21/11/2015

« Les enfants doivent être sujets et non pas objets », Anne Emery Torracinta.

Droits des Enfants, Anne Emery Torracinta, Esther Alder, Carlo Santarelli, mappemonde, Enfants du monde, Genève, Burkina Faso, Bengladesh, Haïti, Suisse, PalestineAnne Emery-Torracinta , Conseillère d’Etat (Ministre) en charge du Département de l’Instruction Publique (DIP), République de Genève, a annoncé, ce 20 novembre 2015, la mise sur place d’un Conseil des enfants car dit-elle « les enfants doivent pouvoir s’exprimer sur les sujets qui les concernent ». C’est pourquoi, elle a décidé d’inscrire dans la loi sur l’enfance et la jeunesse que prépare son Département, le principe de la participation des jeunes. A cet effet, Anne Emery Torracinta a reçu près de 200 élèves du canton de Genève venus lui présenter leurs projets pour faire de ce principe une réalité. 

La Maire de Genève, Esther Alder a informé les enfants que la Ville est engagée, dans un vaste projet pour la promotion des droits de l’enfant. Dans ce cadre, dit-elle : "nous allons travailler autour de nombreux projets qui vous concernent. Nous allons travailler pour vous. Mais, surtout, nous allons travailler avec vous". Dans cette optique, la Ville de Genève va mettre l’accent sur la participation des enfants à tous les projets qui les concernent, renseigne Mme Alder.

DSC_8776.jpgLa Maire de Genève lancera aux enfants : " Soyez attentifs. Des informations vont vous être transmises et des propositions vont vous être faites, par l’école, par le parascolaire, par les partenaires associatifs, parce que je veux recueillir vos idées pour faire bouger la Ville".


Rappelons que ce 20 novembre, Journée internationale des enfants, la  Ville de Genève - Officiel, la République et canton de genève, l'Ong Enfants du Monde ont célébré cette fête à travers de nombreuses activités autour d'Un Monde plus Juste.

DSC_8787.jpgUne mappemonde réalisée par 3.500 élèves en Suisse, au Burkina Faso, en Palestine, à Haïti et au Bangladesh a été installée dans le préau de l'école des Grottes... au grand bonheur de Carlo Santarelli, Secrétaire général de l'Ong Enfants du Monde, initiatrice de cet évènement qui promeut la Convention internationale pour les Droits des Enfants.  

Image Continent Premier.Com.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur des publications du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

02:41 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (3) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

Avec tous ces droits accordés aux enfants en reste-t-il encore aux parents ?

Écrit par : norbert maendly | 20/11/2015

Ca fait plaisir de voir à la tête du DIP quelqu'un qui a retenu une formule qui date d'au moins 50 ans et que l'on peut ressortir pour couvrir d'autres incompétences, comme celle du système de formation des maîtres.

Écrit par : Mère-Grand | 22/11/2015

« Avec tous ces droits accordés aux enfants en reste-t-il encore aux parents ? »

Euh ... oui ... mais lesquels ?

Écrit par : Chuck Jones | 23/11/2015

Les commentaires sont fermés.