09/07/2015

« La Francophonie de 2015 est au cœur de toutes les urgences du monde », Michaelle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie.

Michaelle Jean, Francophonie, APF, Didier Burkhalter, Suisse, BerneLa Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, participe pour la première fois, ce 9 juillet 2015, à l’assemblée plénière de la 41e session de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF). Organisée à Berne (Suisse) à l’invitation de la section suisse de l’APF, elle a pour thématique principale : « Encourager l’accès à une formation de qualité pour tous : un défi prioritaire pour la Francophonie ».

« Aux parlementaires réunis à Berne, je dis que la Francophonie de 2015 est au cœur de toutes les urgences du monde, qu’elle est un acteur incontournable avec ses disparités et ses défis, mais aussi avec ses forces, ses réseaux institutionnels et professionnels, ses organisations non gouvernementales, ses modèles de développement, son extraordinaire diversité, ses capacités de produire, de créer, d’innover et d’inventer », tel est le message de la Secrétaire générale aux 300 parlementaires représentant plus de 50 pays rassemblés sous la coupole du parlement suisse à Berne, en prélude à l’échange qu’elle prévoit d’avoir avec eux.

C’est, pour la Secrétaire générale, l’occasion de rappeler le formidable rôle de vigie de la démocratie que joue l’APF au sein du dispositif francophone de promotion et de sauvegarde des valeurs communes et de leur présenter le premier volet de la mise œuvre de la Stratégie économique adoptée au XVe Sommet de la Francophonie de Dakar, en 2014.

A Berne, la Secrétaire générale rencontre aussi des représentants du Parlement francophone des Jeunes, dont la 7e édition se réunit en marge de la 41e session de l’APF.

A l’occasion de sa visite en Suisse, elle a eu un entretien avec le Chef du Département fédéral des Affaires étrangères, le Conseiller fédéral Didier Burkhalter (photo), sur l’excellente coopération entre la Suisse et la Francophonie et les perspectives d’avenir qu’offre à cet égard la mise en œuvre de la Stratégie économique.

Pour rappel, l’APF est, d’après la Charte, l’assemblée consultative de la Francophonie. Elle est depuis 1967 au cœur du débat démocratique francophone, participe au renforcement des institutions démocratiques et conduit des actions de formation et de coopération principalement en direction des parlements du Sud.

El hadji Gorgui Wade Ndoye (ContinentPremier.Com)

16:56 Publié dans Francophonie | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.