30/09/2015

Enfin, Sarkozy lâche la folle de la République Nadine Morano!

sarkozy, morano, race, france, Musulman, Noir, Reuters reprenant un communiqué de Nicolas Sarkozy de Nagy Bocsa annonce: "Le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, a demandé mercredi le retrait de l'investiture de Nadine Morano aux élections régionales à la suite de ses propos sur la France, pays de "race blanche", qu'elle a maintenus.

"Ses derniers propos ne correspondent ni à la réalité de ce qu’est la France ni aux valeurs défendues par les Républicains", déclare l'ancien chef de l'Etat dans un communiqué". La réponse de l'idiote de France est sur Twitter: " Je m'étonne ....". Non, je n'ai rien compris, voilà comment des individus sortis de nulle part mettent le feu dans un pays avec des déclarations de type grégaire au seul dessein de se faire élire par des populations qui en face des difficultés cherchent des boucs émissaires ! 

Le reste aux Français de laver leur linge sale et les Noirs et Musulmans d'en tirer toutes les conséquences: De Dieu, ORGANISEZ VOUS ! La France malgré ses débris est une vraie REPUBLIQUE ! Mais rien ne se Donne tout se GAGNE.

C'est dire que nous devons, plus généralement ( Noirs, Blancs, Religieux ou Athée, et tout Humaniste de tout bord face à ceux qui s'échinent à vouloir "purifier" l'Europe continuer à REFUSER d'être les DINDONS de la FARCE !

Il y a des limites à l'INDECENCE. 

El hadji Gorgui Wade Ndoye, Journaliste accrédité auprès des Nations-Unies. Directeur du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

15:28 | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

29/09/2015

Nadine Morano : Le fol Hitlérisme au grand Jour !

La folle de la République de France a encore débité ses inepties. Le pire celles et ceux qu'elle insulte sont agressés jusque dans leur intimité. Quand je me rends compte qu'en Afrique francophone, la majorité des chaînes françaises sont accessibles, je me dis, eh bien, quelle intelligence. Et l'on va nous demander à nous de faire oeuvre de sagesse face à tant de bassesses, de pourritures de la part d'une personnalité qui a eu à s'occuper de hautes charges politiques en France. L'imbécilité, au sens étymologique du terme, dans laquelle baigne et se réveille Nadine Morano et ses amis que l'on retrouve malheureusement dans tous les niveaux de la société française et de ses tentacules devrait interpeller celles et ceux qui à longueur de journée donnent des leçons de " civilisation", au reste du monde.

 

Nous sommes un pays judéo-chrétien – le général de Gaulle le disait –, de race blanche, qui accueille des personnes étrangères. J’ai envie que la France reste la France. Je n’ai pas envie que la France devienne musulmane. » Nadine Morano. 

Oui, au 21ème siècle, voici qu'une ancienne secrétaire d'Etat de la République de France sous Nicolas Sarkozy de Nagy Bocsa, le fils de l'ancien réfugié accueilli chez Marianne, se couche longuement et dangereusement dans " On n'est pas couché" sur France 2 pour sortir toute sa haine du autre que soi. Pour elle, l'humain c'est le : Blanc, le Juif et le Chrétien ! Eh bien, Bravo!

MORANO.jpg

Ce qui est sûr Nadine Morano n'a rendu aucun service digne à la France et sa sortie indique son sous développement intellectuel, sa fourberie et l'arrogance typique d'un certain type d'occidental qui croit que le monde s'arrête au sommet de la Tour Eiffel. 

Elle n'est malheureusement pas la seule folle à penser pouvoir détruire les Musulmans et anéantir le sang des Noirs. Dire que nous sommes au 21ème siècle ! Quelques années après le rafle des Juifs, leur massacre, voici qu'en France on veut mettre dans les décombres des ténèbres des êtres humains valeureux et dignes, d'autres Français, enfants de la République et ou descendants de ses libérateurs.

Nicolas Sarkozy, par ailleurs, qui ne perd rien à attendre d'être jugé pour actes criminels lui comme son philosophe BHL en Libye et ailleurs, devra bien réfléchir à son choix. Mais qu'attendre de lui, celui-là même qui a osé prononcer le discours inique et honteux dit de Dakar !

De pauvres types sont souvent invités par les média pour insulter ceux et celles que l'on croit différents. Mais le manque d'objectivité et de réalisme a un prix.

La France qui a marché main dans la main avec une bonne partie de l'Afrique dans des heures difficiles comme heureuses, perd le Sud en perdant le Nord. Et c'est dommage pour elle comme pour le reste de l'Europe ! 

On s'étonne que l'Afrique commerce avec la Chine, se rapproche de l'Inde avec de tels dirigeants sur le sol européen ? Ma foi, il ne faut pas déconner, diront les jeunes !

Les Musulmans, les Noirs en ont vraiment marre de cette arrogance, sans nom ! Il y en a qui rêvent de vivre les temps de l'esclavage et de la colonisation, fouet à la main pour taper sur du Nègre. Mais ce temps de barbarie qui a duré des siècles et prolongé par un méprisable siècle de honte marqué par la colonisation est bien fini. 

Par ailleurs croire qu'avec de la pourriture langagière nimbée d'une idéologie meurtrière qu'on éradiquera l'Islam de la surface de la terre est bien construire un beau château de cartes face à un  tsunami.  

Bref, aujourd'hui le courage, c'est de stopper tous ces voyous et  leurs "voyelles" haineux d'où qu'ils viennent.. L'intelligence est aussi d'accepter d'entendre la souffrance des autres sinon l'on se complait dans un douillet bouquet d'arrogances qui fait rire plus qu'il fait peur.

Les peuples anciennement dominés se réveillent et n'acceptent pas plus les mensonges. Et dire que l'Afrique, les Musulmans sont tellement proches de l'Europe ! Tant de siècles de contradictions devraient permettre de faire émerger des vérités qui libèrent qui fédèrent pour qui sait écouter avec humilité.

Aucun combat pour l'Homme ne devrait exclure l'humain sinon hélas, c'est peine perdue. Et nous le savons toutes et tous, essayer de mettre des êtres vivants dans un placard est bien une noble folie !

L'égalité, la justice, la fraternité, la liberté ne sont pas que des mots. Ils existent dans les actes et dans les faits sinon quel sens leur donner ?

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l'ONU. Directeur des publications du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com 

17:46 | Lien permanent | Commentaires (2) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

28/09/2015

La lune rouge sur Genève: Je l'ai cherchée, elle n'est jamais venue !

eclipse lunaire, lune rouge, 2015 lune, Mission super lune pas réussie ! Depuis 27 minutes je la cherche à l'oeil nu mais la demoiselle se fait désirer ! Certes elle laisse dévoiler à travers les nuages si denses sa présence sous un voile aux reflets rouges ! 

La coquine est bien là mais se laisse rêver!
Ma présence sur les quais du lac de Genève dont je suis le seul visiteur ne l'a même pas séduite!
4 heures du matin, la super lune qui m'a fait bondir de désir s'est éclipsée sous une présence mystérieuse.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

14:58 | Lien permanent | Commentaires (2) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

27/09/2015

Mister JD: « Je me considère comme un Sénégalais-Africain Blanc »

Johannes Drewling, Africain Blanc, Sénégal, Afrique, Panafricanisme, wolof,Né le 27 septembre 1978, à Dakar ( Sénégal), Johannes Drewling alias 
Mister JD, vient de sortir son deuxième album «  l’Africain Blanc », deux ans après « The Duo » qui est une collaboration avec Olguita, Shanoon Lee et Stefan Kabou.  De père Allemand et de mère Franco-Libanaise, l’artiste se veut un universel et ambassadeur du Sénégal ce pays qu’il aime et qui lui a ouvert les yeux sur la diversité culturelle. 
 
GENEVE- (Suisse)- Il chante en wolof, car dit-il, "le Sénégal est un pays que j’aime ». L’artiste vient de sortir « l’Africain Blanc » le deuxième titre qui donne son nom à ce nouvel album qui compte 16 titres dont l’Africain Blanc et la Liberté. 
 
Il est sur Marseille mais son coeur bat aux rythmes endiablés de Dakar et du reste de Sunugal. Johannes Drewling fait de la musique depuis toujours... mais il en a fait un métier depuis près de 5 ans. Né au Sénégal, celui qui se considère comme un «  Ambassadeur du pays de la Téranga »  a grandi sur la petite côte entre Mbour et Nguéniéne. Dans un entretien exclusif avec ContinentPremier.Com, Johannes Drewling révèle par ailleurs qu’il a obtenu son baccalauréat au Sénégal:  « j’ai quitté le Sénégal après l'obtention de mon bac aux Cours Sainte- Marie de Hanne. »
 
Pour lui, de l’Afrique il a a appris le sens de la diversité, de l’humanisme d’où son africanisme.
 
Ici le lien vers le morceau phare de l’Album:

Mister JD - "L' Africain Blanc" Feat Xipili & Shanon Lee - Clip Officiel


 
El Hadji Gorgui Wade Ndoye. Directeur des publications du magazine panafricain en ligne www.Continentpremier.Com
 
 

15:37 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

26/09/2015

Bousculade à la Mecque: Le Sénégal demande une réorganisation du pèlerinage !

Macky Sall, hajj 2015, pèlerinage, Arabie saoudite, sénégal, bousculadeMacky Sall, le Président sénégalais (photo) a dit l'essentiel, ce vendredi 25 septembre 2015, à la suite de la prière marquant la célébration de la Eid.

Il y a des "manquements", a -t-il souligné. A commencer, au Sénégal, dans l'organisation même du voyage. C'est le moins que l'on puisse dire. Mais le Chef de l'Etat a promis, de mettre de l'ordre chez lui. Par ailleurs, se fondant sur les déclarations des autorités saoudiennes, M. Sall attend les résultats des enquêtes commanditées par le royaume sur la bousculade meurtrière de Mouna. Sa conviction est qu'il faudrait réorganiser le pèlerinage. Ce qui s'est passé "nous interpelle", a -t-il déclaré. Parmi les 720 morts signalées, on note, à l'heure actuelle, la disparition de cinq Sénégalais.  


J'espère, personnellement, que l'organisation pour la coopération islamique (OCI) prendra ce dossier en mains même si beaucoup l'ignorent cette structure, contrairement à son nom, ne discute même pas de d'Islam. Ben, oui, c'est Abdou Diouf qui l'avait dit ! 


Bref, après les larmes, les prières aux défunts, il faudra penser à panser les blessures. Une certaine forme de fatalité, n'a rien d'islamique ! Rien. Certes, personne ne sait où il mourra. Personne. Cependant, la science est au coeur de l'organisation de l'Islam pour qui sait ! 
Le Prophète Muhammad (PSL) ne s'est pas glorifié d'avoir accompli des miracles mais d'avoir donné à ses disciples des exemples concrets dans la direction de leur vie spirituelle, morale et sociale. Et il a demandé d'aller chercher le savoir partout ! L'organisation et la méthode ne sont pas antinomiques de la pensée et de l'attitude religieuse. 
Ceux qui parlent au nom de l'Islam et des Musulmans, ne devraient point l'oublier s'ils veulent rendre un service à cette belle religion dont Poutine (même s'il n'est pas le meilleur exemple) a récemment magnifié, à Moscou, " L'HUMANISME".

 

Lumière sur Lumière, c'est ce que dit le Coran alors, en bas un certain fatalisme, un certain suivisme, une certaine routine qui s'apparentent plus à l'obscurantisme qu'à la Lumière rasante que Déclare le Coran. 


Celles et ceux qui savent doivent aussi avoir l'humilité et la générosité d'enseigner pour libérer les humains des postures médiocres qu'on tolère sous le prisme facile d'un béat fatalisme !

 

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité auprès des Nations-Unies, Genève. Directeur des publications du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

04:46 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (5) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

25/09/2015

En bas les condamnations à mort sous toutes leurs formes.

Pensées profondes aux familles éplorées à la suite de la bousculade meurtrière d'hier à Mouna ! 720 vies ! Ce n'est pas rien ! Pour certains, cela passe inaperçu. Ce sont des gens qui croient encore à Allah, ils sont dingues alors, on passe. Entre temps, c'est vrai, il y a ce jeune que le gouvernement saoudien veut tuer pour avoir participé à une manifestation contre le régime et de détenir des armes chez lui ! Je le dis, à qui veut l'entendre, soyons logiques dans notre posture vers plus d'humanité ! 

Mélanger la religion et la politique quand on veut, est juste hypocrite ! Une vie est une vie ! Partout. Quand, ici, même, et en 2008 dans mon blog de la Tribune de Genève, je critiquais vertement la politique saoudienne, certains se sont noyés dans un océan de silence. Aujourd'hui, certains vous disent pourquoi vous ne condamnez pas cet acte barbare ou du moins voudraient qu'on le fasse ouvertement ! Leur espace public et d'énonciation étant plus restreint !!! 


Je le réitère les Saoud mènent comme la majorité des régimes dits dictatoriaux et ou démocratiques la même sale politique : diviser pour mieux régner, ignorer les pauvres, garder leur pouvoir by any means necessary ! 

Ici, on torture, ailleurs on affame, ici on décapite, ailleurs on guillotine, ici on organise des procès fantômes où les riches s'en sortent avec de bons avocats inféodés au système, ailleurs, on fait semblant avec des avocats commis d'office dont certains ne gagnant pas assez de sous ne se fatiguent pas, et on envoie le malheureux en prison où il attendra, dans la profondeur de ses désespoirs, le coeur meurtri, son injection mortelle, une balle dans la tête etc.... 


Soyons des Femmes et des Hommes Libres, oui, libres de dénoncer partout avec la même véhémence toutes les atrocités, le racisme, les manipulations, avec la seule ambition que l'humain soit debout. Partout: Eternellement debout ! 


Nous en avons le pouvoir en disant un NON inclusif et désintéressé sans posture idéologique ni mesquine quand un humain était en face des politiciens: démocrates, dictateurs, fantômes qui dénient à autrui le droit élémentaire de vivre ! Accepter l'assassinat de Kadhafi, en rire, pleurer pour la mort d'un chien, miauler devant des chefs avec qui on fait affaire, pose un problème éthique et moral ! Soyons dès lors conséquents ! 


Que voulons nous ? Un monde de justice, d'égalité, de fraternité, alors, que notre Conscience si elle existe encore et là où il faut, ne privilégie aucune injustice en face d'une autre autre ! Le respect scrupuleux des droits humains devrait être un Combat qui ne souffre d'aucune forme de hiérarchisation ni d'idéologie ! 


Vous dirigeants du monde: Rois, Présidents, Ministres, Gouverneurs : Nous ne voulons plus, nulle part, que le sang de nos soeurs et frères en Humanité soit versé. Mettez fin, partout, à la barbarie qu'elle soit chirurgicale et ou archaïque: la Barbarie n'a pas de couleur, elle est dans ces gestes qui nient l'humanité, qui dénient à autrui son existence, qui lui ôtent son espoir et son espérance ! 
En bas les condamnations à mort sous toutes leur forme: Plutôt la vie ! 
Oui, la vie ! La vie !

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité à l'ONU. Directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

14:38 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Yom Kippour et Arafat: Un symbole passé inaperçu !?

Meilleurs voeux aux Musulmans et aux juifs du monde entier. 2015, a réuni, les deux communautés à célébrer le même jour deux évènements centraux de leur religiosité: Yom Kippour et la prière du Mont Arafat.

Les Juifs ont célébré, mardi et mercredi derniers, Yom Kippour, le Grand Pardon, le jour le plus saint et le plus solennel du calendrier hébraïque. Il survient dix jours après Rosh Hashanah ( le début de l’année juive), nous dit-on. Marquée par la prière et le repentir, c’est la fête la plus importante du judaïsme. Elle est Pardon et Retour. 

Et dire que la fin du Yom Kippour 2015, le mercredi 23 septembre, a coïncidé avec la Prière du Mont Arafat, le jour le plus important du Hajj (pèlerinage à la Mecque chez les Musulmans!). 

Pour l'homme de foi, de liberté, que je suis, je voudrais y voir un symbole fort d'un nouveau départ entre Musulmans et Juifs, notamment le lieu d'une prière pour la Paix en Palestine et en Israël. Le monde entier y gagnerait ! Amiiin.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité auprès des Nations-Unies, directeur du magazine panafricaine en ligne www.ContinentPremier.Com

 

13:48 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

23/09/2015

Contre l'Islam: Le FN veut écraser les principes de la République de France !

Poutine, Frejus, Liberté, Droits de l'Homme, Islam, FN, Aid, DémocratiePoutine inaugure une Mosquée, ce jour, en Russie, en France, un Maire de l'Extrême droite, David Rachline (photo) veut en fermer, à Fréjus, malgré une décision de Justice ! Pire, il demande à ses administrés d'aller protester demain devant la mosquée où des Musulmans vont prier à l'occasion de la Aid. Vive la démocratie ! Et vous croyez que ces petits politiciens croient une seule seconde à la République ? Mon oeil !

J'ai l'habitude de dire que si le Combat est pour les droits humains pour Toutes et Tous, nous le gagnerons ensemble mais si c'est contre l'ISLAM, ils le perdront ! Il n y a aucun DOUTE ! 

On oublie souvent comment d'ailleurs les politiciens Français ont utilisé des chefs religieux pour avoir des fidèles qui sont partis combattre pour la liberté du monde contre Hitler. Au Sénégal, Blaise Diagne le premier Franc maçon de ce pays, premier Noir Député au palais Bourbon a négocié jusqu'aux derniers moments avec les religieux mais aussi avec les politiciens locaux des 4 communes pour que les Lébous et autres qui étaient Musulmans puissent rester Français même s'ils étaient Polygames! Je pourrai multiplier les exemples !!! 

Vous savez, nous ne sommes pas nés de la dernière pluie. Jouons Carte sur Table. Vive les droits humains, en bas les manipulations, les haines à deux balles, les divisions, les hiérarchisations juste pour mieux dominer et exploiter les peuples du monde ! 

Nous sommes pour un autre monde: Juste, solidaire, humain, fair play et définitivement humain: Egalité, Justice et Fraternité ! En bas le FN, en bas tous ces politiciens et ces pseudo droits de l'hommistes qui infestent nos espaces de liberté par des propagandes insidieusement irrespectueuses de notre Liberté d'être, de choisir, de croire ou de ne pas croire, de vivre simplement!

El hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur des publications du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

18:54 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (5) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

22/09/2015

20 millions de Musulmans en Russie: Poutine inaugure demain leur grande mosquée !

Vladimir Poutine, Islam, Russie, Musulmans, grande mosquée, terrorisme, manipulation, La Russie reconnaît ses 20 millions de Musulmans qui inaugurent demain, mercredi 23 septembre, leur nouvelle mosquée (photo AFP) en présence de Vladimir Poutine, le chef du Kremlin.
Une mosquée toute de granit blanc et de marbre  ! 19 000 m2 sur six étages, l'édifice religieux qui peut accueillir 10 000 fidèles, a coûté 150 millions de dollars en partie financée par Suleiman Kerimov, un riche musulman russe. Un bon timing alors que les Musulmans célèbrent leur plus grande fête ! Au moment où Islam et Musulmans sont traînés dans la fétide boue du terrorisme qu'ils n'ont pas inventé mais dont ont voulu les dépeindre pour les exclure du champ de l'Humanité, des procédés bien connus dans l'Histoire !
 
Rappelons cependant que des jeunes russes, près de 7.000, dit-on, sont actuellement en Syrie !
Quoi qu'il en soit on ne récupérera pas les forcenés et autres désoeuvrés des mains sales des assassins et de leurs formateurs et autres financiers sans leur reconnaître une place chez les humains.
 
Le mensonge et les manipulations ont brouillé les grilles de lecture qui nous auraient permis de détecter les fous dangereux pour les neutraliser et les soigner ! Mais on préfère le sang qui n'a que trop coulé sur cette terre qui n'en peut plus d'absorber ce liquide précieux du fils de l'Homme !
Que les coeurs redeviennent des coeurs ! Que la raison redevienne raison et que vive l'Humanité en paix et dans le progrès dépourvu de toute arrogance, de toute ignorance de toute domination malsaine. J'ose, oui, encore y croire !
 
El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité auprès des Nations-Unies, Genève.
Directeur des publications du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

19:14 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

18/09/2015

ContinentPremier.Com à Alternatiba 2015

Agenda : Maison des Associations- Dimanche 20 septembre - Salle Zazie Sadou- 15 H-15 H-50, Alternatiba Léman " Image de l'Afrique dans la presse en Occident: le cas de la Suisse"

Continent Premier sera de la partie au Festival Alternatiba, ce mouvement de la société civile face aux défis du changement climatique né à Bayonne, France, en octobre 2013 et qui attend, à Genève, 20.000 personnes ! Un stand sur la rue des Savoises, 15, à l'angle du Moulin rouge ! Vous pouvez venir... nous rendre visite et partager notre passion pour l'Afrique et pour une Humanité plus solidaire et plus juste. C'est du 18 au 20 septembre. C'est dans le cadre des ateliers, que j'animerai le débat ci-haut cité. Je précise que l'on commence et et finit à l'Heure. Les organisateurs ont fait un travail de Titan et tout est bien millimétré. Merci d'être là et surtout à l'Heure, comme d'habitude, les amies et amis !

Merci pour votre intérêt

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur des publications du magazine panafricain en ligne ContinentPremier.Com

17:18 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

17/09/2015

Coup d'Etat au Faso: Honte à la junte militaire irresponsable et indigne !

Blaise Compaoré, Burkina Faso, Michel Kafando, Isaac Zida, coup d'Etat, Sankara,Sankara réveille-toi cher Thomas Isidore Noel, ils sont devenus fous ! Burkina Faso, honte à cette junte militaire sans vergogne ! Oui, depuis ce matin, on en sait un peu plus. Des membres du Régime de sécurité présidentielle (RSP) qui avaient pris en otage le président de la transition, Michel Kafando, et le Premier ministre, Isaac Zida, ont annoncé la dissolution du Gouvernement et la démission du Chef de l'Etat par intérim. Ce, à un mois de l'élection présidentielle agendée le 11 octobre. Ce mec qu'on a vu ce matin à la télé s'appellerait Abdoulaziz Korogo, il assurait l'intérim du chef de corps du RSP alors que le titulaire était en stage. Mon oeil, il rentre de stage, et voilà le résultat. Et après on dira aux Africains, arrêtez de penser que les Occidentaux sont derrière tous vos maux. Je n'aime aucune forme de généralisation car c'est souvent excessif et masque des responsabilités et des jeux de pouvoir et ou autres phénomènes très complexes mais ce voyou doit nous dire qu'est ce qu'il a appris lors de son stage à l'étranger et dans quel pays? 


Quoiqu'il en soit Blaise Compaoré, lancine président déchu, comme il fallait s'y attendre, n'a pas dit son dernier mot. Il a été très longtemps le protégé de la France. Blaise est mêlé dan beaucoup de coups d'Etat en Afrique comme il a du reste participé au règlement pacifique de certains conflits !
Le coup de Balai citoyen qui l'avait fait partir est ainsi cassé. Mais c'est sans compter avec la détermination de la jeunesse africaine qui ne veut pas plus de fantômes à la tête de nos Etats. 

Triste, quels bandits ces gens! La honte alors que nous nous battons pour dire l'Afrique autrement, voici ce que nous donnent à voir certains qui servent de mesure et d'aune à ce Continent Premier qui ne mérite guère de ces traites ! Mais ils ne nous auront pas. Plus jamais !

El hadji Gorgui WAde Ndoye, directeur du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com

13:08 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

16/09/2015

Journalisme: Emu par les étudiants de Genève !

Ecole de journalisme, Genève,  Madalina Bellal, Marie-France Martinez, Gorgui Wade Ndoye, Afrique, image, réel, virtuel,Très touché par les remerciements et mots des étudiants en Journalisme à l'Ecole de Genève après mon intervention d'hier. Je suis un éternel optimiste et je crois que l'Humanité sera meilleure! Merci à elles et à eux pour leur intérêt et écoute. Demain, ils feront la différence !!! 

" A l'Ecole de Journalisme de Genève nous avons eu le privilège de rencontrer, hier, Gorgui Wade Ndoye, le journaliste, l'homme, l'érudit, le Sénégalais. Son intervention fut frissonnante. Son verbe: d'une génialité accessible. Le sujet de son intervention: l'image de l'Afrique en Occident en Occident, une problématique rarement discutée malgré son indiscutable pertinence.

Je suis irrémédiablement touchée par l'intelligence de Gorgui et par sa réthorique. Son français est beau, propre et riche. Son vocabulaire soutenu reste accessible à tous. Ses mots sortent avec une précision de génie. J'écoute captivée. Je déguste chaque articulation et je me dis que j'ai de la chance. L'écouter c'est un délice. 

La discrimination est un sujet qui suscite mon intérêt car nous, les Roumains et les Roms, sommes également touchés. Les préjugés font avorter tout moyen d'accès à la connaissance. Avons nous un quelconque mérite d'être nés Blancs ? Avons nous un quelconque mérite d'être nés noirs? Dans le cœur nous avons tous la même couleur de sang et mon cœur est métissé pour toujours. 

Hier soir, j'ai longuement réfléchi à une question essentielle qui m'a été posée par Gorgui: Comment rendre à l'Afrique une image qui correspond à la réalité ? Autrement dit, comment rendre à cette Afrique que nous connaissons si mal ce que lui appartient de droit? 

Le berceau de l'Humanité pleure devant notre ignorance... Comme seule réponse, l'enseignement de Marie-France Martinez (enseignante à l’Ecole de journalisme) sonne dans mes oreilles comme un battement de cœur: "Tenez-vous en aux faits ! Les faits, les faits, les faits et encore les faits! » 

Nous ne pouvons pas changer les autres mais ce que nous pouvons faire dans l'immédiat est de changer notre propre regard et notre pensée. Je vous pose donc aujourd'hui la même question: Comment corriger l'image que nous avons de l’Afrique?"

Madalina Bellal, étudiante à l'Ecole de Journalisme de Genève.

14:25 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

08/09/2015

Drame migratoire: Enfin la Tribune de Genève prend position !

Tribune de Genève, Pierre Ruetschi, migration, réfugiés, Syrie, journalisme, france  Certes, avec un grand retard mais quand même la Tribune de Genève prend acte par la voix de son boss Pierre Ruetschi pour dire Oui à l'accueil ... des Syriens. "Ouvrons la porte aux Syriens" "éditorialise" le Rédacteur en Chef de la Julie. J'applaudis ! Surtout malgré les mots choisis au millimètre, le patron de notre canard genevois dit haut : " Angela Merkel a donné le ton et montré la voie à l’Europe. Sans se laisser emporter par l’émotion. Juste parce que c’était une nécessité pour un Etat démocratique qui s’affirme dans le respect des droits de l’homme. En donnant l’exemple, elle a posé un jalon éthique que les autres Etats de l’Union européenne ne peuvent juste écarter du revers de la main. François Hollande a suivi. Il y en aura d’autres".


C'est aussi le lieu de demander à nos collègues suisses de penser notre journalisme avec l'originalité qui caractérise ce pays qui n'est pas la France. Ce grand pays vit de contradictions qui ne sont point du tout les nôtres alors notre indépendance par rapport au Métropole et à son journalisme de classe ne peut être que salutaire et apporter une bonne valeur ajoutée au vrai Débat sur des sujets dont les décideurs se réunissent ici même à Genève. La Suisse en cela ne doit pas suivre mais décider et servir de miroir au reste du monde notamment de cet Occident si fébrile si oublieux de sa propre Histoire !

El hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité auprès des nations-unies, directeur du magazine panafricain www.ContinentPremier.Com, lecteur et bloggueur à la Tribune de Genève.

16:03 | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

03/09/2015

Cet enfant, ventre à terre, nez dans le sable: est mort assassiné par notre indifférence !

enfance assassinée, réfugiés, droits humains, migration, Cet enfant, ventre à terre, nez dans le sable, front que caressent les vagues : ne joue pas. Il n'est pas avec ses parents à la plage faisant le difficile ou l'innocent: il est mort assassiné par notre lâcheté. Il est le symbole de ce beau monde que nous prétentieux humains et désormais architectes de notre destin avons arraché aux dieux. Cet enfant là est le symbole du visage craquelant de notre humanité si riche si développée si avancée. Il est le symbole des hypocrisies qui façonnent notre monde. Cet enfant mort, assassiné, sous nos regards, est l'exemple du triomphe sans vergogne de notre raison qui divise qui tyrannise qui hiérarchise qui choisit qui doit vivre et qui doit mourir. 

Merci à notre beau monde et ces images d'une terrible beauté. Au prochain discours sur l'humain, au prochain discours sur comment rendre notre monde libre, au prochain discours que la raison tête diffusera après avoir enfoncé une lame tranchante dans le coeur. Quand ils veulent noyer leur incompétence ils vous disent tout cela relève de l'émotionnel ! Bravo.

Nous l'avons laissé mourir. Et personne n'ira se dénoncer au tribunal de la raison : c'est normal, ce n'est pas la première fois, comment voulez vous qu'on accueille toute la misère du monde ?

Photo: Afp

 

El hadji Gorgui Wade NDOYE, Journaliste accrédité aux nations-unies, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

10:46 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

01/09/2015

Alexandre Fasel, Ambassadeur suisse auprès de l’ONU: “ Un dessin peut démolir comme il peut aussi construire… ».

Alexandre Fasel, Fête de la Communication, Plantu, Caricature, Charlie Hebdo, Club de la presseLa Fête de la communication est un des moments phares de la grande famille de la communication et de l’information à Genève. Une occasion de  réfléchir sur les métiers liés au monde des médias et de rire de bon cœur. Cette année, le monde des media et ses invités ont réfléchi sur le dessin de presse avec des intervenants  de qualité à l’image de Plantu, grand dessinateur au journal Le Monde. Prenant la parole au nom de la Confédération Helvétique, Alexandre Fasel a apporté une contribution de taille sur la grande question de la liberté de la presse et de la responsabilité : l’équilibre. (Extraits de son discours)

GENEVE – (Suisse)- « Dans l’esprit de certains, - à mon avis, à tort - l’administration fédérale et même la diplomatie suisse sont synonymes de rigueur, sévérité, voire même d’ennui.

Si vous le pensez aussi, détrompez-vous ! L’administration fédérale aime aussi le rire, elle sait manier l’ironie (parfois malgré elle, elle apprécie la satire. La preuve : le Département Fédéral des Affaires Etrangères a financé la création de la Fondation Cartooning for Peace, fortement voulue par notre ami Kofi Annan ( Ndlr alors Secretaire général des Nations-Unies).

Une contribution de départ, attention, et non pas un financement régulier, pour ne pas éveiller de suspicions, comme celles d’avoir pour but d’interférer dans la liberté qui doit être garantie à ces artistes que sont les dessinateurs de presse.

Hier comme aujourd’hui, le but est de favoriser le dialogue, et, à travers lui, la paix, qui - vous le savez - pour la Suisse est une tâche constitutionnelle.

Et pour ce faire, le dessin de presse est un outil magnifique et puissant, souvent bien plus efficace que les textes… et les discours. Ne sachant dessiner, je vais utiliser mon temps de parole.

Certes, un dessin peut démolir, mais il peut aussi construire, nourrir la réflexion, rapprocher les gens à travers le rire.

C’est curieux : on dit que pour comprendre l’humour, il faut non seulement bien connaitre une langue mais en maitriser aussi la culture. Le dessin de presse échappe souvent à cette logique. Il assume la caractéristique d’une langue universelle, un peu comme la musique.

Cette magie opère lorsque la moquerie, par sa force critique, devient le véhicule des valeurs humanistes, si chères à la Suisse et aux Nations Unies.

Mais c’est aussi un travail risqué, que celui du dessinateur de presse. Dans plusieurs pays, et depuis le 7 janvier dernier  ( Ndlr référence à l’attentat terrorsite chez Charlie Hebdo à paris) en Europe également, on peut perdre la vie pour une image perçue comme un outrage.

Tant de choses ont été dites sur la liberté d’expression et le fait qu’elle puisse avoir ou non des limites. Mais ce débat n’a pas produit de solution magique, de formule tranchée qui règlerait tout. La recherche de l’équilibre reste constante et nous nous y employons à chaque session du Conseil des droits de l’homme.

Dans ses « Satires » Horace écrivait qu’ : “Il y a une mesure en toute chose.”

Les hommes et les femmes de bon sens ne peuvent qu’y souscrire, tout en affirmant, cependant, avec conviction, les mots d’Alfred Capus - qui, petite curiosité, avant de se faire connaitre en tant que journaliste et dramaturge, avait été dessinateur.

Capus disait : “Si nous perdions l’ironie, ce n’est pas la beauté qui la remplacerait, ce serait la bêtise.”

El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur des publications du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

 

Photo : Violaine Martin (CSP).L’Ambassadeur Fasel s’exprimant sous le regard de Michael Moller, Directeur général des Nations-Unies à Genève.

15:51 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye