25/11/2015

EXCISION: LA GAMBIE CASSE LES LAMES !

diame.jpgHeureux d'annoncer, en 25 novembre 2015, Journée internationale Contre la Violence faite aux femmes, qu'en Gambie, le Président a pris une décision historique qu'il faut saluer : l'INTERDICTION A EFFET IMMEDIATE DE L'EXCISION. Décision prise en début de semaine et qui sera suivie d'un Décret présidentiel. Yayah Jammeh a annoncé : "l’interdiction de l’excision, avec effet immédiat, soulignant que cette pratique très répandue dans le pays n’était pas dictée par l’Islam et devait par conséquent être abolie."

Notons que 3/4 des femmes sont excisées en Gambie. Le Sénégal a un taux de prévalence de 27%, l'Egypte, le Soudan, l'Erythrée sont des champions dans ce domaine! Récemment, le Festival Les Créatives à onex a montré un film émouvant portant sur la lutte intelligente de l'artiste sénégalaise Sista Fa contre cette pratique ancestrale néfaste.

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), à l'échelle mondiale, plus de 130 millions de filles et de femmes ont subi l'une des formes de mutilations génitales (MGF en anglais). Plus de 3 millions de filles en sont exposées chaque année. Les conséquences sur les femmes sont diverses, physiques, sanitaires, psychologiques etc: blessures parfois la mort, difficultés lors de l'accouchement, douleurs pendant la période de menstruation, ou lors des rapports sexuels etc...

 

El Hadji Gorgui Wade NDOYE, journaliste accrédité aux Nations-Unies. Directeur des publications du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

16:44 | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

"EXCISION: LA GAMBIE CASSE LES LAMES !"
Comme la Mauritanie aura aboli officiellement l'esclavage le 9 novembre 1981, le 3 septembre 2007 et la dernière abolition en date du 13 août 2015 en attendant la prochaine ?

Écrit par : Giona | 25/11/2015

Les commentaires sont fermés.