genÈve - Page 2

  • André Castella et la conductrice des TPG

    Imprimer

    M. André Castella a salué sur son Mur Facebook du jour le comportement si simple et exemplaire ( un sourire et un bonjour le tout agrémenté à 5 heures 20 du matin par un journal tendu) d'une conductrice de Bus TPG. Connaissant son combat pour la promotion du Respect, je dis Bravo à cette Dame. Il y a au moins une leçon que nous Genevois devrions prendre de nos amis de la France voisine : les Chauffeurs de Bus vous saluent, vous le rendent et vous disent " Au Revoir". A Genève, beaucoup de conducteurs sont de vrais Robots et parfois d'une belle insolence. Certains ne veulent répondre à aucune question. Il m'est arrivé de servir d'interprète à des gens largués comme des idiots par ces valeureux travailleurs du Service dit Public genevois ! Je pense que les hauts responsables des TPG devront être informés de cet état de fait. Alors Bravo Madame pour votre exemple qui honore notre Cité que certains veulent transformer en poudrière de haines d'arrogance et de xénophobie ignorant toutes les conséquences de leurs actes au final.

    El Hadji Gorgui Wade NDOYE , www.ContinentPremier.Com


  • Le 1er Mai au Forum de Meyrin: Une chorégraphie de haut vol!

    Imprimer

    «Notre planète existe dans un état de tension entre l'ordre et le désordre, dans le chaos et l'instabilité, dans la beauté et la symétrie.» Crystal Pite

    Dark-Matters.jpg

     

    Dans le cadre de Steps, Festival de Danse du Pour-cent culturel Migros, le Forum de Meyrin propose demain, mardi 1er mai 2012, à 20 heures 30, au public Crystal Pite Compagnie Kidd Pivot où la chorégraphie n'est pas que joliesse des mouvements du corps mais l'expression de rythmes, donc de vie.

     

    Invitée sur les plus grandes scènes, la canadienne Crystal Pite fait sensation partout où elle passe, tant par ses talents de danseuse que par son art de la chorégraphie. Avec Dark Matters, elle plonge dans le doute métaphysique et astrophysique, en invitant les spectateurs et spectatrices à la rejoindre du côté obscur de la matière, où évoluent cinq danseurs de sa compagnie, Kidd Pivot. La matière sombre - «dark matter» - est laterra incognita d'aujourd'hui. "Elle compose la quasi-totalité de notre univers, sa nature pourtant reste un mystère. C'est le propos de Dark Matters, spectacle conçu en écho à cette obscurité puissante et énigmatique."

     

    La danse est ici philosophie et élève l'esprit tout en procurant aux sens l'effet d'une extase le temps d'un spectacle. En deux heures plus l'entracte le public conquis en sort moulé dans une forme d'ataraxie.

     

    El Hadji Gorgui Wade NDOYE, journaliste accrédité à l'ONU, directeur des publications du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com


     

     

     

     

  • HENRI LOPES AU SALON AFRICAIN DU LIVRE: SUIVRE NOTRE DEBAT.

    Imprimer

    Premiers jours des indépendances africaines, la question tribale et identitaire en Afrique, la question de la tension de l'hybridation ( ici chez les métis), la quête de soi, les problèmes socio économico politiques (transhumance, corruption, prostitution), la littéraire africaine etc, je soulèverai cet après-midi de 17 heures à 18 heures 15 toutes ces questions avec l'écrivain Henri Lopès, ancien premier ministre du Congo actuel ambassadeur en France et le jeune Gabonais Janis Otsiemi qui taquine avec originalité le polar. Rendez-vous en ce jour officiel de l'ouverture du Salon international du livre et de la presse sous le baobab au Salon Africain qui tient sa 9ème édition.

     

    El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l’ONU, directeur du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

  • Ahmed Ben Bella : Un homme qui refusa toute sa vie d’être raciste envers ses oppresseurs français !

    Imprimer

     

    Ahmedbenbella.jpgAu Peuple d'Algérie Frère et à tous les Africains, mais aussi à ses amis français, je présente mes condoléances pour le rappel à Dieu d'Ahmed Ben Bella, le premier Président de l'Algérie libre. Je voudrais respectueusement m'incliner devant sa mémoire pour la lutte mémorable qu'il a menée avec les autres Algériens pour la libération de leur pays sous joug colonial.

    Je ne vous dirai pas que s'il n'y avait pas cette guerre que les différents gouvernants français nommaient honteusement la crise d'Algérie, l'Afrique Noire ne serait jamais libre, en tout cas, et clairement dans les années 60.

    La Loi cadre ou Defferre a été précipitée en 1956 pour mieux s'occuper de l'Algérie dite française. Le Maroc de même que la Tunisie ont été libérés pour mieux s'occuper de l'Algérie! Mais ces deux nouveaux Etats ont fait jouer les liens de sang, la fraternité religieuse pour soutenir le FLN et éviter l'encerclement des Fellaghas!

    Des Sénégalais ont été envoyés pour casser de l'Algérien, ils étaient Musulmans pour certains mais ils luttaient pour l'intégrité territoriale de leur patrie: la France qui allait de Dunkerque à Mostaganem!

    Aux Nations Unies les Africains s'étaient divisés en pro Français et pro Algériens. Les nouveaux Etats africains indépendants ont eu des postures différentes quant à la question algérienne. Entre Africains on s'est même traités de traitres selon qu’on est pour ou contre la cause algérienne! C'est dire la centralité de la question algérienne à l’époque dans les relations internationales!

