09/06/2013

Durcissement de l'Asile : Henri Dunant reconnaîtrait-il son pays?

asile.jpgRévision de la Loi sur l'Asile le souverain suisse l'a acceptée à 79% lors d'une votation populaire ce dimanche, 9 juin 2013. Genève qui a l'habitude de protéger ses étrangers a même dit Oui à 61,33% ! Le message lancé est clair, la Suisse n'est plus cette terre d'asile et de protection des opprimés du monde qui  a fait d'elle un pays si particulier où riches, pauvres, opprimés de toute sorte, peuvent partager un même rêve d'une Humanité libre et réconciliée avec elle même. Certes, certains demandeurs d'asile d'aujourd'hui sont loin d'être des personnes assimilables à ceux qu'hébergeait la Suisse.

Le profil du demandeur d'asile a évolué de même, est arrivé un autre groupe minoritaire mais très visible du fait de la couleur de sa peau : les Noirs d'Afrique. La photo (est tirée d'article de la Tribune de Genève sur la votation). Vous voyez bien que les Noirs symbolisent et cristallisent dans l'inconscience ce sujet, comme si évidement les demandeurs d'asile sont tous Noirs et Africains!

Bref, c'est un détail mais il importe dès lors de le dire haut et fort on a assisté à des vérités Gauche - Droite sur les "débats" ayant précédé la votation fédérale. Où étaient les concernés dans ces différentes joutes politiciennes !? Dans leur prison dorée à 4 étoiles comme s'en vantent certains de l'extrême droite ! ?

Il est constant que ces lois sur l'asile et sur les étrangers de manière générale n'auront aucun effet probant si la Suisse ne signe pas des accords de réadmission avec les pays tiers. Par ailleurs, il n' y aura aucun effet si l'on n'envisage pas un dialogue respectueux, oui, mais aussi sincère clair et ouvert de part et d'autre sur ce sujet comme sur tant d'autres.

Bien il n'y a pas à avoir honte d'être Suisse, et de devoir s'expatrier comme le conseille l'excellent journaliste, mon ami Pascal Décaillet sur sa page Facebook, au cas échéant, à celles et à ceux qui auraient un tel sentiment de déception extrême à la suite de cette acceptation généralisée de durcir les conditions d'accueil des demandeurs d'asile en Helvétie !

Mais faudrait il pour autant en vouloir aux Suisses et autres qui le disent : la Suisse n'est plus cette Terre d'Accueil qu'avait rêvée notre Henri Dunant, Père fondateur de la Croix rouge internationale?

El Hadji Gorgui Wade Ndoye, directeur des publications du Magazine panafricain en ligne www.ContinentPremier.Com

18:25 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : asile, révision, étrangers, suisse, henri dunant, votation populaire | | |  Facebook | | | | Gorgui Ndoye

Commentaires

Il faut absolument lutter contre l'invasion.

Écrit par : Victor Winteregg | 09/06/2013

Ce qui est certain c'est que le monde à radicalement changé depuis la fondation de la croix rouge, et je me demande ce que Henri Dunant penserait qu'il soit impératif de négocier des accords de "réadmission" avec des pays pour qu'ils acceptent le retour forcé ou non de citoyens de leur propre pays, c'est cela qui est inadmissible, beaucoup plus que le vote d'aujourd'hui qui était prévisible.

Écrit par : grindesel | 09/06/2013

Vous savez cher Monsieur, il y a une petite différence entre l'époque de Dunant -dont je suis extraordinairement fier- et la nôtre.

Avant, il n'y avait pas beaucoup de gens qui venaient d'ailleurs, on pouvait accueillir. Avant, il n'y avait pas d'insécurité.

À Genève, il y a 40% d'étrangers. Plus les réfugiés, plus les illégaux. Où cela va-t-il s'arrêter? Je ne me sens plus chez moi parmi ces visages, ces regards, ces coutumes qui ne sont pas les miennes.

Un ami Espagnol très à gauche m'a dit il y a une 15 années en découvrant Genève "S'il y avait autant d'étrangers en Espagne qu'ici, ce serait la guerre civile". Et peut-être qu'au Sénégal aussi, d'ailleurs.

Il est temps que cela s'arrête, en Suisse le secret du bulletin de vote est là pour le dire.

Écrit par : JDJ | 09/06/2013

Henri Dunant reconnaîtrait-il son pays? ??? lorsque pour fêter les 150 du CICR on voit sur le pont du Mont-Blanc flotter le drapeau de la croix rouge à côté de quoi je vous le donne en mille ... ?? à côté du drapeau du croissant rouge... Henri Dunant reconnaîtrait-il son pays? ??? oui la question mérite d'être posée!

Quoi qu'il en soit et pour ne pas s'éloigner du sujet.. le Peuple Suisse a voté.. la stabilité de la Suisse est aussi en jeux sur le long terme...et les Suisses ont le droit comme peuple souverain de mettre le cadre qu'ils désirent.. arrêter de faire culpabiliser ce peuple souverain... pointez du doigt ces dictatures qui n'en finissent pas de générer de la misère (et arrêter de dire qu'elles sont la cause des pays riches), pointez du doigt l'emprise des religions qui asservissent des peuples entiers... Faites une ballade sur les bords du lacs le matin et vous comprendrez pourquoi les gens ont voté massivement pour un cadre clair en matière d'asile..

Et peut-être ce détail aura échappé à toute analyse, au-delà des clichés étranger=criminel que je ne cautionne pas, les Suisses (comme beaucoup d'Européen) utiliseront tous les moyens à leurs disposition pour préserver leur culture... car au fond il s'agit aussi de cela ... l'actualité est là pour nous rappeler qu'il y a péril dans la demeure.
http://www.tdg.ch/suisse/renvoyees-portaient-voile-ecole/story/25439445

Écrit par : Léon | 10/06/2013

Les commentaires sont fermés.