28/10/2016

Français: Sarkozy et Fillon sont indignes de vous diriger !

J'ai écouté sur la 2 François Fillon et lu le compte rendu de Marianne sur la sortie à BFMTV et RMC de Nicolas Sarkozy. Ces deux individus sont bien minables. Trop minables pour mériter d'avoir dirigé la grande France, trop minables pour prétendre vouloir encore le diriger. Voici deux racistes à col blanc. L'un minimise la part odieuse de la France dans les crimes de la Traite et dans la Colonisation, l'autre on le savait déjà avant pendant et après son Discours nul et nihiliste de Dakar mais il en rajoute une couche en déclarant sans rire que l'Afrique avec donc ses populations sont les causes du réchauffement climatique ! Un tel personnage ne s'embarrasse guère à aller faire la guerre en Libye où un certain Kadhafi son ancien ami sera exécuté sans ménagement ! On sait comment Nicolas Sarkozy de Nagy Bocsa a torpillé le mandat de l'Organisation des Nations Unies (ONU) pour assouvir son dessein: semer le chaos dans ce pays, brouiller les cartes! 


Aux Occidentaux qui ont encore une dignité et une belle intelligence, je vous demande de demander à vos pays " Qu'ont ils fait de l'argent de la Libye? ", "Où sont passés les investissements libyens dans leur pays?". SVP, vous devez le savoir car demain ces questions seront si elles ne sont pas répondues aujourd'hui jetées devant vos faces alors que vous populations vous ignoriez tout ! Mais désormais vous avez l'opportunité dans des pays qui se disent démocratiques et champions de la liberté de la presse d'avoir des réponses ! 
Pour en revenir à la France et aux minables ci-haut cités, chers amis et parents de l'Hexagone, renvoyez à la retraite définitive ces personnages qui ont démontré leurs limites politiques et leurs frontières humaines ! 


L'Humanité s'en portera mieux !

El Hadji Gorgui Wade Ndoye. Journaliste accrédité auprès des Nations-Unies, Genève. Directeur des publications du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

10:27 Publié dans Présidentielle France | Lien permanent | Commentaires (6) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

N'importe quoi. Autant Sarkozy est indigne pour la France autant Fillon est le seul candidat potable. Son programme est le seul qui soit intelligent. Franchement, le juger juste sur ses propos sur la colonisation s'est n'importe quoi. Désolé mais il y a des sujets bien plus importants. En plus, il a raison. La France n'a pas à se repentir. En quoi les francais sont responsable de ce qu'ont fait leurs ancêtres ? Les africains sont responsable de leur situation qu'ils arrêtent de vouloir nous culpabiliser

Écrit par : jacques | 29/10/2016

C'est vraiment se foutre du monde.
Tous les pays de l'ouest européen ont colonisé l'Afrique ou l'orient. L'Angleterre, la Belgique, l'Espagne, le Portugal, l'Allemagne, l'Italie. Et même les arabes en des temps plus anciens. Et tous ces pays ont pratiqué l'esclavage ... et continuent encore.
Quant à Fillon, c'est peut-être le seul qui a une vision claire de la France et qui ose l'exprimer. Son seul tort est qu'il est trop calme. Il ne hausse pas le ton, ne gesticule pas, ne fait pas de grande phrases vides qui sonnent bien et enflamment les foules, ne tape pas du poing sur la table pour montrer son total engagement. Et c'est hélas pour ça qu'il ne sera pas élu. Car les français aiment les grandes phrases et les envolées verbales.

Écrit par : Lambert | 29/10/2016

"«Pourtant, il serait inexact d’affirmer que le Blanc capturait tout seul le Noir pour le réduire en esclavage. La part de responsabilité des Noirs dans la traite négrière reste un tabou parmi les Africains, qui refusent d’ordinaire de se regarder dans un miroir», assure Mabanckou."

"«Faut-il sans cesse nier que pendant ce trafic les esclaves noirs étaient rassemblés puis conduits vers les côtes par d’autres Noirs ou par des Arabes?»."

http://www.slateafrique.com/84079/traite-mabanckou-tabou-africain-esclave

"Le défi de l’Afrique, c’est d’entrer davantage dans l’histoire. C’est de puiser en elle l’énergie, la force, l’envie, la volonté d’écouter et d’épouser sa propre histoire."

"Le problème de l’Afrique, c’est de cesser de toujours répéter, de toujours ressasser, de se libérer du mythe de l’éternel retour, c’est de prendre conscience que l’âge d’or qu’elle ne cesse de regretter, ne reviendra pas pour la raison qu’il n’a jamais existé."

Le défi de l’Afrique, c’est d’apprendre à se sentir l’héritière de tout ce qu’il y a d’universel dans toutes les civilisations humaines.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_de_Dakar

Peut-être est-il venu pour l'homme africain le temps de rentrer dans l'Histoire en commençant par assumer ses propres crimes, ses travers et son racisme bref, sa face noire d'humanité pour enfin se tourner avec humilité vers l'avenir plutôt que de se complaire dans une version partiale, misérabiliste, revancharde, et révisionniste de son passé qui ne peut qu'appeler sur elle, condescendance au mieux, mépris plus souvent, exercice dans lequel vous exceller.

Écrit par : Giona | 29/10/2016

Fillon a perdu toutes chances d'être élu le jour où il a pris parti pour le tyran de l'Ouest. Il n'est pas digne de devenir chef de l'Etat. Quant à la mission civilisatrice de la France, c'est une notion qui s'est trop souvent accompagnée d'exactions à l'égard des populations indigènes pour pouvoir être prise en compte.

Écrit par : Chiraquien | 29/10/2016

Si vous voulez conforter les africains dans le racisme envers les blancs, c'est un bon article.
Si vous voulez convaincre, faire prendre conscience aux occidentaux de faits qui vous titillent, c'est raté.

L'agressivité a toujours été contreproductif.
Même si les paroles sont la sagesse même, allez-vous écoutez celui qui vous insulte ?

A force de voir du racisme partout, vous perdez la force de persuasion, et les articles deviennent totalement brouillon. Vous manquez votre cible. Je parle pour les occidentaux.

Vous devez donc écrire un article rien que pour les africains où vous pouvez exprimer toute votre agressivité, et un autre respectueux des lecteurs qui doit convaincre un occidental autrement que par des rhétoriques et des poncifs populistes.

Écrit par : motus | 29/10/2016

@Lambert qui dit justement: ""Tous les pays de l'ouest européen ont colonisé l'Afrique ou l'orient."

J ajouterais qu ils ont colonisé et qu ils continuent à le faire à ce jour et même qu ils continueront dans le futur surtout par la France, Pays des "Droits de l Homme" 24/24 et 7/7, excusez du peu!

Comment la France dès 2011 avait voulu se reconstituer un empire colonial en Syrie? Regardons ce qu a fait "LE Sage et LA Star" irremplaçable des Présidentielles de 2017 en France, j ai nommé Juppé (=un atlantiste et Otaniste vigoureux et pur jus à 100%, ça promet!)
-----------------
Comment la France (de Juppé)a fait basculer la Turquie (2011)

À l’initiative du ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, Paris proposa secrètement à Ankara, en mars 2011, de soutenir sa candidature à l’Union européenne et de l’aider à régler son problème kurde si la Turquie entrait en guerre à ses côtés contre la Libye et la Syrie. Côté français cette proposition était radicalement nouvelle, Alain Juppé s’étant fermement opposé à l’entrée de la Turquie dans l’Union à l’époque où il dirigeait le parti gaulliste et était un collaborateur de Jacques Chirac. Mais, condamné pour corruption en France, il s’était exilé en Amérique en 2005 et avait donné des cours au Québec tout en suivant un stage au Pentagone. Converti au néo-conservatisme, il était revenu en France et avait été choisi par Nicolas Sarkozy comme ministre de la Défense, puis des Affaires étrangères.

Rétrospectivement, le plan Juppé révèle les intentions françaises : il y est question de créer un Kurdistan en Irak et en Syrie selon la carte qui sera publiée deux ans plus tard par Robin Wright dans le New York Times et mise en œuvre conjointement par l’Émirat islamique, le Gouvernement régional du Kurdistan irakien et d’anciens collaborateurs de Saddam Hussein liés aux Frères musulmans. Le document, cosigné par Alain Juppé et son homologue turc Ahmet Davutoğlu, ne laisse aucun doute : la France entendait se reconstituer un empire colonial en Syrie. En outre, elle avait des connexions au sein des mouvements terroristes islamistes et prévoyait la création de Daesh. Pour garantir le plan Juppé, le Qatar s’engageait à investir massivement à l’Est de la Turquie, en espérant que les Kurdes turcs abandonnent le PKK.

http://www.voltairenet.org/article188313.html
--------------------------

Écrit par : Charles 05 | 29/10/2016

Les commentaires sont fermés.