    Et contrairement à ce que certains ont soutenu, Léopold Sédar Senghor, l’ancien président du Sénégal et futur membre de l’Académie française celui-là même qui a corrigé la Constitution française de 1946 était bien pour l'Algérie indépendante. Sur ce dossier il était sur la même ligne que son ancien premier ministre et rival Mamadou Dia.

     

    L'autre secret c'est qu'effectivement l'une des raisons fondamentales de la séparation du Mali ( ancien Soudan français) et du Sénégal est liée à la crise algérienne. Le Général de Gaulle avait d'autres chats à fouetter que de s'occuper de la Fédération du Mali.

    Ben Bella un homme du pardon

    Je retiens de Ahmed Bella que j’ai rencontré deux ou trois fois à Genève et qui m’a fait le plaisir de me recevoir longuement en tête dans son bureau à la Fondation Nord Sud Développement, cet homme qui a refusé jusqu’à la fin de sa vie de détester ceux qui avaient opprimé son peuple, ceux contre qui il s’est battu. Lors de la préparation de Conférence de Durban à Genève, il me confiera : « Je ne peux être raciste.». Je lui ai fixé un regard profond pour lui dire sans ouvrir ma bouche et pourquoi et comment ? Le sage africain, me dira alors : « Vous savez quand nous luttions pour notre indépendance des Français étaient aussi avec nous. Et quand j’ai failli être tu Saumure, ce sont des Français comme Jean Paul Sartre qui m’ont sauvé la vie. »

    Il s’appelait Ahmed Ben Bella. Musulman, résistant face au colonialisme c’est-à-dire la domination de l’homme par l’homme. Il avait 95 ans. Il est Algérien. Il est né Français. Il meurt chez lui en Algérie algérienne auprès de sa famille.

    Repose en paix Doyen

    El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste sénégalais accrédité aux Nations-Unies, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

     

  • WHITNEY HOUSTON: ADIEU L'ARTISTE!

    Imprimer

    whitney.jpg Adieu Whitney! Le 10 mai 2010, j'étais en face de toi. A moins de 3 mètres. Tu pouvais même entendre mes mots. Tu y répondais parfois avec un sourire! T'es partie aujourd'hui ! Je ne sais comment. Je sais seulement que tu es décédée très jeune! 48 ans ! Le site qui t'est dédié a repris une de mes notes de ton concert en écrivant ceci: " Very good review by an african author".

    Ce que j'ai pu écrire, venait de mon coeur, ce coeur qui ne ment pas car s'il est pur il est supérieur à la raison! Je n'oublierai jamais ce que tu as pu dire de notre frère le regretté Michael Jackon pour qui tu as fait un témoignage inégalé! Adieu !

    Les Princes et Princesses s'en vont mais la noblesse restera! Parlant de mort et d'éternité, Whitney Houston, tu disais ceci, à Genève, en rendant un hommage vibrant à ton ami Michael " l'artiste des artistes" comme tu le nommas. Toi, Whitney dont le nom est inscrit en lettres d'or dans le livre des records pour être l'artiste la plus titrée de ton temps. Vas en Paix!

    WHITNEY HOUSTON: GENEVE A RENDU JUSTICE A LA GRANDE DIVA

    Hier, à l'Aréna, Whitney Houston a tout simplement démontré qu'une légende ne meurt! Une amie me disait " tu es si enthousiaste, après tout ce qu'on a raconté sur elle". Nathalie, une amie valaisanne que j'ai connue alors que je travaillais à la réception d'un grand réceptif genevois, venait de lire mon billet sur mon blog de la Tribune. La Suissesse m'a même demandé de rendre compte de l'évènement , persuadée, peut être que Whitney ne sait plus chanter. Oh la la, c'est oublier d'où elle vient! Son inspiration?, c'est oublier que l'icône est bénie par Jésus, "Jesus Loves me", n'a -t-elle pas chanté et fredonné ici même chez Calvin devant une foule conquise. Les Genevois comme s'ils voulaient rendre justice à la Diva l'ont portée de la première à la dernière chanson. Et elle, toute émue, quittait la scène avec ses mots "GENEVA I LOVE YOU". (voir quelques photos prises hier par Maryline Perrier et moi-même pour ContinentPremier).

    Je reviendrai plus tard sur le concert inoubliable de Whitney qu'on ne peut tuer, et l'on ne sait pourquoi!.

    Parlant de mort et d'éternité, Whitney houston a rendu un hommage vibrant à son ami Michael JACKSON " l'artiste des artistes" comme elle le nommera. Elle, Whitney dont le nom est inscrit en lettres d'or dans le livre des records pour être l'artiste la plus titrée de son temps.

    El Hadji Gorgui Wade NDOYE - www.ContinentPremier.Com

    Cet article je l'ai publié le 10 mai 2010. Il a été repris par ce site dédié à Whitney Houston: http://classicwhitney.yuku.com/topic/7491/Geneva?page=3#.TzcmKMhGRnM

    Lien permanent Catégories : Hommages 1 commentaire
  • FESTIVAL GROOVE N'MOVE: Un festival unique à Genève, ce week-end!

    Imprimer

    groove.jpg

    Groove'N'Move est un festival international de danse urbaine prenant place, pour la seconde fois, à Genève du 11 au 14 février 2012. Ce festival est l'aboutissement de cinq éditions déjà pour le "Juste Debout" Suisse.

    Le Festival défend une culture hip-hop riche et diversifiée à travers une programmation fondée sur la diversité, recherchant la découverte culturelle et la mixité des publics, informe un communiqué.

    Le Festival « Groove 'N' Move » propose pour 2012 4 jours de manifestations exceptionnelles : Battle « Who Can Roast The Most ? », présélections suisses au « Juste Debout Steez» et stages avec les membres du jury pour combler aussi bien les néophytes que les amateurs de danse hip-hop.

    D'abord rêve de quelques passionnés, le projet a rapidement propagé une fièvre sportive et créatrice hautement contagieuse... Depuis 2007, chaque édition a vu affluer un public de plus en plus nombreux, pour un spectacle de plus en plus exaltant : une belle récompense pour tous ceux qui ont cru en l'événement ! Avec une assise désormais solide dans le paysage culturel suisse, le "Juste Debout" prouve que la danse hip-hop a définitivement quitté les cours d'immeubles pour évoluer sous les projecteurs.

    El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur des publications du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

     

    Plus d'infos:

    Toutes les infos pratiques du festival Groove N Move

    Juste Debout Suisse Art'o'danse
    Battle « Who Can Roast The Most ? » - Europe
    SAMEDI 11 FEVRIER 2012 au Palladium, rue du stand 3bis, 1204 Genève

    Inscription et arrivée des danseurs : 12h
    Début des battles : 13h30

    Lieu : Palladium - 3bis rue du stand - 1205 Genève
    Tram n°14, Bus n°4, Bus D - arrêt Palladium

    Juste Debout Suisse Art'o'danse
    « Juste Debout Steez » - Suisse
    DIMANCHE 12 FEVRIER au Centre sportif du Bout-du-Monde

    Inscription et arrivée des danseurs : entre 11h et 12h

    Voir le site:

    http://www.groove-n-move.ch/

  • Concert Ballaké Sissoko Vincent Segal, jeudi 9 février à Onex: Des billets à gagner

    Imprimer

    segalsissoko.jpgUn concert qui réchauffe le cœur en cet hiver glacial ! Une rencontre entre un Malien et un Français qui célèbre le métissage culturel et le génie humain! Jeudi 9 février 2012, à la grande salle communale d'Onex, à 20 heures 30, et dans le cadre de la deuxième édition du Festival Antigel, les Spectacles onésiens accueillent Ballaké Sissoko et Vincent Segal. Un vrai régal pour les amoureuses et amoureux de la musique, une belle rencontre qui symbolise que les cultures sont fraternelles parce que complémentaires et égalitaires, à ne pas manquer! ContinentPremier.Com soutient cette belle initiative et vous convie à venir massivement soutenir Antigel, les Spectacles onésiens et vous faire du plaisir durable! Et pour les plus chanceuses et chanceux parmi vous, vous pourrez gagner une entrée en répondant correctement à ces deux questions:

    1- comment s'appelle le père de Ballaké Sissoko?

    2- Comment s'appelle le responsable administratif chargé de la culture de la ville d'Onex?

    Merci d'envoyer vos réponses à cet courriel: info@continentpremier.com

    Bonne Chance et au plaisir de vous voir ou revoir

    El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur des publications ww.ContinentPremier.Com

     

     

    Infos utiles :

     

    Musique- Jazz & Musique du Monde - Salle communale d'Onex

    Route de Chancy 131
    1213 Onex

    TPG 14, 21, 43, K, L - ARRÊT Onex

    Entrée: 42 F CH

    Voir également le site d'Antigel: http://www.antigel.ch/2012/Segal-Sissoko.html

    Et le site des spectacles onésiens:

    http://www.spectaclesonesiens.ch/fr/spectacles-onesiens/saison/detail/?idIndex=402&idContent=3313

  • Concert Ballaké Sissoko Vincent Segal: Des billets à gagner

    Imprimer

  • Les indignés ont-ils laissé mourir leur frère d'arme: Peut on juger les Chefs d'Etat européens pour négligence?

    Imprimer

    La riche et puissante Europe compte ses morts : 300 personnes meurent du froid ! En moins d'une semaine ! Faut-il juger les Chefs d'Etat de ces pays pour non-assistance à personne en danger ? Pour non-respect du droit au Logement et à l'intégrité et à la vie? C'est complexe, non! A Genève, au sein même de l'Université, au Parc des Bastions, meurt un indigné, par hypothermie!

    Cette personne est-elle aussi morte de la négligence de ses sœurs et frères de combat contre le capitalisme à visage sauvage par leur propre indifférence? Sur facebook, un de mes amis suisses ose la question. A cet égard, j'ai soutenu que je suis très choqué par ce qui s'est passé ! Cela me remplit de tristesse évidemment car dans un pays riche l'on ne devrait pas mourir du froid ! Ceci posé, il semble par ailleurs nécessaire, dis-je, de se demander où étaient ses amis indignés ! Personnellement, je crois à la lutte pour défendre des principes mais le plus souvent certains se gargarisent de compter leurs martyrs que de comptabiliser leurs victoires!

    Si cette personne est heureuse dans sa mort, peut être trouverait- elle la paix dans son âme!

    Mes condoléances à sa Famille

    El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

     

     

  • Les indignés ont-ils laissé mourir leur frère d'arme: Peut on juger les Chefs d'Etat européens pour négligence?

