Davos: Abdoulaye Wade à Bruno: " Mais qu'est ce qui se passe ici?". " M. le Président, c'est ce journaliste qui veut vous interviewer"

Imprimer
Abdoulaye Wade, davos, Senegal, Bruno Diatta, Suisse, Jounaliste, correspondant presse, ONUAlors que la 50ème Edition du Forum de Davos, démarre, ce 21 janvier 2020, je me rappelle de Davos 2001, avec le Président de la République du Sénégal, le Professeur Wade, le regretté Bruno Diatta, chargé du protocole de la Présidence de la République du Sénégal, M. Babacar Diagne du CNRA, alors Conseiller en Communication du chef de l'Etat. 
 
--- Ceey Aduna --- Ndeysaan ! 
 
J'ai réalisé, finalement, mon interview, pour "BBC Afrique" et pour "Le Soleil" de Dakar, dans la chambre du Chef de l'Etat, assis côte à côte, sur le lit, en présence de son épouse Mme Viviane Wade ! 
 
Je vous raconterai un jour cet épisode. Une dame sénégalaise, bien connue, aujourd'hui, à l'Union africaine, attendait dehors ! Il y a quelque chose de grand chez Abdoulaye Wade, il savait se saisir de la vérité quand la démonstration était nette ! A son retour au Sénégal, le Président Wade m'avait adressé une lettre pour me féliciter de mon attitude patriotique ! L'ancien aide de camp, le Général Cissokho, l'équipe de la presse présidentielle avec Belly Sy, le photographe Faye, s'en souviennent ... sans aucun doute !
 
Je suis trop vieux pour écrire "Mes Mémoires d'un correspondant de presse africain en Suisse". Quand je serai jeune (lol), je m'y mettrai. In cha Allah !
 
Je pense que parfois, il faut parler ... surtout quand cela peut être utile et surtout quand beaucoup parlent mais ignorent trop de choses. Surtout quand certains par manque d'intelligence et ou de générosité adoptent certains comportements qui finalement font plus rire qu'autre chose.
 
Aduna yaagul ! 
 
Qu'Allahou nous Garde.
 
- El Hadji Gorgui Wade Ndoye- Seul journaliste ouest africain accrédité auprès des Nations-Unies, à Genève. 
PDG du magazine panafricain ContinentPremier.Com - Initiateur des " Gingembre Littéraire" de Genève- Suisse. 

 

Lien permanent Catégories : Hommages 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.