01/10/2014

Jean Michel Jarre appelle les artistes et les politiques à s’unir pour défendre les droits des créateurs.

Jean Michel Jarre, OMPI, Ismael Lô, Angèle Diabang, Eddie Schwartz, Vinod Ranganath,Daphna Levin, Francis GurryGENEVE- (Suisse)- Après le concert exceptionnel d’Ismael Lô dans ses nouveaux locaux, pour la première fois, l’OMPI a permis à des créateurs de renommée internationale de s’exprimer lors de sa 54ème Assemblée des Etats-membres.  Sous l’égide de la Confédération internationale des Sociétés d’Auteurs et Compositeurs (CISAC) présidée par Jean Michel Jarre, un débat d’experts réunissant des créateurs divers a permis d’exposer les enjeux les plus pressants auxquels les créateurs du monde entier sont confrontés : la mise en place d’un écosystème équitable et durable pour la création à l’ère numérique, l’importance du respect des droits des créateurs et l’urgence d’instaurer un dialogue ouvert avec tous les acteurs du secteur, notamment ceux du secteur du numérique.

Ce panel a réuni  une sélection exceptionnelle d’artistes de renommée internationale qui sont venus témoigner de la nécessité d’assurer, pour les créateurs du monde entier, une rémunération juste, viable et équitable, particulièrement à l'ère du numérique En effet, ces artistes doivent pouvoir continuer à créer et à vivre de leur art. 

Lors du débat où étaient présents des ministres et ambassadeurs, Francis Gurry, le Directeur Général de l'OMPI, a mis l'accent sur le rôle central joué par son organisation dans l'orientation des règles internationales relatives à la propriété intellectuelle : « Dans un contexte de profonds changements liés à l'environnement numérique, il n'a jamais été aussi opportun d'examiner comment garantir un avenir durable aux auteurs et aux compositeurs», dira-t-il et de souligner : « Il est donc tout à fait approprié que l'OMPI accueille ce débat et nous remercions la CISAC d'avoir réuni un groupe de créateurs de renommée internationale, qui représente la culture dans toute sa diversité, pour discuter d'un sujet aussi important pour nous tous. »

Pour sa part, Jean Michel Jarre, compositeur de musique électronique mondialement connu et Président de la CISAC,  s’est penché sur plusieurs enjeux clés, notamment sur la nécessité de mettre au point des modèles économiques innovants garantissant une rémunération équitable aux créateurs, et d'ouvrir la porte à de nouveaux partenariats avec le secteur numérique. « Nous autres créateurs n'avons rien contre les nouvelles technologies. Nous y adhérons et nous nous réjouissons que les dispositifs et services numériques permettent au public d'avoir un plus large accès à la culture, tout comme ils donnent aux créateurs l'opportunité d'atteindre une plus vaste audience. Toutefois, nous avons besoin de modèles économiques qui servent les intérêts de toutes les parties », a-t-il plaidé. S'exprimant sur la nécessité de disposer d'un cadre juridique solide sur lequel construire l'économie de la création, M. Jarre a ajouté : « Créateurs et décideurs politiques ont l'opportunité d'oeuvrer ensemble à définir des politiques qui rendent justice à la valeur intrinsèque des industries créatives, en garantissant une rémunération équitable et, par extension, une croissance durable et dynamique à chaque maillon de la chaîne de création, de l'artiste jusqu'au distributeur. »

Appuyé par Angèle Diabang, réalisatrice sénégalaise, Jean Michel Jarre avait aussi à ses côtés, Eddie Schwartz, auteur-compositeur canadien, Vinod Ranganath, dramaturge, scénariste et réalisateur indien et Daphna Levin, scénariste et réalisatrice israélienne.

Dans une note à la presse, il est indiqué que la CISAC dirigée par jean Michel Jarre est une association qui représente indirectement 3 millions de créateurs issus de toutes les zones géographiques et de tous les répertoires artistiques.  Forte d’un réseau de 230 sociétés d’auteurs dans 120 pays, elle protège les droits et défend les intérêts des créateurs et de leurs ayants-droit.

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, Directeur du Magazine Panafricain en ligne  www.ContinentPremier.Com

16:19 | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

Il a fait tourner les platines aussi ?! :P

Écrit par : JDJ | 02/10/2014

Les commentaires sont fermés.