10/03/2015

Credit suisse : Un Ivoirien à la tête de l'institution. Exit l'Américain

crédit suisse, côte d'ivoire, brady dougan, tidjane thiam, banque, suisse,L'Américain Brady Dougan, directeur général de Credit Suisse, va laisser sa place à la fin juin au Franco-Ivoirien Tidjane Thiam, actuel directeur général de l'assureur britannique Prudential, a annoncé la banque suisse mardi 10 mars, lit-on dans l'édition en ligne du Monde. 

Le monde change, espérons les mentalités aussi et pour le meilleur. Je suis un rêveur qui aime l'Humanité et qui a foi en elle!

 
Photo de Gorgui Wade Ndoye.
Photo de Gorgui Wade Ndoye.

10:37 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (3) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

Et vous pensez que cela va changer quelque chose dans la politique financière de C.S? Ces dirigeants ne cherchent qu'une chose c'est accroître les profits de l'entreprise. Je vous comprends on peut toujours rêver! Malheureusement le réveil est toujours brutal.

Écrit par : grindesel | 10/03/2015

Sacré Gorgui,

Tu peux rêver cela ne coûte rien sauf lorsque le rêve se transforme en cauchemar et il ne faut pas le souhaiter.

Je comprends que tu sois fier qu'un africain soit nommé à la tête d'une grande banque suisse et alors qu'est-ce que cela va changer dans la jungle des finances et les magouilles des banquiers qui n'ont d'intérêts que pour leurs intérêts,pardonne moi la répétition du plus par plus qui est égal à beaucoup moins pour toute la grande majorité de l'Humanité.

Tu ne crois crois pas qu'il faille un peu moins "d'égo" pour que l'on soit un peu plus "égaux".

La fierté ne suffit pas mon cher Ami, il faut que le monde change de paradigme et que plus de morale soit de rigueur autrement on échappera ni aux terroristes religieux, ni ceux de l'Etat et encore moins à ceux des finances qui sot à l'affût de tout ce qui bouge dans ce monde où ces alchimistes transforme l'or en plomb qui tue.

Je voudrai pour cette Humanité et ce monde un peu moins de fierté "mal placée" et un peu plus d'équité "vraiment rentable"...

Bien à toi et bonne chance à notre frère africain en espérant qu'il aura le crédit qu'il mérite au Crédit Suisse.

Écrit par : Liberté chérie | 11/03/2015

Je ne comprends pas votre enthousiasme, vu que l'africain est tout aussi incompétent que l'américain.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 20/03/2015

Les commentaires sont fermés.