25/01/2018

A Genève, les Ambassadeurs d'Afrique à l'ONU répondent aux propos "outrageants" de Donald Trump.

Donald Trump, Afrique, Suisse, Ambassadeurs, Groupe Afrique, Nations Unies, Diplomatie Alors que le président américain Donald Trump séjourne en Suisse pour une activité privée, la sortie des Ambassadeurs du Groupe africain des Nations Unies contre ses propos sonne comme un désaveu à l'allure d'une manifestation populaire de haut niveau diplomatique ! Il avait qualifié certains pays de " merde", les représentants de ces pays réunis au sein du Groupe africain de l'ONU lui disent: " C'est outrageant" et « abstenez-vous de tels propos à l’avenir ».  

GENEVE-(Suisse)- Dans un communiqué, le Groupe des Ambassadeurs africains, à Genève, condamne les propos offensants du Président des États-Unis d'Amérique, Donald Trump. Ces hauts représentants diplomatiques se disent "profondément préoccupés par les propos outrageants, offensants, racistes et xénophobes attribués au Président américain Donald TRUMP, le 11 janvier 2018, contre les pays africains, Haïti et El Salvador". Le Groupe "condamne fermement ces propos, les rejette et appelle le Président Trump à s'abstenir de faire de telles remarques".  Le Groupe "lance un appel à l’Administration Trump à respecter pleinement les obligations et valeurs consacrées par la Déclaration universelle des droits de l'homme, la Convention internationale sur l'élimination de la discrimination raciale (CIERD) et la Déclaration et le Programme d'action de Durban". Le Groupe "réitère l'importance, dans le monde entier, du respect de la dignité humaine, de l'égalité de tous et de l’élimination du racisme, de la discrimination raciale, de la xénophobie et l'intolérance qui y est associée". Enfin, les Ambassadeurs africains soutiennent "pleinement les réactions du Président de la Commission de l'Union africaine, du Groupe des Ambassadeurs africains à New York et Washington, des pays africains et soutiennent les déclarations du Bureau du Haut Commissaire aux droits de l'Homme, des personnalités publiques de plusieurs pays et régions du monde, y compris aux États- Unis, à la suite des propos offensants tenus par le Président des Etats-Unis d’Amérique. 

EL HADJI GORGUI WADE NDOYE- Journaliste accrédité auprès des Nations-Unies. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

15:45 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

L'ONU ferait mieux de relever les manches pour trouver des solutions dans le paradis Haiti, violence généralisée, illettrisme analphabétisme massif, sida, choléra, durée de vie moyenne 50 ans.

Écrit par : Grand PDG | 25/01/2018

Les commentaires sont fermés.