07/12/2016

Samedi 10 décembre - Plan les Ouates accueille Village Pilote suisse: Vos dons en habits et autres bienvenus !

Village Pilote, Lac Rose, jeunesse en rupture, solidarité, hors mur, Sénégal, SuisseVillage Pilote Suisse organise le samedi 10 décembre à la Salle le Sapay, ch le Sapay 10, 1228 Plan-les-Ouates, 18H30 à 23 H, une soirée caritative pour les enfants en rupture sociale au Sénégal et en Suisse. Je suis l'invité d'Honneur de cet évènement durant lequel vous pouvez apporter des habits et autres affaires (voir affiche) qui seront distribués à leur partenaire au Lac Rose.

En février dernier, vingt (20) jeunes Suisses en rupture se sont rendus au Sénégal avec leur encadrement et ont pu participer à la rénovation d'une salle de sport etc... Un deuxième voyage est prévu début 2017.

PARRAIN.jpgMerci de participer à cet élan solidaire. Je précise ce n'est pas de la charité et je supporte aucune forme de misérabilisme et j'ai tenu à le faire entendre de vive voix aux initiateurs. Nous avons trop de choses dans nos armoires, dans nos tiroirs que nous pouvons sortir pour aider d'autres qui en ont besoin. Le bénéfice est double et pour les humains et pour l'environnement! Par ailleurs les initiateurs font directement certains achats sur place pour ne pas tuer l'économie locale. Et cela est important comme le fait de faire se rencontrer des jeunes de deux pays à économie différente mais qui sont au niveau social sur le pied de la même considération en leur donnant un espoir réel de mieux s'intégrer socialement se valoriser et sortir du " ghetto" pour s'élancer en redécouvrant leur dignité et leur imagination créatrice. Voici les raisons qui m'ont poussé à accepter de soutenir modestement Village Pilote par ma présence à leur soirée.

Contactez les directement ici: +41 79 961 25 29 ou par courriel:
suisse@villagepilote.org

Ici un reportage d'envoyé spécial sur Village Pilote Sénégal

Les enfants démontrent aussi leur talent dans un clip avec le groupe Daradji

El Hadji Gorgui Wade NDOYE.Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

14:40 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

12/04/2016

Meurtre d'une étudiante: J'ai mal !

Genève: Meurtre d'une étudiante de 29 ans. Le tueur serait d'origine africaine dans les 20-30 ans, mesurant dans les 190 cm, selon les indications fournies par la Police. Et selon les informations de la Tribune de Genève et du Matin, l'assassin muni d'une barre de fer voulait lui voler son sac ! C'est atrocement indicible.

Pensées à la famille de la victime. Je ne sais pas ce qui peut pousser à commettre de tels actes mais tout ceci nous réduit à notre insignifiance et à la réalité que nous sommes une même famille humaine et où les responsabilités doivent être mesurées dans une perspective de solidarité, d'humanité tout court. J'ai mal.

Que la violence gratuite s'arrête partout, que la misère s'estompe partout, que nos coeurs et nos âmes avec tous nos membres soient doux at aimant pour nous préserver de l'innommable ! Amiin.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

11:55 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

25/01/2016

Bombardements de ses hôpitaux: MSF tape sur la Table !

MSF, YEMEN, AFHANISTAN, HUMANITAIRE, ONU, Raquel Ayora, CIHEFMédecins Sans Frontières ne veut plus entendre parler de condamnations verbales ni voir des larmes de crocodiles versées quand ses hôpitaux sont attaqués, son personnel tué, mettant en péril la vie même des civils que l'organisation humanitaire tente de sauver. Le dernier communiqué de l'organisation concernant les attaques de ses infrastructures sanitaires au Yemen est à la fois un cri du coeur et une révolte contre cette absurdité de s'attaquer aux humanitaires ce qui est du reste une violation flagrante des Conventions de Genève.

