11/11/2018

11 novembre: La France ne peut pas oublier l'Afrique !

Tirailleurs, Guerre mondiale, Rufisque, Senegal, France, Liberte, Humanite11 novembre 2018:Macron et les "grands" de ce monde devant l'Arc de Triomphe, France: A Rufisque, Sénégal, je salue la mémoire de mon grand père Daouda Wane, l'élégant Tirailleur à la noblesse d'âme !
 
Il y a 100 ans ! Le 11 novembre 1918 , l'armistice est signé à 5h15. Cette date marque la fin des combats de la Première Guerre mondiale (1914-1918). Cet accord entre les forces alliées et l'Allemagne à Rethondes (Oise), marque al défaite de l'Allemagne, le retour à la Paix et le jour où l'empereur d'Autriche Charles Ier renonce au trône... mettant fin à plus de 600 ans de règne des Habsbourg sur l'Autriche. Notons que par la loi du 24 octobre 1922, ce jour est déclaré fête nationale à la demande des anciens combattants. Il s’agit de l’une des neuf journées nationales françaises
 
Je regarde encore le visage de mon grand père maternel, le digne héritier des Almamy de Mboumba. Voici Mame Daouda Wane, père de ma mère Mame Arame Wane. Petit fils de l'Almamy Birane Wane, il s'était porté volontaire pour aller faire la guerre en #France. De nationalité française né dans la commune de plein exercice Rufisque, la mythique, le colon français était venu le chercher pour libérer sa patrie la France et participer à la Libération du monde du terrorisme, du fascisme et du nazisme. Voici, le Musulman, le guide, je jeune au sang royal El Hadji Daouda Wane, l'un des rares Rufisquois qui avait le droit de port d'arme à son époque! Erudit fils d'érudit, il était le papa de 8 filles et de 2 garçons avec son magnifique épouse Mame Racky Fall.
 
Nous savons qui nous sommes et d'où nous venons. Mais nous sommes ce que nous entreprenons d'être avec les souffles vivificateurs des énergies que nous découvrons pour que la Lumière éclaire notre chemin ici; hic et nunc, demain... éternellement! Amen! La France ne peut pas oublier l'Afrique ! Elle n'en a pas le droit ! Cette histoire là, comme tant d'autres ne peuvent pas ne pas laisser des traces. L'important c'est ce que l'on en fait. Oublier cependant serait bien une entreprise criminelle. Ce que nos parents ont versé ce n'est que leur SANG mais aussi le Continent a contribué massivement à l'effort des deux grandes guerres par son économie. Les femmes africaines avaient remplacé les hommes dans les champs pour nourrir les troupes! L'Afrique n'a pas que sauvé la France, elle a sauvé encore une fois l'Humanité ! Alger sera même un moment la Capitale de la France Libre !
 
El Hadji Gorgui Wade NDOYE - Journaliste accrédité auprès des Nations-Unies. Directeur du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com
Courriel: g.ndoye@continentpremier.com

21:01 Publié dans Hommages | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

L'Afrique compte trop sur l'Europe et la France!

Écrit par : Dominique Degoumois | 11/11/2018

Les commentaires sont fermés.