24/02/2016

FIFA : 5 CANDIDATS POUR UN FAUTEUIL

2016 FIFA, UEFA, CAF, Blatter, Platini, Jérôme Champagne, Prince Ali, Cheikh Salman, Sexwale, Gianni Infantini, Football, Qatar, USA, Bahreïn, Jordanie, France, Italie, Suisse,    Le Congrès de la FIFA au cours duquel un nouveau Président sera élu, se tiendra le 26 février 2016 à Zurich, Suisse. Les cinq candidats retenus battent leur campagne. Dans 2 jours, sera connu le nouveau patron du football mondial qui remplacera Joseph Blatter.

(GENEVE-SUISSE)- Après un long marathon, les candidats pour la présidence du football mondial devront jouer sur le terrain le 26 février prochain sous l’arbitrage du Congrès de la FIFA et ses 209 associations membres qui ont le droit de voter.

Le 9 novembre 2015, la Commission électorale ad hoc a accepté et a proclamé cinq candidats éligibles à la fonction de Président de la FIFA Le Congrès électif extraordinaire départagera les cinq candidats retenus à la suite de la date limite d’envoi des candidatures qui a été fixée au 26 octobre 2015. Les candidats officiellement retenus sont: S.A.R. le prince Ali Bin Al Hussein de Jordanie (40 ans, il préside la Fédération de son pays. Candidat malheureux face à Blatter lors du 65ème Congrès, il est l’ancien vice-président de la FIFA (2011-2015). Cheikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa de Bahreïn (âgé de 49 ans, il est le président de la Confédération asiatique de football. Il a récemment reçu le soutien de la CAF). Considéré comme le favori, Il fut un fervent défenseur de l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Une attribution jugée douteuse et que pourraient perdre les Qataris si le Français et ancien diplomate Jérôme Champagne (57 ans), ancien secrétaire général adjoint de la FIFA est élu. En effet, Champagne « n’écarte pas l’idée d’un nouveau vote d’attribution du Mondial 2022 si des fraudes sont avérées ». Un clin d’œil aux Etats-Unis ? En tous les cas, les Américains très actifs dans la traque de la corruption au sein de la FIFA, seraient en pôle position pour abriter cette coupe du monde ! Un autre candidat en pôle position, Gianni Infantini (45 ans, l’Italo-suisse est le secrétaire général de l’UEFA et serait le candidat de l’UEFA, la Confédération européenne qui misait sur Michel Platini disqualifié). Il propose d’élargir la Coupe du monde à 40 équipes (contre 32 actuellement). Enfin un candidat issu d’Afrique et le plus âgé des cinq. Le Sud Africain, Mosimo Gabriel Sexwale dit Tokyo Sexwale, cet enfant de Soweto âgé de 62 ans, compagnon de cellule de Nelson Mandela, à Robben Island de 1977 à 1990, a présidé le comité antiracisme et anti-discrimination de la FIFA. L’ancien ministre sud africain est un homme d’affaires et combattant de l’ANC. On se demande pourquoi la CAF ne l’a pas soutenu même s’il n’a pas trop longtemps mouillé le maillot pour le football ?

Rappelons qu’au delà de l’élection très attendue du futur patron de la FIFA, ce Congrès discutera d’une série d’importantes réformes alors que l’image de la a été ternie par des affaires de corruption ayant entraîné notamment la suspension de son chef le Suisse Joseph Blatter et le patron du football européen le Français Michel Platini. Ces réformes incluent notamment le renforcement des enquêtes d’habilitation pour les membres du Comité Exécutif, l’introduction d’une limitation du nombre de mandats, des exigences accrues en matière de gouvernance, et ce à tous les niveaux de la pyramide du football, y compris au sein des confédérations et des associations membres, ainsi que la publication des rémunérations.

 El Hadji Gorgui Wade NDOYE. Journaliste accrédité à l'ONU. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

15:38 Publié dans SPORT | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

22/02/2016

" Israël a profondément déshumanisé les Africains", dénonce un étudiant Juif.

RAT.jpgEn Israël, un étudiant Juif et son association défendent les migrants africains considérés par beaucoup de ses concitoyens comme des rats. Un sujet d'un examen dévoilé par une élève-ingénieure à l'Université voilait à peine l'ambiance. Le professeur responsable s'est excusé mais voici ce qu'en pense Moran Mekamel diplômé de l’université Ben Gourion de l’association “Étudiants de Ben Gourion pour la défense des réfugiés et des demandeurs d’asile” : "L’excuse du directeur, pour moi, ce n’en est pas une – ce qu’il dit est terrifiant. Le simple fait qu’il pensait faire une blague, et qu’il n’en a pas honte est inquiétant. Malheureusement, je pense qu’il est le reflet d’Israël. Notre société a profondément déshumanisé les Africains. Ces dernières années, c’est devenu de pire en pire… [Nous avions consacré une émission Ligne Directe aux Africains demandeurs d’asile en Israël, souligne France 24 qui donne l'info], les appeler des "infiltrés" et maintenant "des rats" me fait penser aux périodes les plus sombres de l’Histoire, quand mon peuple, le peuple juif, avait été décrit de la même façon". 

Merci à lui à cette partie de la jeunesse israélienne qui dans cette ombre conflictuelle tiennent dans leurs mains fragiles une forte lumière de bougie qui éclairera, je l'espère, tant de coeurs et d'âmes qui se pensent supérieurs aux autres ! Une grossière erreur liée malheureusement aux faiblesse des humains. L'Homme est partout UN et INDIVISIBLE.

Que vive l'Humanité et que l'Histoire nous serve aujourd'hui plus que jamais à nous aimer les uns les autres au delà de toutes nos différences !

El Hadji Gorgui Wade NDOYE. Journaliste accrédité auprès des Nations-Unies- Genève. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com.

17:28 Publié dans Droits humains | Lien permanent | Commentaires (14) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Crisis in Yemen : UN Security Council Pushes For Urgent Solutions. By Anoushka Rai*

ANR.jpgBetween the 16th and 17th February 2016, members of the United Nations Security Council received alarming information regarding the current humanitarian crisis in Yemen, from the Under-Secretary General for humanitarian affairs, the Special Envoy of the Secretary- General for Yemen and the chair of UN sanctions committee. Consequently, the UN body has taken various measures to takle the situation.

(Geneva-United Nations)- Stressing the need for a peaceful, orderly, inclusive and Yemeni-led transition process, members recalled recent Security Council resolutions from 2014-2015, placing extreme emphasis upon Resolution 2216 (2015), in which all Yemeni parties involved in the conflict have been directed to resume and accelerate UN demands and political consultations, as highligted in a recent press release from the Security Council.

Huge concern has been expressed over the violation of human rights in Yemen- regarding the deprevation of humanitarian aid in Yemen, which holds the largest number of people in the world in need of humanitarian asssistance. Security Council members have called upon all sides in Yemen to comply with international humanitarian law, in order to ensure rapid and safe and unhindered humanitarian aid and security to civilians.

Parties involved in the conflict have been urged to both resume a ceasefire in compliance with the Security Council resolutions 2014 (2011), 2051 (2012), 2140 (2014), 2201 (2015) and 2216 (2215) and fulfill their commitments made during the last December negotiations.

Moreover, the Security Council has expressed growing concerns over the increasing presence of terrorist groups Al-Qaeda in the Arabian Pennisula and Isil in Yemen.

In light of the deteriorating humanitarian and terrorist situation in Yemen, members of the Security Council have called upon Yemeni Parties to participate in negotiations and political talks in accordance with the Gulf Co-Operation Council Initiative and it’s Implentation Mechanism. Nevertheless, the Security Council members continue to express their support and commitment to the unity, sovereignty and territorial integrity of Yemen.

Anoushka Rai* : Graduated from Queen Mary University of London and King's College, is currently an Intern at the pan African magazine ContinentPremier.Com. United Nations-Geneva.

Est actuellement en stage auprès de CONTINENTPREMIER.COM, Nations-Unies, Genève.

15:13 Publié dans Nations Unies | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

18/02/2016

Chocolat: J'ai vu !

CHOCOLAT.jpgMagnifique film au goût amer. Un Omar Sy magistral avec un James Thierrée génial ! Un duo de choc accompagné d'autres excellents artistes ont réussi à nous faire revivre une histoire belle et tragique. Des images violentes parfois mais c'était à l'image de la société hiérarchisée sur la base de la couleur de la peau de l'époque! La période de l'esclavage, ses résidus, le temps du colonialisme, tout cela n'était pas gai ni positif pour les Noirs. La vie racontée de Chocolat peut aussi nous aider à regarder autrement aujourd'hui notre monde, se dire que nous sommes revenus de loin de très loin mais qu'au delà des dominations, de la discrimination, des coeurs ont pu battre très fort se moquant des couleurs des peaux qui les couvraient. L'amour de Chocolat avec cette fille qui l'initia à la littérature Shakespearienne. Omar Sy reprenant Chocolat dira: " Je dors avec Shakespear". Dommage que cet amour du début si sincère n'a pas su résister au succès de Chocolat "jalousé" par ses collègues de l'époque qui ont essayé de le détruire sabotant parfois sa loge mais pourquoi n'a t il pas accueilli cette femme qui fit des jours de voyage pour le retrouver? Le coeur et ou le succès ont des raisons que la raison ignore ! Pourquoi son maître en art n'a t-il pas compris que son élève était devenu grand et pouvait voler de ses ailes? Les préjugés de l'époque étaient ils si puissants à terrasser pour que l'âme s'élève? La fin du film vous laisse sans voix, Chocolat tabassé poursuivi pour payer "ses dettes", quitta Paris, et meurt dans l'anonymat! On ne sait pas si malgré ses différentes conquêtes, il eut une progéniture. Un voile noir se referma sur son visage, il essaya de le déchirer avec son sourire.

Ce film ressuscite un personnage Nègre et le rend au patrimoine de notre commune Humanité. Ce profond sourire de joie, de chagrin devint alors éternel !


Bravo au réalisateur, aux comédiens et à notre @Omar Sy, le grand artiste!

El Hadji Gorgui Wade NDOYE, journaliste sénégalais accrédité auprès des Nations-Unies. Directeur du magazine panafricain et francophone en ligne www.ContinentPremier.Com  

18:28 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

17/02/2016

Du Mali à l'Usine: Kalvingrad fait fondre la neige avec l'artiste Boubacar Traoré

Boubacar Traore, Kalvingrad, Somogo, Ras Mali, Mali, Usine Concert, GenèveL'artiste malien est attendu à 4 Place des Volontaires demain jeudi 17 février 2016 à 20 heures. Boubacar Traoré apportera la chaleur du Mali pour que l'Usine marche à la chaude énergie africaine. Mathieu Hardouin le programmateur de Kalvingrad a vu juste: "Kalvingrad aime que les mondes se touchent, faire que les artistes se rencontrent, se croisent alors que leurs chemins ne les auraient pas amené à le faire". C’est encore une fois le cas dans le cadre de cette belle soirée concoctée par Kalvingrad qui nous présente deux visages assez différents d’une Afrique rêvée et réelle. 

Première partie

Somogo arpente les scènes depuis des années, leur musique centre toute l’énergie sur des percussions évocatrices et ensorceleuses. Pas de parole, très peu de mélodies, le voyage en est d’autant plus sidérant. Le pouvoir de la danse ne pourra que vous prendre aux tripes. L’autre facette de cette soirée est quasiment l’antonyme de la première.

Intermède et fin de concert

RAS MALI // dj set /. Ras Mali nous insufflera sa grande connaissance de la musique africaine sans frontière. 

Deuxième partie

Boubacar Traoré dit Karkar au pays est un Malien dont le parcours est exemplaire. "Véritable star du mouvement d’indépendance malien dans les années 60, il disparaît pendant de longues années suite au changement de régime. Il est de nouveau exposé dans les années 90 et commence une carrière internationale", lit-on sur le site de Kalvingrad. Karkar est un bluesman, un grand bluesman. Sa voix est apaisante et gorgée d’émotion; sa musique, très acoustique est fascinante, quasi hypnotique. 

