18/11/2015

Attaques terroristes: Les réfugiés ne doivent pas être les victimes collatérales, avertit l'ONU!

terrorisme, paris, liban, tchad, nigeria, russie, égypte, turquie,onu, hcr, oim, droits de l'HommeL'Europe n'a accepté de relocaliser que 147 réfugiés sur les 820.000 arrivés sur son sol ! La diabolisation dangereuse des réfugiés liée à la récente attaque des terroristes de Daesh ne fait que renforcer les sentiments de xénophobie et de peur, a annoncé l'ONU. Le Haut commissariat aux réfugiés qui demande de la vigilance souligne clairement que les réfugiés ne doivent pas être les boucs émissaires et les victimes collatérales des attaques barbares de Paris et d'ailleurs. Le Bureau de la coordination des Affaires humanitaires de l’ONU rappelle, par ailleurs, qu’il y a actuellement 13, 5 millions de déplacés internes en Syrie et 4,2 millions de réfugiés sont actuellement dans les pays frontaliers notamment au Liban. Les appels d'urgence sont peu financés pour aider ces personnes vulnérables. L’Europe qui a promis d’accueillir des réfugiés ne presse pas le pas. Des pays membres de l'U.E qui avaient profité pourtant de l'aide du HCR comme la Hongrie ont préféré fermer leurs frontières en érigeant des barbelés.  Ainsi pour la relocalisation des 820.000 (Syriens 22%, Irakiens, Afghans etc) réfugiés déjà arrivés sur le vieux continent notamment par la mer, seuls 147 ont été effectivement acceptés. L'ONU conseille que l'ouverture de voies légales d'acceptation des réfugiés et des migrants serait l'attitude la plus intelligente.  

L’ONU rappelle l’Europe à son devoir et à sa promesse d’accueillir des réfugiés sur la base de la Convention de 1951. Cette Convention exclut clairement les criminels dans ses dispositions. L’ONU demande ainsi à l’Europe de sortir de la politique politicienne la question des réfugiés qui doit être traitée avec humanité. 

 
Les portes paroles des Nations Unies ( Haut Commissariat aux Droits de l’Homme (HCD), Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) et de l’OIM ( Organisation internationale pour la migration), demandent plus de vigilance et plus d’intelligence afin de ne pas jouer le jeu de cet Etat voyou autoproclamé islamique qui veut diviser les Occidentaux et le reste du monde en créant des tensions à l’intérIeur même des frontières qui mettraient face à face l’Islam et les autres religions. 
 
El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur de publication du magazine panafricain en ligne ContinentPremier.Com

01:26 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.