres forts?
El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l’ONU, directeur de publication du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

22/09/2011

Eli Ben-Tura, nouvel ambassadeur d’Israël au Sénégal : ‘Israël ne s’oppose pas à la création d’un Etat palestinien, mais s’oppose à une saisine de l’Onu’

A la place d'une décision 'unilatérale' pour l'adhésion de la Palestine à l'Onu, le nouvel ambassadeur d'Israël au Sénégal, Eli Ben-Tura, prône des négociations bilatérales entre son pays et l'Autorité palestinienne.


Selon le nouvel ambassadeur d'Israël au Sénégal, Eli Ben-Tura, son pays n'est pas contre la création d'un Etat palestinien, encore moins son adhésion à l'Organisation des nations unies. Seulement, l'Etat hébreu s'oppose à la démarche adoptée par les Palestiniens, consistant à saisir l'Assemblée générale des Nations unies. Le diplomate israélien, qui qualifie cette décision d''unilatérale', ajoute qu'elle n'est pas la bonne.

Selon lui, son pays privilégie plutôt les négociations entre les deux parties. 'Israël ne s'oppose pas à la création d'un Etat palestinien, mais s'oppose à une saisine de l'Onu. Parce que nous pensons que, pour arriver à la création d'un Etat palestinien, les deux parties doivent s'asseoir autour d'une table et négocier. Nous devons avoir des négociations bilatérales pour une paix durable, juste et acceptable pour les deux parties', déclare Eli Ben-Tura.

Le nouvel ambassadeur d'Israël s'exprimait ainsi hier en marge de la rencontre entre lui et des hommes d'affaires, des agriculteurs et des agronomes sénégalais. Le diplomate israélien d'ajouter : 'Nous sommes contre la décision unilatérale de l'Autorité palestinienne. Et j'espère que Mahmoud Abbas, (Ndlr : le président de l'Autorité palestinienne), comprendra que cette initiative ne pas va apporter la paix dans la région'.

Le 23 septembre, après-demain, l'Autorité palestinienne envisage de saisir l'Assemblée générale de l'Onu pour être le 194e Etat. Une décision fortement critiquée par Israël, mais aussi les Etats-unis qui menacent d'opposer leur veto.

Charles Gaïky DIENE

Lien de l'article : http://www.walf.sn/international/suite.php?rub=6&id_a...

Source : Walfadjri- Sénégal

 

 

11:58 Publié dans Nations Unies | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : onu, eli ben-tura, israel, palestine, conseil sécurité, charles gaiky diene, walfadjri | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

20/09/2011

ADHESION A L'ONU : LA PALESTINE TIENDRA PAROLE LE 23 SEPTEMBRE.

palestine.jpg« Oui ! Parce que la décision de l'Organisation de libération de la Palestine (Olp), qui est le représentant unique et légitime du peuple palestinien, va s'adresser aux Nations unies en vue d'obtenir l'adhésion de l'Etat de Palestine à l'Onu. Ce sera le 23 septembre 2011. Je vous confirme que nous irons le 23 septembre demander cette adhésion. Parce qu'elle constitue une étape cruciale dans la lutte des Palestiniens», a martelé avec force, Abdalrahim Alfarra, ambassadeur de Palestine au Sénégal.

Le doute n'est plus permis ! Malgré les pressions amicales ou autres sous entendues rétorsions économiques, la Palestine va demander officiellement à rejoindre le concert des Nations, le 23 septembre 2011, lors de l'assemblée générale des Nations Unies qui se tient à New York. Abdalrahim Alfarra, ambassadeur de Palestine au Sénégal l'a martelé avec force : 'L'Olp demandera l'adhésion de l'Etat de Palestine à l'Onu le 23 septembre 2011'. Il répondait aux questions de Charles Gaïky Diène du quotidien privé sénégalais Walfadjri imprimé à Dakar.

Lire l'interview ici : http://www.walf.sn/international/suite.php?rub=6&id_a...

El Hadji Gorgui Wade NDOYE  (ContinentPremier.Com)

Source Walfadjri- Sénégal

 

15:11 Publié dans Nations Unies | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : olp, palestine, onu, adhésion aux nations unies, mahmoud abass, abdalrahim alfarra, charles gaiky diene, walfadjri | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

26/08/2011

L'ONU ATTAQUEE AU NIGERIA : DES MORTS ET DES BLESSES!

ban-ki-moon.jpgLa famille des Nations-Unies est encore meutrie. Pour l'heure, le nombre de morts n'est pas connu. L'attaque a eu lieu ce matin dans un bâtiment onusien qui abrite 26 travailleurs humanitaires et d'agences pour le développement. Ban Ki Moon secretaire général de l'ONU a vivement condamé cette attaque meutrière qui vise des gens qui traveillent pour le bien de l'Humanité. ( Voir sa déclaration disponible uniquement en anglais)

El Hadji Gorgui Wade Ndoye direcetur du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

New York

" Around 11:00 o'clock this morning, local time, the United Nations House in the Nigerian capital, Abuja, was struck by a car bomb.

These buildings house 26 humanitarian and development agencies of the United Nations family.

This was an assault on those who devote their lives to helping others.

We condemn this terrible act, utterly.

We do not yet have precise casualty figures but they are likely to be considerable. A number of people are dead; many more are wounded.

Nigerian and international search and rescue teams have mobilized and are moving the wounded to hospitals and providing emergency aid.

I am asking the Deputy UN Secretary-General, Ms. Asha-Rose Migiro, [to go] to Nigeria immediately and am mobilizing the UN system to respond to this emergency. She will be accompanied by the UN security chief, Under-Secretary-General Gregory Starr, and meet with Nigerian authorities upon arrival in Abuja.

I am going to call President [Goodluck] Jonathan of Nigeria soon.

On this very sad occasion, I extend my deepest sympathies to the victims and their families. The United Nations will undertake every possible effort to assist them during this difficult time."

BAN KI MOON SECRETAIRE GENERAL DES NATIONS UNIES

 

16:36 Publié dans Nations Unies | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : onu, attentat au nigeria, onu attaquee, ban ki moon, jonthan goodluck, abuja, nigeria | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

18/08/2011

‘Les personnes sous alimentées ne peuvent pas attendre!

byrs.JPG

C'est le cri d'alarme que lance Elisabeth Byrs, porte-parole du Bureau de la coordination de l'action humanitaire des Nations Unies à Genève :

La solidarité internationale s'organise pour sauver encore des vies mais l'argent arrive lentement. L'appel d'urgence de l'Onu estimé à 2, 4 milliards de dollars est financé à 48 %. La famine, qui sévit dans la Corne de l'Afrique, affecte 12,4 millions de personnes en Somalie, au Kenya, en Ethiopie et à Djibouti. Ces chiffres augmentent de jour en jour malheureusement et, il faut faire vite, car chaque jour des victimes meurent. A Genève, la porte-parole du Bureau de coordination humanitaire des Nations unies, Elisabeth Byrs, décrit une situation difficile et chronique et en appelle à plus de solidarité.

ContinentPremier.Com: Comment décrivez vous la situation dans la Corne de l'Afrique?

Elisabeth BYRS : La situation est dramatique. Elle se détériore rapidement et elle doit être prise à bras le corps de façon urgente. Les prix des denrées alimentaires ont augmenté de façon exponentielle depuis les trois derniers mois dans la Corne de l'Afrique. Et ce facteur, combiné à un très faible pouvoir d'achat des populations les plus pauvres, fait que la situation empire. De plus, les conditions d'accès restreintes à certaines régions en Somalie font que de plus en plus de personnes souffrent de la faim.

Peut-on parler de chronique déjà annoncée?

Certainement, car la sécheresse dans cette région est récurrente et la situation n'est pas nouvelle. Les agences humanitaires de l'Onu et les Ongs ont sans cesse essayé d'alerter l'opinion et les bailleurs de fonds sur la situation. En 2010, des appels financiers étaient lancés pour la Somalie, Djibouti, le Kenya et l'Ethiopie. L'appel pour la sécheresse en Somalie n'était pratiquement pas financé. Après six mois, il n'avait reçu que 20 % des 39 millions de dollars nécessaires pour l'aide humanitaire ! Il a fallu attendre que cinq régions de Somalie soient déclarées en état de famine pour que les opinions commencent à s'émouvoir ! Maintenant, la situation est plus grave et il n'y aura pas d'amélioration avant les prochaines pluies en 2012. De plus, la situation alimentaire dans certaines régions du Nord de la Somalie commence aussi à devenir préoccupante.

Que fait l'Onu pour soutenir les populations?

L'Onu, en alerte depuis fin 2010, a décuplé ses opérations, renforcé ses programmes humanitaires et notamment en direction des réfugiés, ceux qui fuient la sécheresse en Somalie et s'entassent dans les camps au Kenya ou en Ethiopie. Cette réponse d'urgence doit se poursuivre et vite sinon d'autres vies seront en danger. Avec ces opérations d'urgence, il faut en même temps penser au moyen et long terme et développer le soutien au secteur agricole et c'est ce que la Fao est en train de développer.

En Somalie, depuis le 27 juillet, 97 tonnes de plumpy nut (patte alimentaire enrichie) ont été distribuées dans la région de Geddo et Juba pour traiter environ 34 mille enfants de moins de cinq ans. Des repas sont également fournis dans cette région aux personnes déplacées. Le but étant d'atteindre bientôt 25 mille repas par jour.

Dans le corridor d'Afgoye, où s'entassent des milliers de déplacés, plus de 11 millions de litres d'eau potable sont distribués à 30 mille personnes réfugiées dans 55 camps. Tout cela n'est qu'un petit exemple des programmes humanitaires de l'Onu. Il faut y ajouter les campagnes de vaccination, les ponts aériens, la désinfection des sources d'eau, etc. Et cela dans toutes les régions où nous avons accès.

Parlez nous de l'évolution du financement de l'aide d'urgence et des principaux pays donateurs ?

Il va falloir trouver rapidement plus de financement, car les besoins deviennent de plus en plus importants. Il nous faut 2,4 milliards de dollars pour répondre à cette crise et nous n'en avons que 1,2 milliard pour le moment. Il faut trouver encore 1,2 milliard. L'appel pour la Corne de l'Afrique est financé à hauteur de 48 % pour le moment. L'argent arrive, mais lentement. Nous remercions tous les bailleurs de fonds qui ont déjà contribué, mais il faut soutenir l'effort. Les personnes sous alimentées ne peuvent pas attendre.

Chaque jour, des enfants meurent et cet argent c'est la vie. Le Fonds d'intervention d'urgence de l'Onu (Cerf), a déjà alloué 107 millions de dollars pour cette crise. Quant aux donateurs, ils sont nombreux, Etats, Fondations, personnes privées, mais il faut que l'effort soit soutenu. Les petits pays comme le Liechtenstein, l'Estonie ou le Qatar ont répondu présent. L'Europe, l'Amérique, la Russie, la Corée, le Japon et bien d'autres aussi soutiennent l'effort. Le plus vite l'appel sera financé à 100 %, le plus efficace sera la réponse.

Propos recueillis par El Hadji Gorgui Wade NDOYE

 

07:40 Publié dans Nations Unies | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : onu, elisabeth byrs, djibouti, somalie, aide internationale, 2011 sécheresse, corne de l'afrique | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

03/08/2011

La Suisse, ce si petit pays !

drapeau_suisse.jpg

Le pays a chanté le 1er août le « Cantique » mystique adopté, il y a trente ans, comme l'hymne officiel de la Confédération  dont le pacte fondateur remonterait à cette mystérieuse rencontre sur la prairie du Grütli, en 1291, où les représentants des cantons d'Uri, Schwyz et Unterwald auraient juré de rester solidaires pour défendre leur patrie l'Helvétie. La baraka a suivi le serment, la Confédération s'est agrandie, avec ses 26 cantons.

Lire suite en cliquant sur : http://www.continentpremier.com/?article=1737&magazin...

 

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur du magazine panafricain ContinentPremier.Com

05:02 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : fête nationale suisse, confédération, 2011 grütli, calmy rey, burkhalter, cern, onu, genève | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

27/07/2011

Contre un troisième mandat du Président Wade: Des Sénégalais devant l'ONU.

manifestation.JPGRassemblement contre la candidature du Président Wade devant les Nations Unies: Le Mouvement «Notre Sénégal» transmet une pétition avec 10.000 signatures à l'intention de Ban Ki Moon

GENEVE- C'est en présence de Talla Sylla, que le mouvement «Notre Sénégal» qui regroupe sur Facebook plus de 40 mille amis, a transmis au Service de sécurité de l'ONU une lettre portant une pétition destinée au Secrétaire générale des Nations Unies signée, selon le mouvement par 10.000 personnes qui réclament la non candidature de Wade à l'élection présidentielle de 2012, une candidature jugée «illégale» par Mamadou Diouf, le porte parole du Mouvement, qui a lu lors du rassemblement les motifs de leur action. A l'issue de la manifestation qui a regroupé une cinquantaine de personnes et qui s'est déroulée sous l'encadrement de la police suisse et dans le calme malgré les mots durs portés contre le régime de l'alternance, des manifestants nous ont donné leur réaction.

Mamadou Djigo, secrétaire général du mouvement «Notre Sénégal». L'organisateur du rassemblement se dit satisfait de son bon déroulement. «Il y a eu du monde parce que notre pays en vaut la peine, a-t-il annoncé.» Et de porter ses critiques envers le gouvernement du Président Wade «Nous sommes très déçus et très inquiets par rapport à la situation du pays. Même s'il y avait, ici, que deux personnes qui manifestent pour témoigner notre désapprobation par rapport à ce qui se passe au Sénégal, pour nous, c'est un motif de satisfaction. Beaucoup de Sénégalais aiment profondément notre pays». «Certes, l'avenir s'annonce sombre, poursuit -il, mais il y a un éclairci avec la naissance d'une conscience citoyenne.» Mamadou Djigo salue par ailleurs la présence de Talla Sylla à la manifestation. «C'est une satisfaction, martèle-t-il, Nous sommes heureux de le voir à cette manifestation car talla est quelqu'un de bien. Il a refusé les privilèges. S'y il y avait un prix du patriotisme à décerner, nous n'hésiterons pas à le lui donner.»

Moustapha Kamal Thiam, (responsable de l'APR en Suisse), chargé de s'occuper de des modalités administratives et pratiques de la manifestation a déclaré que «L'objectif de la manifestation est d'alerter l'opinion internationale à travers les Nations Unies, la communauté européenne et tous les dirigeants du monde afin qu'ils n'attendent pas ce qui s'est passé en côte d'Ivoire, en Libye, en Égypte, et dans d'autres pays en situation conflictuelle pour prendre des mesures à l'image de celles prises par le Conseil de sécurité ( envoi de militaires etc...)». Pour l'informaticien et ancien de l'ÉNEA c'est «Maintenant qu'il faut régler le problème en interpellant le président Wade, de lui dire qu'il n'a pas le droit de se représenter pour un troisième mandat. Nous ne voulons pas qu'on entre dans une situation conflictuelle au Sénégal pour que la communauté internationale commence à agir.» Le représentant du parti de Macky Sall conclut par une satisfaction: « Je me réjouis, a t-il asséné, de cette organisation qu'on a réussi de très fort belle manière. Maintenant il faudrait que tous les responsables d'association ou de partis politiques et tous les Sénégalais qu'on puisse travailler davantage en synergie pour qu'à chaque fois de besoin on puisse se rencontrer ici à Genève devant le Palais des Nations Unies pour manifester afin d'alerter la communauté internationale.»

Pape Faye du parti socialiste à Paris dit venir en tant que citoyen sénégalais apporter son soutien aux Sénégalais de Suisse qui sont de plus en plus engagés en politique, et en tant que membre du parti socialiste car souligne-t- il: « Il nous faut coordonner et harmoniser nos cations au niveau de la diaspora pour mieux faire face à ce ces voyous de l'alternance qui sont prêts à tout.»

Babacar Diédhiou du Collectif Galgui (Lyon). Présent à Genève pour manifester devant les Nations Unies, ce membre de la société civile explique que le mouvement Galgui s'engage pour plus de démocratie et de citoyenneté responsable au Sénégal. «On appelle tous les Sénégalais à une prise de conscience, dit-elle, pour qu'ensemble on puisse construire notre pays.» Il fera remarquer: «Au delà des hommes politiques, il y a la question humaine et la question de la responsabilité. Aujourd'hui, ce qui ruinent ce pays sont autant les partis politiques que des citoyens simples. Regardez par exemple, ce qui se passe avec les accords de pêche! Il y a, en effet, des pêcheurs qui falsifient les licences et dans plusieurs domaines c'est la même chose. Que dire de ces commerçants qui ne payent pas non plus leurs impôts!»

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur de publication du magazine panafricain en ligne (ContinentPremier.Com)

 

17:14 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : notre senegal, senegal, talla sylla, ban ki moon, onu, geneve | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye