08/07/2016

Le Racisme anti Noir est la Mère de tous racismes: Merci à Beyoncé qui sait dire Non !

Beyoncé, Racisme anti Noir, crime racial, diversité, Humain, esclavageBeyoncé, merci encore the great Lady ! Face à l'assassinat raciste et injustifié de Noirs aux Etats-Unis, cette Femme est restée debout plus qu'un bataillon pour dire Non ! Les petits garçons si riches et si arrogants qui ont la même notoriété qu'elle devraient également s'engager à mettre fin à ce racisme imbécile ! Et chacune et chacun de nous quelles que soient notre couleur et notre place dans nos sociétés si nous croyons au fait que l'homme est partout l'humain qui est en nous !


Je le dis et le répète le racisme anti Noir est la Mère de tous les racismes, de toutes les discriminations, de toutes les exclusions des minorités si on y met pas fin, le déséquilibre humain n'aura jamais de fin.
Il ne sert à rien se voiler la face, il y a parmi les gens qui nous côtoient au statut social divers, aux religions diverses, aux couleurs diverses qui sont de vrais tarés qui croient qu'ils sont supérieurs au Noir. Non, ils se trompent et se mentent à eux mêmes.

C'est d'abord aux Noirs de toutes les origines de se battre et de ne pas être les complices de cet acharnement qui dure des siècles et que certains justifient dans les sombres lumières de leurs pensées, des livres religieux, de leur richesse économique etc.

Personnellement, je ne peux accepter le RACISME.

Je ne crois personne être supérieure à moi ni inférieure, comme je ne crois l'être devant personne seulement du fait de la couleur de la peau et ou de certains attributs.

Non, disons Non à cette ignoble pensée qui tue nos soeurs et nos frères sur toutes les latitudes.

Beyoncé a raison de dire que ce combat doit être un combat humain, au delà des sexes, au delà des différences et au delà des couleurs mais c'est à nous de rester vigilants et surtout de ne pas accepter de courber l'échine face à cette épée démoniaque du racisme anti Noir !

Et aux jeunes Noirs d'aller apprendre qui ils sont réellement. C'est la première et vraie arme à porter dans son âme et dans son coeur face aux porteurs des insultes, face à celles et à ceux qui ont assimilé le Noir à l'Esclave.

Etre un humain, c'est d'abord assumer ce que l'on est, en en ayant une claire conscience qui n'est pas celle de l'invention d'autrui pour parfaire son inique domination.

Etre libre, c'est savoir d'abord qui on est, qu'est ce qui nous lie avec autrui, jusqu'où l'on peut commercer avec lui et enfin de reconnaître que cet autrui là est au fond moi-même autrement !

Voici la quintessence de ma pensée sur les différences, sur la diversité de l'Homme dans son unité et qui épouse également toutes les grandes valeurs humaines connues et qui n'ont pas été trafiquées. Alors et alors simplement on pourra sincèrement et au fond de soi, sentir les mêmes espoirs, les mêmes douleurs les mêmes joies que ses semblables: d'être en même temps Sénégalais, Africain, Suisse, Américain, Turc, Chinois, Mongole etc... D'être capable de compatir face aux douleurs des Français et mettre leur drapeau devant soi, aux douleurs des Maliens et mettre leur drapeau devant soi, à celles des irakiens, des Syriens, des Congolais et d'avoir la même et franche attitude.

Oui, à la fin des fins l'Homme est Un partout dans sa merveilleuse Diversité et dans sa magnifique complexité !

Que vive l'Humain.

El Hadji gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité aux Nations-Unies. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

17:33 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.