A l'écoute de l'artiste:

El Hadji Gorgui Wade NDOYE. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

Billetterie:

20.- sur place, 18.- en prélocation

BOUBACAR TRAORE (KARKAR) // afro-blues / MALI
SOMOGO // tribal blast / GE
RAS MALI // dj set / GE

Contact:

Kalvingrad
4, place des Volontaires
1204 Genève – Suisse
Tél: ++41 (0)22 781 40 57

Internet: www.kalvingrad.com

17:47 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

16/02/2016

16 février 1985- 16 février 2016: Il y a 31 ans Genève vivait sa neige du siècle

NEIGE, GENEVE, MONTANA, CONTINENTPREMIER, LEMAN BLEU, AUTREFOIS,Près d'un mètre de neige en ville ! 80 centimètres de neige sur le sol pendant 3 semaines. Transports publics bloqués. Les plus téméraires pouvaient aller au travail avec des skis de fond ! Qui pouvait arrêter la dame Nature de faire son défilé de mode dans son beau manteau blanc d'une solide et soyeuse épaisseur?  

"Magnifique, féérique, extraordinaire...!". Les commentateurs rivalisaient d'adjectifs et de superlatifs. Véronique employée de l'Etat de Genève raconte à ses amis : " C'était il y a 31 ans et je me souviens (j'étais déjà née, oui...): luge rue Verdaine et ski de fond à la Corraterie".

Aujourd'hui, peut-on parier que les gens se plaindraient auprès des autorités et trouveraient quelques têtes à faire tomber chez les responsables de la Voirie ou des TPG? Conclut la Genevoise.



1- Photo: Ce 16 février 2016 Crans Montana ( Crédit ContinentPremier.Com)


2- Sur cette vidéo d'Autrefois Genève, la télévision Léman Bleu nous offre un beau reportage et de saisissantes images.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye. Journaliste. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

17:18 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

15/02/2016

Oui, Genève peut protéger son patrimoine et s'inscrire dans le présent et le futur !

Le Saviez-vous? Le MAH a été enfanté dans la douleur! Il a fallu , 11 législatures (1871-1912) pour que le Musée d'Art et d'Histoire (MAH) de Genève, soit enfin inauguré le 15 octobre 1910. Des polémiques et tergiversations ont retardé sa construction. A peu près les mêmes débats parfois violents de ces derniers jours liés à sa rénovation avec le concours du grand architecte Jean Nouvel. 


Je crois fernement qu'au delà d'un débat sain et démocratique, Genève mérite un Musée digne de ce nom d'autant plus que les crédits existent déjà! 


L'offre culturelle diversifiée dense et riche dans un lieu adapté et fonctionnel constitue aussi un atout touristique important et une vraie valeur ajoutée pour la Genève internationale concurrencée par d'autres villes qui ne badinent pas avec la sauvegarde de leur héritage culturel.

Oui, Genève peut protéger son patrimoine et s'inscrire dans le présent et le futur!

El Hadji Gorgui Wade NDOYE. Journaliste. Directeur du magazine panafricaine en ligne www.ContinentPremier.Com

14:45 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

12/02/2016

Le motard a glissé sous la neige: Merci au chauffeur de Bus !

Il tomba de sa moto ! Pauvre garçon, hagard sous cette neige venue du ciel nous rafraîchir ! Des deux côtés, les voitures scotchées sur le tarmac, chauffeurs et passagers hésitants ! Le chauffeur de mon bus arrêta net ses 18 tonnes et alla secourir le pauvre. Heureusement il n'avait pas eu grand chose. Trois personnes aidèrent à relever la grosse moto ! A son retour au bus, je dis Merci au chauffeur, il dit : "mais pourquoi?", je répondis: "vous y êtes allés pour nous tous et toutes, merci". Et du bus un Merci ferme s'éleva! Je poursuis "c'est important car on l'oublie souvent en étant sûr de nous mêmes que nous n'avons besoin de personne jusqu'à ce que la nature nous réduise à notre insignifiance!"  


Oui, nous sommes parce que les autres sont ! Merci et bon week end à vous tous et toutes, familles, amies et amis.

 

El Hadji Gorgui Wade Ndoye. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

18:36 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

11/02/2016

"La Bible plus violente que le Coran": Aucun intérêt pour le Musulman que je suis !

Islam moins violente dans le Texte que le Christianisme selon une étude scientifique ! (lire l'article de la Tribune de Genève de ce jeudi). Je voudrais pour ma part dire que les Musulmans initiés et dans l'Humilité n'en sont pas à critiquer qui que ce soit ou à se départager de qui que ce soit. Ce sont des occidentaux qui pensent que le monde leur appartient qui entretiennent la Haine de l'autre à cause des différences religieuses ou autres croyances. Non l'Occident n'est pas l'imago mundi ! 

Une certaine arrogance a poussé de pauvres gens qui n'ont rien inventé que de naître dans des pays devenus riches par des trajectoires historiques d'ailleurs complexes dont certains se gardent fort d'expliquer avec honnêteté toutes les facettes qui ont intérêt à cela. 

Un Musulman éduqué ayant suivi une certaine formation cultuelle sait que le vrai Combat qu'il doit mener c'est contre lui même pour être le meilleur possible. Ces gens là qui accaparent tout et qui souffrent de toute contradiction croient que le fait d'avoir une religion c'est être IDIOT. Voici en toute beauté la VIOLENCE ! 

Il y a un terrorisme lié à certains athées qui est aussi nocif que toute autre forme de violence. Où est la Liberté si des personnes n'ont pas le Droit de dire qu'elles adhèrent à une Religion, qu'elles ne veulent pas manger ceci ou cela? 

Venir dire à autrui son fait est un terrorisme d'une rare violence. Et c'est bien sûr de l'Obscurantisme ! Pour qui se prend celui qui ne croit pas pour dire à celui qui croit tu es dans l'Erreur ? 

Croire qu'on luttera contre des bandits téléguidés armés par des pays occidentaux financés par leurs amis en tuant les Religions est une entreprise inutile et sans valeur ajoutée. 

Aujourd'hui croire que les Chrétiens, les Musulmans, les Juifs vont avoir honte de ce qu'ils sont est une belle bêtise. Et comme c'est de l'Islam dont on parle depuis, sans oublier enfin que depuis Salman Rushdie l'Islam élargit sa base sociale c'est vraiment être idiot. 

