09/02/2017

‘’Etre écrivain en Afrique, c’est écrire-en-vain.’’

Williams Sassine, Boris Diop, Malhily Gassama, Fodéba Keita, Camara Laye, Sori Kadia Kouyaté, Ibrahima Baba Kaké, Tamsir Niane, Tierno Monénembo, Sorbonne, Guinée, Liban, Beaucoup de jeunes africains auraient de la peine à reconnaître cet homme (Photo) ! Pourtant à sa mort, le 9 février 1997, "la plume à la main", La Sorbonne a tremblé et lui rendit un vibrant hommage.


Voici un grand intellectuel du Continent qui a grandement marqué sa Littérature d'expression française. Voici l'écrivain marginal, voici le digne faiseur de mots, voici le métis culturel, voici le fils de Kankan, voici le fils du Liban, voici, l'Africain, l'universaliste, le Guinéen: Williams Sassine. Il fait partie du cercle restreint d’illustres écrivains guinéens à l’image de Fodéba Keita, Camara Laye, Sori Kadia Kouyaté, Ibrahima Baba Kaké, Djibril Tamsir Niane, Tierno Monénembo.


Mon ami et confident Boubacar Boris Diop a beaucoup parlé de lui lors de son discours d'ouverture à l'Université de Genève. Williams Sassine avait lâché un jour : ‘’Etre écrivain en Afrique, c’est écrire-en-vain.’’ Ce jugement à l’emporte-pièce a donné lieu, l’on sen doute, à de chaudes disputes. Elles n’en sont pas moins restées fraternelles et ont beaucoup amusé le malicieux Sassine, grand dérangeur devant l’Eternel, expliquera le grand Boris qui poursuivait "Le propre de formules aussi lapidaires est de ne jamais emprunter des chemins trop sinueux et sans doute Sassine allait-il un peu vite en besogne", avant de marteler: "Les poètes, dramaturges et romanciers africains ont écrit, au propre comme au figuré, l’histoire du continent au vingtième siècle".


« Cet enfant de Guinée est sinon le meilleur, en tout cas un des illustres romanciers africains de sa génération », déclarait l'écrivain et ancien Ministre de la Culture du Sénégal Makhily Gassama.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye- ContinentPremier.Com.

17:43 Publié dans Hommages | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.