    Imprimer

    La riche et puissante Europe compte ses morts : 300 personnes meurent du froid ! En moins d'une semaine ! Faut-il juger les Chefs d'Etat de ces pays pour non-assistance à personne en danger ? Pour non-respect du droit au Logement et à l'intégrité et à la vie? C'est complexe, non! A Genève, au sein même de l'Université, au Parc des Bastions, meurt un indigné, par hypothermie!

    Cette personne est-elle aussi morte de la négligence de ses sœurs et frères de combat contre le capitalisme à visage sauvage par leur propre indifférence? Sur facebook, un de mes amis suisses ose la question. A cet égard, j'ai soutenu que je suis très choqué par ce qui s'est passé ! Cela me remplit de tristesse évidemment car dans un pays riche l'on ne devrait pas mourir du froid ! Ceci posé, il semble par ailleurs nécessaire, dis-je, de se demander où étaient ses amis indignés ! Personnellement, je crois à la lutte pour défendre des principes mais le plus souvent certains se gargarisent de compter leurs martyrs que de comptabiliser leurs victoires !

    Si cette personne est heureuse dans sa mort, peut être trouverait- elle la paix dans son âme!

    Mes condoléances à sa Famille

    El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

  • Manifestation contre un troisième mandat : Des Sénégalais bravent le froid à Genève contre la candidature de Wade

    Imprimer

  • Manifestation contre un troisième mandat : Des Sénégalais bravent le froid à Genève contre la candidature de Wade

    Imprimer
    Dirigée par Moda Mbaye, membre de Rewmi domicilié en France voisine, la manifestation contre la candidature de Me Wade n'a pas attiré grand monde. Déterminés les 10 manifestants, 9 hommes et une femme, ont fait face au froid glacial de la Suisse en plein hiver et en plein air sous la ‘Chaise Cassée’ devant l'entrée principale des Nations Unies pour dire : ‘Non à la candidature inconstitutionnelle du Président Wade’ comme on peut lire sur l'une des banderoles exhibées.

    (Correspondant permanent à Genève) - Des Sénégalais ont fait, hier, mardi, 24 janvier 2012, à 12 heures, preuve de témérité en affrontant le froid et quelques gouttes de pluie pour empêcher la goutte d'eau de trop dans le vase de la candidature du chef de l'Etat, Me Abdoulaye Wade, officiellement investi par son parti le Pds et une coalition de partis politiques. Les manifestants sont pour la plupart des membres du parti de l'ancien Premier ministre Idrissa Seck, l'un des candidats face à l'actuel locataire du palais de la République. ‘Non ! Non ! Non ! à la confiscation du pouvoir’, ‘Terminus J-33’, ‘Pour le respect de la démocratie au Sénégal, non au 3e mandat de Wade’, les affiches et banderoles expriment les griefs et autres souhaits des manifestants flanqués de t-shirts rouges pour montrer la sortie au président Wade. Et pour faire un peu de bruits, les mécontents du régime libéral n'ont pas manqué d'idées. En effet, ils se sont munis de vuvuzelas ... rouges.

    Moda Mbaye, l'initiateur de la marche explique que la candidature du président Wade est ‘asociale’, car, dit-il, : ‘Un vieillard est normalement respecté en Afrique mais avec l'attitude de Wade, on se permet d'user de tous les mots contre lui’. Alioune Diouf, représentant de la Cellule d'initiative et d'actions en Suisse rappelle que le candidat du Pds ‘avait promis de réviser la Constitution en 2000. Il avait ainsi signé un pacte avec le peuple sénégalais en bloquant le mandat du Président à deux’. Notre interlocuteur de souligner que ‘ce pacte moral a été rompu car le Président a changé de trajectoire car il veut nous imposer son fils’. Pour sa part, Mouhamed Sall croit que ‘la candidature de Wade est très dangereuse pour le pays. En plus son bilan est désastreux. Par ailleurs, c'est lui qui avait dit qu'il ne pouvait pas se représenter en 2012. J'en conclus dès lors que sa candidature est une violation de la Constitution’. Selon Moussa Cissokho, ‘Wade ne veut ainsi qu'installer son fils à la tête du pays’. Ce dernier se veut catégorique : ‘Nous sommes prêts à nous battre jusqu'à la dernière goutte de notre sang car le Sénégal ne sera jamais une monarchie’.

    El Hadji Gorgui Wade Ndoye (ContinentPremier.Com)

    Publié et imprimé à Dakar ce jour par le quotidien privé Walfadjri- Sénégal- Lien: http://www.walf.sn/politique/suite.php?rub=2&id_art=78503

  • MARK MULLER AU MAD : Un homme d’Etat à la rencontre du peuple d’en bas !

    Imprimer

    LAVILLIERS.jpgJe ne voudrais pas disserter de la violence dont on accuse le Conseiller d'Etat. Je pose ici la simple équation de la vie privée, de la vie tout court des femmes et des hommes qui nous dirigent.

    Une note du journaliste Pascal Décaillet, sur sa page Facebook en référence à sa participation à l'émission Infrarouge de la Rts,  a fouetté le désir que j'avais de dire ce que je pensais de l'Affaire Muller au MAD. Ce désir a été refoulé par l'organisation du 7ème anniversaire de  ContinentPremier aux Nations Unies. Ce matin, le Mur de Décaillet, journaliste protéiforme et d'une grande générosité attirait mon attention et a fait revenir ce désir enfoui.

    Oui, cher Pascal, je suis d'accord avec toi sur ta pensée selon laquelle les hommes politiques ont droit à une vie privée comme tout un chacun surtout dans un pays démocratique, libre et où ces ministres n'ont même pas besoin de gardes du corps. Je n'ai pas encore le temps mais j'avais pensé écrire un article position sur ce sujet.

    Le Mad est un lieu public, lieu agréable où se rencontre le petit peuple très souvent et y voir un conseiller d'Etat démontre à souhait l'humilité de cette personne et la sécurité qui règne dans notre canton monde. Ceci dit, je ne juge pas des actes décriés qui pourraient arriver à tout un chacun et surtout quand on est reconnu par des jaloux et des envieux. Toute bagarre est une faiblesse, les conditions qui l'ont induite me sont étrangères mais ce qui est important à souligner c'est aussi de voir un Homme d'Etat qui aurait pu fêter le 31 décembre aux Maldives choisir la rue du Stand!

     Encore d'accord et d'accord avec toi qu'il faudrait plutôt juger les hommes politiques sur leurs actions.

    Tu sais Pascal, j'ai vu Mark Muller aller acheter lui même du sable pour son chat à la Coop de Plainpalais. Oh comme tous les Genevois ! Pas de scoop, mon Gorgui, me diras tu ! J'ai échangé avec lui quelques mots car il n'y avait pas grand monde et je venais juste après lui.

    Quand, je l'ai reconnu quelques mois plus tard accompagné au concert de Bernard Lavilliers, que j'étais parti couvrir, le mardi 22 novembre 2011 au Château Rouge d'Annemasse bondé de monde, j'ai préféré lui laisser profiter du moment. Il était à trois mètres de moi ! A chaque fois que je sentais qu'il retourner la tête, j'en faisais autant pour qu'il ne me reconnaisse pas.

    Certes on aurait souhaité voir nos hommes politiques sans tâches, toujours, tout le temps. Jusqu'à, souvent, les confiner dans des costumes serrés, des tailleurs étroits. Jusqu'à faire de leur diction un ramassis châtié et incompréhensible. Peut-être alors faudrait-il aller chercher nos femmes et hommes politiques dans les couvents dans les synagogues ou dans les mosquées ou autres temples !!!

     Imaginez vous un seul instant un ministre sénégalais au marché public!

     Que dire d'un ministre français entrain de danser en banlieue et en public !

     El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur des publications du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

    Blog tdg: http://continentpremier.blog.tdg.ch/

     

  • L'ONU va trembler ce soir !!!!

    Imprimer

    kassav.jpgKay Manman Mwen, Ni On Tan Ki Ka Woulé

    Kay Manman la tè ké, Tranblé (X 4)
    Kassav in the house au sein même du temple le plus gardé ces derniers jours de notre Canton-monde! La fête du personnel coïncide avec la fête des correspondants de presse accrédités et dont certains sont regroupés au sein d'une association dénommée ACANU. Alors tout ce beau monde va faire tomber les cravates, chemises et se donner le droit le temps d'une Nuit de folie d'être vraiment eux-mêmes, plus sérieux, quoi!
    Koté sa, koté pou nou fini la swaré ?
    El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l’ONU, directeur du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com
  • Dans les Cordes de Léman Bleu autour de Mme Clinton à Genève!

    Imprimer

    Entretien sur ce sujet entre Pascal Décaillet et Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l'ONU, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

    C'était ce soir du mardi 6 décembre 2011 sur la télévision Léman Bleu.

    Ici, la vidéo, il suffit de cliquer sur le lien:

    http://www.lemanbleu.ch/vod/dans-les-cordes-06122011

    Pascal Décaillet, journaliste et producteur, s'est intéressé au billet de votre serviteur sur la sur protection accordée par les Nations Unies à la Secrétaire d'Etat américaine, Mme Hilary Clinton en visite à Genève dans le cadre de différentes activités du haut Commissariat aux Droits de l'Homme, du Haut Commissariat aux réfugiés etc. (voir blog précédent).

     

  • Le Clan Gbagbo détient 37 milliards 411 millions 934 mille 964.07 FCFA dans les banques suisses!

    Imprimer

    calmyrey.gifEn marge de la XXXIe Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, réunissant les sociétés nationales, leur Fédération internationale, le CICR et les 194 États parties aux Conventions de Genève, qui se tient du 28 novembre au 1er décembre 2011, à Genève, la Présidente de la Confédération Helvétique en charge également des Affaires Etrangères a rencontré la presse nationale et internationale pour faire le bilan de cette rencontre et de sa politique pour le renforcement de Genève comme centre privilégié de la gouvernance mondiale. Micheline Calmy Rey, accompagnée de son collaborateur M. Valentin Zellweger, directeur de la Division du Droit international, a répondu aux questions plus spécifiques liées au continent premier.

    GENEVE – La République de Genève, un des vingt six cantons qui composent la Confédération suisse compte annuellement 3 mille visites de Chefs d’Etat ou autres dignitaires. Centre de la diplomatie mondiale, haut lieu de tourisme, au cœur de la finance mondiale, Genève et ses banques sont aussi prisées par les femmes et hommes d’affaires de même que des personnalités politiques qui savent profiter du professionnalisme reconnu des banquiers suisses et, naturellement, du secret bancaire helvétique pour garder quelques sous.
    On apprend ainsi que la Suisse a bloqué 410 millions de FCH appartenant au Clan de l’ancien président égyptien Hosni Mubarak, 380 millions au Clan de l’ancien homme fort de Tripoli le Colonel Kadhafi, 70 millions au Clan du Président Laurent Gbagbo (en prison de même que sa femme) de Côte d’Ivoire, et 60 millions au Clan de l’ancien Président tunisien Zine El Abidine Ben Ali en exil en Arabie Saoudite emporté par la révolution dite du jasmin.
    En conférence de presse en début d’après midi, hier, au Club Suisse de la Presse, la Présidente de la Confédération Suisse, Micheline Calmy, a démontré l'importance de la Suisse dans la gouvernance mondiale avec 40.000 fonctionnaires internationaux (dont 21. 600 à Genève) et leur famille vivant en Suisse. La présence des organisations internationales, des organisations non gouvernementales et du siège européen des Nations Unies dont la réhabilitation est chiffrée à 600 millions de Francs suisse (le pays hôte a annoncé une participation de 50 millions de FCH) génère une dépense de 5,3 milliards de FCH au profit de Genève et 14.000 emplois indirects. Genève, le Canton monde accueille 169 Etats qui y sont représentés y compris la Suisse, 242 missions permanentes, représentations ou délégations. Chaque année 2.700 réunions et conférences se tiennent à Genève avec près de 173 mille délégués et experts.
    La procédure pour transférer tout cet argent bloqué par les Helvètes, unilatéralement, ou sur décision des Nations Unies, aux peuples de ces leaders déchus prendra beaucoup de temps ! Si la Suisse a reconnu et annoncé des montants bloqués combien d'autres pays gardent encore l'argent dit des potentats dans le secret de leurs coffres forts?
    El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l’ONU, directeur de publication du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com
  • Agenda Anniversaire: L'Afrique dans la nouvelle géostratégie mondiale et grand concert!

    Imprimer

    logo.gifGrande Conférence sur l'Afrique dans la nouvelle géopolitique actuelle avec des sous thèmes sur l'Économie, la Démocratie, Unité Africaine, et Place des médias dits alternatifs comme votre magazine panafricain et mensuel en ligne ContinentPremier.Com qui fête son 7ème anniversaire!

    Mes amis et aînés Boubacar Boris Diop, Anne-Cécile Robert du Monde Diplomatique, Sanou Mbaye, économiste sénégalais basé à Londres et d'autres grands intellectuels femmes et hommes d'influence sont attendus à Genève.

    La fête continuera le 16 mars 2012 avec un grand concert animé probablement par mon frère Ismael Lo qui a donné son accord de principe.

    Pour la première fois l'association éponyme de votre magazine qui n'a cessé de mettre en exergue une certaine Afrique adulte sans omettre ses difficultés et qui donne une place importante à notre belle langue française peut espérer compter sur l'appui intellectuel et matériel de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) avec l'engagement de son représentant à Genève l'Ambassadeur Ridha Bouabid qui a consacré une belle énergie fraternelle et professionnelle pour la réussite de notre démarche. Jamais auparavant un représentant de l'OIF ne nous avait prêté une si bonne oreille.

    Précisons que votre magazine n'a jamais reçu de financement malgré son extraordinaire dynamisme ni de l'Etat de Genève, ni de la Ville, ni du Sénégal, ni de l'Union Africaine ni d'aucune autre organisation quelle que puisse être sa couleur ni son obédience. C'est le lieu pour moi de remercier tous mes collaboratrices et collaborateurs pour leur fidélité et leur engagement merveilleusement constant et valorisant de même que nos quelques amis qui ont pu souscrire à ce magazine pour le soutenir à leur manière. Merci et Bravo !

    Celles et ceux qui veulent appuyer cette démarche noble et originale dans la dignité et le respect sont les bienvenus. ( Voir plus bas)

    L'Afrique, pour sûr, est en marche! Amitiés et respect !

    El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité aux Nations Unies, directeur du magazine www.ContinentPremier.Com

    SOUSCRIPTION

    Afin de maintenir notre présence et maintenir notre réseau de correspondants en Afrique, pour nous aider à continuer notre combat, pour que votre mensuel panafricain d'informations en ligne puisse continuer de tenir toutes ses promesses, nous lançons une souscription.

    Vous qui connaissez ContinentPremier, qui l'appréciez, rejoignez-nous en  devenant membre donateur.

    Votre participation peut se faire :

    • - en espèces
    • - pour la Suisse, en utilisant le bulletin de versement (transmis sur votre demande)
    • - par chèque bancaire à l'ordre de: Association ContinentPremier
    • - par virement bancaire au compteCH 75 8021 0000 0067 0778 3auprès de la Banque Raiffeisen Genève-Ouest CH-1242 Satigny
    • - ou par Paypal (transmis sur votre demande)
  • HISTOIRE AFRICAINE - SUITE DU FILM "KONGO", AVEC LUMUMBA EN CHRONIQUEUR !

    Imprimer

    lumumba[1].jpgCe jeudi 17 novembre à 19 heures à la Maison des associations (Savoises 15, Genève/Plainpalais, trams 13 et 15, arrêt place du Cirque), l'Université Populaire Africaine -UPAF) vous convie à une fiction politique élaborée par des réalisateurs belges. En effet, le leader congolais assassiné, Patrice Lumumba, raconte comment il a vu se dérouler depuis le monde des Ancêtres qu'il a rejoint les 50 années qui ont suivi l'indépendance du Congo RDC. A voir !

    Après les deux premières épisodes de la trilogie "KONGO", projetées le 27 octobre dernier, la dernière partie a été renvoyée à ce jeudi 17 novembre. Cette dernière partie, "LE GEANT INACHEVE (1960-2010)",  réalisé par Isabelle Christiaens et Fean-François Bastin, met spécialement en scène le héros africain, LUMUMBA, mort en janvier 1961. Dans une fiction politique élaborée par ces réalisateurs belges, le leader congolais raconte comment il a vu se dérouler depuis le monde des Ancêtres qu'il a rejoint les 50 années qui ont suivi l'indépendance du Congo RDC. Son avis sur Mobutu, Tshisekedi, Kabila père et fils ... Assez osé! Chacun appréciera ...

     

    2.  CINE-CLUB

    Après le succès de la Soirée SPIKE LEE, la série des fictions au service de la pédagogie continue avec des aperçus sur la vie des Afro-descendants au Brésil, aux USA et aux Caraïbes. En effet, sous le signe de la célébration de l'année 2011, "Année internationale des Afro-descendants", plusieurs films de fiction vont nous projeter dans les réalités à travers le monde des Afro-descendants, loin de la Terre-mère Afrique.

    Ce lundi 21 novembre 19h30, large place sera faite à la capoera et à la lutte des Noirs du Brésil.

     

    3.  FORMATION IMPORT-EXPORT

     

    Samedi 26 novembre 2011, 9h00-17h00, Maison des Associations (Savoises 15, Genève/Plainpalais, trams 13 et 15, arrêt place du Cirque)


    Pour la 7e fois, l'UPAF et son formateur David BEYLARD proposent à nouveau cette très demandée Formation à l'import-export.

    Inscrivez-vous ! (voir fiche d'inscription attachée)

     

    4. L'UPAF A L'EXTERIEUR :

     

    -  L'UPAF à Annemasse (France) :

     

    Jeudi 17 novembre 2011, 8h30-17h00

    Formation "Travail social en milieu migrant" auprès des travailleurs sociaux du CAP.

    Accès réservé

    Org. Association YELEN

     

    -  L'UPAF à Lausanne :

     

    Mercredi 23 et jeudi 24 novembre 2011, 8h30-17h00

    Formation "Travail social en milieu migrant", dans le cadre du Programme de formation continue de la Haute Ecole d'études sociales et pédagogiques (EESP).

    Accès ouvert à tous/toutes sur inscription à l'EESP,             021 651 62 00

    Org. EESP, rue des Abeilles 14, CH-1010 Lausanne

     

    -  L'UPAF à Lyon (France) :

     

    Vendredi 25 (18h30)

    Conférence sur "Valoriser et promouvoir la présence africaine dans le monde : l'expérience de l'Université Populaire Africaine Francophone de Genève"

    Mairie du 9e de Lyon (Salle des Mariages)
    6 place du marché, F-69009 Lyon  (métro Valmy)
    Entrée libre.

    Samedi 26 novembre (9h00-17h00)

    Séminaire de réflexion avec des ateliers sur
    "Association AFRICA 50 : bilan et perspectives, voies et moyens vers l'avenir"
    Maison des associations de la Croix Rousse
    28 rue Denfert-Rochereau, F-69004 Lyon
    Participation sur inscription :

    contact@africa50lyon.org

    Org. Association AFRICA 50

     

    PROCHAINEMENT :

    JOURNEE SPECIALE FRANTZ FANON

    A L'OCCASION DU CINQUANTENAIRE DE SA MORT (6.12.1961)

    Samedi 17 décembre 2011, 14h00

    Maison des Associations (Savoises 15, Genève/Plainpalais, trams 13 et 15, arrêt place du Cirque)

    Film et débat avec des invités

     

    *  *  *  *

    PARTENARIATS UPAF :

    SPECTACLES DE FODIL, SLAMEUR UPAF

    Mardi 22 Novembre 21h00,  au Moloko (à l'Usine 1er étage), place des Volontaires, Genève

     

    Animateur des cours de Slam à l'UPAF, le journaliste slameur Fodil sera au centre de ce prochain spectacle à l'Usine, à Genève

    Soirée REGAF TV

    Programme ETHIOPIA'S ODE  (présentée par Fodil Belhadj et Aude Kûhn)

     

    6e FESTIVAL "TAMBOUR BATTANT"

    Du mercredi 23 au dimanche 27 novembre, à l'Alhambra.

    Voir Programme complet attaché, avec tous les détails

     

    Musique, danse, théatre, cinéma, débats, ateliers, expo ...

    Retrouvez-y l'UPAF plus particulièrement le samedi 26, à 14h00, avec le débat sur les "Seniors d'ici et de là-bas"

     

    Infos UPAF que le magazine panafricain en ligne ContinentPremier  a le plaisir de partager avec vous !

  • La mort de Socrate: mourir par respect des lois! Par André Hurst, ancien recteur de l'Université de Genève.

    Imprimer

    PrHurst.jpg"En effet, s'il peut arriver qu'on meure pour protester, et les exemples illustres ne manquent pas, il semble pour le moins inattendu de mourir par respect des lois." André Hurst.

    J'ai le plaisir de partager ici avec vous la réflexion menée par l'ancien recteur de l'Université de Genève, le Pr André Hurst, à l'Occasion du festival de philosophie organisé par Guy Mettan, directeur exécutif du Club suisse de la presse à Genève. Un grand bravo au Pr Hurst qui honore tous les enseignants genevois et au delà pour son professionnalisme et sa générosité d'esprit.

    " A première vue Socrate, le philosophe qui accepte de mourir et se fonde pour cela, si l'on en croit Platon, sur le respect des lois de sa cité, ce philosophe n'est pas une figure qui puisse prendre place dans la galerie des contestataires ou des réfractaires qu'on attendrait à l'occasion d'une thématique définie comme : "Résistance, révolte, quelle action?".

    En effet, s'il peut arriver qu'on meure pour protester, et les exemples illustres ne manquent pas, il semble pour le moins inattendu de mourir par respect des lois.

    Qu'on en juge plutôt : à près de 70 ans, au moment où sa cité d'Athènes vient de perdre non seulement une guerre, mais le sens même du projet qui provoquait cette guerre, Socrate se voit intenter un procès. On connaît mal les trois accusateurs, Mélétos, Anytos et Lycon, et l'on ne sait par conséquent rien des motifs qui les ont poussés. On sait cependant par Platon qu'ils se sont mis à trois pour pouvoir éventuellement faire face à un échec du procès. En effet, dans un cas comme celui-ci, lorsque l'accusateur n'obtenait pas au moins un cinquième des voix du tribunal, il était lourdement mis à l'amende (Ap.36a7-b2). Contenu de l'accusation : "Socrate est coupable de corrompre la jeunesse, de ne pas reconnaître les dieux de la cité et d'introduire des divinités nouvelles" (24b). C'est en tous cas l'accusation officielle, mais Platon souligne bien qu'il y avait une accusation plus ancienne et plus diffuse, qui tenait à une impopularité de Socrate et du milieu des intellectuels, impopularité qui explique, bien des années plus tôt, le choix de Socrate comme sujet de la comédie des Nuées d'Aristophane.

    Sur ce point, Platon lui fait dire dans l'Apologie, discours que Socrate aurait prononcé à son procès : "Les accusateurs que je crains le plus sont ceux qui se sont emparés de vous depuis l'enfance et vous ont convaincus avec des contrevérités à mon sujet : il y aurait un certain Socrate, un intellectuel, qui raisonne sur ce qui se passe dans le ciel et fait des recherches sur tout ce qui est sous la terre, qui retourne un raisonnement faux pour le faire l'emporter sur un raisonnement juste" (Ap.18b4sq).

    Selon les procédures habituelles à Athènes, il comparait devant des juges qui sont une émanation de l'assemblée "populaire" (entendez par là l'ensemble des citoyens masculins de condition libre), une assemblée qui cumulait ainsi les pouvoirs que nous nous ingénions à séparer : législatif, exécutif, judiciaire. Dans un cas comme celui de Socrate, on estime que cette assemblée de juges comportait 501 personnes..."

    Suite en cliquant ici : http://continentpremier.com/?magazine=62&article=1778

    Photo: le Pr Hurst au podium avec M. Guy Mettan ( Par Gorgui Wade Ndoye)

    El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l'ONU, directeur du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

  • L’hégémonie ininterrompue de l’Occident dans l’économie et la politique mondiale, qui perdure sous différentes formes depuis le XVIII siècle prend fin.

    Imprimer

    Par Madame Micheline Calmy-Rey*, Présidente de la Confédération Suisse, Cheffe du Département fédéral des affaires étrangères.

    calmyrey.gifMme Calmy Rey souhaite un échange fructueux, riche en perspectives nouvelles sur les défis que pose un monde devenu multipolaire. Un plaidoyer fort à propos! Comme une lettre d'adieu à ses concitoyennes et concitoyens et uen contribution sous forme de viatique aux faiseurs de monde d'aujourd'hui et de demain, Micheline Calmy Rey a tenu un discours puissant à l'ouverture officielle de al dernière édition du Festival Médias Nord Sud qu'organise le journaliste Jean Philippe Rapp. Le magazine panafricain ContinentPremier.Com vous livre l'intégral du message de Mme Calmy Rey qui aurait sa place dans une université d'excellence.

    ....

    La crise liée au surendettement au sein de la zone euro et aux Etats Unis, avec la déprécation de la monnaie commune et du Dollar corrélée avec un ralentissement économique, illustre bien la fragilité des structures économiques des pays développés. Plusieurs pays européens et les Etats Unies ont fait appel aux investisseurs de pays émergents, particulièrement de la Chine, qui détiennent aujourd'hui les réserves monétaires les plus importantes, pour financer leurs dettes. Ainsi se créent de nouvelles interdépendances dont les effets, entre autres sur la géopolitique, sont aujourd'hui encore méconnus. L'exemple de la crise du surendettement nous rappelle que l'occident est placé devant des défis importants et que ce n'est que par la coopération, l'innovation économique et l'ouverture vers les nouveaux marchés des pays émergents que les solutions conformes à nos intérêts pourraient être dégagés.

    ....

    Lire plus en cliquant sur ce lien:

    http://www.continentpremier.com/?article=1779&magazine=62


    El Hadji Gorgui Wade Ndoye, correspondant de presse à l'ONU directeur de ContinentPremier.Com