27/02/2012

SUISSE-SENEGAL : Les Sénégalais ont voté pour la première fois.

L'opposition au Président Wade remporte les élections en Suisse

DSCN0022.JPGLes résultats provisoires sortis des urnes le 26 février 2012 en Suisse sont nette faveur pour les candidats opposés à Me Abdoulaye Wade. A noter que les Sénégalais venaient de voter pour la première fois sur sol helvétique.Nombre total d'électeurs inscrits 348, nombre de votants 252, nombre de suffrages valablement exprimés 251, nombre de bulletins nuls 1. Le taux de participation est de 72,12%.

Les électeurs sénégalais vivant en Suisse ont voté pour la première fois sur sol helvétique, ce 26 février 2012. Sur l'ensemble des sept bureaux de vote (Zurich, Bâle, Berne, Lausanne, Neuchâtel, Lugano, et Genève) , les voix valablement exprimées ont été favorables pour le candidat Ibrahima Fall (68), ancien fonctionnaire des Nations Unies, à Genève, qui sera suivi de l'ancien Premier Ministre Moustapha Niass (48) et du Président sortant, Me Abdoulaye Wade (33), Macky Sall (31), Cheikh Bamba Dièye (19), Idrissa Seck (17), Ousmane Tanor Dieng (14), Oumar Hassimou Dia (7), Cheikh Tidiane Gadio (6), Djibril Ngom (5), Mor Dieng (2), Amsatou Sow Sidibé (1).

Réactions des représentants de partis:

Mouhamedine Sall, représentant de Rewmi à Genève: « Le processus s'est bien déroulé je félicite Ibrahima Fall. Wade est en troisième, je suis quelque part content car c'était ça mon combat qu'il ne passe pas. Je prie dans l'ensemble que les élections se passent partout dans le calme.».

DSCN0039.JPGSeydou Nourou Ngom, représentant Djibril Ngom « Tout s'est bien passé. Pour mon candidat compte tenu de sa campagne non limitée, s'est bien défendu. Nous comptons aller aux législatives car nous avons un mot à dire.». Abdel Kader Sylla, représentant coalition Fal 2012, du candidat Abdoulaye Wade: « un sentiment de satisfaction, les Sénégalais ont répondu positivement pour réélire leur caniddat Maître Abdoulaye Wade. Ils veulent qu'il reste pour présider le pays.»

Moustapha Kamal Thiam: « Le vote s'est bien déroulé. C'était une première expérience dans ce pays. L'APR a pu avoir un ancrage qui a donné les résultats que nous avons Notre car notre parti a participé à animer activement la vie politique en Suisse.». Babacar Touré, représentant Benni ak Tanor: « C'est dommage, on ne devait pas tenir ces élections qui ne traduisent pas la réalité politique du pays. La diaspora aurait pu mieux et plus voter si elle disposait à temps des cartes d'électeurs et les cartes d'identité.». Nar Mbengue, représentant de Cheikh Bamba Dièye se dit «satisfait du score de son parti pour une première participation.»

Ibrahima Guissé, vice-président Decena: « Je suis super content. Je remercie le Président du bureau de vote et l'assesseur qui ont fait un travail citoyen exemplaire. Le vote s'est passé dans le calme et dans la transparence.». Le bureau de vote était ouvert de 9 heures à 19 heures avec comme Président, Mamadou Touré, Oscar Nzalé, assesseur, El Hadji Aly Ndao, secrétaire.

DSCN0011.JPGCissé Dia, comme Binetou Diallo, nous ont annoncé qu'ils étaient « ravis pu voter en Suisse et se sont dits fiers d'êtres sénégalais.»

Infos El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur des publications du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.com

03/02/2012

Contre la candidature du Président Wade: Sit-In du M23 devant l'ONU.

COMMUNIQUE DU MOUVEMENT CITOYEN M23

wade.jpgSuite à la décision illégale et infondée du Conseil Constitutionnel sénégalais sur la recevabilité de la candidature d'Abdoulaye Wade aux prochaines élections présidentielles de février 2012 qui ôte à la démocratie sénégalaise son lustre d'antan, les mouvements de la société civile, les partis politiques et les associations de Suisse, de France, d'Allemagne, d'Italie, ... sont invités à réitérer leur engagement inébranlable pour un Sénégal libre et démocratique, où chaque citoyen puisse jouir pleinement des droits que la constitution lui confère.

Afin de perpétuer la longue tradition démocratique de notre pays et maintenir une stabilité politique et sociale hélas mal en point sous le règne d'Abdoulaye Wade ; nous comptons alerter l'opinion internationale par un sit-in au Palais des Nations à Genève le 04 février 2012 de 15 H 00 à 16 H 00 précises sur ce coup d'Etat constitutionnel qui augure un coup d'Etat électoral.

PS.- Merci à celui/celle qui compte venir de bien vouloir le confirmer par retour de mail pour faciliter l'organisation.

VIVE LE SENEGAL ! VIVE LA REPUBLIQUE !

wadedegagegeneve@gmail.com

Contact : Mamadou DIOUF et Moustapha Kamal THIAM

Contre la candidature du Président Wade: Sit-In du M23 devant l'ONU.

25/01/2012

Manifestation contre un troisième mandat : Des Sénégalais bravent le froid à Genève contre la candidature de Wade

Manifestation contre un troisième mandat : Des Sénégalais bravent le froid à Genève contre la candidature de Wade

Dirigée par Moda Mbaye, membre de Rewmi domicilié en France voisine, la manifestation contre la candidature de Me Wade n'a pas attiré grand monde. Déterminés les 10 manifestants, 9 hommes et une femme, ont fait face au froid glacial de la Suisse en plein hiver et en plein air sous la ‘Chaise Cassée’ devant l'entrée principale des Nations Unies pour dire : ‘Non à la candidature inconstitutionnelle du Président Wade’ comme on peut lire sur l'une des banderoles exhibées.

