23/03/2015

Sénégal : 6 ans de prison ferme ! 180 milliards de FCFA d’amende pour Karim Wade!

KARIM WADE, PDS, APR, CREI, ABDOULAYE WADELe fils du Président Wade jugé coupable d’enrichissement illicite.

La justice sénégalaise s’est montrée intransigeante face aux soupçons d’enrichissement illicite de Karim Wade fils de l’ancien Chef de l’Etat Abdoualye Wade qui a dirigé le pays de 2000 à 2012.

 

Du jamais vu ! L’histoire du Sénégal n’a jamais enregistré dans ses annales ce que la justice sénégalaise vient d’infliger à Karim Wade, ancien Ministre et fils de l’ancien Président le Pr Abdoulaye Wade. En effet, la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei), une cour assez spéciale qui n’existe pas dans la nomenclature juridictionnelle dans les pays dits de grande démocratie et dont la particularité est le renversement de la charge de la preuve a émis un verdict à l’encontre d’un ancien Ministre et fils de Chef d’Etat qui marquera l’Histoire judiciaire de l’Afrique.

Pour la CREI Karim Wade accusé de s’enrichir sur le dos des Sénégalais avec l’arrivée au pouvoir de son puissant papa n’a pas apporté les preuves de sa richesse. Notons que Wade fils a déjà passé deux ans de prison à Rebeuss un lieu de détention bien connu des Sénégalais.

Les avocats de l’accusé devenu coupable aux yeux de la justice ont promis de se pourvoir en cassation pour faire annuler le verdict.

Les partisans du Parti démocratique sénégalais (PDS) crient à l’instrumentalisation de la justice par l’actuel président M. Macky Sall qui  aurait peur de faire face en 2017 au fils de Wade qui a été désigné la semaine dernière comme candidat aux futures élections présidentielles.

De leur côté l’Alliance pour la République (APR) l’actuel parti au pouvoir et ses alliés satisfaits demandent un respect du jugement et se disent prêts à faire face contre d’éventuelles perturbations de la paix sociale.

Reste à savoir si ce verdict marque vraiment la fin de l’impunité au Sénégal et l’obligation de la reddition des comptes pour chaque responsable qui a eu ou aurait eu ou aura à gérer les deniers publics ?

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, Directeur du mensuel panafricain en www.ContinentPremier.Com

17:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.