17/01/2018

Congo, il y a 57 ans : Le 5ème Roi des Belges Baudoin faisait assassiner Patrice Emery Lumumba par Mobutu petit soldat à la solde des USA.

Lumumba, Congo, Mobutu, USA, Belgique, Angleterre, France, Afrique, indépendanceN'oublions pas en ce 17 janvier, un certain Patrice Emery Lumumba assassiné lâchement, je veux dire oreilles coupées, corps dilué dans de l'acide après avoir été traîné longuement ! Une sale humiliation pour ce digne fils de l’Afrique qui voulait que son pays soit une vraie République riche et debout ! ¨ 

Au moment où le Congo s'empêtre dans une forme de barbarie inouïe due à l'appétit sans mesure de politiciens véreux de multinationales charognes avec la complicité de leur pays qui parlent humanisme et détruisent l'humain, il est important de se rappeler de ce grand Africain !

Lumumba a été tué par Mobutu Sesseko l'envoyé des Etats-Unis et notamment de la Belgique du roi Baudoin qui ne pouvait souffrir qu'un Nègre l'ait rappelé, dans un discours historique, la barbarie de haute facture perpétrée par l'Occident en Afrique ! Un discours prononcé devant le monarque Belge Baudoin signa son arrêt de mort. Nous étions en 1961 ! L’on ne peut comprendre la réalité de beaucoup de pays africains si l’on ne remonte pas à leur naissance en tant qu’Etat moderne, aux conditions du transfert des pouvoirs des mains des colonisateurs aux autochtones !

17 janvier 1961, est assassiné Patrice Lumumba (premier Premier ministre de la République démocratique du Congo de juin à septembre 1960). Il était un des plus grands leaders africains. Le Congo, potentiellement le pays le plus riche au monde avec son « scandale » de richesses contenues dans son sol mais qui hélas est devenu le plus pauvre et où l'on viole le plus de femmes au mètre carré au monde!

Le tort de Lumumba assassiné par le Roi des Belges, l'Angleterre et les Etats-Unis à travers un pantin Mobutu Sesseko est d'avoir dit que son pays était indépendant et qu'il se prendrait en charge sans aucun Maître. Aussi idiot que cela puisse paraître, dire cela devant le roi Leopold II était la signature de sa mort ! Car oui, les occidentaux notamment les USA, l’Angleterre, la France, la Belgique avaient comme aujourd’hui plus que jamais besoin d’exploiter ce pays pour lui voler ses richesses. Un enjeu géopolitique ! Libre et prospère le Congo aurait pu tirer certains pays africains de la misère installée !

Et la rapacité occidentale a fait le reste face à la complicité de dirigeants africains minables, le Congo est aujourd’hui un mort vivant !

Espérons que ses enfants se réveilleront en unifiant leurs différents combats pour que ce magnifique pays revive. Rien que le Congo, l'Algérie, le Nigeria et l'Afrique du Sud peuvent faire vivre toute l'Afrique et subvenir à tous ses besoins.

Mais voilà ! Pour l'instant c'est comme cela !

J'ai rencontré 3 des enfants de Lumumba, ils sont d'une grande dignité, la mémoire de leur père restera pour nous éternelle ! 

EL HADJI GORGUI WADE NDOYE- Journaliste accrédité auprès de l’ONU. Directeur du magazine panfricain en ligne www.ContinentPremier.Com

12:17 Publié dans Anniversaire | Lien permanent | Commentaires (3) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

"dire cela devant le roi Leopold II était la signature de sa mort !" Vous confondez Baudoin avec Léopold II ? Bizarre...

Écrit par : Géo | 17/01/2018

Bonjour GEO

Au temps de Lumumba, du moins pour cette épisode, c'était bien Baudoin !

Gorgui

Écrit par : Gorgui Ndoye | 17/01/2018

"Et la rapacité occidentale a fait le reste face à la complicité de dirigeants africains minables"
Plutôt "avec" que "face à" me semble-t-il. Ce qui ne change rien au fond. Et cette complicité, que je vous félicite de ne pas passer sous silence, n'allège en rien la responsabilité des puissances coloniales, comme on les appelle.
"Le coeur des ténèbres" de Joseph Conrad s'et mille fois vérifié.

Écrit par : Mère-Grand | 18/01/2018

Les commentaires sont fermés.