(Correspondant permanent à Genève) - Des Sénégalais ont fait, hier, mardi, 24 janvier 2012, à 12 heures, preuve de témérité en affrontant le froid et quelques gouttes de pluie pour empêcher la goutte d'eau de trop dans le vase de la candidature du chef de l'Etat, Me Abdoulaye Wade, officiellement investi par son parti le Pds et une coalition de partis politiques. Les manifestants sont pour la plupart des membres du parti de l'ancien Premier ministre Idrissa Seck, l'un des candidats face à l'actuel locataire du palais de la République. ‘Non ! Non ! Non ! à la confiscation du pouvoir’, ‘Terminus J-33’, ‘Pour le respect de la démocratie au Sénégal, non au 3e mandat de Wade’, les affiches et banderoles expriment les griefs et autres souhaits des manifestants flanqués de t-shirts rouges pour montrer la sortie au président Wade. Et pour faire un peu de bruits, les mécontents du régime libéral n'ont pas manqué d'idées. En effet, ils se sont munis de vuvuzelas ... rouges.

Moda Mbaye, l'initiateur de la marche explique que la candidature du président Wade est ‘asociale’, car, dit-il, : ‘Un vieillard est normalement respecté en Afrique mais avec l'attitude de Wade, on se permet d'user de tous les mots contre lui’. Alioune Diouf, représentant de la Cellule d'initiative et d'actions en Suisse rappelle que le candidat du Pds ‘avait promis de réviser la Constitution en 2000. Il avait ainsi signé un pacte avec le peuple sénégalais en bloquant le mandat du Président à deux’. Notre interlocuteur de souligner que ‘ce pacte moral a été rompu car le Président a changé de trajectoire car il veut nous imposer son fils’. Pour sa part, Mouhamed Sall croit que ‘la candidature de Wade est très dangereuse pour le pays. En plus son bilan est désastreux. Par ailleurs, c'est lui qui avait dit qu'il ne pouvait pas se représenter en 2012. J'en conclus dès lors que sa candidature est une violation de la Constitution’. Selon Moussa Cissokho, ‘Wade ne veut ainsi qu'installer son fils à la tête du pays’. Ce dernier se veut catégorique : ‘Nous sommes prêts à nous battre jusqu'à la dernière goutte de notre sang car le Sénégal ne sera jamais une monarchie’.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye (ContinentPremier.Com)

Publié et imprimé à Dakar ce jour par le quotidien privé Walfadjri- Sénégal- Lien: http://www.walf.sn/politique/suite.php?rub=2&id_art=7...

23/11/2011

N'oubliez jamais !

Senegal%20carte.jpg
N'oubliez jamais que le sang de chaque sénégalais vaut autant en globules blancs et globules rouges en litre que le vôtre !

Aux Candidates et Candidats à la Magistrature suprême du Sénégal: N'oubliez jamais !

Chères sœurs et frères ! A vous Amoureuses et Amoureux de Sunugaal

Chers compatriotes !
N’oubliez jamais le Sénégal. N’oubliez jamais la valeur et la bravoure de mon peuple, ses sacrifices, ses combats qui en ont fait malgré la pauvreté l'un des peuples les plus fiers de la Terre.
N’oubliez jamais ce peuple qui a, depuis près de deux siècles, appris à voter et qui compte en son sein au delà de toutes les Saintes et des Saints connus ou cachés et dont on s'honore, des intellectuels de renommée internationale comme Cheikh Anta Diop, Léopold Senghor, Kéba Mbaye etc.
N’oubliez jamais qu’au delà de notre présence diplomatique enviable au vu de ce que ce pays représente économiquement sur la balance de la planète que le Sénégal est aussi un havre de paix qui compte des millions d'analphabètes, de milliers d'enfants, garçons et filles exploités.
N'oubliez jamais que, en 2010/2011, dans ce beau pays où beaucoup ne s'embarrassent guère à faire étalage de leurs richesses subites, méritées ou héritées, que dans ce bled, oui, un cinquième de la population pratiquait encore la défécation en plein air, comme l'a récemment souligné Mme De Albuquerque, experte des Nations Unies sur l'assainissement.
N'oubliez jamais que ce pays a connu en moins de 20 ans une année scolaire invalidée, une autre blanche et des sessions uniques d'examen. Le lourd tribut a été payé par la grande masse des populations laborieuses n’ayant pas de moyens de faire « évader » leurs enfants dans les écoles privées du pays ou à l’étranger !
N’oubliez jamais que ce pays, au premier rang de la libération du Monde depuis au moins les guerres de LaFayette aux États-Unis mais aussi et également dans les deux plus grandes qui ont marqué l'Humanité, a donné à la race humaine de belles leçons de tolérance religieuse et d'accueil de l'étranger.
N’oubliez jamais que vous aussi vous êtes des filles et enfants du Sénégal, que vos père et mère sont fils et fille de cette terre jalousement défendue par nos aïeuls les yeux rivés dignement sur le devenir de leur progéniture.
N’oubliez jamais qu’il n’était pas bon dans ce pays de trahir l’espoir de la jeunesse !
N’oubliez jamais les regards de ces enfants hagards qui vous prennent comme modèles !
N'oubliez jamais que le sang de chaque sénégalais vaut autant en globules blancs et globules rouges en litre que le vôtre !
Ce n'est qu'un viatique, vous savez!
Votre compatriote El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur du magazine panafricain et mensuel en ligne ContinentPremier.Com (Genève- Suisse)