15/10/2015

Bonne et Heureuse année 1437 /H à la Communauté musulmane !

Le jour de l'an musulman a commencé pour certains, hier, pour d'autres, c'est ce jour même. L'hégire du Prophète Muhammad Paix et Salut de la Mecque à Médine al Mounawara a eu lieu en 622 et cette date marque le début du Calendrier musulman. Notons que le 10ème jour le Achoura, Muhammad avait suggéré aux Musulmans de jeûner en hommage à Moïse, le père du judaïsme.

Oui, Muhammad a demandé à ses fidèles de respecter ce jour-là coïncidant avec l'exil d'Egypte où Dieu Sauva le peuple juif du Pharaon. C'est cela l'Islam que nous connaissons à la quelle nous adhérons ! Alors c'est facile de raconter que les Musulmans veulent tuer les Juifs et vice versa.

Soyons prudents vigilants mais intransigeants quand l'Histoire est falsifiée manipulée par les sophistes et autres politiciens de bas étage qui divisent le monde pour être élus ou pour avoir de l'argent. Après ce message de solidarité d'ensemencement et d'ouverture, je présente l'expression de mes voeux les meilleurs à mes soeurs et frères en Islam.

Qu'Allah le Tout Puissant nous Garde et nous Dirige dans Sa Voie Juste. Amiin !

El Hadji Gorgui Wade NDOYE - ContinentPremier.Com

17:30 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

16/07/2015

Rupture de jeune à ciel ouvert: Genève peut donner l'exemple au reste du monde!

L'article de la Tribune de Genève m'a beaucoup touché car l'évènement qui y est relaté est fort de symboles aujourd'hui plus que jamais. J'y vois une volonté des organisateurs de dire leur appartenance à la République genevoise, de démontrer que l'Islam est une religion de paix de partage et de respect notamment de la sacralisé de la vie humaine.

A Genève, nous pouvons montrer une autre voie loin des sirènes de la haine, de la diabolisation etc. Surtout ne pas suivre les charognes et les charognards à peau humaine qui se nourrissent de cette haine et en font un fonds de commerce.

Je loue ici cette magnifique action. J'allais dire plutôt cette rupture oecuménique du jeun ! Telle est une des facettes de l'Islam que nous connaissons, avons appris dans le Texte et dans l'Esprit, dès le bas âge, les fascinantes facettes loin de ces voyous de Boko Haram Daesch et autres qui, bien sûr, font le jeu de ceux qui les arment qui détruisent notre commune vouloir de vie commune, qui détruisent des pays pour mieux les exploiter. Bravo à Hafid Ouardiri et la Fondation pour l'entre-connaissance.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur de www.ContinentPremier.Com

17:12 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (6) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

01/06/2015

: Les mourides offrent l’Islam soufi en modèle au reste du monde.

"Mon jihad se fait par le savoir et la crainte d'Allah. Eduquer les âmes, c'est fabriquer une nation." Serigne Touba Mbacké.

Mame Mor Mbacké, Soufisme, mouridisme, islam, djihad, terrorisme, sénégal, suisse, genèveA l’heure où le monde islamique est interpellé par un contexte international marqué en Afrique de l’Ouest par la présence de terroristes comme le groupe Boko Haram dits djihadistes musulmans, au Mali et au Nigéria, la présence de Serigne Mame Mor Mbacké, personnalité d’envergure internationale,  dans la Genève Internationale, est saluée par l’Ambassadeur Bassirou Sène comme une voix porteuse et utile pour une meilleure connaissance de cet Islam pacifiste pratiqué par 95% de Sénégalais. 

(GENEVE-SUISSE)- «Le pacifisme doctrinal d'un grand Soufi africain du 19ème siècle ou quand l'Islam confrérique soufi devient un facteur de paix et de développement au Sénégal". Tel est le thème plus qu'actuel de la grande conférence organisée, hier, samedi 30 mai 2015, à l’Université de Genève, par la communauté Mouride. Cette rencontre a lieu à l'occasion de la visite qu'effectue Serigne Mame Mor Mbacke en Suisse du 29 au 31 mai 2015.

Le conférencier Muhamed Galaye NDIAYE , Professeur de Théologie et de philosophie, de l'Académie Européenne de la Culture et des Sciences Islamiques de Bruxelles, auteur d’un ouvrage en arabe consacré au fondateur du Mouridisme a mis en exergue aussi bien la doctrine économique que le pacifisme anti-jihad armé du Mouridisme. 


Dans cette vidéo extraite de sa conférence, dans une salle remplie, M. Ndiaye démontre que les marabouts sénégalais qui ont fait de la résistance culturelle et non armée face aux colons ont aujourd’hui, au Sénégal, plus de disciples que ceux qui ont utilisé les armes. Il explique que Mame Bamba et El Hadji Malick Sy par exemple ont réussi à élargir le cercle de leur enseignement en faisant preuve de pédagogie : le savoir et l’amour du prochain. Ce qui fait qu’ils ont conquis les cœurs des populations ! Le colonialisme est défait et l’Islam demeure plus que jamais une valeur sûre et vivante au Sénégal.

Prenant la parole à la suite du conférencier, Bassirou Sène, Ambassadeur du Sénégal auprès des Nations Unies et de la Confédération Helvétique a magnifié la présence de Serigne Mame Mor Mbacké qui contribue à l’éveil spirituel et à l’ouverture d’esprit des Sénégalais suivant ainsi, les traces de Serigne Touba qui est un des piliers du développement du Sénégal et de l’Islam bien compris. L’Ambassadeur Sène a salué l’exemplarité de l’enseignement des grands soufis sénégalais qui ont permis d’éviter à ce pays l’avènement de groupes comme Boko Haram dont des leaders demandent aux combattants de tuer des femmes, de violer des filles après avoir ordonné à ceux là de tuer leurs parents. Est-ce cela l’Islam s’est il interrogé de manière emphatique !

Mame Mor Mbacké a pour sa part exhorté les Mourides à persévérer dans la voie de Khadimoul Rassoul (Ndlr Serviteur du Prophète PSL autre nom de Serigne Touba). Le marabout a par ailleurs mis en garde ceux qui se servent du titre de guide et ignorent tout de la responsabilité de cette stature. Il dira que ni Mame Bamba ni Malick Sy ne se glorifiaient d’avoir un nombre important ou pas d’adeptes. C’est une responsabilité lourde, a-t-il souligné, avant de dire si un marabout est incapable de vous guider dans la voie de Dieu, détournez-vous de lui. Il fera par ailleurs l’éloge du multilinguisme dans l’enseignement pour éviter ou atténuer l’acculturation des élites. Il est d’avis qu’on peut enseigner la médecine, les mathématiques en wolof etc car soutient-il dans un monde de technologie avancée, nous devons avoir des populations informées et éduquées dans leur propre langue tout en leur donnant la possibilité de s’ouvrir au reste du monde. Son exemple : un médecin japonais travaille en japonais, l’espagnol dans sa langue. Pourquoi pas la médecine dans nos langues nationales ?  Le responsable de l’Université Serigne Touba dont l’UNESCO s’intéresse au modèle, devant un public d’intellectuels acquis femmes et hommes, a prié pour le Sénégal.

Notons que le mouridisme, cette voie mystique sénégalaise devenue une grande confrérie présente dans beaucoup de pays, « est fondé sur un crédo qui considère le Jihad armé comme révolu et qui a réussi tout le long de son histoire à mettre en pratique cette vision de l’Islam, notamment lors d’une longue confrontation de 33 ans entre le Cheikh Ahmadou Bamba son fondateur et l’administration coloniale française », a souligné dans un texte Mourtala Mboup, le responsable du Dahira Mouride de Genève.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité aux Nations-Unies, directeur de www.ContinentPremier.Com

17:11 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

18/05/2015

Cuba, Palestine : Bravo et Merci au Pape François !

Pape François, Palestine, Cuba, Canonisation, dialogue religieux, Vatican, Arabie saouditeAprès Cuba, voici le geste magnifique du Pape François envers la Palestine. Notons que le Vatican s'apprête à signer un Traité reconnaissant l'Etat palestinien ! Magnifique. Pendant ce temps, l'Arabie saoudite bombarde le Yemen soit disant pour sauver l'Islam. Pendant ce temps des milliers de migrants musulmans sont oubliés par la Famille Saoud ! 


Le pape François a canonisé ce dimanche, au Vatican, deux religieuses palestiniennes du XIXe siècle, en présence du président palestinien Mahmoud Abbas. Mariam Bawardi et Marie-Alphonsine Ghattas, les 2 saintes palestiniennes qui ont été érigées en modèle de la "communion avec le monde musulman", ont toutes deux vécu au XIXe siècle.


El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur des publications du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com 

01:41 Publié dans Actualités, Religion | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

07/01/2014

Des Enfants privés des couronnes de la galette des rois par la Ville.

couronne des rois, galette des rois, pain, Breste, France, Laicité, religion, Europe, OccidentCette laïcité qui tue l'Esprit de la France et l'offre comme un agneau sacrificiel aux racistes et autres idéologues du chauvinisme ! Oui, on le savait, Friedrich Nietzsche avait tué le Père, avant que ses collègues du Soupçon l'aient achevé ! Ce n'est qu'en apparence. Car plus l'homme renie Dieu plus il se crée un autre dieu ! Lol.

Plus sérieusement, comment pouvez-vous comprendre qu'à Breste en France, Fille Aînée de l'Eglise qu'on interdise aux enfants de gouter aux Couronnes qui accompagnent la galette des rois ! Motif, nous dit-on : " la référence serait trop chrétienne". Eh bien dis donc ! Et c'est une décision de la Ville ! Bref, je dénonce ce laicisme qui frise l'obscurantisme !

Je dis souvent à des amis européens un de vos malheurs c'est d'avoir pensé que tuer le Père vous permettrez d'exister ! Le problème ici c'est de rendre à l'Eglise ce qu'elle a donné à l'Occident au delà de toutes les critiques fondées, la richesse de l'Europe est le travail d'abord de l'Eglise !!!! Il n'y aurait pas eu un Luther ou un Calvin sans l'Eglise, sans le Pape ! Max Weber d'où tire -t- il sa philosophie? Mieux l'Eglise fait partie de la Culture de l'Europe, la renier c'est simplement se faire hara kiri !

La Laïcité pour certains est devenue l'absence totale de foi et c'est cela le problème !!!! Il est temps que l'Occident revisite ses Lumières à la lumière de la plasticité même de ses populations, à la lumière de cette loi terrible de la vie: quand on vieillit on retombe en enfance, et ça Maurice Bejart me l'avait soufflé à l'oreille aux Bâtiments des Forces Motrices (BFM) à Genève!

Une Dame qui fait honneur à la Culture à Genève qui ne s'étonne pas de ce fait même du rejet de cette identité européenne que le FN progresse me dira : "Tu as raison Gorgui, laïcité ne veut pas dire gommer toute trace de foi dans la vie publique mais là c'est même plus du domaine du rite culturel que de la foi. Une société qui veut abolir ses repères et ses rendez-vous culturels communs part à la dérive. La fête des rois c'est un moment ludique et gourmand pour les enfants et les plus grands aussi, c'est absurde de vouloir censurer cela. C'est un couac de plus et un couac de trop..."

 

L’excès de laicisme, dis-je, est un pur obscurantisme !

 

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l'ONU, Directeur du magazine panafricain en ligne  (ContinentPremier.Com)

13:49 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (2) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

15/09/2012

Dialogue-islamo-chrétien: Je félicite le Pape !

2012 Pape, Benoit XVI; dialogue religieux, terrorisme, benghazi, assassinat de diplomates, islam, christianisme, judaïsmeJe voudrais féliciter le Pape pour l’intelligente responsabilité de son discours sur le Dialogue islamo-chrétien. Suis également en pensées avec le peuple américain meurtri pour la mort de ses diplomates à Benghazi!

Je voudrais soutenir, en outre, et fondamentalement, l'urgente nécessité de se battre pour la dignité de tous les croyants.

Le terrorisme mental et psychologique exercé sur les croyants n'a aucun avenir !

Un Musulman comme un Chrétien, comme un Juif, etc vous dira «ma religion habite mon avenir», ce n'est donc pas en insultant les religions qu'on rendra ce monde meilleur ! Il faudrait plutôt investir dans l'éducation, l'enseignement de l'Histoire des Religions qui n'est pas la théologie, la tolérance et sur le développement pour combattre toute forme d'obscurantisme ou de terrorisme intellectuel visant à faire renoncer à la foi en Dieu. Par ailleurs, constatons que depuis Salman Rushdie et ses Versets sataniques, il y a déjà, 30 ans, le nombre de Musulmans dans le monde ne cessent d'augmenter !

Nous avons, aujourd'hui, créé le monde à notre image en ayant cru avoir «tué le Père» ! Alors les échecs de notre société sont inhérents à nos propres échecs, à nos égoïsmes, à nos suffisances, à nos trop de certitudes, à nos haines etc...

Un jardin est beau par la diversité et l'harmonie des fleurs qui le composent. Soyons les vrais jardiniers ou architectes de cet inclusif responsable et respectueux!

Rappelons que Benoît XVI avait, en 2005, dans son premier message Urbi et Orbi, appelé l'Humanité «à un éveil spirituel et à s'unir contre le terrorisme, la pauvreté et les atteintes à l'environnement»

En Bas toutes les haines !

