07/03/2016

IFSAO-GENEVE : CES FEMMES QUI EQUIPENT DES HOPITAUX ET AIDENT DES NECESSITEUX.

IFSAO, GENEVE, MAURITANIE, SENEGAL, SANTE AFRIQUE, CAMBERENE, Des actions nobles de la Diaspora menées par des Amazones de type nouveau. Elles participent du relèvement du plateau technique sénégalais et envoient des millions de FCFA à des associations et à des individualités dans le besoin. Depuis la création d’IFSAO -Initiative féminine pour la santé en Afrique de l'Ouest- en 2009, ses membres composées en majorité de sénégalaises et de mauritaniennes oeuvrent dans l’efficacité et la discrétion pour promouvoir la santé et l'éducation des enfants et des femmes en Afrique de l'Ouest en général et au Sénégal et en Mauritanie en particulier.

(GENEVE-SUISSE)- Elles sont juriste à l’Etat de Genève, coiffeuse, commerçante, femmes au foyer, femmes en charge de personnes âgées, comptable, mais elles sont surtout Africaines conscientes et des responsables désireuses d’apporter leur contribution au développement et au bien être de leur continent.

IFSAO, est une association à but non lucratif basée à Genève - Suisse, régie par ses statuts et par la réglementation suisse. Elle est apolitique et non confessionnelle. Elle a pour but de promouvoir la santé et l'éducation des enfants et des femmes en Afrique de l'Ouest en général et au Sénégal et en Mauritanie en particulier. L'association poursuit ainsi diverses actions, dont celle d'apporter des médicaments et du matériel médical pour faciliter le traitement des bénéficiaires. IFSAO tire ses ressources des cotisations annuelles de ses membres, des bénéfices réalisés lors de manifestations qu'elle organise ou auxquelles elle participe, des dons privés, des legs ou d'éventuelles subventions.  A ce titre elle vient de doter, en décembre 2015, de divers matériels médicaux (scope : appareil de surveillance électrocardiographique sur écran pendant une intervention plus défibrillateur, des scialytiques: lampe à orientation réglable et lumière focalisée (pour salle d'opération et salle de traitement) etc, au centre de santé de Cambérène permettant la mise en place d'une salle d'urgence. Cette action a été menée à la mémoire « de notre ex-présidente disparue, qui aura œuvré jusqu'au bout pour le maintien de nos activités », révèlent en chœur les sept femmes membres du bureau lors de notre entretien.  En effet, en avril 2015, IFSAO perdait une de ses membres fondatrices, Mme Marie-Henriette Sané. Longtemps présidente de l'association, Mme Sané a fait partie des chevilles ouvrières de l’association. Il a été proposé que la nouvelle salle d’urgence qui sera créée porte le nom d’IFSAO-Marie-Henriette Sané. Dans une lettre de remerciement envoyée à Mme Bineta Sakho présidente d’IFSAO, le Dr Cheikh Sadibou Diop, responsable du centre de santé de Cambérène écrit : « Je salue le dynamisme et réactivité agissante de votre association ». « La salle d ´urgence au nom de votre association nous permettra d'accueillir des patients qui naguère étaient transférés dans les hôpitaux distants d'une dizaine voire vingtaine de kilomètres et dont les pronostics étaient engagés ». Le personnel médical ravi apportera ainsi  des soins qualitatifs permettant une meilleure prise en charge et d'améliorer de façon significative leur pronostic. « Cette salle aura un impact sur la qualité des soins que nous prodiguons » poursuit Dr Diop.  

En 2014, la pouponnière Vivre Ensemble de Mbour qui accueille des enfants en danger recevait d’IFSAO une aide d’un montant de plus de 2 Millions de FCFA pour l'achat de lait et de fourniture aux enfants. La même année, IFSAO vient au secours d’un Sénégalais hospitalisé à l’hôpital Aristide le Dantec en lui remettant 1 million 150 mille FCFA, pour la prise en charge de ses soins médicaux liés aux frais d'hospitalisation, d'examens médicaux, et d'achat de prothèses, d'accessoires et de médicaments. Ce même geste a été effectué en Octobre 2013, avec un soutien financier d'un montant de 1 million de francs CFA, octroyé à l'association Solidarité Ak yaw pour les soins médicaux d’une femme sénégalaise de 44 ans victime d'un grave accident. En 2012, IFSAO envoie 400 mille FCFA à la famille d’une de ses membres décédée pour l’achat de fournitures scolaires et la poursuite des études des enfants de la défunte.

Toujours en 2014, IFSAO envoie du matériel médical à la Communauté rurale de Mont Rolland pour une répartition dans les différentes institutions médicalisées de la zone, notamment le poste de santé publique, le dispensaire catholique Notre Dame et les séniors et personnes à mobilité réduite. Le matériel comprenait ; 6 chaises roulantes avec repose pied, 7 déambulateurs en aluminium, 3 déambulateurs à trois roues, 1 déambulateur en cuir, 6 chaises roulantes avec repose pieds, 5 matelas plastifiés, 2 matelas tissu, 7 paires de béquilles, 12 cannes, 6 chaises percées. Reconnaissante, la Communauté Rurale de Mont-Rolland écrit à IFSAO par la voix de son président : « Je tiens à remercier publiquement l’association IFSAO qui vient d’offrir des équipements de bonne qualité aux dispensaires et aux handicapés de Mont-Rolland. Les bénéficiaires ont manifesté leur joie et m’ont chargé de la transmettre aux membres de cette association». « Leur action restera à jamais gravée dans nos mémoires ». Le Mardi 09 Décembre 2014, l’Association Empire des Enfants, reçoit via un transfert l’appui d’IFSAO d'un montant d'1million trois cent dix huit mille sept cent soixante quinze francs (1.318.775.F-CFA). Madame Anta MBOW, Présidente Association Empire des Enfants témoignera au nom des bénéficiaires « son infinie reconnaissance pour le geste généreux qui permettra de maintenir et de renforcer » l’action de son association auprès « des enfants en situation de rue, de vulnérabilité ».

Les bénéficiaires sénégalais individus comme association le disent : « Nous encourageons les membres de cette association à poursuivre cette action qui est noble. On dit bien que la santé n’a pas de prix, mais elle a un coût. IFSAO a largement participé à ce coût au profit des populations.

Légende Photo- De gauche a droite : Aida Diop Diouf , Aida Ndaw Diouf; Fatou Lavanchy (en rouge); Emeritha Yirege; Marie Diallo; Bintou Sakho; khadidiatou Diallo.

 El Hadji Gorgui Wade NDOYE – Journaliste accrédité auprès de l'ONU, directeur du magazine panafricain (CONTINENTPREMIER.COM).

22:56 | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

IFSAO est exemple pour la diaspora.

Écrit par : Gueye | 07/03/2016

Les commentaires sont fermés.