En moins de trois mois, quatre structures ou activités médicales soutenues par MSF ont été attaquées, avec, à chaque fois, une escalade dans le niveau de gravité et les conséquences de ces incidents. La première attaque a eu lieu le 26 octobre dernier lorsque des avions de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite ont bombardé, à plusieurs reprises, un hôpital situé dans le district de Haydan, province septentrionale de Saada. Peu de temps après, un dispensaire mobile a été bombardé, le 2 décembre, dans le district d'Al Houban, province méridionale de Taiz ; une personne a été tuée et huit autres blessées, dont deux membres de MSF. Enfin, le 10 janvier, l'hôpital de Shiara a été touché par un obus ; six personnes ont été tuées et sept autres ont été blessées, la plupart d'entre eux étaient des membres du personnel médical et des patients. Le 21 janvier, une ambulance MSF a été touchée et son chauffeur tué au cours d’une série de bombardements aériens ayant fait au moins 6 morts et une douzaine de blesses dans le gouvernorat de Saada. MSF attend toujours des explications officielles pour ces trois incidents successifs.

Selon l'organisation médicale internationale Médecins Sans Frontières (MSF), la guerre au Yémen se mène au mépris total des règles les plus élémentaires régissant les conflits armés. Ainsi, trois structures de santé soutenues par l’organisation ont été attaquées au Yémen et au cours des trois derniers mois. « La façon dont le conflit se déroule au Yémen génère d’importantes souffrances pour la population et démontre qu'aucune partie belligérante ne reconnaît, ni ne respecte, le statut protégé des hôpitaux et des installations médicales », déclare Raquel Ayora, directrice des opérations à MSF. « Chaque jour, nous sommes témoins des conséquences dévastatrices que cela occasionne pour la population piégée dans les zones d’affrontements », a -t-elle martelé.

MSF a décidé de demander une enquête indépendante à la Commission internationale humanitaire d'établissement des faits (CIHEF) sur l’attaque du 10 janvier à l'hôpital Shiara. MSF a déjà eu recours à cet organisme suite au bombardement de son hôpital à Kunduz (Afghanistan), par l'armée américaine, mais attend toujours une réponse officielle du gouvernement des États-Unis quant à l'autorisation ou au refus de mener cette investigation. La CIHEF est le seul organisme d'investigation à caractère permanent et doté d'un mandat lui permettant d'enquêter sur d'éventuelles violations du droit humanitaire et en vertu des Conventions de Genève.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité auprès des Nations-Unies, Genève. Directeur des publications du Magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com.

17:40 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

20/06/2012

RAPPEL: Le Jazz au service de l'Humanitaire: Rendez-vous CE mercredi au Monde à Part !

VeronicaYen.jpgChopin, Liszt , Granados, Ravel et d’autres compositions originales interprétées par la pianiste taiwanaise VERONICA YEN , en première suisse , pour des solo et duos à quatre mains avec SYLVIANE BAILLIF. Par ailleurs, RICHARD RITTELMANN chantera des airs festifs de Lehar Strauss , ainsi que des mélodies populaires et de chansons françaises. C'est le mercredi 20 juin 2012, dès 20 heures, au Monde à Part , 14 rue Goetz-Monin , Plainpalais.

Le 13 juin, déjà au Victoria Hall, Sergei Babayan en présence de Charles Aznavour jouait en solo avec ses mains périssables et d'or des compositions de Schubert, Ryabov, Rachmaninov et Komitas pour célébrer les 50 ans du Programme alimentaire mondial (PAM) et soutenir des écoles d'Arménie.

A noter que Le Monde à Part, volontairement sans subventions, soutient les artistes qui s'y produisent ainsi que 5 orphelins à Kep, au Cambodge.Vous pouvez aussi lier l'utile à l'agréable, ce soir là, en réservant au 076 368 20 22 et par email lemondeapart@bluewin.ch

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur de publication du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com