20/11/2015

Un Monde plus Juste: La fleur des enfants pour célébrer le 20 novembre.

Un monde plus Juste, Enfants du Monde, DIP, Carlo Santarelli, Sandy Clavien, Burkina, Haiti, SuisseAvec l’ONG Enfants du Monde et le Département de l’Instruction Publique (DIP) genevois, des enfants du Nord comme du Sud, dans un élan de solidarité et de complicité, célèbrent le 20 novembre, Journée Internationale des Droits de l’Enfant autour d’un Monde plus Juste. 

Le projet Un Monde plus Juste en lien avec le 20 novembre, Journée Internationale des Droits de l’Enfant, s’inscrit dans la mission de sensibilisation de l’ONG Enfants du Monde. Initié en 2014 pour fêter les 25 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, le projet est réitéré cette année et permet à des élèves du Bangladesh, du Burkina Faso, d’Haïti et de Palestine de participer, en sus d’élèves de Suisse, à la création d’un monde plus juste pour tous les enfants, souligne Carlo Santarelli, Secrétaire général d’Enfants du Monde, dans un document remis à la presse. 

Avec ce projet, Enfants du Monde est en mesure de proposer des activités de sensibilisation fondées sur des regards croisés Nord-Sud autour d’une même thématique.

Enfants du Monde a décidé, ce 20 novembre 2015, d’élargir ce mouvement à l’international avec la création d’un planisphère de 3 mètres de diamètre composé de photos d’élèves non seulement de Suisse, mais aussi du Burkina Faso, de Palestine, d’Haïti et du Bangladesh. 
 
IMG_0344.jpgTous les élèves ont suivi les mêmes étapes du projet qui vont des discussions en classe sur la base de matériel pédagogique à la représentation de leurs droits en se faisant prendre en photo, précise Sandy Clavien.
 
Notons que l’ONG Enfants du Monde mène depuis longtemps des activités visant à sensibiliser la population suisse, et en particulier les enfants et les jeunes, aux questions des droits de l’enfant et plus globalement aux programmes de lutte contre la pauvreté. Si la situation des droits de l’enfant  en Suisse peut encore être améliorée, c’est bien plus le cas dans d’autres pays comme ceux dans les- quels Enfants du Monde travaille. L’intérêt et la valeur ajoutée de cette ONG dans un thème comme celui des droits de l’enfant est d’être en mesure d’exploiter son insertion et ancrage sur plusieurs terrains au Sud comme au Nord, afin d’être à la fois concret et pertinent, poursuit Enfants du Monde.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur des publications du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

01:07 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.