En bas les manipulations !

En bas le terrorisme de quelque côté qu'il puisse venir !

Oui, "plutôt la vie" car l'homme est bien le remède de l'homme...

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur des publications du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

 

04:01 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : 2012 pape, benoit xvi; dialogue religieux, terrorisme, benghazi, assassinat de diplomates, islam, christianisme, judaïsme | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

05/12/2011

VOLTAIRE ET L'ISLAM: Que pense réellement l'écrivain des Lumières sur Mahomet?

Voltaire.jpg

''J’ai dit qu’on reconnut Mahomet pour un grand homme; rien n’est plus impie, dites-vous. Je vous répondrai que ce n’est pas ma faute si ce petit homme a changé la face d’une partie du monde, s’il a gagné des batailles contre des armées dix fois plus nombreuses que les siennes, s’il a fait trembler l’empire romain, s’il a donné les premiers coups à ce colosse que ses successeurs ont écrasé, et s’il a été législateur de l’Asie, de l’Afrique, et d’une partie de l’Europe.''
''Sa religion est sage, sévère, chaste et humaine : sage puisqu’elle ne tombe pas dans la démence de donner à Dieu des associés, et qu’elle n’a point de mystère ; sévère puisqu’elle défend les jeux de hasard, le vin et les liqueurs fortes, et qu’elle ordonne la prière cinq fois par jour ; chaste, puisqu’elle réduit à quatre femmes ce nombre prodigieux d’épouses qui partageaient le lit de tous les princes de l’Orient ; humaine, puisqu’elle nous ordonne l’aumône, bien plus rigoureusement que le voyage de La Mecque. Ajoutez à tous ces caractères de vérité, la tolérance.'' (Voltaire a composé cette lettre en 1760 en réponse à la "Critique de l’Histoire universelle de M. de Voltaire, au sujet de Mahomet et du mahométisme"

Rappelons par ailleurs que Voltaire était très hostile à l’islam. La pièce théâtrale « Mahomet, ou le fanatisme » composée en 1742, était considérée comme le parfait exemple pour dépeindre le personnage du Prophète Mohammed (Paix et Salut sur Lui). « Mahomet le fanatique, le cruel, le fourbe, et, à la honte des hommes, le grand, qui de garçon marchand devient prophète, législateur et monarque. » écrivait- il dans Recueil des Lettres de Voltaire (1739-41. Napoléon dira à Goethe à ce sujet lorsqu’il le rencontra à Erfut : «  Je n’aime pas cette pièce, c’est une caricature ! ».

Et voici ce que dira Thomas Carlyle, écrivain anglais célèbre à propos du Prophète de l’Islam : « On remarqua que Muhammad, depuis sa tendre enfance, était considéré comme étant un jeune doué de raison. D’ailleurs, les personnes avec lesquelles il vivait l’avaient surnommé « Al-Amine » (l’honnête, le sincère et le loyal). Ses paroles, ses actes et sa pensée étaient véridiques. Ceux qui le côtoyaient avaient également remarqué que toute parole qui exhalait de lui renfermait une édifiante sagesse. J’ai appris de lui qu’il était extrêmement pondéré, et gardait le silence lorsque les paroles n’étaient plus nécessaires, mais lorsqu’il parlait, ses paroles n’étaient que vérité et raison. […] Tout le long de sa vie, nous avons vu en lui un homme aux principes bien établis et connu pour une implacable détermination. Il se souciait du malheur des autres, était généreux et bienfaisant, clément, faisant preuve de piété et de mérite et était vertueux. Extrêmement sérieux et sincère, il était néanmoins d’un naturel doux, accueillant et accessible. Il était réjouissant, agréable, sociable, et sa compagnie était appréciée. On pouvait parfois le voir plaisanter et s’amuser. Selon les témoignages, son sourire éclatant, qui illuminait son visage, provenait d’un cœur sincère. Il était très intelligent et possédait un cœur magnanime. Il était naturellement grandiose, sans qu’une école lui inculquât la science ni qu’un enseignant se chargeât de son éducation, car il n’en avait aucunement besoin. » Thomas Carlyle, Heroes, Hero Worship, and the Heroic in History, Londres, 1841, p 50-51.

Rassemblés par El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l’ONU, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

13:54 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voltaire, muhammad, mahomet, c'est quoi l'islam, islamisme, foi, tolérance, goethe, thomas carlyle, fanatisme, napoléon, hero worship, erfut | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye