29/11/2016

L'émouvant entretien avec M. Ibrahim Khraishi Ambassadeur de Palestine à l'ONU.

PALESTINE.jpgM. Khraishi remercie l'Afrique, le Sénégal président du Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien pour la fidélité de leurs engagements pour une Palestine libre. L'Afrique est notre deuxième "pays" dira le diplomate qui rappelle que la Palestine vit ce qu'avaient vécu les Africains au temps de la colonisation. Le Représentant palestinien lance également un message ferme et d'espoir envers Israël qui doit accomplir son devoir pour l'existence de deux Etats indépendants vivant dans la paix.

Auparavant, en ce 29 novembre, Journée internationale de Solidarité avec le peuple palestinien, l’Ambassadeur de l’Union Africaine, Jean Marie Ehouzou exprimait avec « tristesse » la position de son organisation qui constate que les 3 T sont inexistants chez les Palestiniens: Toit, Travail, Terre.

Réunie à la salle des Droits humains et du Dialogue des Civilisations, sous la présidence de Michaël Moller, Directeur général des Nations-Unies, à Genève, la Communauté internationale demande à Israël de respecter ses engagements pour la création de deux Etats libres et démocratiques!
L’Ambassadeur de Palestine à Genève a exprimé dans un discours puissant voir une lumière proche pour la Palestine sous domination.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye- Directeur des publications du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

20:50 Publié dans International Day of Solidarity with the Palestini | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

27/11/2016

Le Parlement Européen soutient l’initiative de Novartis contre les maladies chroniques en Afrique.

Novartis, Parelement européen, Cristian Preda, Kenya, Croix rouge, MNT, sidaUn partenariat innovant visant à améliorer l’accès aux médicaments dans les pays à revenus faible ou intermédiaire a été lancé, le 9 novembre 2016, au Parlement européen, quelque peu assombri par les résultats des élections aux USA. Sous la pluie d’incertitudes, quelques éclaircis chargés d’espoir sont portés par des membres du Parlement européen et Novartis qui s’allient pour un accès amélioré aux médicaments pour les pays à revenu faible ou intermédiaire.

BRUXELLES – (Belgique)- Novartis Access est une initiative qui met à disposition 15 médicaments traitant des quatre maladies dont le cancer du sein, le diabète et les maladies cardio-vasculaires au prix de 1 dollar par patient et par mois. Le projet a été lancé au Kenya, il y a un an, mais Novartis prévoit d’étendre le programme à une trentaine de pays dans le but d’aider jusqu’à 20 millions de personnes à travers le monde. Une initiative saluée par l’Union européenne.

Cristian Dan Preda (EPP, Romania) rappelle que l’intérêt premier du Parlement Européen en tant qu’acteur-clé en matière d’aide humanitaire et d’aide au développement, dans ce partenariat avec Novartis, est d’aider les populations des pays à revenu faible ou intermédiaire. Pour le député, faciliter l’accès aux médicaments est une action concrète dans le but d’améliorer les services médicaux dans ces pays.

suite ici: 

http://www.continentpremier.com/?article=2120&magazin...

Par Miryam Blal sous la direction de Gorgui NDOYE (ContinentPremier.Com)

14:22 Publié dans SANTE | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

26/11/2016

Fidel Castro: La mort d'un géant !

Fidel Castro, Raul Paz, Cuba, Révolution, Afrique, ContinentPremier,Tout homme a une part d'ombre, certes, mais le dirigeant Cubain aura marqué l'Humanité par son courage sa solidarité avec les peuples sous domination. Un homme du refus de la domination d'un peuple par un autre est mort. Il part au moment où notre monde notamment Cuba entre dans une nouvelle ère faite d'espoirs et d'inquiétudes mais sa trajectoire est digne d'être connue. En tant qu'Africain, je salue la lutte des Cubains auprès des nôtres. J'ai demandais, sur ma page facebook, il y a quelque temps, aux étudiants en Histoire de faire des études sur les relations Cuba-Afrique sous l'ère Castro!

Un grand Homme


L'artiste cubain, Raul Paz, me confiait dans une interview exclusive, à Genève, en parlant de Fidel Castro: "
« Fidel Castro est un grand homme qui a fait beaucoup de choses. Il a fait la révolution. Il a mené des changements politiques. Les temps ont changé. Laissez – moi vous dire que le plus important, ce n’est pas ce qu’on pense de quelqu’un. L’important c’est ce que ce quelqu’un a fait. Maintenant Fidel a joué son rôle. Il a fait de bonnes comme de mauvaises choses comme tout un chacun de nous. Nous avons tous un bon comme un mauvais côté. Je ne vais pas parler de qui est bon et de qui est mauvais. Nos peuples doivent penser à l’avenir. Ce qui peut être fait de mieux dans le futur».

Ici l'entretien publié pour la première fois en octobre 2007:

http://www.continentpremier.com/?magazine=96&article=...

Raul, en écoutant votre musique, on sent un Cubain de l’extérieur qui résume en lui toute la souffrance de ce grand peuple mais aussi toute sa créativité, son ingéniosité et son espoir ?

« Oui moi je veux faire partie de ces Cubains qui veulent se départir de cette dualité Cubain de l’intérieur et Cubain de l’extérieur. Nous sommes un seul peuple . Unis, ceux de l’extérieur comme de l’intérieur nous pouvons ensemble faire des choses extraordinaires. Je crois profondément à cette unification. Moi – même je fais partie de ceux là qui avaient quitté le pays un moment donné mais je garde quand même cette cubanité qui est importante pour nous. Et dans cette cubanité, il y a la joie et il y a la fête, la souffrance et le bonheur. » 

Parlez – nous du concert de la diaspora à Cuba du mois de mai dernier?

« Je pense que cela était vraiment important de faire ce concert à Cuba. Cela m’a permis de faire la boucle et de revenir au point de départ. Ce concert m’a apporté ainsi qu’à l’ensemble du groupe quelque chose d’extraordinaire. Nous avons ressenti une grande émotion. C’était notre premier concert à Cuba. Les gens nous attendaient. Le public était très ravi. Tout le monde était vraiment content. »

Qu’est ce que cela représente pour vous, ce retour au pays natal?

«  C’est pour moi une occasion de lancer le message de réunification de tous les Cubains. Les Cubains ont très envie d’écouter les autres notamment ceux de la Diaspora qui sont restés très souvent longtemps dehors car ils font aussi partie de la Famille. C’était un moment historique qui représente beaucoup pour moi »

SUITE ICI: http://www.continentpremier.com/?magazine=96&article=...

El Hadji Gorgui Wade NDOYE. Directeur des publication du magazine panafricain en ligne ContinentPremier.Com

15:36 Publié dans Hommage | Lien permanent | Commentaires (2) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

24/11/2016

Avc, Cancer, Diabète, Maladies respiratoires: L’Afrique devrait enregistrer en 2020 la plus forte augmentation du nombre de décès.

 

Ces MNT se développent surtout dans les pays à revenus faibles ou intermédiaires, qui recensent près de 80% des décès dus à ces maladies. Elles sont les premières causes de mortalité, sauf en Afrique. Cependant, selon les projections actuelles, ce continent devrait enregistrer d’ici 2020 la plus forte augmentation du nombre de décès dus aux MNT. Et d’ici 2030, les MNT y deviendront la cause de mortalité la plus courante.

Les moyens de faire reculer les MNT sont divers. Tout d’abord, réduire les facteurs de risques associés, mais également renforcer les soins de santé primaires pour augmenter la détection précoce et le traitement en temps voulu. Ces interventions sont d’excellents investissements économiques car, appliqués de manière précoce aux patients, ils permettent de diminuer les besoins en traitements couteux par la suite. De plus, ces moyens doivent s’inscrire dans des politiques publiques qui favorisent la lutte contre les MNT et leur prévention. Dans les pays à faibles revenus, le problème de la couverture insuffisante de l’assurance maladie est également à prendre en compte.

C’est pourquoi Novartis, le laboratoire pharmaceutique suisse a lancé « Novartis Access » en 2015, une gamme de quinze médicaments à prix abordables pour lutter contre les MNT dans les pays à faible revenu. Ces médicaments visent les maladies cardiovasculaires, le diabète, les maladies respiratoires et le cancer du sein, et seront vendus aux gouvernements, aux organisations non gouvernementales (ONG) et à des prestataires de santé publique pour un dollar américain par traitement et par mois.

