22/02/2016

" Israël a profondément déshumanisé les Africains", dénonce un étudiant Juif.

RAT.jpgEn Israël, un étudiant Juif et son association défendent les migrants africains considérés par beaucoup de ses concitoyens comme des rats. Un sujet d'un examen dévoilé par une élève-ingénieure à l'Université voilait à peine l'ambiance. Le professeur responsable s'est excusé mais voici ce qu'en pense Moran Mekamel diplômé de l’université Ben Gourion de l’association “Étudiants de Ben Gourion pour la défense des réfugiés et des demandeurs d’asile” : "L’excuse du directeur, pour moi, ce n’en est pas une – ce qu’il dit est terrifiant. Le simple fait qu’il pensait faire une blague, et qu’il n’en a pas honte est inquiétant. Malheureusement, je pense qu’il est le reflet d’Israël. Notre société a profondément déshumanisé les Africains. Ces dernières années, c’est devenu de pire en pire… [Nous avions consacré une émission Ligne Directe aux Africains demandeurs d’asile en Israël, souligne France 24 qui donne l'info], les appeler des "infiltrés" et maintenant "des rats" me fait penser aux périodes les plus sombres de l’Histoire, quand mon peuple, le peuple juif, avait été décrit de la même façon". 

Merci à lui à cette partie de la jeunesse israélienne qui dans cette ombre conflictuelle tiennent dans leurs mains fragiles une forte lumière de bougie qui éclairera, je l'espère, tant de coeurs et d'âmes qui se pensent supérieurs aux autres ! Une grossière erreur liée malheureusement aux faiblesse des humains. L'Homme est partout UN et INDIVISIBLE.

Que vive l'Humanité et que l'Histoire nous serve aujourd'hui plus que jamais à nous aimer les uns les autres au delà de toutes nos différences !

El Hadji Gorgui Wade NDOYE. Journaliste accrédité auprès des Nations-Unies- Genève. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com.

17:28 Publié dans Droits humains | Lien permanent | Commentaires (14) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

Dans les années 70-90 , Maria d'Angola (1923-2006) défendait ouvertement le peuple palestinien, le pire continue à Gaza ... Quand les victimes deviennent des bourreaux, ou les nantis des négat(s)ionnistes, les progrès reculent méchamment, hélas !
A lire " Le dos de ma Lumière ", autobiographie écrite à 4 mains, mère et fille : !les Militants d'hier avaient déjà compris, mais les enjeux avec les pays frontaliers sont devenus fous ...
A quand une Terre pour la Palestine ? Et y-a-il un pays et une religion qui aiment sincèrement le peuple noir ?
Le jour venu, quelle fête !
Rebelles salutations,
Colinette Haller

Écrit par : Colinette Haller | 23/02/2016

Connaissez-vous une population dans le monde qui a bien accueilli un groupe différent qui arrive chez elle ?
Les français ? Pensez à Saint-Denis.
Les suisses ? Pensez à la barque ou aux saisonniers.
Les syriens ? Pensez à Yarmouk.
Les plestiniens ? ils exigent qu'on leur crée un Etat Judenrein
Les anglais ? Merci à Calais
Les saoudiens ? Eux, pas de problème, ils n'accueillent aucun malheureux
Les quatari ? Pensez aux esclaves

Pourquoi exigeriez-vous plus d'un peuple que des autres ? Vous le détestez ou l'admirez ?

Pensez-vous que le taux de c*onnard soit différent en Israël de celui qui prévaut en Italie, au Japon ou au Mali ? Ou celui de gens juste ? Ou d'idiots ? Ou d'habiles de leurs mains ?

Quelle est cette discrimination qui vous fait traiter Israël différemment des autres nations ?

Inquiétez-vous de vos propres pensées... elles posent des questions essentielles !

Écrit par : archi-Bald | 23/02/2016

Autre chose à l'attention de Mme Colinette Haller

J'ai quelques questions à vous poser:

1) Je connais un jeune qui veut fait son travail de matu sur le peuple palestinien avant Israël et avant que la guerre des propagande ne s'empare du conflit. Il veut écrire sur son histoire, sur sa culture, sa langue. Si vous avez des documents qui datent d’avant 1970, je suis preneur...

2) Lorsque vous évoquez la souffrance de ce peuple,je pense que vous parlez de leurs dirigeants tyranniques et corrompus qui endoctrinent les enfants palestiniens aux fins d’en faire des assassins. J'imagine que vous vous révoltez cotre le fait que cette population ne devraient pas être sous la coupe de crapules telles Mahmoud Abbas qui détournent l'argent international destiné au peuple ?

Écrit par : archi-Bald | 23/02/2016

Donc après avoir bien lu...comme tous les peuples se comportent mal avec tous les monde ben autant que je rentre en Afrique que je devienne président d'un pays et puis lorsque la nouvelle vague d'immigration blanche sera de plus en plus forte je m'occupe à les mettre dans des camps. Mon argument sera mais voyez les autres ce qu'ils ont fait.
Arguments pauvres de sens et surtout venant de personnes qui se réclame de valeurs européennes. Avec ces arguments on sait pourquoi c'est la faillite! But keep going, you'll succeed!

Écrit par : plumenoire | 23/02/2016

@ archi-Bald

Tes réflexions sont lamentables. Elles ne visent qu^à justifier l'injustifiable. Avec les démarches mentales que sont les tiennes, les nazis ont arrivé à provoquer le pire. Alors humanise toi au lieu de t'abaisser ainsi.

Écrit par : Christian | 23/02/2016

Certes... mais précisez Christian ! Dites exactement ce qui est lamentable..

Écrit par : archi-Bald | 23/02/2016

"Certes... mais précisez Christian ! Dites exactement ce qui est lamentable.."

C'était parfaitement clair, cependant les nazis aussi se demandaient ce qui pouvait être lamentable dans leur "philosophie".

Écrit par : Christian | 24/02/2016

Si Archibald a besoin (vraiment?) de savoir ce qu'est lamentable dans ses justifications, je peux dire que comparer des êtres humains à des rats est l'expression du pire racisme qui soit et que lui en tant que juif devrait être scandalisé! Pour lui mettre un peu de la lumière je lui recopie un texte de comment les nazis comparaient les juifs à des rats:

"Un autre moyen qu’ont utilisés les dirigeants Nazis pour engendrer la haine des Juifs était le film de propagande, Der Ewige Juden (« Le Juif éternel »). Le film a été commissionné par Joseph Goebbels, le Ministre de la Propagande, et réalisé par Fritz Hippler. Ce film violemment antisémite a été considéré comme un film documentaire sous le Troisième Reich. Il consiste de matériaux filmés peu après l’occupation Nazie de la Pologne. Le but fondamental du film est de faire une opposition entre l’Aryen et le Juif. L’Aryen est montré comme un homme vivant sainement, et étant satisfait du labeur physique. Le Juif, au contraire, est montré comme trouvant toujours du plaisir dans l’argent et dans un style de vie hédonique, et vivant dans la saleté. Le film fait parvenir de nombreuses accusations antisémites : Les Juifs s’associent à l’anarchisme, à la libération sexuelle et à la pornographie, ils torturent les animaux et sont responsables de la chute de la musique, de la science, de l’art et du commerce. Aucun crime n’est oublié ; le Juif est responsable de tout. Le film s’ouvre sur une scène montrant des rats sortant d’un égout, accompagnée de sous-titres annonçant : « Si les rats représentent la vermine du royaume des animaux, les Juifs sont la vermine de la race humaine et, comme les rats, diffusent les maladies et la corruption. Seulement, les Juifs diffèrent des rats car ils sont capables de changer leur apparence et de se transformer en leurs hôtes humains. »

Voilà. J'espère que c'est assez manifeste. Mais j'ai mes doutes. Depuis que je lis ses interventions, je constate qu'Archibald semble aveugle et sourd à tout argument judicieux, comme tout bon fanatique que s'estime.

Écrit par : Daniel | 24/02/2016

Comprendre et dire ne signifie en aucun cas justifier. Je constate ces réactions populaires sans les approuver. Je m'insurge contre le fait qu'on stigmatise l'une des populations qui réagit comme ça alors que nombre d'autres font la même chose sans que personne de réagisse.

Permettez-moi un autre exemple. Aux USA, les ados noirs qui font des bêtises sont montrés du doigt. On en parle! Par contre les ados blancs qui, comme tous les ados du monde y compris les noirs précités, font des bêtises ne sont pas montrés du doigt. Normal ? Non! Donc je dénoncerai quelqu'un qui écrit un article pointant ces ados noirs. En déduirez-vous que j'approuve les bêtises ? Non, évidemment, car ce sont ceux qui pointent du doigt spécifiquement les ados noirs qui sont visés, pas les bêtises de ces derniers.

Écrit par : archi-bald | 24/02/2016

Arrête ton baratin Archibald. Comparer des êtres humains à des rats et quelque chose de très, très grave. Ce type de comparaisons à évolué le siècle passé de tel manière à que tout un peuple à décidé d'éliminer ce qu'il considérait comme des rats.

Tu comprends les nazis toi ??

L'heure n'est plus à comprendre comment on peut arriver à de tels extrémités. Cela fait longtemps qu'on connaît la nature humaine. L'heure est à combattre ces déviations racistes, ces comportements extrémistes.

Écrit par : Daniel | 24/02/2016

Jamais je n'ai traité l'étrange ou l'étranger de rat. Jamais je ne défendrais ou cautionnerais celui qui le ferait. Mais je persiste à ne pas accepter qu'on ne traite pas (ou qu'on ne juge pas) de façon équitable ceux que le font. Et cela vous choque ?

Si un blanc est raciste, c'est la même chose que si c'est un noir qui est raciste. Idem pour un juif, un catho ou un musulman: même action = même jugement. Je ne vois aucune raison de différencier une réaction en fonction de l'origine de celui qui commet l'action.

C'est ce qui j'ai dit, de façon un peu plus provocante, plus haut.

Écrit par : Archi-Bald | 24/02/2016

"Mais je persiste à ne pas accepter qu'on ne traite pas (ou qu'on ne juge pas) de façon équitable ceux que le font"

Il n'y a pas de traitement inéquitable pour traiter les racistes. Un raciste est un raciste point barre. Quelle qu'elle soit l'origine du criminel. Si quelqu'un commence à faire des nuances concernant ceux qui on peut dénoncer ou non, c'est qu'on est soit même profondément méprisant envers les êtres humains qui sont cibles de ce racisme. C'est se joindre au bourreau dans ses agissements criminels contre ses victimes.

C'est sa ta philosophie Archibald ? Hé ben, pour moi elle est franchement plus que dégueulasse, car elle enserre forcément l'embryon du crime contre l'humanité.

Écrit par : Daniel | 24/02/2016

Daniel,
Mon propos est exactement celui de votre paragraphe central. Et lorsque je vois un homme ou un groupe qui ne s'intéresse qu'à un racisme et refuse de voir les autres, j'ai la même réaction que vous. Je reprends donc votre phrase à mon compte: "Si quelqu'un commence à faire des nuances concernant ceux qui on peut dénoncer ou non, c'est qu'on est soit même profondément méprisant envers les êtres humains qui sont cibles de ce racisme."

Et j'ajoute: et tolérant envers les auteurs de ce racisme caché. Si je ne dénonce pas les agissements d'un groupe, j'affiche en fait un mépris terrible pour le peuple de ce groupe qui n'est pas dans mon esprit digne de devoir respecter les valeurs d'humanité auxquelles je crois.

Écrit par : Archi-Bald | 25/02/2016

Faudrait savoir ce que tu veux Archibald.

L'auteur du billet que nous commentons, n'a fait qu'informer sur la démarche d'une étudiante juive d'une Université qui dénonce elle, le racisme évident d'un professeur de cette Université. On ne peut que louer l'action courageuse de cette étudiante. Et on ne peut pas, en aucun cas, en vouloir à Monsieur Gorgui Ndoye de nous faire partager cette nouvelle.

Ton premier commentaire suggère clairement que Monsieur Gorgui Ndoye est raciste, plus précisément antisémite.

Ta démarche est donc, d'appeler raciste celui qui dénonce le racisme, parce qu'il a eu l'outrecuidance de dénoncer le racisme qui sévit dans la société juive d'Israël, dans ce cas précis une étudiante juive et aussi Monsieur Gorgui Ndoye pour transcrire la nouvelle. A tes yeux les deux sont coupables d'antisémitisme. A aucun moment ne te vient à l'esprit qu'il peuvent être sincères dans leur démarche et pas antisémites ?

En conclusion t'as les valeurs inversées. Pour toi le raciste est celui qui dénonce le racisme et pas le raciste lui-même.

Moi, je trouve le racisme que les juifs en Israël démontrent à l'égard des africains comme particulièrement abject, car les juifs, de par leur histoire, devraient être particulièrement sensibilisés au poison mortel que cela écume. Et le premier à dénoncer ce racisme devraient être des juifs comme toi. Tu devrais te sentir profondément blessé par ces comportements et pas venir ici essayer d'inverser les rôles. Je trouve ton comportement comme complice de ces agissements racistes qui forcément sont criminels.

Écrit par : Daniel | 25/02/2016

Les commentaires sont fermés.