04/01/2017

Est-il trop demander aux humains de préserver la vie, la dignité d'autrui ?

Est-il un sacrilège de demander aux uns et autres du moins de se respecter à défaut de s'aimer ? Est-il trop demander aux humains de préserver la vie, la dignité d'autrui ? Est-il trop demander aux habitants de la Terre de la chérir, de la préserver? Est-il si énorme de respecter la liberté d'autrui, de ne point faire du mal à son prochain?


Je vous souhaite la vie que vous vous souhaitez en Meilleur et d'être heureux qui que vous soyez. Je vous souhaite, ainsi que je me le souhaite, d'aimer vos prochains, de respecter notre Terre et de mourir avec une belle ataraxie !

Ce n'est qu'une prière. Vous savez!


El Hadji Gorgui Wade NDOYE. Journaliste accrédité auprès des Nations-Unies. Directeur du magazine panafricaine en ligne ContinentPremier.Com - Genève-

12:16 Publié dans Débats | Lien permanent | Commentaires (2) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

17/09/2016

Négociants suisses et leur fuel toxique en Afrique: Ces marchands de la mort sont pires que les dealers de Calvin city!

Et qui est responsable de ceci? Ces marchands qui roulent sur l'or en marchant sur des cadavres dans le Continent premier, sont des criminels mais nous qui avons laissé faire, nos dirigeants, ces petits africains qui sont sûrement bien cravatés et qui roulent les "Z" en faisant leur petit malin quand ils te croisent à Genève et ou ailleurs, qui sommes nous dans cette Histoire? Je vais vous le dire: des lâches et de vrais criminels devant nos peuples et devons l'Histoire. Quelle Honte!

Ben, voici ce que je propose à celles et à ceux qui aiment s'indigner devant leur Ecran : La pauvreté ne saurait expliquer qu'on se foute de la vie des Africains.

1- Envoyons des cartons rouges aux vrais coupables, à ces chefs d'Etat et autres dirigeants qui permettent tout sur notre soi.
2- Signons une pétition et écrivons à toutes les personnes susceptibles de faire bouger les choses afin qu'on arrête de nous abreuver de faux médicaments, de carburants toxiques, des produits alimentaires avariés ou toxiques, et que sais-je encore, tellement la liste est longue, me dira une amie africaine d'une grande organisation internationale !
3- Donnons du vrai boulot à certaines de nos ONGS en Afrique: hey les gars réveillez vous, il y a le dossier de la Libye avec ces criminels Sarko et Cameron qui doivent être jugés et si c'est compliqué, prenez ce dossier sur ce fuel de la mort !


Bref, Debout pendant que nous avons encore nos pieds et nos têtes !

El Hadji Gorgui Wade NDOYE- Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

16:40 Publié dans Débats | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

08/05/2012

PERTE DE SA NATURALISATION SUISSE : UN NIGÉRIAN JAMAIS ENTENDU PAR LES TRIBUNAUX DÉSORMAIS SANS RECOURS!

Voilà un Nigérian qui se marie officiellement 7 ans après sa rencontre avec une Suissesse ! 6 mois après le mariage, la femme demande séparation et fait annuler la naturalisation facilitée de l'époux. Ce dernier se bat avec une avocate avec une bourse bien déliée... En vain... Le Tribunal Fédéral confirme le Tribunal administratif. Il a toujours bossé, a acheté une maison en copropriété qui sera revendue, il ne recevra qu'une modique somme en retour de la vente 90.000 FCH pour une maison évaluée à 700.000 FCH. Il n'a plus sa femme, ni sa nationalité ni "sa" maison. Il n'a jamais été entendu par les Tribunaux suisses ! Le couple s'accuse mutuellement de relations extra conjugales et la femme ajoute au tableau des violences verbales et physiques au moins une fois l'an que l'homme dénie. En Droit les bons sentiments ne font pas PREUVES. On demande au Nigérian de prouver l'existence de la survivance d'un fait extraordinaire qui aurait causé la dégradation "rapide" de son couple. Des papiers, des preuves pour démontrer la véracité d'un amour. Et c'est la femme qui était allée chercher son homme en Italie. Ce qui est constant c'est que le dossier n'est pas en sa faveur. La conclusion, sans recours, désormais, est qu'il a acquis frauduleusement sa nationalité suisse.

07:23 Publié dans Débats | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : naturalisation en suisse, mariage mixte, suisse, état civil, tribunal fédéral, tribunal administratif | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

07/11/2011

L’hégémonie ininterrompue de l’Occident dans l’économie et la politique mondiale, qui perdure sous différentes formes depuis le XVIII siècle prend fin.

Par Madame Micheline Calmy-Rey*, Présidente de la Confédération Suisse, Cheffe du Département fédéral des affaires étrangères.

calmyrey.gifMme Calmy Rey souhaite un échange fructueux, riche en perspectives nouvelles sur les défis que pose un monde devenu multipolaire. Un plaidoyer fort à propos! Comme une lettre d'adieu à ses concitoyennes et concitoyens et uen contribution sous forme de viatique aux faiseurs de monde d'aujourd'hui et de demain, Micheline Calmy Rey a tenu un discours puissant à l'ouverture officielle de al dernière édition du Festival Médias Nord Sud qu'organise le journaliste Jean Philippe Rapp. Le magazine panafricain ContinentPremier.Com vous livre l'intégral du message de Mme Calmy Rey qui aurait sa place dans une université d'excellence.

....

La crise liée au surendettement au sein de la zone euro et aux Etats Unis, avec la déprécation de la monnaie commune et du Dollar corrélée avec un ralentissement économique, illustre bien la fragilité des structures économiques des pays développés. Plusieurs pays européens et les Etats Unies ont fait appel aux investisseurs de pays émergents, particulièrement de la Chine, qui détiennent aujourd'hui les réserves monétaires les plus importantes, pour financer leurs dettes. Ainsi se créent de nouvelles interdépendances dont les effets, entre autres sur la géopolitique, sont aujourd'hui encore méconnus. L'exemple de la crise du surendettement nous rappelle que l'occident est placé devant des défis importants et que ce n'est que par la coopération, l'innovation économique et l'ouverture vers les nouveaux marchés des pays émergents que les solutions conformes à nos intérêts pourraient être dégagés.

....

Lire plus en cliquant sur ce lien:

http://www.continentpremier.com/?article=1779&magazin...


El Hadji Gorgui Wade Ndoye, correspondant de presse à l'ONU directeur de ContinentPremier.Com

15:14 Publié dans Débats | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : micheline calmy rey, festival médias nord sud, hégémonie, 2011 économie, géostratégie, suisse, genève | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

19/10/2011

Un géniteur a-t-il un droit à la mort sur ses gosses ?

L'infanticide le fait de tuer ses propres enfants est en passe de devenir un problème de santé publique en Hexagone. La France est -elle malade? Ou y a -t-il une nouvelle loi tacite qui donnerait la vie de ses enfants en gage pour les pères de se venger des mères qui ne voudraient plus rester avec leur mâle dominant ? La rupture quoique douloureuse ou même la trahison éhontée seraient-elles suffisantes pour punir la femme en tuant ce qu'elle a porté pendant 9 mois, pour la plupart des cas ? Le fait d'ôter la vie de ses enfants ne serait il pas devenu une manière lâche et violente de violer sa propre femme de lui déchirer son intimité d'harceler ses hormones d'en planter un sabre rasant et la condamner ainsi à une vie éternelle de misère qui voit son myocarde se dilater, se déchirer pour exploser à compte goûte?

Trois pères de famille française ont ôté la vie de leurs enfants en l'espace record de deux semaines. L'assassinat de sa progéniture serait il la nouvelle panacée en Hexagone pour régler des problèmes sentimentaux ? Le dernier acte a été commis hier, lundi 17 octobre 2011, à Ars-sur-Moselle, un père de famille de 45 ans a tué avec un fusil de chasse ses deux enfants âgés de 12 et 14 ans avant de retourner l'arme contre lui et de se donner la mort. La presse française annonce que ces deux homicides suivis d'un suicide seraient liés à une séparation.

Décompte macabre

C'est le troisième drame familial en deux semaines dans lequel un père de famille tue ses enfants. Le 9 octobre, un homme de 37 ans avait déjà abattu ses deux fillettes. En début de mois, un homme âgé de 33 ans avait, quant à lui, incendié la voiture dans laquelle il se trouvait avec ses enfants dans une station-service de Culoz, dans l'Ain, rappelle Le Monde.

Haro à la lâcheté

La vie de couple n'est pas facile. Aux incompréhensions s'amoncellent parfois des envies de haine qui conduisent au cas échéant si l'on n'est pas fort ou si l'on se place dans une posture hypocondriaquement possessive à vouloir s'approprier l'autre d'en faire son bien exclusivement à soi. Malheureusement la société occidentale ou même la rapide avancée d'un certain modernisme adoubé avec une immense liberté parfois définie à géométrie variable avec leur cortège de repliement sur soi de nucléarisation de nos sociétés d'absence de toute médiation avec l'exclusion quasi normale des familles dans le dialogue du couple sont souvent de nature à détruire le ciment social dont justement la famille est le premier élément fécondant. Se pose dès lors la lancinante question de la protection des enfants ! Comment créer un espace étanche entre l'Amour et la rédhibition d'Amour entre aimés qui ferait que les filles et les garçons issus de cette double relation ou cette relation première ou tout simplement d'un acte sexuel voulu ou isolé puissent survivre aux envies, désirs et desiderata de leurs géniteurs ?

El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur du magazine panafricain en ligne (ContinentPremier.Com)

Email : g.ndoye@continentpremier.com

 

00:52 Publié dans Débats | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : france, santé publique, ain, culoz, ars-sur-moselle, vie de couple, sexualité, liberté, infanticide | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

27/09/2011

Crimes d’honneur : l’égalité homme femme en jeu !

Une femme est assassinée (40 ans) en Afghanistan ainsi que sa fille de 18 ans pour avoir demandé le divorce à son mari. Le site de la « Julie » du jour nous apprend cette terrible information, en reprenant une dépêche de l’agence télégraphique suisse (ats). Deux jours auparavant on apprenait que le Roi d’Arabie Saoudite avait décidé d’accorder le droit de vote aux femmes du Royaume !

En réalité, les crimes d’honneur ont ceci de particulier, ils concernent à 99% les femmes. Comme si les hommes avaient un droit de vie et de mort sur l’autre moitié de l’Humanité. L’ONU a recensé annuellement près de 5.000 meurtres liés au crime d’honneur. Le Pakistan se placerait dans une portion des Etats où un garçon pouvait tuer pour son honorabilité une fille ! En effet une ONG locale de défense des droits des femmes, annonce que : « près de 1500 Pakistanaises ont été victimes de meurtres l’an dernier et plus de 500 de "crimes d’honneur ».

Dans le Coran le divorce est bien reconnu même s’il n’est pas favorisé pour sauvegarder l’âme de la famille ! Des pratiques odieuses héritées des siècles d’obscurantisme sont perpétuées par des individus qui ne gênent guère à faire appel à leur lecture tronquées des livres révélés notamment du Coran pour assouvir leur sinistre domination sur les femmes.

Il me semble dès lors que les prêcheurs musulmans et autres communicateurs dans les pays où ces pratiques odieuses et barbares sont pratiquées devraient jouer leur partition. Je ne vois pas personnellement dans l’état actuel du monde un seul pays qui se réclame de l’Islam et qui respecte les préceptes de cette religion en matière de défense des droits des femmes. La religion de même que la coutume ont été souvent ou sont utilisées abusivement pour justifier l’injustifiable. Se pose alors la lancinante question de l’égalité homme-femme dans nos sociétés ce qui ne peut être résolue partiellement qu’en recourant à une lecture correcte du Coran. Une lecture qui engagerait les oulémas femmes car les livres saints sont pour la plupart interprétés avec le regard des hommes et leur désir de domination sur leur monde.

Concernant le vote des femmes en Arabie Saoudite, j’écrivais sur ma page Facebook ceci : Quelle révolution? Pour un Royaume qui se " base" sur l'Islam, religion dont le secret le plus puissant a été posé dans le cœur et l'esprit d'une Femme Khadidiatou. Et dire que nous devons beaucoup des hadiths ou propos du Prophète Muhammad (PSL) à son épouse Aicha! Sans compter l'influence de Fatima et de ses enfants sur l'Islam d'aujourd'hui! Bravo quand même Mister le Roi!

Je répète ici : « Sur le droit à la vie et le respect des êtres humains, il ne peut pas y avoir de relativisme culturel. » C’est en ces propos, miens, que le journaliste de la Tribune de Genève, mon collègue Alain Jourdan faisait sa chute dans un article publié le 9 avril 2009 à la suite d’une conférence organisée par l’Etat de Genève sur « les crimes d’Honneur » que j’ai eu à modérer.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

16:08 Publié dans Débats | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : crime d'honneur, égalité homme femme, afghanistan, arabie saoudite, islam, coutume, genève, facebook | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

25/08/2011

Out of Africa: Une pétition du Cran pour que les Etats africains quittent l'ONU.

crisedeFachoda.jpgLE CARREFOUR DE RÉFLEXION ET D’ACTION CONTRE LE RACISME ANTI-NOIR (CRAN)- Observatoire du Racisme anti-Noir en Suisse, demande aux États africains de sortir de l'organisation des Nations Unies. Objectif: DIRE NON AUX INGÉRENCES EXTÉRIEURES ET POUR LE RESPECT DE LA DIGNITÉ ET DE LA SOUVERAINETÉ AFRICAINES! Peut-on lire dans un document qui nous est parvenu. La démarche est-elle la meilleure, est elle venue à son heure?

« Les derniers événements survenus en Libye viennent à point nommé pour dénoncer de la manière la plus conséquente l’instrumentalisation d’une organisation, l’ONU, créée pour garantir la paix, dans le respect du droit international, en une machine de guerre visant à défendre les objectifs stratégiques de ceux qui la dominent, quitte à sous-traiter ses nouvelles initiatives à l’organisation militaire la plus puissante et la plus guerrière du monde, l’OTAN. Au moment où les Africains sortent d’un bilan mortifère de 50 ans d’indépendance sans souveraineté, ces initiatives sonnent à la fois comme une provocation jubilatoire et une affirmation arrogante d’une volonté de recolonisation, ainsi que de déni de dignité et de souveraineté africaines », écrit le CRAN.

Le débat est lancé sur ma page Facebook ! A voir ici:

http://www.facebook.com/gorguiwadendoye

 

Vous pouvez aussi donner votre avis sur ce blog sur l'espace réservé aux commentaires qui sont ouverts à toutes et à tous.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur du magazine panafricain

http://www.ContinentPremier.Com

04:29 Publié dans Débats | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : cran, suisse, union africaine, out of africa, nations unies, 2011 pétition | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye