05/12/2011

VOLTAIRE ET L'ISLAM: Que pense réellement l'écrivain des Lumières sur Mahomet?

Voltaire.jpg

''J’ai dit qu’on reconnut Mahomet pour un grand homme; rien n’est plus impie, dites-vous. Je vous répondrai que ce n’est pas ma faute si ce petit homme a changé la face d’une partie du monde, s’il a gagné des batailles contre des armées dix fois plus nombreuses que les siennes, s’il a fait trembler l’empire romain, s’il a donné les premiers coups à ce colosse que ses successeurs ont écrasé, et s’il a été législateur de l’Asie, de l’Afrique, et d’une partie de l’Europe.''
''Sa religion est sage, sévère, chaste et humaine : sage puisqu’elle ne tombe pas dans la démence de donner à Dieu des associés, et qu’elle n’a point de mystère ; sévère puisqu’elle défend les jeux de hasard, le vin et les liqueurs fortes, et qu’elle ordonne la prière cinq fois par jour ; chaste, puisqu’elle réduit à quatre femmes ce nombre prodigieux d’épouses qui partageaient le lit de tous les princes de l’Orient ; humaine, puisqu’elle nous ordonne l’aumône, bien plus rigoureusement que le voyage de La Mecque. Ajoutez à tous ces caractères de vérité, la tolérance.'' (Voltaire a composé cette lettre en 1760 en réponse à la "Critique de l’Histoire universelle de M. de Voltaire, au sujet de Mahomet et du mahométisme"

Rappelons par ailleurs que Voltaire était très hostile à l’islam. La pièce théâtrale « Mahomet, ou le fanatisme » composée en 1742, était considérée comme le parfait exemple pour dépeindre le personnage du Prophète Mohammed (Paix et Salut sur Lui). « Mahomet le fanatique, le cruel, le fourbe, et, à la honte des hommes, le grand, qui de garçon marchand devient prophète, législateur et monarque. » écrivait- il dans Recueil des Lettres de Voltaire (1739-41. Napoléon dira à Goethe à ce sujet lorsqu’il le rencontra à Erfut : «  Je n’aime pas cette pièce, c’est une caricature ! ».

Et voici ce que dira Thomas Carlyle, écrivain anglais célèbre à propos du Prophète de l’Islam : « On remarqua que Muhammad, depuis sa tendre enfance, était considéré comme étant un jeune doué de raison. D’ailleurs, les personnes avec lesquelles il vivait l’avaient surnommé « Al-Amine » (l’honnête, le sincère et le loyal). Ses paroles, ses actes et sa pensée étaient véridiques. Ceux qui le côtoyaient avaient également remarqué que toute parole qui exhalait de lui renfermait une édifiante sagesse. J’ai appris de lui qu’il était extrêmement pondéré, et gardait le silence lorsque les paroles n’étaient plus nécessaires, mais lorsqu’il parlait, ses paroles n’étaient que vérité et raison. […] Tout le long de sa vie, nous avons vu en lui un homme aux principes bien établis et connu pour une implacable détermination. Il se souciait du malheur des autres, était généreux et bienfaisant, clément, faisant preuve de piété et de mérite et était vertueux. Extrêmement sérieux et sincère, il était néanmoins d’un naturel doux, accueillant et accessible. Il était réjouissant, agréable, sociable, et sa compagnie était appréciée. On pouvait parfois le voir plaisanter et s’amuser. Selon les témoignages, son sourire éclatant, qui illuminait son visage, provenait d’un cœur sincère. Il était très intelligent et possédait un cœur magnanime. Il était naturellement grandiose, sans qu’une école lui inculquât la science ni qu’un enseignant se chargeât de son éducation, car il n’en avait aucunement besoin. » Thomas Carlyle, Heroes, Hero Worship, and the Heroic in History, Londres, 1841, p 50-51.

Rassemblés par El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l’ONU, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

13:54 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voltaire, muhammad, mahomet, c'est quoi l'islam, islamisme, foi, tolérance, goethe, thomas carlyle, fanatisme, napoléon, hero worship, erfut | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

02/11/2011

Lettre aux Musulmans de France : Laissez-les insulter Allah et Son Prophète (Psl).

Aujourd’hui, il est permis à certains de s’attaquer à tout ce qui ne leur ressemble pas. Pourtant les mêmes n’oseront jamais s’attaquer à d’autres valeurs. Il y a bien sûr des lignes rouges qu’ils ne franchiront pas !!!! Mais jamais pour les Nègres jamais pour les Musulmans.

Soyez vigilants chers frères et sœurs de France et du monde entier ! Au Prophète Muhammad Paix et Salut sur Lui), Dieu a recommandé ceci : « Nous ne t’avons pas envoyé pour te porter garant de leur conduite : tu n’es chargé que de transmettre le message. » (Sourate 42- Verset 48). Alors de quoi vous mêlez-vous. Ou de quoi veut-on vous associer ? N’importe qui aurait pu, a pu commettre cet acte délictueux chez Charlie Hebdo ou ailleurs ! Mais ce sont encore les Musulmans qui sont attaqués. Et à entendre le Ministre de l’Intérieur de la France, le coupable est déjà connu ! Triste France ! Triste République qui crie haut et fort Egalité, sans Fraternité, qui crie haut et fort Liberté en maintenant dans l’ignorance dans l’esclavage dans la colonisation et dans le néo colonialisme des siècles durant des peuples conquis par les armes et soumis par la terreur du Code Noir et autres gadgets aux multiples horreurs pour fouetter les indélicats qui oseraient se rebeller contre l’hypocrisie ! Toussaint Louverture d'Haïti, franc maçon notoire, s’est élevé contre la République qui lui a enseigné la Liberté et qui a voulu ad vitam æternam soumettre son peuple dans la domination de l’homme par l’homme !

A vous Musulmans d’aujourd’hui, je sais ce que vous ressentez, je connais autant que vous les mensonges de ceux-ci et de ceux-là qui nous parlent démocratie et assassinent nos leaders sans procès. Ceux-là qui exécutent des êtres humains pour empêcher la manifestation de tout faisceau de vérité. Ben Ali a été chassé de son pouvoir par la force de la foi d’un jeune marchand diplômé qui n’en pouvait plus d’être humilié. Il est parti, on sait dans quelles conditions, même si une certaine République avait promis de lui prêter main forte pour mater la révolution qui naissait. Et voilà que le peuple fier de Tunisie, dont on ne rappellera jamais assez la Constitution dite de Carthage, de grands noms comme Ibn Khaldoun, le jeune et fulgurant poète Chebbi dont les vers de libération et de liberté annoncent l’hymne national. Ce peuple qui crie plus de liberté à qui on propose la démocratie à l’occidentale et qui choisit librement ses femmes et ses hommes et ne trouve sur son chemin qu’une volonté de lui dire tu as tort d’avoir choisi librement ! Est – ce cela alors la liberté ! Que vient faire Muhammad là dans ? Oui à la liberté ! Oui également à la responsabilité ! Oui au respect du choix des peuples.

Aujourd’hui, il est permis à certains de s’attaquer à tout ce qui ne leur ressemble pas. Pourtant les mêmes n’oseront jamais s’attaquer à d’autres valeurs. Il y a bien sûr des lignes rouges qu’ils ne franchiront pas !!!! Mais jamais pour les Nègres jamais pour les Musulmans.

Je sais que vous savez que vos leaders sont faibles mais votre force est dans votre cœur : dans l’Amour et le Pardon. Votre force est dans la quête la plus étroite de la perfection malgré les difficultés économiques et l’incertitude d’un avenir assombri par tant d’intérêts divergents dont le rapprochement ne tient en rien compte de l’égale condition humaine.

Mais l’Histoire est en marche !

Alors méditez ceci :

Le Coran rappelle : « …N’eut été le fait que Dieu repousse les hommes les uns par les autres, que d’ermitages auraient été détruits, de synagogues, d’oratoires et de mosquées, tant de lieu où l’on célèbre le Nom de Dieu abondamment..."

"C’est par quelque miséricorde de la part de Dieu que tu (Muhammad) as été si doux envers eux! Mais si tu étais rude, au cœur dur, ils se seraient enfuis de ton entourage" (Al Imrâne : 159)

Et la sagesse est le fondement de la foi du musulman, permettez-moi alors, de vous rappeler en ces moments difficiles, qu'il a été recommandé aux croyants en toute circonstance d’user de la raison, c'est-à-dire de l’esprit et du cœur.

" Dieu donne la sagesse à qui Il veut. Et celui à qui la sagesse est donnée, vraiment, c’est un bien immense qui lui est donné". (Al Baqara : 269).

Un poète musulman psalmodiait à juste titre : "Dès lors que mon origine est de poussière, alors toute la terre est mon pays et tous les hommes mes proches!".

El Hadji Gorgui Wade NDOYE (Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com)