12/10/2011

Jean Philippe Rapp propose un excellent programme GRATUIT au CICG

Actuellement et plus que 2 jours ! Débats, conférences avec des invités compétents, films gratuits, le Forum Media Nord Sud dirigé par l’ancien animateur de Zig Zag Café vaut le détour ! Pas loin des Nations Unies, au Centre International de Conférences Genève, 17 rue de Varembé, bus 5,8 ou trams 15-13, à hauteur de la poste et de la piscine, vous êtes dans ce lieu spacieux qui offre de découvrir les BRICS et leurs cultures.
AU CICG près des Nations Unies et c'est Gratuit! Le Forum Media Nord Sud présente les BRICS: Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud, nouveaux pôles de l’économie mondiale. Chaque jour l’un de ces pays est au centre des colloques et projections de films. En début de soirée, un film documentaire particulièrement marquant et emblématique est projeté en accès libre. Mercredi, ce sera Pink Saris, de Kim Longinotto, consacré à un gang d’activistes indiennes. Cela vaut le détour!
Plus sur le programme : http://www.nordsud.ch/
El hadji Gorgui Wade NDOYE (ContinentPremier.Com)

11:04 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jean philippe rapp, média nord sud, cicg, brics, évènements à genève | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

06/10/2011

Steve Jobs est mort: Le patron de la pomme rongé par le cancer!

jobs.jpgApple says company co-founder Steve Jobs has died. Il n'avait que 56 ans! Le cancer l'a terrassé mais il a marqué de par sa créativité l'Humanité dans son entièreté. Là haut, il portera une belle tablette et recevra nos messages! Thanks for a job well done Steve!

El hadji Gorgui Wade Ndoye, Directeur de publication www.ContinentPremier.Com


02:05 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : steve jobs, apple, iphone, cancer | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

23/09/2011

Césaria Evora, la Diva du Cap Vert ne marchera plus les pieds nus!

evora.jpg

Malade, Cesaria Evora met fin à sa carrière. « Cesaria Evora n'honorera pas les concerts qu'elle devait donner dans les prochaines semaines" a annoncé une source proche de la Diva.

La chanteuse capverdienne, qui vient d'avoir 70 ans le 27 août dernier et que l'on avait vu en avril très en forme sur la scène parisienne du Grand Rex, est arrivée il y a quelques jours à Paris dans un état de grande faiblesse. Ses nouveaux problèmes de santé font suite à plusieurs interventions chirurgicales qu'elle a subi ces dernières années, dont une opération à cœur ouvert, en mai 2010. Les médecins qui la suivent à Paris lui ayant ordonné d'annuler sa prochaine tournée, Cesaria a décidé en accord avec son producteur et manager, José da Silva, de mettre fin de manière définitive à sa carrière.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye ( ContinentPremier.Com)

14:14 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cesaria evora | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

14/09/2011

Economie sénégalaise, Noirs en Libye. voir la vidéo de Léman Bleu

Voir dans cette vidéo ( lien plus bas) de Genève à Chaud Léman Bleu, Le président du Mouvement des Entreprises du Sénégal est de passage à Genève: Mbagnick Diop – Président du MEDS (Mouvement des Entreprises du Sénégal).

Des Noirs, en Libye, luttent pour leur survie:
Gorgui Ndoye – Journaliste – Continent Premier

Le Théâtre Les Salons revit ! Et va instruire … le procès de Socrate !
Alain Carré – Directeur artistique du Théâtre Les Salons

Une nouvelle grille pour Léman Bleu !
Charles-André Aymon – Directeur de Léman Bleu

http://www.lemanbleu.ch/vod/geneve-a-chaud-13092011

14:55 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : décaillet, genève à chaud, léman bleu, mbagnick diop, gorgui wade ndoye, sénégal, suisse, électricité | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

13/09/2011

Le respect des droits a régressé aux Etats-Unis.

ReedBrodyrHRW.jpgDix ans après l’11 septembre – la  réconciliation passe par le respect des droits humains

Reed Brody, Conseiller juridique de Human Rights Watch- Auteur de "Faut-il juger George Bush ?" (A.Versaille éditeur, 96 p., 9,90 euros).

Lorsque les terroristes frappèrent les tours du World Trade Center, je regardais ce terrible spectacle de la fenêtre de l'école maternelle de mon fils, de l'autre coté de la rivière, à Brooklyn. Directeur à Human Rights Watch, j'ai l'habitude d'intervenir en faveur des victimes dans les coins les plus martyrisés de la planète, mais en l'espace de quelques heures mon ordinateur était plein de courriels de soutien et de préoccupation des amis du Rwanda et de Bosnie, de Sierra Leone ou encore du Tchad et d'Haïti.

Après le 11-Septembre, l'écrivain chilien Ariel Dorfman déclara : "Les Américains doivent maintenant éprouver ce que nous autres avons connu." Il nous rappelait ainsi que le 11-Septembre était aussi l'anniversaire en 1973 d'un coup d'Etat au Chili - soutenu par le gouvernement américain et qui, comme "notre" 11-Septembre, causa la mort de 3 000 personnes. Regardant ces familles errer dans les rues de New York et serrer les photos de leurs proches en se demandant s'ils étaient vivants ou morts, je pensais aussi aux familles des desaparecidos en Amérique latine, victimes eux aussi des régimes appuyés par les Etats-Unis. Ces liens de souffrance pouvaient appeler à une politique de renforcement de notre humanité commune, une politique à bâtir des ponts, et à s'attaquer aux racines de l'intolérance et de la haine.

Mais les dirigeants américains ont choisi la confrontation : deux guerres conventionnelles et une "guerre contre le terrorisme" caractérisée par l'humiliation des prisonniers musulmans. L'administration Bush, appuyée par une grande partie de l'opinion publique et même par de nombreux intellectuels, a décidé que cette lutte antiterroriste exigeait une politique implacable qui ne saurait être restreinte par les délicatesses du droit international ; que cette "guerre" rendait "obsolètes" les restrictions juridiques posées par les conventions de Genève sur le traitement et l'interrogatoire des détenus.

Le 17 septembre 2001, le président George W. Bush a autorisé le programme de détention secrète de la CIA, qui organisait la disparition forcée d'individus dans des lieux d'où ils ne pouvaient communiquer avec l'extérieur, durant de longues périodes. Le président Bush a approuvé le waterboarding ("supplice de la baignoire") de deux prisonniers, responsables présumés d'Al-Qaida, Khaled Cheikh Mohammed et Abou Zoubaydah, qui ont subi ce simulacre de noyade respectivement à 183 et à 83 reprises.

George W. Bush a aussi donné son blanc-seing au programme de rendition ("sous-traitance") de la CIA qui envoyait des personnes soupçonnées d'appartenir à Al-Qaida vers des pays connus pour pratiquer la torture comme l'Egypte et la Syrie, afin de leur soutirer des informations. La semaine dernière, Human Rights Watch a découvert à Tripoli des documents qui montrent que la CIA a livré des présumés djihadistes - y compris l'un des chefs de la nouvelle Libye - au régime du colonel Kadhafi en suggérant les questions que ses services secrets devaient leur poser.

Au lieu de faire avancer la guerre contre le terrorisme, il paraît évident que le recours à des méthodes barbares contre des prisonniers musulmans a été une manne pour Al-Qaida et ses alliés. Guantanamo et Abou Ghraib sont devenus les symboles des Etats-Unis pour le monde musulman. Joseph R. Biden Jr., avant qu'il ne devienne vice-président de Barack Obama, disait que Guantanamo était devenu "le meilleur outil de propagande qui existe pour recruter des terroristes dans le monde". Selon un militaire du Pentagone qui questionna des djihadistes arrêtés, la torture a été l'une des motivations qui les ont amenés à rejoindre la lutte armée contre les Etats-Unis.

Le président Obama a pris des mesures importantes en faveur d'un changement de cap lorsque, dès sa prise de pouvoir en janvier 2009, il a aboli les prisons secrètes de la CIA et interdit le recours à la torture. Mais d'autres mesures attendent, comme celles consistant à mettre fin à la pratique de la détention à durée indéterminée et sans procès, à octroyer une réparation aux victimes de torture et à fermer la prison de Guantanamo.

Plus fondamentalement, la crédibilité indispensable du gouvernement américain en tant que défenseur des droits humains est mise à mal par les révélations de torture contre des prisonniers, et continue de l'être par l'impunité totale des décideurs politiques - et en premier lieu George W. Bush - impliqués dans des infractions criminelles.

Si les attentes nées dans le monde arabe après le discours de Barack Obama au Caire ont été dégonflées par le manque de changement réel dans la politique américaine, la mort d'Oussama Ben Laden et surtout les révolutions en Afrique du Nord et au Moyen-Orient permettent une redéfinition des relations avec le monde arabe. Pour les Etats-Unis, et pour le monde occidental en général, octroyer des réparations pour les mauvais traitements des prisonniers musulmans et traduire en justice ceux qui les ont autorisés pourraient faire partie d'une politique de réconciliation à l'échelle globale.

Reed Brody, a bien voulu partager avec nous cet article publié dans le Monde du 9 septembre 2011.

17:02 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reed brody, human rights watch, georges bush, 11 septembre 2011, september 11 | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Genève à Chaud ce soir: Décaillet en Libye!

genf.jpegSITUATION DES NOIRS EN LIBYE: Ce soir, sur Léman Bleu, Pascal Décaillet me reçoit sur Genève à chaud, l'émission est en direct et en public!

Diffusion: Tous les soirs en direct, du lundi au vendredi, à 18h45. Peut être vue également sur le site internet de l'émission (voir lien plus bas). Celles et ceux qui souffrent dans le silence et l'indifférence ont aujourd'hui plus que jamais besoin de vous, de nous!

http://www.lemanbleu.ch/emissions/geneve-a-chaud

Bien à vous

El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

12:54 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : situation des noirs, libye, insurrection, émigration, racisme, cnt, kadhafi, pascal décaillet | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

09/09/2011

Décryptage du Terrorisme: La Radio Télévision Suisse (rts) à New York.

Il y a déjà dix ans, le terrorisme international sortait de l'ombre et une guerre sans merci s'amorçait contre ce que George W. Bush a nommé de façon très manichéenne L'Axe du Mal. Dix ans plus tard, Al-Qaïda est affaiblie et décapitée par la mort récente au Pakistan de son créateur. Mais les franchises de l'organisation terroriste existent toujours et la relève n'est peut-être pas très loin. L'organisation a su s'adapter aux nouvelles technologies et tire pleinement parti de l'endoctrinement à distance que lui permet l'usage d'internet, lit- on dans La lettre d'information de Geopolitis n°26. Le sujet est bien lancé par la radio télévision suisse qui informe qu'elle consacre une émission spéciale aux évènements du 11 septembre 2001

Emission spéciale réalisée de New-York

Le dimanche 11 septembre 2011, toute la rédaction de l'actualité de la TSR sera mobilisée à New York pour une journée spéciale "11 septembre : bilan d'une décennie". Au programme, Geopolitis le magazine de décryptage de l'actualité internationale, les journaux télévisés décentralisés et une grande émission spéciale lors des commémorations en direct du TSR1, sur les réseaux de TV5Monde et sur le site de la RTS.

Xavier Colin décortique le 11 septembre

1942009.image.jpegLa guerre contre le terrorisme est-elle en passe d'être gagnée ? Faut-il craindre les loups solitaires ? Le monde est-il plus sûr aujourd'hui qu'en 2001 ? Al-Qaïda aurait-elle pu inspirer de nouvelles formes de terrorisme qui ne seraient pas d'origine islamiste comme on a pu le voir cet été en Norvège ? Autant de questions auxquelles le journaliste chevronné Xavier Colin tente d'apporter des éclairages dans le cadre de l'émission Geopolitis qui décrypter l'état actuel de la menace terroriste dix ans après les attentats du 11 septembre avec son invité Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou, Enseignant IHEID, Expert Centre Politique Sécurité Genève.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye www.ContinentPremier.Com

 

 

14:52 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : geopolitis, terrorisme, 11 septembre, xavier colin, david nicole, new york, genève, rts, axe du mal | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

2001-2011 : faut-il encore avoir peur du terrorisme ?

10:49 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : geopolitis, tsr, xavier collin, mohammad-mahmoud ould mohamedou, norvège, iheid, genève, 11 septembre, tours jumelles, al qaida | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye