14/01/2015

La liberté, pour qui ? Survivra -t-elle, en France, après les attentats ?

 
 

Acte 1 des conséquences des attentats criminels contre Charlie Hebo à Paris: 
- La France , comme tous les analystes sérieux s'y attendaient, a adopté des mesures exceptionnelles qui vont, sans aucun doute, réduire les libertés individuelles. Comment peut-on croire Manuel Valls quand il dit que ce ne sera pas la même chose que le Patriot Act américain quand lui même déclare, sans rire : " nous sommes en guerre" ?

Acte 2, à suivre, l'engagement de la France dans une guerre contre l'Etat islamique.
:::::::
Pendant ce temps, Charlie Hebdo décimé offre une Une, à paraître, demain, sur ce qu'ils appellent représentant le Prophète Muhammad- Paix et Salut sur Lui. Le journal a reçu, 1 million d'euros d'aide d'anonymes. Le Gouvernement français qui n'avait jamais voulu mettre de l'argent dans ce journal qui était au bord de la faillite selon l'aveu même de la compagne de Charb recevra en plus 1 million d'euros du Trésor français. 

Pendant ce temps, prenant ses responsabilités en tant que Secrétaire général de la Presse Press Emblem Campaign, le journaliste suisse Blaise Lempen qui a consacré dernièrement toutes ses forces avec cette organisation à défendre et à protéger la liberté et la vie des journalistes,  publie un communiqué ( en anglais et en français) pour dire qu'il n'était pas d'accord avec la nouvelle "Une" de Charlie. « Nous comprenons la volonté de la rédaction de Charlie Hebdo de montrer qu’elle ne se laissera pas intimider par des extrémistes. Mais on ne peut pas tout dessiner, ni tout écrire. La liberté d’expression a des limites, celles fixées par le respect mutuel », a affirmé le secrétaire général de la PEC, Blaise Lempen. « Les journalistes professionnels respectent des règles déontologiques. En particulier il faut éviter les propos diffamatoires et insultants », a-t-il ajouté. Au niveau de la presse occidentale, cette sortie, même si elle peut être partagée dans les coeurs, ne fera pas recette ni dans les écrits ni dans les prises de position. 

On le voit, cet horrible attentat s'il a uni le monde sur la nécessité de lutter contre le terrorisme qui a sévi au coeur de Paris, il risque également si l'on y prend pas garde de creuser davantage des sillons d'incompréhensions, de rejet et malheureusement encore comme cela s'annonce à une guerre dont il faudra voir l'ampleur au vu des acteurs qui seront impliqués. 

Je suis, pour ma part, très triste pour ces morts, pour leur famille ! Mais refusons de désespérer. Dur, dur malgré tout !

 

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste, directeur du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

17:54 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

07/01/2015

Les terroristes comme les racistes se trompent de colère et de combat !

Toute vie est sacrée ! Je n'ai cessé de le répéter ici et ailleurs. Au-delà, des colères, il y a la Dignité Humaine ! Aucun être humain ne peut se prévaloir d'être ni supérieur ni plus indispensable qu'un autre ! Les racistes se trompent de colère, disait Léopold Sédar Senghor !

Les terroristes de tous les côtés se trompent d'action, de combat, ils ne font qu'ajouter de la haine à haine. Aimer son prochain est un acte d'adoration si l'on croit en Allah. C'est un enseignement que tout Musulman initié connaît!

Oui, c'est horrible, inutile dangereux grégaire cet attentat contre des êtres humains qu'on aime ou pas le travail de Charlie Hebdo.

Pensées déférentes aux familles des victimes. Hier, je parlais sur ma page Facebook de Dialogue de cultures, des civilisations, on peut l'entendre ou pas mais nous n'avons aucun choix car ce monde est plus qu'interdépendant dans tous les sens du Terme.

Espérons que les tueurs seront arrêtés et leurs commanditaires s'il en existe démasqués et traduits en justice. De tout coeur avec cette grande France qui sait démêler les Lumières des Ombres fétides !

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, journaliste accrédité au Palais des Nations, Genève. 

Directeur des publications du magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com


16:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

05/01/2015

FRANCOPHONIE: Elue à Dakar pour succéder à Abdou Diouf, Michaëlle Jean a pris officiellement ses fonctions

Abdou Diouf, Francophonie, OIF, Michaelle Jean, Canada, QuebecLa nouvelle Secrétaire générale de la Francophonie, la Canadienne Michaëlle Jean, est officiellement entrée en fonction ce lundi 5 janvier 2015. La cérémonie de passation de service avec le Secrétaire général sortant, le Président Abdou Diouf a eu lieu ce matin au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à Paris. 

Désignée le 30 novembre dernier par les chefs d’État et de Gouvernement de l’OIF lors du XVe Sommet de la Francophonie tenu à Dakar, au Sénégal, Michaëlle Jean a un mandat renouvelable d’une durée de quatre ans.

Au cours d’un bref entretien, la nouvelle Secrétaire générale et le Président Diouf ont échangé sur les principales orientations de l’Organisation et ont discuté de la mise en œuvre de la Déclaration du Sommet de Dakar, annonce un communiqué de l’OIF.

Plus haut responsable de l’OIF, la Secrétaire générale assume trois grandes missions en vertu de la Charte de la Francophonie. En plus d’être porte-parole politique et représentante officielle de l’Organisation au niveau international, elle met en œuvre l’action politique et diplomatique de la Francophonie. Elle veille aussi à la mise en œuvre de la coopération multilatérale francophone en collaboration avec les quatre opérateurs de la Francophonie (Agence universitaire de la Francophonie, TV5Monde, Association internationale des maires francophones et l’Université Senghor d’Alexandrie).

Profil de la nouvelle Secrétaire générale

PASSATION DE SERVICE.jpgGouverneure générale et commandante en chef du Canada de 2005 à 2010, Mme Jean a conclu le mois dernier un mandat de plus de 4 ans à titre d’Envoyée spéciale de l’UNESCO pour Haïti. Grand Témoin de la Francophonie aux Jeux olympiques et paralympiques de Londres 2012, elle est aussi depuis 2011 Chancelière de l’Université d’Ottawa. Née le 6 septembre 1957 à Port-au-Prince en Haïti, la nouvelle Secrétaire générale a également fait carrière pendant plus de 18 ans à la télévision publique canadienne, la Société Radio-Canada.

Michaëlle Jean est la troisième personne à occuper le poste de Secrétaire général de la Francophonie. Elle succède à Abdou Diouf, Secrétaire général de 2003 à 2014, et à Boutros Boutros-Ghali, Secrétaire général de 1998 à 2002.

 Photos: Cyril Bailleul/OIF

 

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, Directeur des publications du magazine panafricaine en ligne www.ContinentPremier.Com

15:14 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye