23/03/2018

Léman Express: Luc Barthassat donne des assurances pour fin 2019.

 
Luc Barthassat, Leman express, Geneve, train, transportComme prévu! Et rassure le Conseiller d’Etat  en charge du Département de l'environnement, des transports et de l'agriculture (DETA), interpellé, à ce sujet: "Aucune facture astronomique ! Les budgets sont tenus. Sur la marge de risque de 200 millions , nous sommes à moins de 60", souligne Luc Barthassat et de marteler: "Désolé pour ceux qui nous annonçaient des centaines de millions de dépassements", Enfin le Conseiller poursuit. "Et nous sommes dans les temps pour assurer le fonctionnement du Léman Express pour fin 2019". " On se rassemble, on bosse et on avance", conclut-il.
 
Le futur Léman Express (23 Flirt du fabricant suisse Stadler et de 17 Régiolis du constructeur français Alstom, une flotte de 40 rames de trains) reliera 45 gares sur 230 km de lignes afin de desservir plus d’un million d’habitants, de part et d’autre de la frontière franco-suisse, à travers les cantons de Vaud et Genève ainsi que les départements de l’Ain et de Haute-Savoie. 50’000 voyageurs sont alors attendus, chaque jour, dans la quarantaine de trains nécessaires à la desserte de l’ensemble du Léman Express.
 
El Hadji Gorgui Wade Ndoye - Journaliste accrédité auprès des Nations-Unies. Directeur du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

12:45 Publié dans Environnement, Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

"23 Flirt du fabricant suisse Stadler et de 17 Régiolis du constructeur français Alstom, une flotte de 40 rames de trains"

Qui n'ont pas été foutus de s'entendre sur les gabarits pour uniformiser l'accès à l'embarquement !

On n'a pas finit d'entendre parler du Léman express.

Écrit par : Pierre Jenni | 23/03/2018

Les commentaires sont fermés.