05/08/2011

Le 1er août avant l’Heure : les Suisses de l’Equateur ont célébré le pacte fondateur!

articleSuissePhoto.JPGA Quito, samedi dernier, 30 juillet, l'hymne Helvétique a été chanté, le discours de Calmy Rey traduit en espagnol pour célébrer la Fête nationale suisse. Les Suisses ont profité de leur week-end, le lundi 1er août n'étant pas férié en Equateur, pour hisser le drapeau national helvétique, communié avec familles et amis autour du Club Suisse de Quito et les diplomates de leur pays. La colonie suisse en Equateur est estimée, en 2010, à 1592 personnes. Par ailleurs, les filiales d'entreprises suisses, souligne le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), emploient actuellement presque 4000 personnes en Équateur.

Ancienne employée de la grande Mission américaine auprès des Nations Unies, à Genève, Suissesse et Equatorienne, Madame Karina Gueissaz Canelos a pris part avec son époux Christophe et ses deux enfants David et Nicolas à la célébration du 1er août à Quito. Cette manifestation de haute portée patriotique est co-organisée par les services diplomatiques suisses et le Club Suisse de Quito. Cette association est formée principalement de suisses expatriés dans cette belle capitale de la République de l'Equateur née en 1830, année à laquelle la France occupait l'Algérie ! Membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), l'Equateur est un pays de montagnes, d'îles et de volcans...

Rappelons par ailleurs que l'Equateur et la Suisse sont liés depuis 1888 par un Traité d'amitié, d'établissement et de commerce. Considérant d'une part l'extension de la colonie suisse et d'autre part la stratégie de substitution des importations, qui menaçait ses intérêts commerciaux, la Confédération a décidé en 1938 d'installer un consulat à Quito. Une représentation diplomatique a été ouverte en 1963. Elle est dirigée depuis 1991 par un ambassadeur. Selon les autorités fédérales suisses, l'Équateur a été en 1968 le premier pays d'Amérique latine à conclure avec la Suisse un accord concernant la protection des investissements. Celui-ci a été suivi en 1994 par une convention de double imposition.

Le Club suisse de Quito (www.clubsuizo.ec) a pour but d'organiser des activités diverses tout au long de l'année. Son activité phare est l'organisation de la fête nationale suisse du 1er août. Et c'est dans une Hacienda à une vingtaine de kilomètres de Quito, dans la campagne, qu'un programme bien chargé a été déroulé.

Karina Canelos que nous avons contactée sur facebook pour nous décrire l'ambiance en donne des détails : «  Nous avons notamment eu la visite d'un groupe de break dancers (ndlr les dirtyhands voir ici www.dirtyhands.ch de Zoug  qui ont donné un magnifique spectacle qui a laissé l'assistance sans voix. » L'activité principale du Club Suisse est bien sûr d'organiser pour le plaisir des Suisses des retrouvailles patriotiques autour du 1er août mais l'association anime aussi un club de jazz et des manifestations sportives comme un tournoi de foot. « L'année dernière le Club Suisse et l'Ambassade Suisse de Quito ont organisé un déjeuner au Swissôtel pour visionner sur grand écran le match de foot Suisse - Espagne, Suisse-Chili et Suisse-Honduras avec une superbe ambiance et des supporters très enthousiastes! » se souvient Mme Canelos. « Cette année, nous avons dégusté un bon repas et avons plus tard écouté le discours de Madame Micheline Calmy-Rey suivi d'un discours du Consul Suisse. La soirée s'est terminée par le feu du 1er août et une journée remplie de beaux souvenirs!».

Photo: David et Nicolas les enfants du couple Gueissas Canelos prêts pour fêter le 1er août!

El Hadji Gorgui Wade Ndoye directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

02:50 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : quito, suisses de l'étranger, équateur, dfae, calmy rey, 1er août, 2011 fête nationale, opep | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

03/08/2011

Le 1er août avant l’Heure : les Suisses de l’Equateur ont célébré le pacte fondateur !

articleSuissePhoto.JPG

A Quito, samedi dernier, 30 juillet, l'hymne Helvétique a été chanté, le discours de Calmy Rey traduit en espagnol pour célébrer la Fête nationale suisse. Les Suisses ont profité de leur week-end, le lundi 1er août n'étant pas férié en Equateur, pour hisser le drapeau national helvétique, communié avec familles et amis autour du Club Suisse de Quito et les diplomates de leur pays. La colonie suisse en Equateur est estimée, en 2010, à 1592 personnes. Par ailleurs, les filiales d'entreprises suisses, souligne le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), emploient actuellement presque 4000 personnes en Équateur.

Ancienne employée de la grande Mission américaine auprès des Nations Unies, à Genève, Suissesse et Equatorienne, Madame Karina Gueissaz Canelos a pris part avec son époux Christophe et ses deux enfants David et Nicolas à la célébration du 1er août à Quito. Cette manifestation de haute portée patriotique est co-organisée par les services diplomatiques suisses et le Club Suisse de Quito. Cette association est formée principalement de suisses expatriés dans cette belle capitale de la République de l'Equateur née en 1830, année à laquelle la France occupait l'Algérie ! Membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), l'Equateur est un pays de montagnes, d'îles et de volcans...

Rappelons par ailleurs que l'Equateur et la Suisse sont liés depuis 1888 par un Traité d'amitié, d'établissement et de commerce. Considérant d'une part l'extension de la colonie suisse et d'autre part la stratégie de substitution des importations, qui menaçait ses intérêts commerciaux, la Confédération a décidé en 1938 d'installer un consulat à Quito. Une représentation diplomatique a été ouverte en 1963. Elle est dirigée depuis 1991 par un ambassadeur. Selon les autorités fédérales suisses, l'Équateur a été en 1968 le premier pays d'Amérique latine à conclure avec la Suisse un accord concernant la protection des investissements. Celui-ci a été suivi en 1994 par une convention de double imposition.

Le Club suisse de Quito (www.clubsuizo.ec) a pour but d'organiser des activités diverses tout au long de l'année. Son activité phare est l'organisation de la fête nationale suisse du 1er août. Et c'est dans une Hacienda à une vingtaine de kilomètres de Quito, dans la campagne, qu'un programme bien chargé a été déroulé.

Karina Canelos que nous avons contactée sur facebook pour nous décrire l'ambiance en donne des détails : «  Nous avons notamment eu la visite d'un groupe de break dancers (ndlr les dirtyhands voir ici www.dirtyhands.ch de Zoug  qui ont donné un magnifique spectacle qui a laissé l'assistance sans voix. » L'activité principale du Club Suisse est bien sûr d'organiser pour le plaisir des Suisses des retrouvailles patriotiques autour du 1er août mais l'association anime aussi un club de jazz et des manifestations sportives comme un tournoi de foot. « L'année dernière le Club Suisse et l'Ambassade Suisse de Quito ont organisé un déjeuner au Swissôtel pour visionner sur grand écran le match de foot Suisse - Espagne, Suisse-Chili et Suisse-Honduras avec une superbe ambiance et des supporters très enthousiastes! » se souvient Mme Canelos. « Cette année, nous avons dégusté un bon repas et avons plus tard écouté le discours de Madame Micheline Calmy-Rey suivi d'un discours du Consul Suisse. La soirée s'est terminée par le feu du 1er août et une journée remplie de beaux souvenirs!».

Photo: David et Nicolas les enfants du couple Gueissas Canelos prêts pour fêter le 1er août!

El Hadji Gorgui Wade Ndoye directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

 

 

17:37 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : quito, suisses de l'étranger, équateur, dfae, calmy rey, 1er août, 2011 fête nationale, opep | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye