28/06/2018

Après avoir rencontré le Pape François: Un grand marabout sénégalais, demain, à Genève.

Tournée annuelle en Europe:  Le guide spirituel Serigne Mame Mor Mbacké attendu, vendredi, à Genève.
 
Mame mor Mbacke, Mouride, Islam, Genève, Suisse, Sénégal, ToubaLe petit-fils du fondateur de la confrérie et représentant du Khalife Général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, Serigne Mame Mor qui s'est entretenu la semaine dernière, à Rome, avec le Pape François à qui il a remis un poème "Foutzi" de Serigne Touba dédié à Marie, mère du Prophète Jésus Christ, sera à Genève, le vendredi 29 juin pour présider la journée culturelle 
de l’association Touba Genève, une organisation confessionnelle musulmane regroupant les adeptes mourides de Genève et environs. Ses membres actifs se réunissent une fois par semaine dans le cadre d’un dahira (cercle). Deux autres cercles mourides sont actifs en Suisse, à Bâle et à Lausanne. 
 
GENEVE - Les journées culturelles mourides qui permettent aux disciples de communier, sont aussi une occasion de faire connaître l’œuvre d’Ahmadou Bamba au reste du monde. C’est dans cette perspective q’une étape est consacrée à Genève, cette année encore, dans le cadre du périple annuel de Serigne Mame Mor Mbacké. L’Espace Vélodrome, 60 Chemin de la Mère Voie, à Plan-Les-Ouates, à Genève, non loin de la ville française de Saint Julien sera le grand lieu de rencontre des Mourides de la Diaspora sénégalaise.  
 
"Le Mouridisme est une confrérie musulmane soufie fondée par un grand homme sénégalais du nom d’Ahmadou Bamba (1853-1927) plus connu sous les noms de Serigne Touba ou Khadimou Rassoul (le Serviteur du Prophète)", rappelle Mourtala Mboup,président de l'association Touba Genève, dans un communiqué, remis à la presse internationale. Les mourides de la diaspora sont très dynamiques et fortement présents en Europe et aux Etats Unis où leurs associations respectives disposent même de propriétés immobilières faisant office de centres culturels ( 2 à Paris, 1 à Marseille, plus de 6 aux Etats Unis, plus de 10 en Italie, etc.), informe notre source. Ces dahiras mourides organisent régulièrement des journées culturelles dont un bon nombre est présidé par Serigne Mame Mor Mbacké au nom du Khalife général des mourides basé à Touba, Sénégal, ville sainte et capitale de la communauté. 
 
Un programme riche et varié est proposé toute l'après midi. Deux discours d'ouverture, celui du professeur et doyen de Collège, Mballo Ndiaye, jëwrigne de Touba Genève, de bienvenue de l’Ambassadeur du Sénégal en Suisse, M. Coly Seck. Dès 16h, des chants mourides (concert soufi) animés par le Kureel (chorale) de Genève sous la direction de Sërigne Oumar Lô et par le chanteur en solo, Sërigne Sidy Ndiaye de Paris. S'ensuit, une table ronde sur le thème : « De la nécessité de revivifier les enseignements des guides spirituels pour la perpétuation des traditions sénégalaises de paix sociale et religieuse dans le contexte national actuel.». Les intervenants sont: El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste, directeur du magazine panafricain ContinentPremier.Com, Dr. Cissé Kane, de l'association des Tidianes de Genève, Imam Fallou Sèye, Touba Genève. La rencontre est modérée par Serigne Cheikh Mbacké Sylla, Touba Lausanne. 
Enfin pour clôturer, en beauté et en prières, la journée culturelle, Serigne Mame Mor Mbacké fera, comme à l'accoutumée, une importante allocution qui servira de viatique à toute la communauté sénégalaise.
 
El Hadji Gorgui Wade NDOYE. Journaliste accrédité auprès de l'ONU. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com 

12:40 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

19/06/2018

Au delà de l'Appel du 18 juin: Pour la mémoire de tous les Tirailleurs Sénégalais mobilisés pour la Liberté du monde !

DE Gaulle.jpgNaufrage-paquebot-Sequana-1917.-198-tirailleurs-africains-y-perdront-vie_0.jpg#Europe: Au moment où tu te rappelles de l'Appel du 18 Juin ! Europe le sais tu? En 1917 dans une embarcation de 400 Tirailleurs appelés à ton secours 198 mourront noyés ! Toi l'Europe Blanche et Chrétienne te rappelles tu de la religion des Tirailleurs appelés à ton secours ? Te rappelles tu de leur couleur? Te rappelles tu du naufrage du Sequana, ce paquebot qui a coulé aux larges de l'île d'Yeu? Où est ce donc tes yeux sont encore et toujours ailleurs? Le 18 juin 1940, quand depuis Londres de Gaulle appelait dans une intuition magnifique la #France à la résistance, te rappelles tu que ta Capitale Libre est en Afrique ? Oh toi #Europe, Oh toi la France des Lumières continuerez vous à mettre de l'Ombre sur ces 40 000 Tirailleurs engagés dans votre sale guerre, cette fétide boucherie inhumaine que 16 000 sont morts ou portés disparus rien qu'en 1940 en défendant la terre éternelle de la France oublieuse et arrogante ? 

Le saviez vous? 
40 % des Nègres envoyés sous votre doux froid mourront ensevelis sous la neige ou disparus sous sa chaude bise? De ces Tirailleurs qui ont porté la dragée haute aux Allemands, 3000 seront exécutés sommairement par les soldats hitlériens entre le 24 mai et le 24 juin 1940 ! 
Le saviez vous? 
Jusqu'à la fin de la Guerre ces Tirailleurs et leurs frères de l'Afrique du Nord seront aux premières loges pour accueillir les obus d'Hitler et arrêter sa diabolique progression qui allait anéantir à jamais votre quête de Liberté et transformé votre Culture, vos langues, vos moeurs?   
Le saviez-vous?
Au moment de la victoire, à l'entrée de Paris la belle, de Gaulle ordonna le blanchiment des troupes. Ainsi, dans une relative lâcheté le général vainqueur dilua avec de l'eau de javelle ses troupes pour que n'entrent dans la Capitale française que les soldats blancs?
Oui !
A cette souffrance inouïe s'ajoutent des siècles de barbarie liée à la colonisation, de déshumanisation, d'assassinats, de viols physiques et des imaginaires des peuples d'Afrique par la sombre et tragique Traite des Noirs ! 
Ce 18 juin 2018, oserons nous regarder l'Histoire sans trembler? Alors que les bras les plus solides du Continent africain étaient arrachés de force le plus souvent et de gré pour aller sauver l'Europe Blanche?
Le saviez vous? 
Des mamans africaines, des enfants n'allaient plus revoir ni époux ni père ? 
Le Saviez vous?
L'effort consenti d'Afrique pour ces sales guerres nées au coeur de l'Europe civilisée et qui s'autoproclame Imago mundi, n'épargna pas les femmes africaines qui devaient piler plus de mil, travailler plus depuis l'aube pour nourrir vos soldats?

Oh Seigneur Dieu !
Oui Toi Seigneur Pardonne à l'Europe, Pardonne à la France qui disent la voie droite et cheminent sur des sentiers obtus. 

Seigneur Dieu!
Donne nous le courage et le coeur de Pardonner mais de ne jamais oublier... Pour hier, aujourd'hui et pour demain !

Car l'heure est sombre ici et là et s'éteint dangereusement la lucidité vivace qui entretient les lumières qui libèrent, les contradictions qui enrichissent, les solidarités qui fécondent, les espoirs qui maintiennent en vie et dissipent toute rancoeur, tout ressentiment ! 
Ce n'est qu'une Prière d'un petit fils d'un Tirailleur Sénégalais.

A mon grand Père El Hadji Daouda Wane, au frère de ma grand Mère, Mame Mandoye Fall de Rufisque et à tous les Tirailleurs d'Afrique morts et au très petit groupe de survivants !

El Hadji Gorgui Wade NDOYE - ContinentPremier.Com

12:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

05/06/2018

Coupe du Monde 2026: le Maroc veut montrer au monde le meilleur visage du football

Maroc 2026, Coupe du Monde, Russie, USA, Canada, Mexique, AfriqueDans moins de 10 jours, en Russie, la FIFA donnera le nom du pays qui organisera la prochaine coupe du monde. A Tanger, le coordinateur du Comité Maroc 2026 a expliqué les contours de la candidature marocaine, un pays de cultures, de tolérance, de tradition aussi "footballistique" qui compte faire du foot une fête pour toute l’humanité. Le Maroc, ce petit pays africain aux atouts énormes est considéré comme David qui fait face à Goliath ; l’Amérique qui a présenté sa candidature sous forme de ticket avec le Canada et le Mexique. Verdict le 13 juin 2018 !  

Entretien exclusif de Continentpremier.Com avec M. Hichem Al Amrani, directeur général du Comité de candidature de Maroc 2026 : « Nous voulons montrer au monde le meilleur visage du football et célébrer son message d’ouverture et de tolérance ». 

Quels sont les atouts du Maroc face à ses concurrents (Etats-Unis, Canada, Mexique) ?

Ce que propose le Maroc est une Coupe du Monde authentique, humaine, sûre et de très haute qualité.  Le Maroc propose également d’organiser une coupe du monde profitable et rentable pour la FIFA et qui aura surtout un héritage extrêmement fort, non seulement pour le Maroc mais également pour le continent africain tout entier. Nous voulons montrer au monde le meilleur visage du football et célébrer son message d’ouverture et de tolérance, d’accueil des peuples et de construction de ponts pérennes entre les cultures et civilisations.

La candidature marocaine recèle de nombreux d’atouts. Nous pensons qu’elle profitera aux acteurs clé du football, et tout d’abord aux joueurs. Cette candidature se distingue par un concept très compact à travers la sélection de douze villes hôtes qui sont très proches les unes des autres et qui proposent un héritage culturel et un patrimoine touristique absolument fantastiques.

Ceci va permettre aux supporters de suivre la fête du football à travers les différents stades et les fan tests mais également de découvrir la beauté des villes marocaines, qu'il s'agisse de Tanger, Marrakech, Ouarzazate etc… Le côté compact permettra également aux joueurs de parcourir des distances assez limitées. Au Maroc aujourd’hui, vous pouvez voyager du Sud au Nord, d’Agadir à Oudjda, en 1 heure de vol maximum. Notre pays est très bien connecté grâce aux aéroports, aux autoroutes et réseau ferroviaire, avec notamment le lancement cette année du train à grande vitesse. Avec des joueurs plus reposés, nous aurons un jeu de meilleure qualité.

Pour la FIFA, cette coupe du monde sera aussi très bénéfique car notre position géographique est idoine. En effet, le Maroc est aligné sur le même fuseau horaire que le reste du continent africain et le continent européen, qui vont envoyer à cette coupe du monde plus de la moitié des équipes ! Ceci permet de sécuriser un maximum d’audience TV, sachant que nous aurons  80 matches sur 32 jours et que nous aurons donc durant le tournoi près de 4 matches par jour. Etre sur le même fuseau horaire que le continent européen est un élément important car l'Europe occupe une position névralgique au niveau du marché mondial des droits TV. Il s'agit là d'un aspect extrêmement important, qui peut rendre la FIFA confiante quant à la capacité du Maroc à lui permettre de remplir ses obligations statutaires et à faire de cette coupe du monde un événement économiquement profitable pour la FIFA.

Le Maroc a également l’expérience de la gestion des grandes compétitions, qu'il s'agisse de la coupe du monde des clubs, des évènements sportifs divers ou des évènements d’ordre politique comme la Cop22, qui a accueilli de nombreux chefs d’Etat du monde.

Le Maroc souhaite par ailleurs offrir aux supporters une coupe du monde qui leur est accessible. Une coupe du monde qui aura lieu dans un pays très sûr comment en attestent les études internationales, mais qui sera également également accessible à toutes les bourses. Qu'il s'agisse des palaces, des hôtels 5 étoiles, des logements de plus basses catégories ou des logements chez l’habitant, dans les campings ou ryads marocains etc, la Maroc a tout ce qu’il faut pour pouvoir héberger les supporters du monde qui feront le déplacement dans un pays à l'hospitalité légendaire. 

N'oublions pas également que le Maroc, qui présente là sa 5ème candidature à l'organisation de la Coupe du Monde de la FIFA, a connu un développement économique et social absolument impressionnant ces 15 dernières années. Ce développement sans pareil se poursuivra au cours des prochaines années avec un impressionnant programme d'investissement d'ores et déjà mis en place par le gouvernement marocain, Coupe du Monde au Maroc ou pas en 2026. En effet, nous n'attendons pas la Coupe du Monde 2026 pour poursuivre ce trend moderniste, bien au contraire. Cette Coupe du Monde viendra se greffer sur une dynamique déjà insufflée et servira de formidable catalyseur de développement pour l'ensemble du peuple marocain, qui célèbrera la Coupe du Monde pendant huit ans.

Quel héritage après la coupe du monde pour éviter les éléphants blancs comme on dit ? 

Le Maroc propose une coupe du monde responsable, qui se veut respectueuse de l’environnement et qui intègre  parfaitement la dimension développement durable. Par ailleurs, nous avons prévu la construction de six stades  modulaires. Il s'agit là d'un concept novateur, qui permettra par la suite de réduire la capacité de ces enceintes après la Coupe du Monde afin de les adapter aux spécificités de chaque ville et d'en faire de véritables centres de vie. La capacité restante bénéficiera à d'autres villes du Maroc ou d'ailleurs en Afrique. A titre d'exemple également, le stade modulaire de Marrakech permettra à la ville d'organiser de grands événements festifs (concerts...) mais également d'aspirer à abriter de grandes compétitions sportives internationales (natation, boxe...).

Il y a également l'héritage sportif pour le football marocain et plus généralement africain. L'organisation de la Coupe du Monde au Maroc permettra de booster la pratique footballistique dans notre pays. Avec l'offre de stades qui sera disponible, mais également les camps de base et sites d'entrainement mis en place, la Coupe du Monde permettra à la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) d'implémenter une stratégie de développement ambitieuse, faisant la part belle à la formation et à l'échange des expertises et des compétences avec l'ensemble du continent africain. N'oubliez-pas que la FRMF a d'ores et déjà mis en place des partenariats structurants avec plus d'une quarantaine de fédérations africaines.

De manière générale, nous présentons une candidature inclusive, humaine, authentique, en même temps profitable  et responsable.  S’y ajoute une volonté politique exprimée au plus haut niveau du Royaume, qui se présente pour la 5ème fois pour organiser cette coupe du monde, trente ans après la première candidature marocaine.  Et puis il y a cette passion, celle du peuple marocain mais également de l'ensemble du continent africain pour le football !

12 à 14 stades sur votre dossier de candidature, combien sont déjà fonctionnels et combien d’argent vous faudra t il pour finaliser les autres ?

Nous avons estimé qu’il faudrait un budget de 3 milliards de dollars  pour pouvoir mettre à jour intégralement et selon les critères de la FIFA l’offre de stades. Le Maroc dispose actuellement de 5 stades, qui sont totalement opérationnels, 3 stades qui sont planifiés (dont 2 sont en construction, ce qui était prévu bien avant même que l’on soit candidat), ce qui fait en tout huit stades. Nous ajouterons 6 stades modulaires pour avoir une offre de 14 stades au total, même si la FIFA n’en retiendra au final que de 12. 

En termes de profitabilité, vos concurrents ont promis 11 milliards à la FIFA, que propose le MAROC ?

A travers une étude très détaillée réalisée à travers un Cabinet indépendant, et vu la position géographique du Maroc et les coûts qui sont relativement modérés par rapport à d’autres pays développés, le Maroc est capable de générer de manière conservatrice au moins 7,2 milliards de dollars de revenus tout en ayant des dépenses de 2,2 milliards de dollars, soit 5 milliards de dollars de profit générés par cette coupe du monde pour la FIFA.  Nous avons adopté une démarche conservatrice même si l'on espère pouvoir être encore plus profitables.  

D’ici au 13 juin qu’est ce qu’on peut souhaiter au Maroc pour sa candidature ?

J’appelle tous les frères et sœurs africains à soutenir le Maroc, leur pays frère.  Nous continuons à travailler dur pour échanger avec tous les présidents de fédération qui seront les votants le 13 juin 2018 en Russie pour leur expliquer notre vision et notre concept.

Nous leur disons également que le choix du 13 juin n’est pas simplement un choix pour le Maroc, mais un choix pour l’Afrique comme celui des pays émergents qui utilisent le pouvoir du football et du sport pour continuer leur développement dans le bon sens.

C’est un  choix qui lancera en outre un signal fort à travers le monde pour dire aux pays en développement qui s’investissent en conséquence qu'ils peuvent aspirer à organiser la coupe du monde de football, qui ne doit pas être l'apanage des pays développés.  Le Maroc, qui est en plein développement, a encore 8 ans devant lui pour être fin prêt. Nous sommes donc confiants pour la désignation du Maroc pour organiser la fête du football en 2026. 

 Propos recueillis à Tanger par El Hadji Gorgui Wade NDOYE. 

14:10 Publié dans Coupe du Monde | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye