29/07/2014

La Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH) juge biaisée la position de l'UE en faveur d'Israël.

La Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH) a dénoncé lundi le "déséquilibre flagrant" de la position européenne sur le conflit à Gaza, qu'elle juge biaisée en faveur d'Israël.

"Alors que l'UE condamne et qualifie les crimes commis par le Hamas et les groupes militants dans la bande de Gaza, elle s'abstient de qualifier les crimes commis par l'armée israélienne, dont l'intervention en violation flagrante du droit international humanitaire remet en question jusqu'au rôle de ces obligations internationales", selon un communiqué signé par Karim Lahidji, le président de la FIDH.

Dans leurs conclusions adoptées la semaine derniere, les ministres européens des affaires étrangères condamnent en effet "les tirs aveugles de roquettes sur Israël par le Hamas et les groupes militants dans la bande de Gaza", qualifiées d'"actes criminels et injustifiables". S'ils soulignent, dans le même temps, "que l'opération militaire israélienne doit être proportionnée et en conformité avec le droit international humanitaire", ils se gardent de qualifier "la nature des crimes qui se déroulent devant nos yeux", déplore la FIDH.

La Fédération critique aussi l'impunité des responsables d'infractions au droit international humanitaire, identique à celle qui a caractérisé les précédentes explosions de violence à Gaza. "Pas un mot dans les conclusions du Conseil ne se réfère aux droits des victimes à la justice et de la responsabilité", pointe le communiqué.

Source: BELGA 

11:23 | Lien permanent | Commentaires (2) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

Dans ce conflit il faut parler des causes, non des effets. Israël est en guerre contre les terroristes. On ne peut que déplorer la mort des civils. Mais ces mêmes civils sont pour le Hamas et les criminels iraniens.

Il n'y a pas lieu d'être étonné des dommages civils. Les télés du monde entier relatent les discours de ces femmes -grossières et enchiffonnées qui hurlent à la destruction d'Israël. Elles feraient mieux de s'instruire, maigrir et agir pour la paix. Quant à leurs mâles les rois-dieux, qu'ils aillent dans leur paradis se payer les petites pucelles, leurs femmes sont d'accord, alors, pourquoi se priver de les tuer?.

La règle est simple: tu veux ma peau, je tire le premier...et voilà...

Alors, parler de droit humanitaire n'est pas sérieux.

Tiens au fait ou est le dieu dans tout cela? En vacance? Pfff....Grrr...

Écrit par : Pierre NOËL | 29/07/2014

J'ai oublié une phrase entre le ? et le . excusez-moi.

...de les tuer? Les palestiniens du Hamas alliés avec Abbas veulent tuer les juifs; inversement, l'état d'Israël fait la guerre pour se défendre en tuant des palestiniens, ça peut durer encore mille ans.

Écrit par : Pierre NOËL | 30/07/2014

Les commentaires sont fermés.