• Oscar de la meilleure musique originale: Black Panther est aussi une ode à l'Afrique créatrice et majeure !

    Imprimer

    Oscar, Black Panthere, Cinema, Afrique, Senegal, USABlack Panther, a marqué la 91ème cérémonie des Oscars qui s’est déroulée dans la nuit du 24 au 25 février 2019 à Los Angeles, USA. Le compositeur Ludwig Goransson qui a remporté l’Oscar de la meilleure musique originale est allé au Sénégal et a travaillé avec l'une des plus belles voix d'Afrique, l'artiste sénégalais Baaba Maal dont on entend la voix magistrale mais pas que, il a mis à contribution les instruments magnifiques de la culture sénégalaise etc... Cela dit quand les peuples se rencontrent dans un bel esprit il ne peut en ressortir que du BEAU ! 

    Rappelons que le film Black Panther a aussi remporté les prix des meilleurs costumes pour la créatrice de costumes Ruth E. Carter et celui du meilleur décor pour la créatrice de théâtre Hannah Beachler. 


    Qui disait que l'Afrique c'est chic !


    El Hadji Gorgui Wade NDOYE - ContinentPremier.Com

    Lien permanent Catégories : Musique 0 commentaire
  • 40ème Session du Conseil des Droits de l'Homme: Le Sénégal qui préside dévoile les travaux dévoile l'ampleur de la tâche!

    Imprimer

    Droits humains, ONU, Afrique, Senegel, Coly SECK Plus de 120 rapports seront présentés durant ces 4 prochaines semaines, et près de 100 hauts dignitaires participeront au débat de haut niveau qui débutera ce lundi 25 février 2019. Près de 35 experts des droits de l'homme et groupes de travail s’adresseront au Conseil qui tiendra également 6 débats thématiques. S’y ajoutent plus de 280 événements parallèles organisés par les états ou la société civile.

    GENEVE- L’Ambassadeur Coly Seck, qui préside le Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies qui se réunit, à Genève, a entamé, depuis l’élection le 3 décembre dernier du Sénégal à ce poste très sensible un travail titanesque qui se veut inclusif tout en montrant à la face du monde l’apport de l’Afrique à l’ancrage des droits de tous les humains sur toutes les latitudes. Lundi, il sait que le monde regarde le Sénégal. Vendredi, il a lors d’un déjeuner avec la presse donné les orientations de son mandat et les dossiers sur lesquels le Conseil devra s’exprimer. 

    Efficacité du Conseil renforcée

    Bien qu'il ne s'agisse que de chiffres, ce sont là des indicateurs de la manière dont le Conseil continue d’élargir ses travaux. En effet, le 3 décembre dernier, une déclaration du Président a été adoptée qui incluait un nombre de mesures pour renforcer l’efficacité du Conseil. D’autres questions ont été laissées de côté pour examen par le Conseil cette année. Des travaux supplémentaires, dans ce domaine, devront être réalisés dans le contexte des difficultés rencontrées par l’ONU pour fournir des services aux réunions des sessions régulières du Conseil et l’objectif de les réduire à 130 par an, rappelant que les mesures prises jusqu’à présent ont contribué à réduire le nombre total de réunions de 154 à 142. « Par conséquent, l’Ambassadeur Seck, a décidé de désigner des facilitateurs en vue de le conseiller en conséquence ». Du côté suisse, la disponibilité d’accompagner la présidence sénégalaise est réelle. L’Ambassadeur Valentin Zellweger, représentant permanent du pays hôte s’est dit disposé, si besoin, d’accompagner le travail de son collègue sénégalais dont il salue le choix pour présider le Conseil. 

     Quarante thèmes

    Durant la session, le Conseil traitera de plus de 40 thèmes liés aux droits humains et plus de 50 situations de pays dans les rapports qui seront présentés. Certains pourraient  être abordés lors des débats généraux, ou lors d’autres occasions. « Les thèmes qui seront abordés portent sur: la dette extérieure, le droit à la nourriture, les défenseurs des droits de l’Homme, la torture, la vie privée, les droits culturels, le terrorisme, l’environnement, le logement adéquat, la liberté de religion, la vente des enfants, la violence contre les enfants, les enfants et les conflits armés, les droits des personnes handicapées, l’albinisme, les sociétés transnationales et l’Agenda 2030, ainsi que les droits des minorités », a précisé Coly Seck.

    Myanmar, Iran, RDC et les autres.

    En ce qui concerne les pays, le Conseil entendra des mises à jour et des rapports sur la situation des droits de l'Homme au Myanmar, en République populaire démocratique de Corée, en République Démocratique du Congo, en Iran, en Erythrée, les territoires palestiniens occupés, le Mali, l’Ukraine, le Sri Lanka, la République centrafricaine, la Colombie, Chypre, le Guatemala, le Honduras, le Venezuela, le Yémen, entre autres.Quatre commissions d’enquête présenteront leurs travaux sur la Syrie, le Soudan du Sud, le Burundi et sur les violations commises contre les manifestations civiles dans le Territoire palestinien occupé. Les conclusions de la Commission sur les droits de l’homme au Soudan du Sud ont d’ailleurs déjà été rendues publiques.

    EL HADJI GORGUI WADE NDOYE - Directeur du magazine panafricain ContinentPremier.Com

    COLY SECK AVEC MOUSSA FAKY.jpgSur invitation de l’Ambassadeur Coly Seck, président du Conseil des droits de l’Homme, le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres et Moussa Faki, Président de la Commission de l’Union africaine seront à Genève, ainsi que le Représentant de l’Etat hôte, M. Ignazio Cassis, Conseiller Fédéral et chef du Département fédéral des affaires étrangères de la Suisse, à l’occasion de l’ouverture de la quarantième session ordinaire du Conseil qui entame ce lundi 25 février ses travaux. D’autres hautes personnalités prendront également part à l’induration du Conseil, il s’agit notamment de la Présidente de l'Assemblée générale de l’ONU, Ms. María Fernanda Espinosa Garcés de l’Equateur, de Mme Michelle Bachelet, la Haut-Commissaire aux droits de l’Homme. A la suite des interventions de ces personnalités, commencera le segment de haut niveau.

    « Nous aurons 7 tables rondes au cours de la session. Celles-ci couvriront plusieurs thèmes et viseront à relever les défis des droits de l'Homme à différents niveaux, notamment sur les droits de l'Homme dans le cadre du multilatéralisme, la peine de mort, les droits des enfants handicapés, les droits des personnes handicapées et la lutte contre le populisme nationaliste », a révélé Coly Seck. Au cours de la deuxième semaine de la session, la Haut-Commissaire aux droits de l'Homme présentera au Conseil son rapport sur les activités de son bureau et les derniers développements en matière de droits de l'Homme dans le monde. Ce sera le 6 mars. Le lendemain, les États auront une chance de répondre à sa déclaration. À la fin de la session, le Conseil se prononcera sur une série de projets de résolutions.

    Photo: Ambassadeur Coly SECK à gauche avec M. Moussa Faky (Président de la Commission de l'Union africaine)

    EL HADJI GORGUI WADE NDOYE -  

    Lien permanent Catégories : Genève Internationale 0 commentaire
  • Danser pour atténuer le machisme?: Au Palladium aux rythmes de la Salsa on fêtera les Dames !

    Imprimer

    Week end, Genève, Droits des femmes, Palladium, Dance, Salsa, Bachata, Kizomba Une initiative unique sur Genève ! Le vendredi 1er mars et le samedi 2 mars, le week end du début du mois consacré au respect des droits humains des femmes sera marqué, entres autres activités, par deux soirées afro latino et cubaine qui mettront à l'honneur les femmes. D'abord le public est invité à trinquer gratuitement ( une boisson par personne), pendant les deux soirées, de 22hs à 23hs, à l'honneur des Dames! Ensuite, assez rare, les filles présentes pourront prendre l'initiative pour danser avec le cavalier de leur choix. De temps à autre, les Djs (ARIEL, BESI, TONY) bien connus sur la scène genevoises (2 par soirée - voir affiche) vont ainsi donner le signal ! On verra bien si les garçons vont jouer le jeu !

    En tout cas, cette soirée, une initiative de l'association ContinentPremier, s'annonce dans une très bonne ambiance. Soutenue par la ville de Genève qui a fait de l'inclusivité et de l'équilibre des genres un de ses chevaux de travail, la soirée bénéficie également de l'appui d'AS Sécurité, société de gardiennage et d'escorte des VIP pour veiller à la sécurité des participantes et participants. 

    Vive les Femmes ! Vive Genève !

    El hadji Gorgui Wade NDOYE 

    Lien permanent Catégories : Sortir sur Genève 0 commentaire
  • Demain, samedi, le NIGERIA choisit son PRESIDENT. Que faut il savoir ?

    Imprimer

    Un duel pour la présidence, dans l’un des pays les plus peuplés au monde. Invité: Gorgui Wade Ndoye, journaliste correspondant ONU Géopolitis, une émission de la Radio Télévision Suisse et TV5 Monde. Chaque semaine, la rédaction de Géopolitis décode les affaires du monde, en s'entourant des meilleurs experts et observateurs des relations internationales. Politique, commerce, santé, coopération ou écologie, retrouvez l'actualité de la planète sur le web en tout temps et le dimanche à 12h05 sur RTS Un. Le site de Géopolitis : www.geopolitis.ch #géopolitis

    Lien permanent Catégories : Actualités 0 commentaire
  • La religion n'a pas à avoir peur !

    Imprimer

     

    Islam, Religion, Laicité, Droits humains, Bachir Diagne, columbia, senegal"La religion n'a pas à avoir peur des questions, fussent-elles impertinentes, mais qu'au contraire elle en a besoin et s'en nourrit. Parce que la foi est ouverture à la question, parce qu'elle est inquiétude pour la vérité et non répétition mécanique de certitudes à opposer, par la violence parfois, à ce qui les interroge. La religion n'a pas à avoir peur du pluralisme, mais doit l'accueillir comme étant dans l'ordre des choses, comme un enseignement et une miséricorde".

    Souleymane Bachir Diagne, penseur sénégalais. Philosophe enseignant à Columbia University (usa), Auteur de " Comment philosopher en Islam?"

    Photo: Prise à Washington par El Hadji Gorgui Wade NDOYE lors d'une conférence co.animée avec ce brillant intellectuel - ContinentPremier.Com 

    Lien permanent 0 commentaire
  • Sommet de l'Union Africaine: Ismael Lo invité par le Gouvernement d'Ethiopie.

    Imprimer

    Artiste, fervent panafricaniste, le musicien sénégalais donne un spectacle le samedi 9 février 2019 à Addis Abeba en ouverture du Sommet de l'organisation continentale (10-12 février). 

    ISO LO UA.jpgEn mars 2016, invité au pays de Hailé Selassié par la Francophonie Ismael LO tenait à aller visiter le siège de l'Union africaine. Frissons ! Chair de poule ! L'auteur d'Afrika Sunu et de Jammu Africa entonna en Acapela cette chanson, véritable hymne à la paix et l'unité africaine. J'ai eu le bonheur d'immortaliser ce moment magique! Cette année après avoir été invité par le Gouvernement du #Rwanda et Mme Louise Mushikiwaboactuelle Secretaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour célébrer sa nomination, Iso Lô comme l'appellent ses amis et fans retourne en Ethiopie pour l'Union Africaine. En mai 2016, ContinentPremier et ses amis inaugurent la célébration de la Journée mondiale de l'Afrique à #Genève, c'est à lui naturellement qu'on a fait appel. Dr Zumma, Présidente de la Commission de l'Union africaine, 6 Ministres africains et suisses dont Mme Mushikiwabo, Mme Anne Emery-Torracinta (Genève), Mme la Pre Awa Marie Coll seck (#Sénégal) etc, Dr Tedros Adhanom (alors candidat pour la direction de l'OMS), Adama Dieng, Secrétaire général adjoint de l'#ONU, Mme Fatma Samoura, SG adjointe alors nouvellement élue de la #FIFA, des diplomates dont l'excellent #AlexandreFasel de la #Suisse, ont fait le déplacement à #Carouge. Dans une salle comble, marquée par la diversité et la multiculturalité, l'enfant de #Rufisque magnifia l'unité de la seule et unique race humaine, pria pour la paix en Afrique et dans le monde et comme à son habitude encouragea votre serviteur à continuer de travailler pour le respect des valeurs cardinales qui renforcent le Dialogue des cultures et qui mettent également en valeur cette Afrique Berceau de l'Humanité à l'apport inestimable pour le progrès de tout l'Homme.

    El Hadji Gorgui Wade NDOYEContinentPremier.Com

     
    Lien permanent Catégories : Actualités 0 commentaire
  • Cameroun - Israel: la colère justifiée de l'Ambassadeur hébreu!

    Imprimer

    Quelle mouche a piqué le Ministre adjoint de la justice de #PaulBiya du reste grand soutien de la politique israélienne. Pour le Ministre Hitler est venu régler les comptes des Juifs car ils étaient arrogants ! Quelle bêtise ! Quelle inculture ! On peut être d'accord ou pas et condamner fermement la politique colonialiste de l'Etat d'Israël mais ignorer ce que le peuple Juif a vécu le minimiser est impardonnable notamment pour un Ministre ! Et pour ceux qui l'ignorent le Cameroun est le seul pays africain qui systématiquement vote toujours neutre ou contre quand Israël est condamné à l'ONU. Grand père Biya, arrivé au pouvoir quand Macron avait 7 ans doit avoir mal à la gorge !

    El Hadji Gorgui Wade Ndoye - ContinentPremier.Com

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire