21/10/2016

Drogue à la police de Genève: le dealer s'embarque dans une voiture banalisée et tombe !

Faut- il en rire, ou en pleurer ? Le pauvre ! Et quand il s'est rendu compte qu'il a proposé sa nourriture de la mort aux policiers genevois, il tenta un stratagème dangereux: il a voulu avaler net sa drogue, la mauvaise dose destinée à nos vaillants hommes de loi.  Sauf que son entreprise échoua lamentablement. Alors perspicaces, les représentants de l'ordre ont pu trouver qu'il en avait encore. Autre alibi, je débarque à Genève, je n'ai pas de quoi manger alors j'ai décidé de vendre la marchandise qu'on m'avait confiée la veille. Mon oeil !


Je constate avec plaisir que sur ce communiqué rendu public par la police genevoise, on ne parle ni de Noir, ni de Blanc, ni de Jaune, ni de Vert mais d'un individu ! Oui, je soutiens que dans une société démocratique où l'on célèbre le principe d'individuation, on devrait pouvoir s'en référer à la responsabilité individuelle en lieu et place de la dénonciation collective qui induit à la stigmatisation de toute une population.

La réalité est que quand on fait un travail honnête et approfondi, on se rend bien compte que la vente de la drogue n'a pas de nationalité. En 2004 je m'étais insurgé depuis Bruxelles où j'étais en stage contre un journal de la place qui avait "réussi" la prouesse d'affecter des nationalités aux drogues selon les coins et recoins de la paisible ville de Calvin sauf que le journaliste sur deux pages avait "oublié" de nous donner la nationalité des dealers des drogues synthétiques, qui étaient les propriétaires des bateaux et des avions et autres moyens de transport de la drogue jusqu'à Genève?

Oui, la drogue est une belle saleté mais menons une lutte intelligente et responsable en attendant que son commerce puisse être légalisé et que les circuits puissent être clairement tracés ! Ce jour là, on verra des miracles et beaucoup que nous voyons aujourd'hui traîner la nuit et qui nous font du mal seront obligés de travailler le jour !

Les clients de la nuit seraient aussi connus ! Comme cela tout le monde, il est content ! N'est ce pas ?

El Hadji Gorgui Wade NDOYE - Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com 

16:28 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.