Par Romane CHARGY sous la direction de El Hadji Gorgui Wade NDOYE- (ContinentPremier.Com)

Principaux faits
  • Les maladies non transmissibles (MNT) tuent chaque année plus de 36 millions de personnes.
  • Près de 80% des décès dus aux MNT, soit 29 millions, se produisent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.
  • Plus de 9 millions des décès attribués aux maladies non transmissibles surviennent avant l'âge de 60 ans. 90% de ces décès «prématurés» sont enregistrés dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.
  • Les maladies cardiovasculaires sont responsables du plus grand nombre de décès dus aux MNT, 17.3 millions de décès par an, suivies des cancers (7,6 millions), des maladies respiratoires (4,2 millions) et du diabète (1,3 million1).
  • On impute à ces quatre groupes d’affections environ 80% de l’ensemble des décès dus aux MNT.
  • Elles ont en commun quatre facteurs de risque: le tabagisme, la sédentarité, l’usage nocif de l’alcool et la mauvaise alimentation.

Source : OMS

R.C et EGWN – (ContinentPremier.Com)

12:53 Publié dans SANTE | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

17/11/2016

Grande réflexion sur l'Afrique à l'ONU: Entrée libre, s'inscrire pour le badge

"L’émergence africaine face aux défis de l’éducation, de l’égalité, de la paix et de la sécurité"

Le magazine panafricain ContinentPremier.Com, avec le soutien de l’Union Africaine, de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et de la Mission du Sénégal, à Genève, a le plaisir de vous convier à cette importante réflexion qui aura lieu le

Vendredi 18 novembre 2016

de 18H30 à 20H00

à la Salle 9, Palais des Nations-Unies.

 Merci de confirmer votre présence en envoyant votre nom et prénom à 

info@continentpremier.com 

Très longtemps l’image de l’Afrique a été réduite notamment dans les média en Occident et dans l’opinion publique à cette terre lointaine, lieu de la pauvreté, de la famine, des guerres, des maladies avant de laisser place progressivement à une sorte de Terre promise, on parle de l’Afrique comme l’avenir du monde donc de l’Humanité.

Il s’agira dès lors de voir comment mesurer aujourd’hui le développement africain et ou ses potentialités économiques ? etc.

ContinentPremier.Com vise à travers cette rencontre à favoriser un dialogue riche dense franc et ouvert autour des opportunités qui s’offrent aujourd’hui plus que jamais à l’Afrique qui devra également relever des défis pour jouer pleinement son rôle dans le 21ème siècle et au-delà.

Les intervenants: 


Mary Teuw Niane, ElHadji As Sy, Aya Thiam, Didier Péclard, ContinentPremier, Gorgui Wade Ndoye, Université de Genève, Afrique, Mali, Sénégal, Union Africaine, Francophonie, Ridha Bouabid, Jean Marie Ehouzou1- Pr. Mary Teuw NIANE,
Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de la République du Sénégal.

Mali Ambassadeur.jpg2- Madame Aya THIAM, Ambassadeure de la République du Mali auprès des Nations-Unies.  

 

 

As SY.jpg3- Monsieur El hadji As SYSecrétaire général de la Fédération internationale des sociétés de la Croix rouge et du Croissant rouge (IFCR).

Didier Peclard.jpg4- Dr Didier PECLARDMaître de Conférences, Directeur du Master en Etudes africaines de l’Université de Genève.

 

Modération : M. El Hadji Gorgui Wade NDOYE- Directeur des publications de ContinentPremier.Com

Mots de Bienvenue des Ambassadeurs Ridha Bouabid de la Francophonie, Jean-Marie Ehouzou de l’Union Africaine et Coly Seck du Sénégal.

L'Organisateur:

ContinentPremier.Com :

un magazine panafricain en ligne

au Coeur de la Genève internationale !

ContinentPremier avec l'association du même nom a initié des concerts de la Fête de la Francophonie co-organisée avec l'OIF, le Gouvernement suisse, le pays invité d'Honneur etc, à la Salle des Assemblées des Nations Unies. ContinentPremier organise également de grandes conférences sur l'Afrique dans la Mondialisation et accueille des journalistes stagiaires de tous les pays, fournit depuis Genève ses articles à la presse africaine. 

Contact et souscription:

Notre credo:

Logo ContinentPremier.Com.jpgL'Afrique est son Berceau le monde est son Lit !

Contacts : Bureau : 0041-22-917-37-89 ---- Mobile: 0041-76-488-86-04 Courriel : info@continentpremier.com

08:00 Publié dans Afrique : Souveraineté et Démocratie., Genève Internationale | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

04/11/2016

Tribune de Genève: le couperet est tombé.

Je suis très triste. Le capitaliste logé à Zurich a décidé, ici à Genève, de couper des têtes de journalistes pour mieux se faire du pognon. C'est juste horrible, triste et indécent ! Toute ma solidarité va vers mes soeurs et frères plus que confrères de la Julie !


Je le redis l'accaparement des medias par des secteurs financiers n'augure rien de bon ! Rien ! En Occident, on en parle pas souvent mais il y a une menace réelle de la liberté de la presse: c'est justement le monopole qui tue la "concurrence" et installe insidieusement la dictature dans les médias car si le journaliste est libre de fait, au fond il obéit à une logique d'un patron qui s'il n'interfère pas directement dans la rédaction des papiers, peut toujours selon ses intérêts du moment décider de licencier, de transférer et ou de fermer son entreprise. Et c'est dur car si les journalistes peuvent faire et ou défaire parfois des rois, ils sont le plus souvent seuls quand ils sont eux-mêmes attaqués dans leur Droit. Car comme disent les Wolofs du Sénégal " saabu dou fot boopam", littéralement: le savon ne se lave pas tout seul que je traduis par "Le savon ne fait pas tout seul des mousses". C'est dire que vous n'êtes pas seuls, malgré tout. Vosu avez fait de votre métier un sacerdoce en étant d'excellents médiateurs sociaux. Vous avez couvert les faits et gestes de vos concitoyens en étant le plus proche possible d'eux. Vous pouvez être fiers malgré l'ingratitude d'aujourd'hui.

Aux lectrices et lecteurs, aux citoyens ensemble avec les journalistes d'imaginer une autre manière de financer la presse: notre liberté en dépend, nos savoirs en dépendent !  


Courage à vous. Que vive la Liberté! Que vive la Presse, pierre angulaire de la Démocratie !

Gorgui Wade Ndoye. www.ContinentPremier.Com

13:28 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

01/11/2016

1er Novembre: Le Toussaint rouge d'Algérie !

Algérie, Indépendance, Maroc, Tunisie, Afrique française, Sétif, Guelma1954, l'Algérie vivait un Toussaint de sang qui allait mettre fin à 132 ans de présence coloniale française dans cette terre considérée alors comme un Département français !

Le 1er Novembre? C'est le jour où les fellaghas d'Algérie, comme je le rappelais, empruntèrent le chemin inéluctable pour la libération de l'Afrique coloniale française !N'en doutez pas ! 1954, on était, certes, à quelques années du Discours historique de de Gaulle à Brazzaville annonçant l'autodétermination, des massacres indicibles perpétrés par l'armée française à Sétif et à Guelma qui donnèrent réellement le début de la crise algérienne! Mais c'est effectivement, ce jour du 1er novembre 1954, que des jeunes Algériens ont déclenché ce qui sera appelé plus tard la guerre d'Algérie qui prit fin avec les Accords d'Evian et l'indépendance du pays en 1962. Que vient faire l'Afrique noire française là dedans, et le Maroc et la Tunisie?

Pour notre gouverne, la France décide pour mieux s'occuper de son Algérie française, de se débarrasser des deux ailes : le Maroc et la Tunisie à qui elle donna sur un plateau d'argent l'indépendance et pour les pays du Sahel francophone, la Métropole retarde l'échéance et propose la Loi Cadre ou Defferre qui accorde l'autonomie aux colonies et ouvre la voie à leur indépendance entre 1958 et 1960.

De même l'Algérie doit aussi cette indépendance acquise dans le sang à l'exemplaire solidarité des pays d'Afrique du Maghreb et sud du Sahara nouvellement libres qui ont défendu ses intérêts aux Nations Unies dans ce qui sera appelé la "Question algérienne".

Vous voyez que nous sommes obligés de nous entendre mais faudrait-il nous connaître assez à défaut de nous aimer de nous respecter les uns les autres en nous débarrassant des complexes d'infériorité et de supériorité !

Bonne Fête Algérie ! Meilleurs pensées aux morts en ce Toussaint !

Vive l'Afrique ! Vive l'Humanité.

El Hadji Gorgui Wade NDOYE- Direcetur des publications du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

14:20 Publié dans Hommage | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye