10/11/2015

Burundi: Il faut arrêter le Président Pierre Nkurunziza !

Pierre Nkurunziza, Burundi, génocide, Rwanda, Kagamé, ONU, UNHCR, Réfugiés, UNHCDJe sors, ce jour du briefing avec l'Anglais Scott Campbell, Chef de la Division Afrique de l'Ouest et centrale du Haut Commissariat aux droits de l'Homme, tétanisé. Comment au 21ème siècle uniquement pour le pouvoir un fils d'un pays pouvait se permettre après toutes les leçons sues et ou non sues de l'Histoire humaine de jeter ses compatriotes dans l'enfer.

Oui, l'on n'est pas loin d'un génocide au Burundi si rien est fait ! Accuser d'avoir violé la Constitution de son pays pour obtenir un autre mandat, voici Pierre qui n'a rien d'un Saint et qui se croit investi d'une mission divine sacrifier son peuple.

Le Rwanda n'est pas loin ! D'ailleurs Kagame menace en traitant d'irresponsable Nkurunziza qui veut " massacrer son peuple".

Le Conseil de sécurité de l'ONU avertit. L'Union Africaine avertit et propose des sanctions. La France s'y mêle et prépare d'ailleurs un projet de Résolution. Pendant ce temps 200. 000 réfugiés doivent être nourris logés et gardés par l'ONU. Pendant ce temps, le Président autoproclamé investi d'une mission laisse se perpétrer des massacres, des arrestations extra judiciaires.

252 morts depuis Avril dernier. Voici ce roitelet burundais, ce dictateur nouveau qui empêche son opposition de manifester son mécontentement et use jusqu'à l'abus imbécile des forces du pouvoir, ses agents secrets pour tuer !


Le haut-commissaire des Nations-Unies aux droits de l'Homme, le Jordanien Zeid Ra’ad Al-Hussein DIT à qui veut l'entendre: « Les horreurs du passé ne doivent pas se répéter".

(Image Continent Premier)

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l'ONU. Directeur des publications du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

 

15:59 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.