10/06/2014

Violence en Libye, Vérité et Dignité en Tunisie, Naufrage au Yemen, Soudan du Sud: La situation avec Naomie Noel.

Violences en Libye

Libye, Soudan Sud, Tunisie, droits humains, Yemen, Migrants, BHL,Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme est préoccupé par les violences qui ont fait plusieurs morts et blessés, dont des civils, à l’Ouest du pays. Le HCDH enjoint le gouvernement à renouveler ses efforts pour faire respecter les droits de l’Homme, particulièrement le droit à la vie.

D’autre part, le HCDH condamne fermement le meurtre de Michael Greub, membre du CICR, par un groupe armé le 4 juin, et demande une enquête pour éclaircir les circonstances de l’attaque et demande la traduction en justice des responsables.

Lancement de la commission Vérité et Dignité en Tunisie

Ce lundi sera lancée la commission Vérité et Dignité à Tunis afin d’établir la vérité sur les crimes commis, ainsi que pour donner aux victimes la possibilité d’être entendues et reconnues. Le HCDH a collaboré à l’élaboration de cette commission et voit cette démarche comme « un pas en avant très positif ». Le Président et des dignitaires seront présents lors du lancement et plusieurs autres pays participeront également afin d’apporter leur aide à travers leur propre expérience.

Situation en Irak

Le nombre de déplacés est graduellement en train de monter dans la province d’Anbar, où la sécurité se détériore de plus en plus, ce qui rend l’action humanitaire extrêmement difficile. 

UNHCR estime qu’il y aurait environ 480 000 personnes déplacées dans le pays. Le nombre a augmenté le mois dernier après les inondations causées par des brèches faites par des combattants dans un barrage. Les inondations ont provoqué la fuite d’environ 72 000 personnes qui commencent progressivement à retourner chez elles. L’accès à l’eau ainsi que les soins médicaux sont à présent des inquiétudes majeures.

Il est particulièrement difficile d’agir pour les organisations d’aide à cause de la situation d’insécurité d’une part, mais également à cause de la répartition des déplacés sur presque tout le territoire du pays. 

Naufrage d’un bateau de migrants au Yémen

UNHCR annonce une nouvelle tragédie au large du Yémen. Un bateau transportant des migrants et des réfugiés a coulé samedi 31 mai, causant la mort d’au moins 62 personnes. Selon des rapports, des corps échoués sur les côtes ont été enterrés par les habitants.

Il s’agit de la plus grande perte de migrants et de réfugiés essayant d’atteindre le Yémen par la Mer Rouge cette année.

Le nombre de personnes décédées en essayant d’atteindre le Yémen s’élève à présent à 121 pour l’année 2014.

Situation au Soudan du Sud 

Selon le Programme Alimentaire Mondiale (PAM), la situation est très préoccupante. L’organisation onusienne déclare que l’on « s’enfonce dans une sorte de catastrophe alimentaire » dans les endroits isolés par le conflit. Il estime que la catastrophe peut encore être évitée si l’on apporte une aide alimentaire et humanitaire importante dans les semaines et mois qui suivent.

Environ 4 millions de personnes, soit 1/3 de la population, auront besoin d’aide dans les trois prochains mois. Le PAM estime que 1.3 million de personnes se trouvent actuellement en état d’insécurité alimentaire sévère.

Le PAM appelle ainsi les différents partis au conflit à faciliter l’accès à la population touchée avant que la situation ne s’aggrave encore. Pour continuer l’aide qu’il apporte actuellement à plus de 1.1 million de gens au Soudan Sud et à 350 millions de réfugiés dans les pays voisins jusqu’à la fin de l’année, le PAM a besoin de 475 millions de dollars.

Synthèse de l'information de source onusienne par Naomie Noel sous la direction de El Hadji Gorgui Wade Ndoye (ContinentPremier.Com)

02:39 | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Les commentaires sont fermés.