30/03/2016

" C'est au moment où la situation est plus dure que nous avons plus besoin d'humanisme et d'actions humanitaires"

Ass Sy, IFCR, GENEVE, ONU, HCR, OIM, REFUGIES, SYRIE, HUMANISME, OCI, ARABES, MUSULMANS, SOLIDARITE, HUMANITEEl Hadji Ass Sy, Secrétaire général de la fédération internationale des sociétés de la Croix rouge et du croissant rouge (IFCR-Genève), glissait ces mots si actuels si poignants, à l'occasion d'une interview sur Ebola avec ContinentPremier.Com. Il est bon de rappeler cela, au moment où, l'ONU se penche, à Genève, ce jour, sur la situation des réfugiés en Syrie.

Ces réfugiés Syriens et d'ailleurs sont traités ici et là, comme des rats s'ils ne sont pas abandonnés ou choisis comme au temps de l'inquisition, au temps des croisades ! Je rappelle par ailleurs que le HCR, l'OIM ont été créés parce que l'Europe souffrait ! Mais tout cela n'a jamais existé aux yeux de beaucoup !

Mais comment ne pas s'étonner de la médiocrité de la solidarité des pays dits arabes et ou arabo-musulmans ? A quoi servent les milliards des monarchies d'Arabie saoudite, du Koweit, du Bahrein, de la Jordanie, d'Oman, du Qatar etc? A quoi sert encore l'OCI ?

Oui, la géopolitique est passée par là, le capitalisme à visage non humain est passé par là, oui la recherche des différences des tailles de cheveux plus longues ou plus courtes, des barbes bien peignées ou pas, les excuses comme larmes de crocodiles... !

Cette lâche indifférence, qui n'empêche pas de vendre, alors que creusent de profonds sillons de détresse sur des visages hagards, de larmes chaudes de sang, des armes de destruction massive, ni de créer des mosquées à sa solde et ou de placer ses femmes et ses hommes, qui déstructure les sociétés, les annihile, qui sert de terreau fertile à la haine, au terrorisme, au génocide, qui coûte chère à ce, notre semblant d'Humanité et pourtant, je refuse de renoncer d'y croire.
 
Car, oui, il faut espérer, il ne faut jamais renoncer, oui il faut se battre pour que les vérités qui disent l'humain triomphent des officines de la peur, de la ségrégation, de la séparation, de la domination de l'Homme par l'Homme... Car, oui, "plutôt la vie" !

 

Photo- (Continent Premier).

El Hadji Gorgui Wade Ndoye. Journaliste accrédité auprès de l'ONU. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com. 

19:24 Publié dans Genève Internationale | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

Si nous étions plus humains, solidaires et capables de volonté de partage équitable et fraternel, GENS DE PAIX, faudrait-il autant voire toujours plus d'actions humanitaires?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/04/2016

Les commentaires sont fermés.