16/02/2017

Sale temps pour la presse romande !

L'hécatombe se poursuit. Après la mort de l'Hebdo qui a signé son acte de décès le 2 février 2017, des licenciements à la Tribune de Genève, le journal Le Temps doit faire face, à "la plus forte restructuration de l'histoire" du canard, a t-on appris aujourd'hui ! Près d'une trentaine de postes à la trappe.


A ce rythme, dis-je, on aura plus que les banquiers, les politiciens et les policiers pour informer le public!


Vraiment, une très mauvaise météo pour le journalisme suisse romand. 


J'exprime ma vive solidarité avec les collègues concernés par tous les licenciements opérés ces derniers temps et à venir.


EL HADJI GORGUI WADE NDOYE -ContinentPremier.Com

15:42 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

09/05/2016

Le Pape du journalisme romand a 10 ans: l’émouvant témoignage d’un journaliste chevronné.

Pascal Décaillet, Journalisme romand, Liberté, Entrepreneur, MCG, La Revue, Ismael LôPascal Décaillet est un journaliste suisse présent dans la presse écrite, orale et télévisuelle. Il est en même formateur. Polyglotte, historien, ancien professeur d’allemand, il use de sa grande culture pour mettre en perspective l’actualité, de son carnet d’adresses long comme un chapelet pour diversifier son offre journalistique et enrichir ses émissions en ouvrant la ligne éditoriale. Le grand manitou du « Genève à Chaud », marque de manière indélébile l’actualité genevoise et helvétique. Il ne se donne qu’une limite la déontologie, tout le monde passe dans ses critiques, même ses collègues ce qui ne plait pas toujours. La « Revue », représentation satirique de la vie socio-politique genevoise lui donne un pouvoir exorbitant. Monsieur Décaillet serait à l’origine de l’apogée du Mouvement Citoyen Genevois (MCG), jeune parti politique qui justement a bousculé la vie politique du Canton ces dix dernières années. Mais celui que j’ai appelé, alors que ma langue avait fourché, le « Pape » du journalisme romand, au détour d’une émission télévisée sur le profil du futur Pape avant le choix de l’Argentin François, ne laisse en réalité personne indifférent ! On l’aime ou pas, Pascal Décaillet compte et reste un exemple pertinent d’un journalisme ouvert parfois provocateur.

 www.ContinentPremier.Com qui publie son texte lui souhaite une bonne santé et encore d’autres années d’impertinence à célébrer. En attendant le « Dakar à Chaud » ! 

Photo: Capture d'écran - Le journaliste recevait le 19 mars 2013 sur les studios de Léman Bleule grand artiste Ismael Lo qui descendait juste de son avion pour fêter la Journée internationale de l' Organisation internationale de la Francophonie (OIF)!

El Hadji Gorgui Wade NDOYE. Journaliste accrédité aux Nations-Unies. Directeur des publications du magazine panafricain ContinentPremier.Com

 

19:56 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

05/01/2012

Gaétan Vannay, responsable de la rubrique internationale de la radio suisse romande : ‘La communauté internationale n’est pas assez forte dans son opposition face à Bachar Al Assad’

gaetanvannay.JPG

Grand reporter, le journaliste suisse était l'un des rares journalistes occidentaux présents en Libye aux durs moments des combats entre les forces de Kadhafi et les rebelles.Il s'est aussi rendu en Syrie, en prenant énormément de risques pour faire son travail de journaliste.Gaetan Vannay a séjourné à Zentan, en Libye les deux dernières semaines de mars et en Syrie, il est resté à Hama du 19 juillet au 3 août 2011.Le lauréat du Prix Jean Dumur 2011 nous raconte ses différentes expériences qui lui ont valu cette auguste reconnaissance.

GENEVE - Entre les feux de l'Otan, les bombardements des troupes de Kadhafi, les attaques des soldats d'Assad, notre confrère suisse raconte les souffrances des populations. Son travail lui a valu la reconnaissance internationale. Il aurait pu également y laisser sa vie, comme tant d'autres avant lui. Dans son Rapport annuel, rendu public cette semaine, la Presse emblème campagne (Pec) qui avait demandé au Conseil des droits de l'Homme d'assurer la sécurité des journalistes au cours des violences dans la République arabe syrienne, informe au niveau mondial qu'au moins 106 journalistes ont été tués en 2011.


Massacres en Syrie


Le journaliste suisse n'atteste pas, durant sa présence en Syrie, des nombreux massacres dont seraient victimes les populations excédées par le pouvoir autocratique du président syrien qui a hérité le pouvoir de son père. Le journaliste n'invente pas des faits. Il raconte ce qu'il a vécu, ce qu'il a vu, en toute objectivité : 'Moi, ce à quoi, j'ai assisté s'est passé en deux temps. D'abord, ce sont dix jours de manifestations pacifiques et extrêmement bien organisées tous les jours et surtout les vendredis après la prière qui rassemblaient quelques dizaines de personnes. Les manifestations étaient pacifiques, bien structurées et les gens n'étaient pas armés.'
Quid des bandes armées ? Gaetan Vannay assure qu'il n'a pas vu des bandes armées qui terrorisaient le gouvernement syrien, comme le prétendent les autorités syriennes pour justifier leur violence à l'égard des populations en révolte. Notre interlocuteur poursuit : 'Un matin, j'ai vu arriver des chars et des forces de sécurité à Hama pour commencer la répression. Je les ai vus tirer sur les populations qui essayaient de se protéger comme elles pouvaient.' Gorge nouée, notre interlocuteur se retient, et poursuit comme s'il était investi d'une mission de témoigner, afin que personne ne dise 'je ne savais pas' : 'J'ai vu aussi six ou sept personnes armées du côté des opposants'.

Lire la suite ici/

http://www.walf.sn/international/suite.php?rub=6&id_art=77953


Article publié ce 4 janvier 2012 par Walfadjri-Sénégal, quotidien privé imprimé à Dakar, en page Internationale



Auteur El Hadji Gorgui Wade NDOYE, journaliste accrédité à l'ONU directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

02:29 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gaetan vannay, radio suisse romande, rts, presse, syrie, libye, nations unies, suisse, walfadjri, continent premier | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

27/10/2011

Ebats contre nature en plein génocide rwandais: L'armée française sous de sales draps?

L’armée française accusée de viols au Rwanda : L’enquête qui dérange

‘Ils nous ont violées parce que nous étions Tutsies’

Des journalistes du magazine féminin français Causette ont vu leurs fichiers informatiques et mails piratés suite à l’enquête qu’ils ont effectuée sur des viols qui auraient été commis par des soldats français lors de l’opération Turquoise au Rwanda en 1994, durant le génocide. Le directeur de publication du mensuel a porté plainte contre X mardi.

C’est une véritable bombe que lâche Causette. Le magazine féminin français met en cause des soldats de l’armée française qui auraient commis des viols lors de l’opération Turquoise au Rwanda de juin à août 1994, lors du génocide. Les trois journalistes, qui ont réalisé l’enquête publiée ce mercredi, ont vu leurs fichiers disparaître, leurs mails piratés et d’étranges courriers leur ont été adressés, rapporte ce mercredi le quotidien Libération. Le directeur de publication du magazine, Grégory Lassus-Débat, a porté plainte contre X mardi au commissariat du XIe arrondissement de Paris pour ‘accès frauduleux dans le système de traitement automatisé de données ainsi que pour suppression de fichiers’.

‘Nous avons simplement lancé l’enquête en juin quand trois Rwandaises, qui accusent des militaires français de les avoir violées en 1994 sont venues en France pour être entendues par le tribunal aux armées de Paris et que leur audition a été annulée parce que le juge d’instruction s’est rompu le talon d’Achille à la veille de l’audience’, a-t-il déclaré. Or, ‘lors de l’envoi à l’imprimerie, la quasi-totalité des dossiers a été supprimée dans le serveur. Il ne s’agit pas d’un bug informatique’, a-t-il expliqué.

‘Ils nous ont violées parce que nous étions Tutsies’

Le mensuel n’est pas le premier à avoir enquêté sur ces accusations de viol, dont fait l’objet l’armée française. Le Nouvel Obs avait publié en juillet dernier une enquête sur ces trois Rwandaises qui ont affirmé avoir été violées par les forces françaises en raison de leur appartenance à l’ethnie tutsie, décimée durant le génocide. Leurs témoignages avaient d’abord été diffusés le 28 juin sur France-Inter. ‘Parfois, il y avait jusqu’à une dizaine de militaires français qui me violaient [...] pendant que d’autres faisaient la même chose juste à côté. [...] On se retrouvait toutes dans les tentes des militaires. [...] C’était comme un repas quotidien. [...] Cela a commencé une semaine après leur arrivée, jusqu’à leur départ’, a déclaré l’une d’entre elles. ‘Ils nous ont violées parce que nous étions tutsies. Ils étaient persuadés que nous n’allions pas survivre’, selon une autre rescapée des génocidaires hutus, qui avait trouvé refuge dans un camp sous la protection de l’armée française.

Les trois plaignantes se sont rendues fin juin au Tribunal aux armées de Paris (Tap), où une plainte contre X pour crimes contre l’humanité a été déposée en octobre 2009. Venues spécialement du Rwanda pour être entendues par la justice militaire française, elles devaient être auditionnées à partir du 28 juin par le juge d’instruction du Tap, Frédéric Digne, dans le cadre d’une plainte contre X pour ‘crimes contre l’humanité’ et ‘participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime contre l’humanité’ avant l’accident du magistrat. Elles devraient être entendues prochainement.

www.Afrik.com

10:06 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : viol, guerre, conflit armée, armée française, 2011 génocide rwandais, causette, afrik.com | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

30/09/2011

A ne pas rater -GEOPOLITIS- Continent africain : des atouts méconnus ?

AFRIQUE.jpgLorsque l'on parle d'Afrique, on ne manque pas de relever les maux dont souffre le continent. Guerres, pauvreté, inégalités, exploitation, colonisation, etc. Pourtant l'Afrique possède des atouts indéniables qu'il convient de souligner et surtout d'exploiter. Parmi eux, des richesses minières extraordinaires, une population jeune et des millions d'hectares de terres vierges. On a tendance à l'oublier, l'Afrique subsaharienne connaît un taux de croissance au-dessus de la moyenne mondiale. Les potentiels en Afrique sont nombreux, faut-il encore les faire valoir.

A VOIR ICI:

http://www.tsr.ch/emissions/geopolitis/

"Afrique plurielle : paradoxes et ambitions" ce sera le thème du Festival international de Géographie à Saint-Dié-des-Vosges du 6-9 octobre. A cette occasion, Geopolitis recense les atouts de l'Afrique, ses réussites et ses échecs.

L'invité de Geopolitis : Gorgui Wade Ndoye, journaliste sénégalais aux Nations Unies, directeur de continentpremier.com

Sur www.geopolitis.ch et www.tv5monde.com dès ce 30 septembre

Sur TSR1 le dimanche 2 octobre puis sur les neuf réseaux de TV5Monde

14:34 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : geopolitis, rts, xavier colin, tv5 monde, david nicole, afrique, richesses minières, continent | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye