29/03/2018

PALESTINE, ISRAEL, SENEGAL ET LA VISITE DE KABA A AL AQSA.

11838618_10153478982030185_7459854257326354191_o.jpgLa visite du ministre des Affaires Etrangères du Sénégal, Maître Sidiki Kaba, du 27 au 29 mars, en Israël notamment à la Mosquée Al Aqsa, ne plait pas à la partie palestinienne. Une visite survenue, rappelons le, après celle du Président Léopold Sedar Senghor, il y a justement 47 ans !

Au Sénégal, au delà des régimes, il y a une CONSTANCE : le SOUTIEN indéfectible au peuple opprimé de Palestine qui vit sous une inadmissible et illégale occupation. Ce posé, disons nous les choses ! Le Sénégal, mon pays est un Etat souverain et ne doit recevoir d'injonction de PERSONNE. Nous ne pouvons pas nous battre pour la LIBERTE des autres et nous laisser traiter comme des enfants! Le Ministre de l'Information de Palestine demande au Sénégal de " s'excuser" pour avoir visité, par le canal de son Ministre, Al AQSA sans en informer l'autorité palestinienne et sous escorte israélienne. La Palestine dit, ce faisant, notre Sidiki n'a pas respecté les clauses de l'OCI. 


Personnellement, je ne sais pas si cette visite était dans la Feuille de route de Maître Sidiki Kaba ou est ce que c'est tout simplement spontanée relevant de sa propre personne (visite privée). Quoiqu'il en soit, l'autorité palestinienne ne devrait pas pour cela tancer le Sénégal comme si ce pays était sous sa botte sans tête ni coeur. Il faudrait que les autorités palestiniennes soient plus humbles et reconnaissantes envers le Sénégal.

Ce pays a osé la rupture avec Israël. Ce pays a osé signer une Résolution de l'ONU contre les colonies de peuplement au moment où des pays arabes dits musulmans se sont abstenus et où d'autres ont préféré se cacher. Je ne parle même pas de certains autres pays africains qui ont juste voté contre! 

En riposte, Israël a rappelé son Ambassadeur et bloqué un projet de coopération agricole. J'avais dit, à l’époque, nous ne dépendons pas de vous pour vivre vous ne pouvez pas nous soumettre !


Depuis 1975 le Sénégal dirige le Comité de l'ONU pour les droits inaliénables des Palestiniens. Au moment où certains pays se cachent derrière les USA et Israël pour éviter des sanctions économiques et ou des bouleversements intérieurs commandités! Il aurait été plus judicieux de gérer cette situation autrement que par des déclarations intempestives au niveau de la presse comme l'a fait le ministre de l'Information de Palestine. Il y a chez les Sénégalais quelque chose de FONDAMENTAL: " ON NE NOUS MENACE PAS !" 

La diplomatie sénégalaise, à l'image de l'Esprit sénégalais, n'est pas assise sur la vassalité ni sur la haine mais sur le respect non négociable de l'EGALITE entre tous les HUMAINS, entre tous les PEUPLES!

Le Sénégal ne perdra rien ni avec Israël ni avec la Palestine. Il faudrait que certains aillent étudier l'Histoire de ce peuple. 


Récemment quand les migrants africains sont mal traités par le régime raciste de Netanyahou qui est entrain de déporter près de 40.000 migrants de son sol, aucun pays arabe n'a témoigné de sa solidarité ! Au niveau de la presse internationale accréditée auprès de l'ONU, je suis le SEUL à m'insurger CLAIREMENT contre cela !

Nous exigeons du RESPECT de tous nos Frères et de tous nos Amis. Parler du Sénégal comme un pays "sympathique" dans un communiqué pour le tancer est un manque notoire de LUCIDITE de la part de l'autorité palestinienne. 


Le Sénégal a tout DONNE à la PALESTINE depuis Senghor le catholique. Peut être que certains dirigeants en Palestine ont une mémoire très courte ! Yasser Arafat qui vivait aussi à Dakar en savait quelque chose ! 
Enfin, il est nécessaire que le Gouvernement du Sénégal parle au peuple sénégalais.

EL HADJI GORGUI WADE NDOYE- Journaliste accrédité auprès de l'ONU- GENEVE

Directeur du Magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

G.NDOYE@CONTINENTPREMIER.COM

17:47 Publié dans Nations Unies | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.