03/09/2015

Cet enfant, ventre à terre, nez dans le sable: est mort assassiné par notre indifférence !

enfance assassinée, réfugiés, droits humains, migration, Cet enfant, ventre à terre, nez dans le sable, front que caressent les vagues : ne joue pas. Il n'est pas avec ses parents à la plage faisant le difficile ou l'innocent: il est mort assassiné par notre lâcheté. Il est le symbole de ce beau monde que nous prétentieux humains et désormais architectes de notre destin avons arraché aux dieux. Cet enfant là est le symbole du visage craquelant de notre humanité si riche si développée si avancée. Il est le symbole des hypocrisies qui façonnent notre monde. Cet enfant mort, assassiné, sous nos regards, est l'exemple du triomphe sans vergogne de notre raison qui divise qui tyrannise qui hiérarchise qui choisit qui doit vivre et qui doit mourir. 

Merci à notre beau monde et ces images d'une terrible beauté. Au prochain discours sur l'humain, au prochain discours sur comment rendre notre monde libre, au prochain discours que la raison tête diffusera après avoir enfoncé une lame tranchante dans le coeur. Quand ils veulent noyer leur incompétence ils vous disent tout cela relève de l'émotionnel ! Bravo.

Nous l'avons laissé mourir. Et personne n'ira se dénoncer au tribunal de la raison : c'est normal, ce n'est pas la première fois, comment voulez vous qu'on accueille toute la misère du monde ?

Photo: Afp

 

El hadji Gorgui Wade NDOYE, Journaliste accrédité aux nations-unies, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

10:46 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.