L'Humilité, la reconnaissance d'autrui dans sa différence, le respect de sa Dignité d'Homme, permettront de converger vers la Civilisation de l'Universel. Toute autre tentative, assassinat, punition collective, insultes à longueur de journaux, guerres économiques n'y feront rien ! 

Eduquer les gens à s'aimer, à se connaître, à se découvrir à se respecter, à vivre dignement par leur travail reconnu, leurs richesses partagées, voici des possibles simples et si évidents qui pourraient nous aider à vivre dans un monde moins dangereux moins violent moins arrogant et plus égalitaire.

Je saisis cette occasion pour saluer nos soeurs et frères en Christ Paix et Salut sur lui qui entament le Carême. La République est parce qu'elle est inclusive. 

Personne ne mérite mieux qu'une autre à une vie décente au respect, à la dignité et à la vie !

EL HADJI GORGUI WADE NDOYE - MUSULMAN PRATIQUANT. GENEVE -

21:16 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (13) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

10/02/2016

DECHIRURES DE LA GUERRE EN SYRIE: Le système de santé s’effondre à Azaz, avertit MSF.

syrie,msf,azaz,turquie,muskilda zancadaD’après les dernières estimations disponibles, on compte environ 30 000 nouveaux arrivants en quête de sécurité, dans les zones frontalières avec la Turquie. La majorité vivent en dehors des camps de déplacés existants, qui accueillent déjà des dizaines de milliers de personnes précédemment déplacées à cause du conflit. 

Une escalade des combats va déclencher de nouveaux déplacements massifs de population et aggraver la crise humanitaire. Médecins Sans Frontières (MSF) s'inquiète. De même l'organisation souligne: " Depuis samedi dernier, les équipes de l'hôpital MSF situé dans le district nord d’Azaz ont constaté une augmentation d'environ 50% des consultations externes, et réalisent actuellement environ 160 consultations par jour; la plupart pour des cas d’infections respiratoires. MSF a également augmenté le nombre de lits de l'hôpital de 28 à 36, et se prépare à accroitre la capacité d’accueil de l’hôpital si nécessaire".

Le chaos

Les combats intenses dans le district d’Azaz, ville située au nord de la Syrie, forcent des dizaines de milliers de personnes à fuir vers la Turquie. Le système de santé déjà dévasté, est proche de l'effondrement et toute escalade des combats va contribuer à aggraver la crise humanitaire dans la région, lit-on dans un communiqué de Médecins Sans Frontières (MSF) arrivé à notre rédaction.

Les combats continuent de mettre à mal le système de santé déjà dévasté. Plusieurs hôpitaux et centres de santé de santé à Azaz et dans les zones rurales autour de la ville d'Alep, ont été touchés par des frappes aériennes durant les deux dernières semaines, dont trois hôpitaux soutenus par MSF.

"Le district d’Azaz a payé un lourd tribut à cause de cette guerre brutale, et une fois de plus, les services de santé sont en état de siège ", déclare Muskilda Zancada, chef de mission des programmes MSF en Syrie. "Nous sommes extrêmement préoccupés par la situation dans le sud d’Azaz où les personnels médicaux, craignant pour leur vie, ont été contraints de fuir et où les hôpitaux ont soit tout simplement été fermés, soit ne peuvent plus offrir que des services d'urgence très limités."

Soutien et appel

MSF demande à toutes les parties au conflit de prendre les mesures nécessaires pour prévenir de nouveaux déplacements massifs de population et une aggravation de la crise humanitaire. Les attaques sur les quelques centres médicaux encore fonctionnels doivent immédiatement cesser. Les combats et les bombardements dans les zones fortement peuplées doivent être arrêtés, au moins jusqu'à ce que les civils aient pu fuir et rejoindre des zones sécurisées avec un accès aux services de base.

MSF avertit également que les organisations de secours débordées, qui luttent déjà pour répondre aux besoins de logement, de nourriture, d'eau et d'assainissement, ne seront pas en mesure de faire face à de nouveaux afflux de personnes déplacées. "Les camps actuels n’ont pas la capacité d'accueillir de nouveaux arrivants", poursuit Zancada. "Il y a un risque que les personnes déplacées, y compris les jeunes enfants et les personnes âgées, soient contraintes de vivre sans abris, exposées au froid et au gel, pendant plusieurs jours au moins. Cela pourrait provoquer de graves effets sur leur santé, notamment des cas de pneumonie. "

Les équipes de MSF dans le district d’Azaz distribuent des kits de secours essentiels tels que des tentes et des couvertures aux déplacés. 800 familles à ce jour ont pu en bénéficier. Les personnes les plus vulnérables sont celles qui vivent en dehors des camps et qui n’ont reçu pratiquement aucune aide.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye. Journaliste accrédité auprès de l'ONU. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

19:25 Publié dans SYRIE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : syrie, msf, azaz, turquie, muskilda zancada | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

TOURBILLONS D’EXISTENCE* ... suite ...

Notre monde de course au pouvoir, de vouloir de considération et d’estime, d’écoute et de soumission, de libéralisme et de libertinage, de violence et d’égo, n’est t- il pas perméable à toute nouvelle idéologie?

Le nouveau fait recette, parce qu’on y a sa place pourvu qu’on vienne tôt. Tout le monde sait, personne n’ignore rien. Chacun se suffit à lui même. Il n’y a ni maître, ni disciple, ni ange ni sage, ni prophète ni peuple, tout est néant ! Que d’angoisse ! Que de questionnements non résolus !

La vérité est parce qu’on la partage. On appartient à un groupe parce qu’on procède du même raisonnement, parce qu’on a les mêmes pulsions, les mêmes désirs, les mêmes intérêts, peut être même les mêmes ambitions.

On déstructure non pas pour créer du vrai, mais pour donner sens à sa vérité pour expliquer la réalité de son groupe, sa force, jamais ses angoisses, jamais ses peurs, jamais ses doutes.

Doit - on douter toute la nuit, toute la journée ? L’important, pour certains, est de de mentir aux autres, même avec foi, une manière pour exister ! L’autre n’est pas parce qu’il ne comprend pas, il n’est pas, parce qu’il est incapable de saisir le véritable mouvement des choses : renier tout pour construire du neuf. Du neuf dans le chaos de l’ancien.

L’ancien est frileux et ténébreux, enfin voilà la lumière entre nos doigts ! Le Gourou s’entoure de feu et d’encens, de femmes et de vie, de projets et de paroles, de promesses et de tendresse, souvent même de violence. Le disciple qui écoute, ne pense plus, il pense à travers la pensée du maître. Il lui dit, je te libère de l’oppression, je te fais découvrir les trésors cachés, les merveilles de la vie, ni en dehors de toi, ni sur toi, mais en toi !

Le disciple se révèle au maître qui le tient au bout du nez, lui fait flairer ses goûts, faits d’exotisme et de mysticisme, de magie et de réalité volée. L’homme qui se dévoile, s’agenouille, il n’a plus d’armes, il est nu comme un enfant à la naissance qui crie pour se protéger du vent, du froid, de l’air, de la terre explorée et même de la lumière après le passage dans l’ombre du ventre maternel, neuf mois durant parfois moins.

Ce que l’homme a besoin, l’homme de notre temps, c’est une réponse à l’angoisse existentielle qui se mesure et se dépasse par la connaissance de soi, d’abord quelle mission sur terre, quel présent, quel avenir ?

 

... A suivre ....

 

* Extrait d'une longue Lettre à une amie 

Par El Hadji Gorgui Wade Ndoye. Journaliste. Directeur du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

Courriel: g.ndoye@continentpremier.com

 

17:23 Publié dans Tourbillons d'Existence | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gorgui wade ndoye, existence, tourbillons, lettre, amitie, quete, reflexion | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

08/02/2016

TOURBILLONS D’EXISTENCE*

Tourbillons, Existence, Quête, Métaphysique, Gorgui Ndoye, ContinentPremier, Homme, Humain, divinité,Oui, la recherche de l’Etre par l’être, est l’une des voies les plus obscures qui soit. L’on croit être dans la bonne voie, saisir le fond des choses, et le plus souvent, des choses, nous n’avons que des aperçus.

L’éveil, comme un don, ce petit miracle, qui comme un matin de clameur se signale à nous pour nous guider : une manne céleste qui conduit des ténèbres vers les lumières, et s’assoupit dans la Lumière.

Il est évident, que le don, n’a ni sexe, ni âge, ne pèse ni atome, ni kilo, il n’a ni de dehors ni dedans, c’est un tout pour une partie qui devient Tout savant. Le don, n’a ni religion, ni confession, sinon, il n’est plus, il est un prêt non demandé, peut être même non remboursable. D’où sa force et sa faiblesse, un couteau à double tranchant!

L’homme darwinien, puis, freudien et sartrien a soif de savoir et de liberté. Le savoir pour assouvir sa domination des choses, sa maîtrise des intempéries qui ne sont plus le fruit des humeurs d’un Dieu Puissant, mais la jonction de causes à effets, l’un et l’autre reproduisant autre chose, rien d’autre.

L’homme, oublie souvent, qu’il n’est qu’un animal, qui avait accepté de porter sur lui le Dépôt, le savoir lui fut révélé après que les cieux et les terres, les mers et les montagnes eurent renoncé à ce lourd fardeau. Renoncement pour ne point être responsable, disons comptable et rapporteur de leurs actions.

L’homme a dit oui, a accepté de se soumettre par la reconnaissance de la divinité, mais après avoir reçu de celle - ci la science, il a cru s’affranchir et fera feu de tout bois. Il est devenu lumière à côté de la Lumière.

Seulement, il peut oser ce que ni ses semblables (autres animaux) ni même Dieu ne puissent se donner, c’est à dire transcender les règlements, créer à partir des créatures pour se hisser au firmament des dieux et devenir dieu. N’est t- il pas le surhomme, ou celui qui aura tué le Père, pour n’être que le Fils et le Père sous le regard attendrissant et angoissant de la Mère.

Notre monde de liberté, ne veut entendre que Liberté, jouissance et plaisirs, point de tabou, même si par lui, on a arraché au père son secret pour devenir éternel. Hélas, si nous sommes tous dieux, qui sera serviteur, si nous sommes tous dieux qui nous départagera si nous entrons en conflits. Combien de trônes avons nous pour siéger convenablement? Qui délimitera les frontières ? Quel sens donné au Bien et au Mal?

 

Extrait d'une longue Lettre à une amie 

Par El Hadji Gorgui Wade NDOYE. Journaliste accrédité auprès des Nations-Unies, Genève. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

 

 

17:55 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

06/02/2016

CHRISTIAN CUDRE-MAUROUX: SOUTIEN PERSONNEL A UN HOMME DE VALEUR!

Christian Cudré-Mauroux, Pierre Maudet, Police, G8 Evian, Micheline Spoerri, Légion d'HonneurNuméro 2 de la Police sous enquête, Christian Cudré-Mauroux, chef des opérations de la police genevoise est suspendu de ses fonctions suite à des manifestations qui ont eu lieu à Genève il y a un mois et demi ayant entraîné des tags sur le grand théâtre de Genève. 
Je n'entre pas dans ce débat ni ne juge de la responsabilité de notre Ministre-Capitaine Pierre Maudet qui a décidé de cette sanction.
Je voudrais témoigner que Cudré-Mauroux est un homme bon. Un haut gradé de la Police qui a servi avec efficacité et dignité notre Canton notamment à l'occasion de la tenue du G8 d'Evian. Nous n'avons ici compté aucun mort contrairement à ailleurs. C'était une première en Suisse et sous sa direction les troupes ont été à la hauteur. Certes, il y eu des dégâts ici et là, malgré le soutien de la police allemande, mais notre Canton a été bien sécurisé au delà des hôtes parmi lesquels des chefs d'Etat dont on citera à l'époque Georges Bush, tout puissant! La France de Chirac remerciera devant le monde entier Genève pour son aide et sa parfaite collaboration. Micheline Spoerri,  Conseillère d'Etat à l'époque recevra plus tard la Légion d'honneur française!  

J'étais parmi les rares journalistes sur le tarmac ! C'est à l'occasion que j'avais fait la connaissance de Zouhri Mohammed, photographe professionnel qui porte le nom du Prophète Mouhammad (Paix et Salut sur Lui) et seul devant Bush qui avait encore en tête les attentats du 11 septembre ! C'est cela aussi Genève! 


Bref, quelques années plutôt quand j'ai eu mon incident avec la police genevoise, trois policiers qui avaient oublié leur sacerdoce, c'est lui Christian Cudré-Mauroux qui a réglé l'Affaire en toute responsabilité en acceptant la confrontation en présence de mon ami frère et aîné Jean-François Mabut de la Tribune de Genève. Cette solution que j'avais inspirée et qui portera la manchette de la Tribune de Genève " La solution à l'Africaine" quelques mois après sous la plume d'un autre grand journaliste Serge Bimpage avait boulversé la police suisse ému les autorités cantonale comme fédérale! Alors Président du Parlement suisse, Liliane Maury Pasquier m'avait envoyé une lettre d'une grande humanité.


A l'école de police avec Yves Patrick Delachaux je suis intervenu dans la formation pour expliquer à nos frères d'armes que si un Africain par exemple baisse les yeux devant l'autorité ce n'est pas qu'il cache quelque chose ou qu'il soit coupable ! Tout dépend de l'éducation que l'on a reçue etc. Chez moi, au Sénégal, à titre d'illustration, je me baissais jusqu'aux oreilles de mes parents, de mes marabouts et autres personnes âgées pour leur parler etc.
Le grand magazine de la télévision suisse romande se saisira de cette histoire pour faire son Temps Présent: "Dans la peau d'un Noir". Juste après cet incident j'écrivais en invité de la Tribune de Genève: "Dur dur d'être Noir à la Gare, tant de préjugés qui fâchent". J'ai reçu des témoignages de reconnaissance de Genevoises et Genevois parmi lesquels aussi des membres des communautés africaines à Genève.


Tout cela pour dire que le monde implique que nous ne sommes pas seuls comme disait le philosophe Sénégalais Français Gaston Berger.

Cher Pierre Maudet, Monsieur le Conseiller d'Etat, je sais que dans certains milieux on réclame des sanctions face à ces actes inadmissibles mais ne sacrifiez pas cet homme de valeur qui ne mériterait pas de partir ainsi comme un vulgaire fauteur de trouble à l'ordre public. 

Que vive Genève ! Que vive la République !

Photo: @Lucien Fortunati, TDG.

El Hadji Gorgui Wade NDOYE, journaliste sénégalais accrédité auprès des Nations Unies à Genève. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

17:29 Publié dans Droits humains | Lien permanent | Commentaires (5) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

03/02/2016

Face aux réfugiés fuyant la guerre: Yves Nidegger dévoile leur " un million de couilles pleines et frustrées"

Réfugié, migrant, syrien, paix, guerre, yves nidegger, parc lagrange, viol, congo, soldatsMagnifique! Un avocat suisse membre du parti de l'Union Démocratique du Centre (UDC) dit haut ce qu'il pense des Migrants avec foi, le sourire aux lèvres, avec une âme élevée, une assurance d'une rare arrogance: "On vient d'importer en Europe un million de paires de couilles pleines et frustrées, on a prévu quoi pour ça?", demanda le conseiller national @Yves Nidegger. "Je crois que c'est un peu simplificateur", commenta à son tour la conseillère nationale Fehlmann Rielle Laurence . "A Genève, les débats sont toujours courtois", en conclut, ironiquement, le journaliste Olivier Francey video à l'appui de la belle émission de Pascal Décaillet‪#‎GàC‬ (Genève à Chaud de Léman Bleu). 


C'est hallucinant! La richesse, dis-je, le fait d'être européen et blanc, autorisent-ils certains écarts! L'humanisme pour certains a une couleur, a une senteur, a une frontière. Tout ce qui n'est pas occidental, serait ainsi à la gauche du Père?


Mon aîné Guy Mettan posait à dessein une question provocatrice et d'une onctueuse humanité récemment au Club suisse de la presse : " Y a t il un bon ou un mauvais migrant?". 


Une seule question que je pose, pour ma part, à Monsieur Nidegger et à celles et à ceux qui pensent comme lui, une foi de supériorité en bandoulière: "De quelles valeurs se réclament ces soldats français qui ont violé des enfants au Congo? de quelles valeurs se réclamait cette grande personnalité suisse esclavagiste pour qui nous devons notre joli parc La Grange à Genève?". 


Les mots tuent et ceux qui connaissent le sens des mots et en font leur métier peuvent-ils ainsi assassiner impunément d'autres?

La violence n'est pas que d'aller taper sur la "gueule" d'une fille ou d'un garçon, la violence est protéiforme. L'OMS n'est pas loin si certains veulent bien avoir l'humilité de se renseigner.

Et dire que ces propos injurieux inadmissibles pour un avocat maître des mots, défenseur des opprimés et des plus faibles sont tenus ici à Genève, siège du Haut Commissariat aux réfugiés, siège de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), siège de la Croix rouge de l'éternel Henri Dunant au moment où le monde entier prie pour que les négociations qui se tiennent actuellement au Palais des Nations Unies à Genève puissent déboucher sur un accord de paix afin que la Syrie revive et que ses enfants retrouvent leur terre natale ! 


Je voudrais aussi préciser qu'en Suisse si l'on parle de migration, elle est clairement, scientifiquement et majoritairement européenne. La guerre contre les étrangers n'est pas celle déclarée contre les Noirs qui assombrissent le paysage et l'horizon du berger ou du troupeau. Les Sub sahariens, les Arabes, ne sont que les boucs émissaires d'une sale guerre de tranchée. Oui, cette guerre là est fratricide. Cette guerre là, elle est européenne et intra européenne.

Faut le savoir !

Photo: Un migrant syrien ramassant ses effets personnels, lors de son arrivée sur la plage de l'île grecque de Lesbos, le 22 août 2015. AFP PHOTO / ACHILLEAS ZAVALLIS


Par El Hadji Gorgui Wade Ndoye. Journaliste sénégalais pour qui rien d'humain n'est étranger et un amoureux de la Suisse ! Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

17:43 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (12) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Contre l'initiative inhumaine de l'UDC: Le Comité annonce plus de 40 000 signatures et 700.000 F de dons!

UDC, INITIATIVE, RENVOI, ETRANGERS, 2016 VOTATIONSNon à l'initiative de mise en ouvre de l'UDC, voici l'appel d'urgence lancé aux Suissesses et aux Suisses et dont Continent Premier a reçu un communiqué qui informe que "sur l'ensemble de la Suisse, plus de 40'000 personnes, ont signé l'appel urgent contre l'initiative inhumaine de l'UDC". Au total, des dons pour CHF 700'000 ont été annoncés, lit-on. "C'est tout-à-fait extraordinaire et même un événement sans précédent en Suisse" se réjouit le Comité contre l'initiative inhumaine qui précise : " Si vous n'avez pas encore contribué financièrement, voici nos coordonnées de paiement :
compte Postfinance No 61-573317-21 ; IBAN : CH80 0900 0000 6157 3317 2.
Que pouvez-vous faire de plus ? Ecrire des lettres de lecteurs aux journaux de votre région, c'est très utile. Nous pouvons ainsi démontrer que de très larges parties de la population, partout en Suisse, s'opposent à l'initiative", poursuit le texte. 

Reste à savoir si cette forte mobilisation légitime et qui s'inscrit en parfait accord avec les lois suisses permettra de faire bouger les lignes et de remettre le " mouton noir" au milieu et ou avec ses semblables blancs ? Verdict le 28 février? 

 
 
El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

16:21 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

29/01/2016

La Syrie met Genève au centre du Monde !

thumb_IMG_0688_1024.jpgLes négociations pour la Paix en Syrie qui ont démarré ce jour au Palais des Nations Unies ont remis notre Canton planétaire au coeur des tractations diplomatiques mondiales.

Le Palais grouille de journalistes, cameramen, photographes ! Ici tous chez nous, à Genève, pour espérer pouvoir témoigner pour aujourd'hui et demain. Pour le meilleur des populations civiles, osons le croire.

 

thumb_IMG_0695_1024.jpgIci quelques photos de votre magazine panafricaine en ligne

ContinentPremier.Com qui a photographié les photographes et autres membres de la grande famille de la presse.

thumb_IMG_0693_1024.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

thumb_IMG_0688_1024.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur de ContinentPremier.Com

 

18:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

28/01/2016

2016: l'Union Africaine décrète son Année des Femmes et des Droits Humains !

Union africaine, droits humains, femmes, Hammurabi,Afrique, viol, excision, héritage2016 ! C'est l'Année des Femmes et des Droits Humains en Afrique ! L'Union Africaine en a fait le voeu ! J'applaudis et rappelle que les grands pas sont ceux qui se Font aussi dans les Maisons, les Quartiers, les Villes, les Départements, les Régions, au niveau National etc... 


Chacun de nous peut faire avancer les droits de ses semblables si chacun considère autrui comme soi. Le Code d'Hammurabi est éloquent à ce sujet: Ne fais point à autrui ce que tu ne souhaites pas qu'on te fasse ! C'est cela l'Egalité qui se nourrit et grandit avec le Respect ! 


Il y a encore des pays où des femmes ne peuvent pas hériter de leur Mari. Dans d'autres on hérite mais on essaie de les déposséder. C'est un SCANDALE et il faut le COMBATTRE. De même des mariages précoces, l'excision, la violence, le harcèlement sexuel etc. 


Des maux que l'on retrouve aussi ailleurs mais ce qui n'est pas bon et juste pour soi ne devrait pas l'être pour autrui alors Respectons les Femmes. 


Je le disais sur ma page Facebook (compte plein) il y a quelques années ceux qui maltraitent et ou violent des femmes n'aimeraient pas que cela arrive à leur propre soeur et à leur propre mère comme si ces dernières n'étaient pas aussi des Femmes ! 


Etre Homme ce n'est pas être violent ni dur ni même de refuser de porter "un sac" de femme ( un grand ébat au Sénégal), c'est être doux avec les femmes, les respecter, pour ce qu'elles sont : des êtres humains avec leurs qualités et leurs défauts ! 
Mais ne jamais abuser d'elles ni les violer ni leur voler leurs biens ! Et savoir qu'elles ont aussi le pouvoir d'être Présidentes, Ministres, Cheffes d'entreprises, professeure, doctoresses, ménagères etc... Où est le problème? C'est nous ! L'Histoire africaine est pleine d'héroïnes de femmes de pouvoir de résistantes avant pendant et après les temps dits modernes. Apprenons à nous connaître et à nous redécouvrir !

 

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

12:33 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

27/01/2016

Christiane Taubira : la dignité humaine faite Femme !

Taubira, France, Justice, Démission, Valls, Hollande, Je te salue chère Christiane. Oui, au moment où ce monde fou refuse toute évidence, couchant sur les principes les plus élevés de notre humanisme, des bouts d'hommes et de femmes resteront comme des perles éternelles sur les visages balafrés de notre corps ! Tu pars du Ministère de la Justice de France, la tête haute ! Je ne peux m'empêcher de penser à notre aîné Aimé Césaire. Comme à Toussaint Louverture. La France, cette grande France sait passer étonnamment aux côtés de son véritable cri! 


C'est ton frère sénégalais Senghor qui disait " Seigneur Dieu Pardonne à la france qui dit la voie droite et chemine par sentiers obliques". Oui, tu as raison après avoir servi avec loyauté ton pays, de refuser d'accepter de renier ce qui en fait dans l'esprit une référence. 


Hélas ! Sartre est mort. Beauvoir n'est plus. Edgar Morin s'est tu. Il ne reste que des guignols comme Finkielkraut, Zemmour et BHL dans les annales récentes de l'Hexagone. Triste France! 


Un de Gaulle de l'Intelligence pourrait peut être y émerger pour une Résistance qui dit l'Humain ! 


Va, jeune fille de bonne famille ! Va Résistante. "Fière. La Justice a gagné en solidité et en vitalité. Comme celles et ceux qui s'y dévouent chaque jour, je la rêve invaincue", dis -tu, ce matin du 27 janvier à 09:14 et d'ajouter 1 minute après cette phrase dont le vulgaire ne se doute guère: " Parfois résister c'est rester, parfois résister c'est partir. Par fidélité à soi, à nous. Pour le dernier mot à l'éthique et au droit".

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, Genève. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

16:51 Publié dans Hommage | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

26/01/2016

Alain Bittar s'adresse aux Suisses.

Alain Bittar, Librairie arabe, ICAM, Geneve, votation, UDC, suisse, renvoi, étrangers, A lui seul, dis-je, il pourrait incarner le sens du dialogue des cultures, symboliser l'idée d'une Suisse terre d'accueil, de travail et d'intégration. Pourtant Alain, l'homme au foulard rouge, à la vivacité nonchalante, cet amoureux de la suisse et grand travailleur, cet enfant du Liban pays des cèdres qui vit depuis 58 ans en Suisse en y apportant sa richesse créatrice son esprit d'entrepreneur pourrait demain être exclu de ce pays. Oui ! 
Un appel de Coeur et de Raison pour dire Non à une initiative de l'UDC qu'il juge "raciste". Espérons qu'au delà de Genève les autres cantons pourront entendre son message. A mes amis et amies qui veulent traduire son texte en italien, en allemand et probablement en romanche, vous êtes les bienvenus (voir contact plus bas). Car ce cri doit être entendu loin, là-bas, là on pense une certaine suisse qui doit rester monocolore, monoculturelle, riche et hermétique et même oublieuse de son Histoire, vous l'aurez compris en dehors même de ce qu'est réellement la Suisse ! 

" Permettez-moi de revenir très brièvement sur l’Initiative populaire «Pour le renvoi des étrangers criminels» et l’arrêté fédéral concernant l'expulsion et le renvoi des criminels étrangers dans le respect de la Constitution (contre-projet)
L’initiative sur le renvoi vise à faire retirer automatiquement le droit de séjour à tout étranger qui se sera rendu coupable de certaines infractions ou qui aura perçu abusivement des prestations sociales.
Le 28 novembre 2010, la Suisse a voté à 52,9% avec une participation « record » de 52,6% et Genève a voté à 44,7% pour l’initiative, ce qui n’est pas rien !
Et dans un peu plus d’un mois, le 28 février 2016, l’UDC remet une couche avec "l’initiative de mise en œuvre". 
Je remarque qu’à Genève le débat sur le Musée d’art et d’histoire occupe tous les esprits et tous les médias, mais qu’aucune campagne ne semble avoir lieu sur cette initiative scélérate, ignoble et raciste.
Ma foi, je me fais à l’idée, que pour une raison ou une autre, comme 40% de la population genevoise je pourrais être expulsé bien que je vive depuis 58 ans en Suisse et que mes enfants soient nés dans ce pays et que j’y tienne une librairie depuis 37 ans…
J’espère que ma voiture ne glissera pas sur une plaque de verglas, et que la vie ne me fera pas commettre le moindre délit punissable….
A vous tous, chers amis suisses, ne sous-estimez les votations fédérales du 28 février qui valent un musée…."

( Par Alain Bittar, libraire à Genève).

Pour me contacter: El Hadji Gorgui Wade NDOYE, journaliste, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com. Courriel: G.NDOYE@CONTINENTPREMIER.COM

18:32 | Lien permanent | Commentaires (2) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

25/01/2016

Bombardements de ses hôpitaux: MSF tape sur la Table !

MSF, YEMEN, AFHANISTAN, HUMANITAIRE, ONU, Raquel Ayora, CIHEFMédecins Sans Frontières ne veut plus entendre parler de condamnations verbales ni voir des larmes de crocodiles versées quand ses hôpitaux sont attaqués, son personnel tué, mettant en péril la vie même des civils que l'organisation humanitaire tente de sauver. Le dernier communiqué de l'organisation concernant les attaques de ses infrastructures sanitaires au Yemen est à la fois un cri du coeur et une révolte contre cette absurdité de s'attaquer aux humanitaires ce qui est du reste une violation flagrante des Conventions de Genève.

En moins de trois mois, quatre structures ou activités médicales soutenues par MSF ont été attaquées, avec, à chaque fois, une escalade dans le niveau de gravité et les conséquences de ces incidents. La première attaque a eu lieu le 26 octobre dernier lorsque des avions de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite ont bombardé, à plusieurs reprises, un hôpital situé dans le district de Haydan, province septentrionale de Saada. Peu de temps après, un dispensaire mobile a été bombardé, le 2 décembre, dans le district d'Al Houban, province méridionale de Taiz ; une personne a été tuée et huit autres blessées, dont deux membres de MSF. Enfin, le 10 janvier, l'hôpital de Shiara a été touché par un obus ; six personnes ont été tuées et sept autres ont été blessées, la plupart d'entre eux étaient des membres du personnel médical et des patients. Le 21 janvier, une ambulance MSF a été touchée et son chauffeur tué au cours d’une série de bombardements aériens ayant fait au moins 6 morts et une douzaine de blesses dans le gouvernorat de Saada. MSF attend toujours des explications officielles pour ces trois incidents successifs.

Selon l'organisation médicale internationale Médecins Sans Frontières (MSF), la guerre au Yémen se mène au mépris total des règles les plus élémentaires régissant les conflits armés. Ainsi, trois structures de santé soutenues par l’organisation ont été attaquées au Yémen et au cours des trois derniers mois. « La façon dont le conflit se déroule au Yémen génère d’importantes souffrances pour la population et démontre qu'aucune partie belligérante ne reconnaît, ni ne respecte, le statut protégé des hôpitaux et des installations médicales », déclare Raquel Ayora, directrice des opérations à MSF. « Chaque jour, nous sommes témoins des conséquences dévastatrices que cela occasionne pour la population piégée dans les zones d’affrontements », a -t-elle martelé.

MSF a décidé de demander une enquête indépendante à la Commission internationale humanitaire d'établissement des faits (CIHEF) sur l’attaque du 10 janvier à l'hôpital Shiara. MSF a déjà eu recours à cet organisme suite au bombardement de son hôpital à Kunduz (Afghanistan), par l'armée américaine, mais attend toujours une réponse officielle du gouvernement des États-Unis quant à l'autorisation ou au refus de mener cette investigation. La CIHEF est le seul organisme d'investigation à caractère permanent et doté d'un mandat lui permettant d'enquêter sur d'éventuelles violations du droit humanitaire et en vertu des Conventions de Genève.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité auprès des Nations-Unies, Genève. Directeur des publications du Magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com.

17:40 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye