03/12/2015

Place des Nations-Unies: La Chaise cassée a trouvé son pied !

broken chair, chaise cassée, Ottawa, handicap international, Ferrazino, calm rey, no, place des nations, Cette grande chaise aux trois appuis symbolise la lutte de la Communauté internationale contre les mines anti personnel ! Objet de curiosité pour tout touriste passant par les Nations-Unies, cette chaise nous interpelle sur les guerres, les violences aveugles … l’handicap évitable ! Elle est aussi le témoin des luttes d'influence entre pays producteurs d'armes tout puissants au sein de l'ONU,  les autres et quelques respectables ongs internationales.

«Broken Chair », La chaise amputée, icône, depuis 1997, de la lutte contre les mines et bombes à sous-munitions est une oeuvre de l’artiste genevois Daniel Berset imaginée par Paul Vermeulen de Handicap International et réalisée par le charpentier Louis Genève.Elle symbolise la lutte contre l’utilisation des mines et des bombes handicapantes. Cette grande gaillarde de  5,5 tonnes de bois et de 12 mètres de hauteur ne semble pas plaire à tout le monde. Les Cinq membres permanents (P5) du Conseil de sécurité des Nations-Unies grands vendeurs d’armes n’ont pas manqué de manoeuvrer pour faire disparaitre ce monument qui appelle à plus de responsabilité en cas de conflit armé. La Convention d’Ottawa sur l’interdiction des mines anti personnel qui est entrée en vigueur en 1999 n’est signée par aucun P 5 ( USA, FRANCE, CHINE, RUSSIE,ROYAUME UNI).  

Enlevée de la Place des Nations en 2005 à cause des travaux de la ville de Genève, sous le magistère de Christian Ferrazino, qui a embelli le lieu et soutenu le retour définitif de la Chaise, alors que l’ONU y était réticente, l’icône revient en février 2007 avant d’être officiellement inaugurée le 29 mars de la même année par Micheline Calmy Rey, alors Conseillère fédérale en charge du Département fédéral des Affaires Etrangères. 
 
Depuis cette semaine, la chaise a retrouvé son quatrième pied pour mieux s'installer et nous dire que: "la guerre ce n'est pas bon !".  
 
Image: Continent Premier.Com.
 
El Hadji Gorgui Wade NDOYE, journaliste accrédité auprès des  Nations-Unies, Genève, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

13:37 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.