10/03/2016

Marche contre la violence à Honduras: L'assassinat de Berta Caceres condamné par l'ONU mobilise.

Berta Caceres, Honduras, CETIM, NATIONS UNIES, MARCHE, PLACE DES NATIONS

Place des Nations-Unies, 12H30, ce jeudi 10 mars 2016. Ils étaient nombreux pour marcher contre le lâche assassinat de cette Dame du Honduras, Mme Berta Caceres !

Alors que les mots sont si limpides du Haut Commissariat aux droits de l'Homme des Nations Unies qui condamne avec véhémence l'assassinat lâche de Madame Berta Cáceres, la société civile a donné rendez-vous à tous les humains, ce jeudi 10 mars 2016, à la Place des Nations pour réclamer la justice et afficher son indignation suite au meurtre de la Hondurienne.Berta Cáceres, souligne le Centre Europe Tiers-monde (CETIM) est une dirigeante indigène, fervente militante en faveur des droits des paysans et des autochtones, activiste environnementale et farouche opposante aux sociétés transnationales (contre qui elle se battait au moment des faits au sujet de l'implantation d'un projet minier colossal), a été assassinée chez elle, après de multiples menaces.

CETIM, BERTA CACERESPar ce rassemblement, les organisateurs de la marche, entendent montrer leur "indignation face à l’impunité des commanditaires présumés et réclamer la protection des militants face à des transnationales toutes puissantes". En la mémoire de Berta et de son combat et pour que celui-ci puisse continuer longtemps encore après elle, le CETIM a su mobiliser la solidarité de toutes et de tous pour une juste cause. 

El Hadji Gorgui Wade Ndoye. Journaliste accrédité auprès des Nations-Unies, Genève. Directeur du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com 

21:58 Publié dans Hommage | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.