31/01/2017

Donald a voulu la soumettre: Sally a osé dire Non !

Sally Yate, Donald Trump, Iran, Paix, Equilibre, Femme, Justice, USAOui, elle a refusé de se soumettre à assouvir les désirs de son patron. Ce dernier habitué à faire exécuter ses petits ordres, sortit son bazooka: "you are fired!". Non content, il décide de mettre sur la place publique l'Honneur de celle qui lui a dit Non en criant: " Trahison".  Traitre à quoi? A sa fidélité à la constitution américaine !

Sally Yate (photo), Ministre de la Justice par intérim des Etats-Unis a dit Non au nouveau locataire de la Maison Blanche. Déçu, Donald Trump la renvoie en la traitant de "traitre".  Donald a décidé de la punir. Le Président hors du commun voulait que Sally renonce à sa propre conscience de Femme de Droit et de Justice pour défendre le décret inique et raciste visant des pays musulmans ! Sally a osé dire NON. 

Le courage et la lucidité aujourd'hui est de dire Non à cet homme qui est entrain d'allumer le feu entre les Etats-Unis et l'Iran, à cet homme qui est entrain de détruire, à peine, installé, le précaire équilibre de notre planète.

La Résistance à l'Oppression Trumpéenne a bien commencé. Et sur ce terrain, les Femmes sont les premières victimes sont aussi les premières sur la ligne de front. Bravo à vous Femmes!

El Hadji Gorgui Wade NDOYE. Directeur du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

17:33 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

Chez nous, on dit : Mesdames et non pas Femmes, quand on s'adresse à des personnes de sexe féminin. Dont acte!

Écrit par : Madelaine | 01/02/2017

Les commentaires sont fermés.